Ecologie-Intelligence-Solidarité

Pour la fondation d'une France bâtie sur l'intelligence.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 programme du MPS volet affaires etrangères

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
stephane
Calife


Nombre de messages : 963
Localisation : paris
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: programme du MPS volet affaires etrangères   Mer 15 Mar 2006 - 18:45

Volet affaires étrangères

-La France sortira de L’otan.
- Aide financière pour les peuples opprimés (palestine,tibet, Chiapas, Cuba,).
-Aide au développement à 2 % du PIB. Pression sur les autres états pour le respect de leurs engagements
-Rapprochement avec les pays "socialistes" comme le Vénézuela, le brésil...
-La France n’agira que sous l’égide de L’ONU .
-Baisse du budget consacré aux affaires militaires
-Pressions pour le respect des droits de l’homme ,des droits économiques et sociaux et la mise en place de taxes mondiales sur les mouvements de capitaux, les bénéfices des multinationales,les ventes d’armes.
-Pression pour la mise en place d'un projet s'inspirant du rapport de la pnud pour lutter contre l'extrême pauvreté, la faim, les soins et l'éducation dans le monde.
-Mise en place d'un plan de formation de médecins et de professeurs dans les pays ne possédant pas les moyens d'en former.
- Soutien politique et diplomatique à l'initiative de Genève pour un règlement définitif du conflit israélo-palestinien et l'établissement d'un État Palestinien aux côtés de l'état d'Israel
- Redéploiement de la présence militaire en Afrique au profit de missions d'assistance civile ou sous le cadre de l'ONU, arrêt des aides bilatérales aux régimes ne respectant pas la démocratie
- Contrôle par des ONG indépendantes et par des audits réguliers de l'affectation de l'aide au développement
- Rapprochement avec les pays du Mercosur.
- Rapprochement fort avec la Russie (économique et diplomatique) et proposition d'une médiation de la France ou de l'UE pour régler politiquement le conflit en Tchétchénie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stephane
Calife


Nombre de messages : 963
Localisation : paris
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: programme du MPS volet Europe   Mer 15 Mar 2006 - 18:46

Volet Europe

-Mis en place d'une constitution européenne neutre, réformant démocratiquement les institutions européennes.
-Militantisme pour une Europe sociale, fédérale et unie.
- Renégociation de la PAC pour éviter le gaspillage et redéployer des fonds en faveur de la recherche européenne.
- Signature par la France de la charte européenne des langues régionales.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lomig
second conseiller
second conseiller


Nombre de messages : 466
Age : 33
Localisation : Les Ravenelles
Date d'inscription : 18/05/2006

MessageSujet: Re: programme du MPS volet affaires etrangères   Lun 19 Juin 2006 - 13:41

Je suis contre les droits de l'homme. Je l'ai déjà dit, c'est une débilité profonde temporellement signée: montée de la bourgeoisie et privilèges pour ces derniers avec la propriété comme axe central, ainsi que des valeurs que tous ne aprtagent pas.

Je suis donc contre l'uniformisation du monde. L'important serait plutôt d'adapter dans les cultures étrangères une gouvernementalité qui permette à chacun de retrouver ses capabilities telles qu'elles étaient avant la colonisation et de rendre possible la sauvegarde culturelle et l'autodétermination des peuples.

pour l'Europe, tout à fait d'accord.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spaces.msn.com/lomig1983/
stephane
Calife


Nombre de messages : 963
Localisation : paris
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: programme du MPS volet affaires etrangères   Lun 19 Juin 2006 - 19:55

Déclaration des droits de l'Homme et du citoyen
26 août 1789

Article premier - Les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits. Les distinctions sociales ne peuvent être fondées que sur l'utilité commune.

Article 2 - Le but de toute association politique est la conservation des droits naturels et imprescriptibles de l'homme. Ces droits sont la liberté, la propriété, la sûreté et la résistance à l'oppression.

Article 3 - Le principe de toute souveraineté réside essentiellement dans la Nation. Nul corps, nul individu ne peut exercer d'autorité qui n'en émane expressément.

Article 4 - La liberté consiste à pouvoir faire tout ce qui ne nuit pas à autrui : ainsi, l'exercice des droits naturels de chaque homme n'a de bornes que celles qui assurent aux autres membres de la société la jouissance de ces mêmes droits. Ces bornes ne peuvent être déterminées que par la loi.

Article 5 - La loi n'a le droit de défendre que les actions nuisibles à la société. Tout ce qui n'est pas défendu par la loi ne peut être empêché, et nul ne peut être contraint à faire ce qu'elle n'ordonne pas.

Article 6 - La loi est l'expression de la volonté générale. Tous les citoyens ont droit de concourir personnellement ou par leurs représentants à sa formation. Elle doit être la même pour tous, soit qu'elle protège, soit qu'elle punisse. Tous les citoyens, étant égaux à ces yeux, sont également admissibles à toutes dignités, places et emplois publics, selon leur capacité et sans autre distinction que celle de leurs vertus et de leurs talents.

Article 7 - Nul homme ne peut être accusé, arrêté ou détenu que dans les cas déterminés par la loi et selon les formes qu'elle a prescrites. Ceux qui sollicitent, expédient, exécutent ou font exécuter des ordres arbitraires doivent être punis ; mais tout citoyen appelé ou saisi en vertu de la loi doit obéir à l'instant ; il se rend coupable par la résistance.

Article 8 - La loi ne doit établir que des peines strictement et évidemment nécessaires, et nul ne peut être puni qu'en vertu d'une loi établie et promulguée antérieurement au délit, et légalement appliquée.

Article 9 - Tout homme étant présumé innocent jusqu'à ce qu'il ait été déclaré coupable, s'il est jugé indispensable de l'arrêter, toute rigueur qui ne serait pas nécessaire pour s'assurer de sa personne doit être sévèrement réprimée par la loi.

Article 10 - Nul ne doit être inquiété pour ses opinions, mêmes religieuses, pourvu que leur manifestation ne trouble pas l'ordre public établi par la loi.

Article 11 - La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l'homme ; tout citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l'abus de cette liberté dans les cas déterminés par la loi.

Article 12 - La garantie des droits de l'homme et du citoyen nécessite une force publique ; cette force est donc instituée pour l'avantage de tous, et non pour l'utilité particulière de ceux à qui elle est confiée.

Article 13 - Pour l'entretien de la force publique, et pour les dépenses d'administration, une contribution commune est indispensable ; elle doit être également répartie entre les citoyens, en raison de leurs facultés.

Article 14 - Les citoyens ont le droit de constater, par eux-mêmes ou par leurs représentants, la nécessité de la contribution publique, de la consentir librement, d'en suivre l'emploi, et d'en déterminer la quotité, l'assiette, le recouvrement et la durée.

Article 15 - La société a le droit de demander compte à tout agent public de son administration.

Article 16 - Toute société dans laquelle la garantie des droits n'est pas assurée ni la séparation des pouvoirs déterminée, n'a point de Constitution.

Article 17 - La propriété étant un droit inviolable et sacré, nul ne peut en être privé, si ce n'est lorsque la nécessité publique, légalement constatée, l'exige évidemment, et sous la condition d'une juste et préalable indemnité.


Il y a peut être, en effet des choses culturellement discutable... vous pouvez precisez les parties qui vous posent particulierement problème?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lomig
second conseiller
second conseiller


Nombre de messages : 466
Age : 33
Localisation : Les Ravenelles
Date d'inscription : 18/05/2006

MessageSujet: Re: programme du MPS volet affaires etrangères   Mar 20 Juin 2006 - 0:13

propriété, nation, liberté (ce concept est trop kantien pour s'appliquer à tous les territoires de la terre), volonté générale: on fait abstraction des modes de légitimité à l'étranger, pour les impôts, cela est inapplicable dans certains pays.

l'article 5 devrait être mis en exergue.

on ne devrait pas séparer droits de l'homme et droits du citoyen.

excuse-moi, je reviendrai préciser plus tard...

tu oublies la DUDH et surtout les pressions concrètes pour des modèles occidentalisés... Car ces droits paraissent hyper généraux et à appliquer avec une interprétation large, mais dans les faits, ce n'est pas le cas, c'est le modèle occidental qui est imité... Comme le disait Deleuze, les droits de l'homme, c'est con, ce qui est important, c'eest la jurisprudence...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spaces.msn.com/lomig1983/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: programme du MPS volet affaires etrangères   Aujourd'hui à 15:18

Revenir en haut Aller en bas
 
programme du MPS volet affaires etrangères
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ministère des Affaires Etrangères - André Bellon
» Ministère des Affaires Etrangères - Pierre Hillard
» Ministère des Affaires Etrangères - Hubert Védrine
» Ministère des Affaires Etrangères - François Asselineau
» [programme] RoboForm c'est quoi ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ecologie-Intelligence-Solidarité :: Le mouvement : Ecologie-Intelligence-Solidarité :: Le programme-
Sauter vers: