Ecologie-Intelligence-Solidarité

Pour la fondation d'une France bâtie sur l'intelligence.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Y a-t-il un pilote ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
sympatik
Calife


Nombre de messages : 454
Date d'inscription : 29/12/2005

MessageSujet: Y a-t-il un pilote ?   Lun 3 Avr 2006 - 14:12

La crise sociale autour du CPE n'est sans doute pas finie mais il y a déjà suffisamment de choses surréalistes qui méritent à mon avis commentaires...

1- Sarko mène désormais les "négociations" avec les syndicats et pilote les 2 présidents parlementaires de l'UMP, il s'est permis le luxe de pouvoir dire à Juillard de l'UNEF que le CPE était "suspendu" (sic).
-> s'agit-il d'un 1er ministre bis comme le surnomme Le Parisien ou carrément d'un président bis puisqu'il interprète à sa convenance les propos télévisés de Chirac ?

2- Le CPE avait été proposé par un seul homme, Villepin, et adopté sans concertation, avec usage du 49-3, quitte même à doubler le Parlement. Aujourd'hui, ce sont les mêmes parlementaires qui sont soi-disant à la manoeuvre (en fait, c'est Sarko) alors que le 1er ministre est totalement dépossédé du dossier.
-> n'est-ce pas là une curieuse interprétation de la Ve République, régime présidentiel laissant finalement peu de place au Parlement, particulièrement surprenante de la part d'héritiers auto-proclamés du gaullisme comme Chirac et Villepin ?

3- La Constitution prévoit dans l'article 10 que le président peut demander une 2e lecture au Parlement d'un projet de loi déjà voté. Pourtant, Chirac a décidé de promulguer la loi incluant le CPE tout en annonçant une prochaine loi pour le modifier. Et le ministère des affaires sociales annonce qu'il ne transmet pas les contrats-type aux entreprises pour éviter qu'un seul CPE soit signé d'ici là.
-> à ma connaissance, jamais l'une des mesures d'une loi promulguée par un président n'a été ainsi quasi-officiellement enterrée de facto par un ministère (sur ordre de qui, d'ailleurs ?). Tous ces tripatouillages sont-ils constitutionnels ou du moins dans l'esprit de la Constitution ?

4- Chirac est intervenu à la télé, suivi par 20 millions de personnes, nettement + qu'au moment des émeutes. Or, 71% ont trouvé qu'il "radicalisait le mouvement anti-CPE" à en croire un sondage.

http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-734511,36-757203@51-725561,0.html

-> avait-on déjà vu un président courir un tel risque politique pour son 1er ministre, traditionnel fusible dans la Ve République, afin de lui éviter de "perdre la face", plutôt que de répondre d'une manière claire à l'exigence exprimée depuis 2 mois dans les rues ?

5- Villepin avait affirmé que le CPE ne serait ni retiré, ni suspendu, ni dénaturé, officiellement soutenu alors par l'ensemble des parlementaires UMP... or tout indique qu'il n'en sera heureusement pas ainsi. Et tout indique aussi que le pari visible du pourrissement du conflit a été abandonné au profit d'une nouvelle carte, la concession.
-> la logique ne voudrait-elle pas que Villepin démissionne voire que Chirac dissolve l'Assemblée ?

PS: si quelqu'un a des réponses, je suis preneur...
Wink

_________________
Le libéralisme, c'est le renard libre dans le poulailler libre - Jean Jaurès
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fourmi
second secretaire
second secretaire


Nombre de messages : 877
Age : 67
Localisation : Agii Deka (Crète)
Date d'inscription : 21/12/2005

MessageSujet: Re: Y a-t-il un pilote ?   Lun 3 Avr 2006 - 15:31

Une tentative de réponse en 1 mot : révolution ?????



Citation :
Reims le 15 janvier 1998


A tous les politiques,


J’ACCUSE... les prétendus maîtres du monde de vouloir dominer la planète sans respecter leurs congénères humains.

J’ACCUSE... les prétendus maîtres du monde d’avoir sciemment mis la planète en danger et, par ce fait, d’avoir menacé la survie de l’espèce humaine.

J’ACCUSE... les prétendus maîtres du monde d’avoir utilisé les plus vils moyens pour manipuler les esprits des humains afin que ceux-ci s’entre-tuent ou se suicident au nom de valeurs absurdes.

J’ACCUSE... les prétendus maîtres du monde de crimes volontaires et répétés contre l’humanité, de génocides, de tortures, d’exploitation éhontée.

J’ACCUSE ... les prétendus maîtres du monde de vouloir s’assurer des moyens de leur survie, y compris en voulant s’installer ailleurs que sur la Terre après avoir détruit celle-ci.

J’ACCUSE... les prétendus maîtres du monde d’avoir dressé les peuples les uns contre les autres afin de vendre ou d’expérimenter, au mépris de la vie humaine, leurs engins de mort, ceci avec pour seul intérêt le profit et l’enrichissement personnel.

J’ACCUSE... les prétendus maîtres du monde de s’être livrés à des expériences cruelles et horribles sur des humains au nom d’une prétendue science destinée à leur propre et exclusif usage.

J’ACCUSE... les prétendus maîtres du monde d’avoir perpétué jusqu’à nos jours et sous des formes déguisées, l’esclavage qui a pourtant été partout aboli officiellement dans le monde.

J’ACCUSE... les prétendus maîtres du monde d’avoir détourné de leurs buts initiaux des techniques et des savoirs élaborés en toute bonne foi pour servir le bonheur de l’ensemble de l’espèce humaine.

J’ACCUSE... les prétendus maîtres du monde d’avoir perverti, entretenu dans l’ignorance, corrompu, drogué , manipulé mentalement des masses de jeunes gens qu’ils ont exploitées afin d’assouvir leurs instincts bestiaux.

J’ACCUSE... les prétendus maîtres du monde d’avoir perverti les systèmes et les hommes politiques afin de faire croire aux peuples à la malhonnêteté de leurs dirigeants.

J’ACCUSE... les prétendus maîtres du monde d’avoir laissé se construire des démocraties de pacotille afin de générer des chaos qui seraient justificateurs de la mise en place d’un nouvel ordre mondial fasciste.

J’ACCUSE... les prétendus maîtres du monde d’avoir généré des guerres entre nations, de s’être ingérés dans les rapports entre nations, d’avoir manipulé des dirigeants afin de “réguler” la croissance démographique sur la planète.

J’ACCUSE ... les prétendus maîtres du monde de tous ces maux et de bien d’autres, au nom des milliards de victimes passées et présentes.

Je n’ai sciemment nommé aucun de ces prétendus maîtres du monde au nom des principes mêmes qui m’animent dans ma démarche : il n’est pas question ici de désigner des responsables individuels puisque tous les humains, activement ou passivement, à des degrés divers, sont responsables, même si je suis conscient que les responsabilités de certains sont plutôt des culpabilités. Je plaiderai pour ceux-ci l’indulgence et invoquant l’inconscience et leur peur de la Mort.


Pour toutes ces raisons et bien d’autres, je proclame aujourd’hui la liberté pour tous les peuples et individus opprimés, de quelque manière que ce soit.


Conformément à l’article 35 de la Constitution française de 1793, plébiscitée mais jamais appliquée, je demande à tous les individus et peuples concernés d’entrer en insurrection contre leurs oppresseurs, au nom de la vie et du droit au bonheur. J’affirme solennellement que ces prétendus maîtres du monde ne tirent leur pouvoir que de nos craintes et de nos ignorances.

Ce sera désormais à nous, peuples de la Terre, de démontrer que nous avons , malgré leurs exemples de barbarie sanglante, su grandir dans l’honneur et la dignité d’être humains, dans l’esprit de solidarité appuyé sur les seules valeurs de confiance et de liberté.

Et pour montrer notre résolution à nous engager dans cette voie, nous annonçons que notre première résolution est d’épargner ces prétendus maîtres du monde; nous nous en remettons avec confiance à leur conscience, pour qu’ils puissent librement, avec nous, oeuvrer à la reconstruction d’un monde où la vie et le bonheur seront accessibles à chacun et à tous.

Cordialement

fourmi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.origines.fr.st
sympatik
Calife


Nombre de messages : 454
Date d'inscription : 29/12/2005

MessageSujet: Re: Y a-t-il un pilote ?   Mer 5 Avr 2006 - 19:23

Tiens, voilà déjà une réponse à l'une de mes questions.
La décision du ministère des Affaires Sociales de ne pas envoyer de contrats type aux entreprises n'est pas anticonstitutionnelle mais carrément illégale !
What a Face

Citation :
CPE: faire échec à l'exécution d'une loi est passible de dix ans de prison

PARIS (AP) - Le ministre de la Cohésion sociale Jean-Louis Borloo a écrit lundi aux branches professionnelles pour leur demander de ne pas signer de contrat première embauche (CPE). Mais une telle initiative le rend passible de dix ans de prison et 150.000 euros d'amende s'il était obéi, selon le Code pénal.

"Pour garantir, en pratique, la sécurité juridique des contrats de travail conclus par vos adhérents, nous vous proposons de leur recommander de ne pas signer de contrats première embauche avant l'entrée en vigueur de (la) nouvelle loi", expliquent aux présidents des fédérations professionnelles M. Borloo et le ministre délégué à l'Emploi Gérard Larcher.

Or, "le fait, par une personne dépositaire de l'autorité publique, agissant dans l'exercice de ses fonctions, de prendre des mesures destinées à faire échec à l'exécution de la loi est puni de cinq ans d'emprisonnement et de 75.000 euros d'amende" selon l'article 432-1 du Code pénal relatif aux "abus d'autorité dirigés contre l'administration".

L'infraction est "punie de dix ans d'emprisonnement et de 150.000 euros d'amende si elle a été suivie d'effet", précise l'article 432-2.

S'il a promulgué la loi créant le CPE, parue dimanche au Journal officiel, le président Jacques Chirac a demandé vendredi "au gouvernement de prendre toutes les dispositions nécessaires pour qu'en pratique aucun contrat ne puisse être signé sans intégrer pleinement l'ensemble de ces modifications". AP

http://fr.news.yahoo.com/03042006/5/cpe-faire-echec-l-execution-d-une-loi-est-passible.html


PS: à quand la révolution ? à quand une VIe République ? en mai 2007 ???

_________________
Le libéralisme, c'est le renard libre dans le poulailler libre - Jean Jaurès
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moranion
aspirant
aspirant


Nombre de messages : 54
Localisation : Paris
Date d'inscription : 31/01/2006

MessageSujet: Re: Y a-t-il un pilote ?   Mer 5 Avr 2006 - 19:39

La VIe, pas avant en tout cas c'est évident.
Mais je crois que quitte à changer de constitution, il faudrait aussi en profiter pour remettre à plat l'ensemble des codes (civils, du commerce, de la fiscalité, pénal...).
- Purger les lois devenues inutiles, et celles qui n'ont pas de décrets d'application
- Pour la fiscalité, sur le coup, faire table rase et tout reprendre, puisqu'on arrive à un système qui est à la fois tellement complexe qu'il coute trop*, et rempli de tellement de niches et exceptions que c'est bel et bien l'exception qui est devenue la norme.
- une réforme du code civil me parait également nécessaire. Il date tout de même de Napoléon, et même si c'était à l'époque une grande avancée, maintenant, il serait temps de le dépoussiérer.

Bref, mai 2007 me parait trop tôt pour un changement de régime; il faudrait plutôt que le prochain gouvernement soit chargé d'états généraux, pour préparer le changement. Ca demandera bien 5 ans, me semble-t-il non ?


* tout système fiscal étant un équilibrage entre simplicité du système (donc cout minimal), et équité du système (multiplication de règles, exceptions, traitement spéciaux permettant de rendre plus juste la fiscalité qui s'impose à chacun)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stephane
Calife


Nombre de messages : 963
Localisation : paris
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: Y a-t-il un pilote ?   Mer 5 Avr 2006 - 21:37

la révolution s'accelererait si tous les ministres finissaient en prison pour non respect de l'article 432-2 Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admiratrice
second conseiller
second conseiller


Nombre de messages : 278
Date d'inscription : 23/03/2006

MessageSujet: Re: Y a-t-il un pilote ?   Dim 9 Avr 2006 - 17:17

Citation :
La décision du ministère des Affaires Sociales de ne pas envoyer de contrats type aux entreprises n'est pas anticonstitutionnelle mais carrément illégale !

J'ai entendu à la radio que les entreprises pouvaient télécharger un exemplaire de contrat CPE , moyennant 10 euros .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Y a-t-il un pilote ?   Aujourd'hui à 15:31

Revenir en haut Aller en bas
 
Y a-t-il un pilote ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pilote d’installations automatisées
» Combinaison pilote
» Définition du macaron de pilote
» portage courte durée avec bébé en combinaison "pilote"
» combi pilote?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ecologie-Intelligence-Solidarité :: Politique :: Institutions-
Sauter vers: