Ecologie-Intelligence-Solidarité

Pour la fondation d'une France bâtie sur l'intelligence.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 programme du MPS volet Ecologie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
stephane
Calife


Nombre de messages : 963
Localisation : paris
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: programme du MPS volet Ecologie   Mer 15 Mar 2006 - 18:39

Volet écologie partie 1

Présentation générale :
L'écologie n'est pas qu'affaire d'état, c'est aussi affaire privée.
Chacun de nous consomme, et donc chacun de nous contribue a la pollution, il serait donc citoyen que chacun s'y intéresse et s'y investisse.
Les excès du productivisme à outrance et du consumérisme forcé des lobbies marchands, ont occasionné des dérives, tant sur le plan alimentaire, provoquant des catastrophes sanitaires jusqu'au gâchis occasionné par l'objet éphémère, moteur de la société de consommation. Consommer oui, mais intelligent, consommer afin de générer une économie durable et donc de proximité. Les grandes surfaces ont anéanti le petit commerce, tout en enlevant tout esprit critique au citoyen le reléguant au rang de consommateur. La société telle qu'elle est organisée autour de la consommation, ne peut que courir à sa perte.
Les ressources de la planète vont en s'amenuisant, alors que les besoins vont croissants, comment résoudre cette équation sans se restreindre ?

-biodiversité et forets
-Répression accrue pour les pollueurs.
Tout comme la révision d'un véhicule doit passer obligatoirement par un établissement agréé, les vidanges des véhicules devront passer également par un centre agréé, où chaque opération devra être reportée sur la vignette du contrôle technique en cours, ceci afin de lutter contre la pollution due aux vidanges sauvages.
-Meilleur entretien des forêts, nettoyage et élagage des arbres, coupe des bois morts, et replantage.
-Installer dans les régions à risque, des capteurs signalant un départ de feu, création de clairières au sein des forêts et d'allées coupe feu.
-Obligation pour les riverains possédant des terrains de les défricher et de les entretenir
-Augmentation des parcs nationaux en superficie.
- Développement de l'éco tourisme, trois avantages : sensibiliser- éduquer, rentabilité pour les régions enclavées, créations d'emplois
-Mettre en place des observatoires de la faune et de la flore, suivi des animaux
-Réimplantation suivie des ours et des loups, au sein de ces parcs

Biodiversité et océans
-Renforcement des peines pour les pollueurs (dégazage, pollution de l’air, etc.) l’Etat se portant partie civile.
-Étendre les pouvoirs aux associations d'écologistes qui feront un travail de surveillance, et dénonceront les abus.
-Réglementer les ports de plaisance, augmenter le prix de l'anneau.
Les bateaux à moteur devront passer un contrôle technique comme les automobiles.
-Classer les calanques de Cassis, et autres lieux, pour les préserver du tourisme de masse.
-Interdiction de construire en en front de mer, les implantations seront situées à 2-3 kilomètres du littoral et un système de transport non-polluant pour accéder aux côtes sera mis en place.
-Les buvettes et dancings sur les plages seront soumis à des normes, les constructions devront être éphémères et ne pas dépasser 4 mois de présence, interdiction de construire en dur.
-Réglementer la pèche et proscrire les filets qui ravagent les fonds marins. La pèche des petits poissons est interdite, comme le rappelle la législation en cours, amende aux contrevenants.
-Étude des fonds marins, lancer une grande campagne de nettoyage, aussi bien aux abords des villes côtières qu'au large.
-Respect des engagements du protocole de Kyoto
-Dans tout centre ville réglementer très fortement la circulation.
-Créer des forfaits "droit de passage" qui alimenteront la caisse des transports en commun pour tout le territoire, qui devront à la longue devenir gratuits dans les villes de plus de 100.000 habitants
-Les transports en commun fonctionnent aux bioénergies.
Plusieurs d'entre elles seront mises en compétition, seront retenues les meilleures en fonction des émissions les plus basses, et en rapport qualité/prix.
-Incitation à prendre les transports en commun, développer les vélo/taxis électriques avec prise à domicile pour rallier la gare la plus proche, ceci dans les vallées enclavées.
-Mettre à disposition un parc de bicyclettes, pour sillonner les centres villes, et campagne de sensibilisation au co-voiturage pour les trajets domicile/lieu de travail.
-Rassemblement de toutes (ou de la majorité) les forces de production de la chaîne de production au niveau local autour des pôles industriels, afin de limiter les émissions de gaz à effet de serre dues aux déplacements inutiles.
-Promotion des produits frais et non sous emballage afin de limiter l'émission de gaz dues à la conservation des aliments et afin de limiter la production d'emballages polluant l'environnement.
-Interdiction d'ici 1 an de tous les sacs en plastique dans le commerce, remplacement par des sacs biodégradables

Réglementation très stricte des OGM
-Étiquetage surveillé par une commission spéciale des produits contenant des OGM, lait, viande, conserves, surgelés, plats préparés, contrôle des filières.
-Interdiction de planter à l'air libre, les OGM devront être cultivés dans un endroit clôt.
-Instauration de pastilles de couleur très visibles sur les emballages alimentaires à partir de données scientifiques indépendantes. Plus grande taxation pour les produits Oranges et surtout Rouges:
Vert = produit garanti bio, sans OGM, non polluants pour l'environnement
Orange= produit nécessitant une certaine pollution pour sa fabrication ou son conditionnement (taux à calculer, évolutif selon les normes que l'on pourra fixer périodiquement)
Rouge= produit entraînant une forte pollution (certaines conserves, surgelés etc.)
-Répression accrue du braconnage et réglementation de la chasse et de la pèche
-Tout comme le permis de conduire, il sera demandé un permis de chasser, avec contrôle de connaissances, de la flore de la faune, mais aussi des armes à feu, et visite médicale obligatoire et ne pas accepter les novices qui ne savent pas manier des armes à feu, ceci dans le but d'éviter des accidents de chasse qui coûtent très cher à la collectivité.
-Mise en place d'ateliers de sensibilisation.
-Délimitation de zones de chasse strictes, et interdiction de chasser le Week End dans les forêts fréquentées par les familles.
-Parmi les chasseurs seront nommés des volontaires pour étudier les anomalies au sein du cheptel, les abattages d'animaux malades ou en trop grand nombre, sera placé sous leur responsabilité, ils travailleront avec les garde chasse, l'ONF et des associations de protection de la Nature, et ce toute l'année, afin de renforcer la lutte contre le braconnage, et le pillage des forêt. La pèche en rivière est soumise aux même conditions que la chasse

Énergie
-Démantèlement progressif des centrales fonctionnant aux énergies fossiles
-Investir dans les énergies renouvelables, la position française en Europe est sous représentée. Favoriser la recherche dans ce domaine et intéresser les régions et les citoyens.
-Porter la part des énergies renouvelables à 30% et réduire de 25 à 50 % les émissions de CO2 pour 2012.
-Politique de sensibilisation à très grande échelle et de longue haleine pour inciter les gens à diminuer leur consommation d'électricité.
-Programme de sensibilisation dès l'école.
-Mise en place d'une cellule qui étudiera les meilleures alternatives pour les constructions anciennes.
-Les constructions nouvelles devront répondre à des normes "anti gaspi" et être équipées de technologies répondant à des normes écologiques. Campagne de sensibilisation et intéressement destinés aux architectes et urbanistes, pour intégrer dans leurs plans la conformité aux énergies renouvelables, géothermie, éolienne, récupération d'eau de pluie, énergie solaire, etc ...
-Privilégier les énergies vertes afin de limiter la consommation électrique et développer des technologies en menant des campagnes d'information.
Accompagnement des PME dans cette logique.
-Mettre en place des critères de pollution pour le logement, les usines, les machines outils et les voitures, dans un champ d'application plus strict.
-Meilleure isolation des logements, pots catalyseurs, modernisation des technologies etc. Soutient financier et logistique de l'état pour cette modernisation.
-Obligation de faire respecter ces normes sous 7 ans.
-Détaxation et aides à l’achat de toutes les ampoules basse tension ou appareils électriques les moins consommateurs d'énergie et en imposant l'affichage obligatoire de la consommation d'électricité sur tous les produits.

Réglementation des pesticides présentant un risque pour l’environnement et/ou pour l’homme

-Appui du programme REACH de la Communauté européenne, qui démarrera en 2007.
-Les industriels utilisant sans autorisation des produits chimiques non déclarés, non testés, et antérieurs à 1981, devront soit les éliminer de leurs produits finis, soit faire effectuer les tests nécessaires, afin de vérifier leur non toxicité, sur l'être Humain et l'environnement.
-Ce programme englobe également les produits de consommation courante, qui se sont révélés, à la longue, dangereux et néfaste pour les populations et pour l'environnement.
-Sur 100.000 produits chimiques recensés 30.000 devront être homologués et déclarés dans une base de données qui fera référence pour l'harmonisation d'une norme antitoxique "Vigitox".
-Les laboratoires de cosmétiques n'échappent pas à la règle, ils devront se plier à cette norme et faire disparaître de leurs compositions les produits chimiques qui se révéleront toxiques. Cette base de données, à la longue, suffisamment alimentée et commentée, et accessible à tous les industriels, à l'aide de données croisées, permettra de faire disparaître les tests sur animaux, qui seront remplacés par des tests "in vitro"


Dernière édition par le Mer 15 Mar 2006 - 18:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stephane
Calife


Nombre de messages : 963
Localisation : paris
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: programme du MPS volet Ecologie   Mer 15 Mar 2006 - 18:39

Volet écologie: partie 2


-Campagne de sensibilisation sur les emballages

-Matières recyclables et recyclage, encourager la recherche dans ce domaine.
-Stopper la fabrication des emballages non recyclables, pots de yaourts en plastique, bouteilles d'huile, etc ... trouver d'autres solutions.
-Moderniser les appareils ménagers, abandon total du fréon, anciens appareils à échanger contre d'autres de technologie plus récente sans chimie et gaz nocifs.
-Pour les objets lourds et encombrants (types frigo, home cinéma, congélateur, etc...) préférer des caisses en bois que le vendeur reprendra après livraison faite, plutôt que les cartons d'emballage, plus difficile à recycler, pour les particuliers

-Agro-alimentaire


-Réduire l'importance des super marchés, interdiction de construire au delà de 500M²
-Réglementer la marge bénéficiaire, afin que la baisse des prix se répercute sur les producteurs et les consommateurs.
-Obligation pour les achats de passer en priorité contrat avec les producteurs locaux, réduction des frais de transport, meilleure qualité des produits.
-Interdiction d'élever dans des établissements industriels, des animaux destinés à la consommation.
-Interdiction de transporter des animaux vivants sur de longs parcours.
-Dans le cadre d'abattage rituels, les animaux devront être étourdis avant, des contrôles inopinés seront effectués, dans tous les abattoirs afin de rendre compte de certains abus.
-Mettre en place une formation des bonnes pratiques pour ce type de métiers.
-Donner une importance aux associations de protection des animaux qui seront à même d'aller sur le terrain, et qui auront la possibilité de verbaliser les contrevenants (mauvais traitements à animaux, et nourriture prohibée, abus de médicaments, etc ...)

-Agriculture

-Interdiction de surproduire (ex : pas de constructions de nouveaux élevages s’il n’y a pas de besoin.)
-Encourager les cultures vivrières de proximité.
-Donner priorité aux petits producteurs qui font de la qualité.
-Décerner des labels.
-Encourager la culture des fruits et légumes anciens.
- Pour l'arrosage des champs il est obligatoire d'installer des récupérateur d'eau de pluie de 1000m3 chacun, au prorata de la surface des champs.
-Promouvoir l'arrosage avec un circuit "compte gouttes".
-Soutenir les petits agriculteurs qui se lancent dans le BIO, par la création d'une "Banque Verte", échelonner sur toute la carrière les crédits engagés et nécessaires à leur installation et mettre en place un accompagnement sur 5 ans

Développement du ferroutage

-La mise sur le train des camions doit être confié à une entreprise privée, qui gérera le fret et son transport.
- Incitation pour les industriels, producteurs, fabriquants, importateurs et exportateurs, d'avoir recours à ce type de transport.
-Mise en place sur 5 ans.
-Reclassement des transporteurs routiers encore en activité, dans le ferroutage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
programme du MPS volet Ecologie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [programme] RoboForm c'est quoi ?
» tee shirt du modem et programme de bayrou presidentielle
» Besoin de connaître le programme des métiers du livre
» Programme : PRIIME
» Rédaction du programme éducatif

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ecologie-Intelligence-Solidarité :: Le mouvement : Ecologie-Intelligence-Solidarité :: Le programme-
Sauter vers: