Ecologie-Intelligence-Solidarité

Pour la fondation d'une France bâtie sur l'intelligence.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 le programme de sarkozy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
stephane
Calife


Nombre de messages : 963
Localisation : paris
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: le programme de sarkozy   Mar 28 Mar 2006 - 21:12

UNE FRANCE PLUS SURE

Garantir la sécurité des Français

- réformer profondément l’ordonnance de 1945 sur les mineurs délinquants
- détecter précocement les comportements à risques. Un accompagnement adapté, de nature médicale, psychologique ou sociale, doit pouvoir être proposé sans perdre de temps par la protection maternelle et infantile et la médecine scolaire aux enfants et à leurs familles
- poursuivre la politique de lutte contre les bandes et les trafics, initiée en 2002
- moderniser la loi de 1970 sur le trafic et la consommation des stupéfiants
- favoriser l’échange d’informations entre les services chargés d’aider les familles en difficulté


Une Justice au service des victimes.
- réorganiser le fonctionnement et les services de la Justice et notamment l’instruction
- pouvoir engager la responsabilité individuelle des juges



UNE FRANCE QUI PROTEGE LES FRANÇAIS CONTRE L'INSECURITE ECONOMIQUE ET SOCIALE

« Il nous faut inventer la protection sociale du XXIème siècle. Nous devons passer du siècle de la protection des emplois pour entrer dans le siècle de la protection des personnes ».


Instituer une Sécurité sociale professionnelle
- libérer les embauches :
 créer un contrat unique de travail à durée indéterminée dont les garanties se renforceraient au cours du temps. C’est un contrat fois plus souple pour l'employeur, et plus protecteur pour le salarié.

- mieux aider ceux qui sont au chômage :
 fusionner les services de l’ANPE et de l’UNEDIC
 appliquer des règles d’indemnisation plus justes et plus incitatives à la reprise du travail.
 exiger des demandeurs d'emploi qu’ils recherchent véritablement une activité, et en reprennent une quand ils le peuvent, sous peine de voir leurs droits à indemnisation réduits voire supprimés.

- garantir le droit à une formation professionnelle tout au long de la vie.
Créer un compte-épargne formation individuel qui reste attaché au salarié en cas de changement de situation professionnelle.


Revitaliser nos territoires
- créer une agence nationale de ré-industrialisation, chargée d'anticiper les mutations et de coordonner les actions de soutien aux territoires les plus touchés.
- multiplier par cinq les moyens consacrés par l’Etat à la revitalisation des territoires (par redéploiement budgétaire).
- réformer notre système d'enseignement supérieur et de recherche. Cela passe par la constitution d'universités puissantes et autonomes qui soient au centre de l'effort de recherche.


Respecter et récompenser le travail
- exonérer de charges sociales les heures supplémentaires et le rachat de jours ARTT.
- permettre aux fonctionnaires qui le souhaitent de travailler plus
- exiger des bénéficiaires de minima sociaux une contrepartie effective en termes d'activité, qu'il s'agisse d'une formation qualifiante, de la recherche active d'un emploi ou de la participation à des tâches d'intérêt général.
- permettre aux Français de devenir propriétaires de leur logement et pour cela réformer le crédit hypothécaire et rendre à nouveau déductibles de l’impôt les intérêts d’emprunts pour les primo-accédants.
- instaurer une franchise d’impôt sur les successions pour les petits et moyens patrimoines
- Autoriser les Français qui le souhaitent à travailler, en même temps qu’ils touchent leur retraite


Rendre la promotion sociale et la réussite accessibles à tous.
- rétablir l’autorité des enseignants dans leur classe et dans l’établissement scolaire.
- redonner la liberté pédagogique aux enseignants.
- donner aux parents la liberté de choisir l’établissement de leurs enfants.
- mettre en place dans les écoles et collèges une prise en charge encadrée des élèves jusqu’à 18 heures au moins.
- repenser le système d’orientation scolaire, notamment vers les études et les perspectives professionnelles.
- défendre une égalité des chances réelle et non pas virtuelle, en appliquant l’idée de la discrimination positive à la française. Il s’agit de faire beaucoup plus pour ceux qui ont beaucoup moins. Qu’ils vivent dans une zone rurale enclavée, dans une banlieue défavorisée ou dans un bassin d’emploi sinistré.
- faire appliquer la loi sur la scolarisation des enfants handicapés en leur permettant l’accès à l’école.



UNE FRANCE QUI CHOISIT SON IMMIGRATION AU LIEU DE LA SUBIR


« Notre politique d’immigration, doit être guidée par cette recherche d’un équilibre entre la fermeté et la justice. Au lieu de choisir notre immigration, nous l’avons subie. Et nous avons compromis grandement les chances d’intégrer les populations les plus récemment installées sur notre territoire ».


La France doit adapter sa politique d’immigration en fonction de ses besoins économiques et de ses capacités d’accueil.



UNE FRANCE QUI DIALOGUE, SE COMPREND, SE RESPECTE


« Nous avons besoin d'un Etat fort et légitime pour conduire le changement. C'est la raison pour laquelle l'élection présidentielle de 2007 est si capitale. Elle doit être l'occasion de demander à nos compatriotes de se prononcer sur le projet de société qu’ils veulent ». Le changement s’appuiera aussi sur « le dialogue social, condition essentielle de la réussite de toute réforme ».


- permettre à tout candidat de se présenter librement au premier tour des élections professionnelles pour assurer une meilleure représentation des salariés par les organisations syndicales
- favoriser l'adhésion syndicale par un système de crédit d'impôt.
- encourager la négociation en mettant au point une charte du dialogue social qui distingue clairement ce qui, en matière de droit du travail, relève du législateur et ce qui est du domaine exclusif des partenaires sociaux.
- enfin retrouver l'esprit de compromis, où chacun accepte de faire un pas vers l'autre pour construire une société plus juste. Pas de textes gouvernementaux sur les questions sociales qui n'aient pas fait l'objet d'une concertation préalable, ni d'ultimatum et de blocages de la part des organisations syndicales. Telle devrait être la règle de bonne foi et de bonne gouvernance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sympatik
Calife


Nombre de messages : 454
Date d'inscription : 29/12/2005

MessageSujet: Re: le programme de sarkozy   Mer 29 Mar 2006 - 13:30

Délirant... je ne relève pas tout mais il y a nombre de points qui me semblent o combien dangereux, entre poujadisme et thatchérisme...

Sarko a écrit:
pouvoir engager la responsabilité individuelle des juges

-> et pouvoir aussi engager celles des hommes politiques, ministres ou députés, qui commettent des fautes ? à quand la fin de l'immunité pour quelqu'un cité dans de multiples affaires judiciaires (HLM de Paris, lycées d'IDF, frais de bouche etc.) ? et quid des procureurs, seuls les juges d'instruction risquent-ils le blame ???

Sarko a écrit:
créer un contrat unique de travail à durée indéterminée dont les garanties se renforceraient au cours du temps. C’est un contrat fois plus souple pour l'employeur, et plus protecteur pour le salarié.

-> l'objectif n'est pas de créer des emplois mais de créer un turnover entre les salariés. Pourquoi ne pas simplement rappeler que le CDI est la règle et faire enfin appliquer la loi sur les CDD (qui ne peuvent concerner des postes permanents, en théorie) ? Pourquoi ne pas créer une taxe sur l'intérim, en cas d'abus d'employeurs (et ils sont nombreux, avec 1/3 d'intérimaires ou + dans certaines entreprises) ?

Sarko a écrit:
appliquer des règles d’indemnisation plus justes et plus incitatives à la reprise du travail.

-> on imagine déjà en quoi pourrait consister "l'incitation" (!!!). Tu es informaticien au chomage et tu ne veux pas de ce poste à temps partiel de serveur dans un restau ? On te coupe les Assédic !
Je ne suis même pas sûr de caricaturer tant l'objectif est évident et tant il s'applique déjà en GB, par exemple...

Sarko a écrit:
exiger des demandeurs d'emploi qu’ils recherchent véritablement une activité, et en reprennent une quand ils le peuvent, sous peine de voir leurs droits à indemnisation réduits voire supprimés.

-> le chômage est évidemment la faute des feignasses qui ne cherchent pas de taf, tout le monde sait bien qu'il y a aujourd'hui 3 millions d'offres d'emploi non satisfaites en France...
Rolling Eyes

Sarko a écrit:
multiplier par cinq les moyens consacrés par l’Etat à la revitalisation des territoires (par redéploiement budgétaire).

-> le propre de la proposition totalement démago. Qu'appelle-t-on la revitalisation des territoires, en quoi ça consiste et quels sont aujourd'hui les moyens, s'il y en a, attachés à cette cause ?

Sarko a écrit:
exonérer de charges sociales les heures supplémentaires et le rachat de jours ARTT.

-> et un enterrement en 1ère classe des 35 heures, un ! c'est même pire puisqu'en revenant aux 39 heures, l'employeur payerait au moins des charges sociales entre la 36e et la 39e; mais là, avec Sarko, non, miracle, il s'en retrouve exempté, on ne sait trop pourquoi...
Et après, on s'étonnera des déficits de la Sécu ou de l'Unédic, alors que leurs rentrées diminuent forcément en cas d'exonérations de charges patronales.

Sarko a écrit:
exiger des bénéficiaires de minima sociaux une contrepartie effective en termes d'activité, qu'il s'agisse d'une formation qualifiante, de la recherche active d'un emploi ou de la participation à des tâches d'intérêt général.

-> ben oui, culpabilisons donc un peu + ces feignasses... c'est de leur faute s'ils ne bossent pas...
Evil or Very Mad
Au passage, Sarko est-il au courant que les seules formations qualifiantes financées par les Assédic sont dans le BTP ou l'hotellerie-restauration ?

Sarko a écrit:
instaurer une franchise d’impôt sur les successions pour les petits et moyens patrimoines

-> le petit coup de brosse dans le sens du poil pour les classes moyennes... comme si la TVA payée par qqun une seule année ne lui coutait pas + que d'éventuels impots sur la succession, quand celle-ci est relativement modeste.

Sarko a écrit:
Autoriser les Français qui le souhaitent à travailler, en même temps qu’ils touchent leur retraite

-> excellente idée, le marché du travail n'est pas déjà assez saturé et 55% des personnes partant aujourd'hui à la retraite n'étant pas déjà en préretraite ou à l'ANPE... et puis, le travail c'est la santé, comme dirait l'autre, c'est un super projet de société que d'imaginer un gars de 70 ans cirant des chaussures dans la rue pour compléter sa petite retraite... ah, c'est précisément le cas aux USA ? pardon...
Rolling Eyes

Sarko a écrit:
rétablir l’autorité des enseignants dans leur classe et dans l’établissement scolaire.

-> en envoyant un flic les assister dans chaque salle de classe ?
Laughing

Sarko a écrit:
redonner la liberté pédagogique aux enseignants.

-> les programmes au feu et la maîtresse au milieu ???

Sarko a écrit:
donner aux parents la liberté de choisir l’établissement de leurs enfants.

-> l'Etat va se mettre à subventionner les écoles privées, alors ?

_________________
Le libéralisme, c'est le renard libre dans le poulailler libre - Jean Jaurès
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stephane
Calife


Nombre de messages : 963
Localisation : paris
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: le programme de sarkozy   Mer 29 Mar 2006 - 19:04

excellentes remarques, j'ajouterais ceci:
Citation :
- détecter précocement les comportements à risques. Un accompagnement adapté, de nature médicale, psychologique ou sociale, doit pouvoir être proposé sans perdre de temps par la protection maternelle et infantile et la médecine scolaire aux enfants et à leurs familles
on en a déjà parlé sur le forum, c'est à la limite de l'eugenisme.

Citation :
- réformer notre système d'enseignement supérieur et de recherche. Cela passe par la constitution d'universités puissantes et autonomes qui soient au centre de l'effort de recherche.
traduction: privatisation (partielle?) des univerersités, cela signifie, acces des plus riches aux grandes études et destruction de la recherche dans les disciplines inutiles à court terme. CATASTROPHE!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stephane
Calife


Nombre de messages : 963
Localisation : paris
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: le programme de sarkozy   Jeu 8 Mar 2007 - 18:59


_________________
La guerre, c'est simple : c'est faire entrer un morceau de fer dans un morceau de chair.
Godard
http://unavenirmeilleur.canalblog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: le programme de sarkozy   Aujourd'hui à 0:53

Revenir en haut Aller en bas
 
le programme de sarkozy
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [programme] RoboForm c'est quoi ?
» sarkozy en campagne : jeudi à Vesoul
» tee shirt du modem et programme de bayrou presidentielle
» Sarkozy, premier bilan
» Besoin de connaître le programme des métiers du livre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ecologie-Intelligence-Solidarité :: Politique :: Institutions-
Sauter vers: