Ecologie-Intelligence-Solidarité

Pour la fondation d'une France bâtie sur l'intelligence.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 SARKOZY... LA RENAISSANCE...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
fourmi
second secretaire
second secretaire


Nombre de messages : 877
Age : 67
Localisation : Agii Deka (Crète)
Date d'inscription : 21/12/2005

MessageSujet: SARKOZY... LA RENAISSANCE...   Mar 14 Sep 2010 - 16:55

Bonjour,

En 1995, j'ai publié un tract qui a circulé un peu partout et, bien sûr, j'en avais adressé un à Nicolas Sarkozy qui œuvrait alors pour Balladur.

Il y était question d'Adolf Hitler qui, interviewé par un journaliste qui lui avait demandé s'il était le « Sauveur » que le Monde attendait, avait répondu qu'il n'était pas encore celui qui devait venir. J'avais alors dit que ce « Sauveur », en raison de l'ambition et des attitudes qu'on constatait alors, pouvait très bien être Nicolas Sarkozy !

J'ai suivi Sarkozy et nous avons échangé quelques correspondances personnelles. Lorsqu'il accéda à la Présidence, je l'ai mis en cause gravement quant à sa manière de gouverner et la France, et le monde ( les archives de l’Elysée sont éloquentes)... puis je me suis tu pour qu'il puisse, LIBREMENT, aller au bout de ses idées malfaisantes pour certaines...

Il est au bout : il a transgressé la Constitution, ment sur ses actes , a trouvé un "bouc émissaire" en la personne des "rom's" comme Hitler en avait trouvé un avec les juifs.... il a contre lui l'EUROPE et "Le MONDE".

Maintenant, je puis à nouveau parler pour l'aider à contempler l'ampleur du désastre dont il est COUPABLE puisque je l'avais prévenu de ses erreurs...

Mais Sarko a une vision du "peuple" qui n'est pas la nôtre... j'étais présent lors du Congrès fondateur dfe l'UMP et j'ai assisté à son arrivée : des hordes d'électeurs exprimaient leur VENERATION pour celui dont ils scandaient le nom : " Niko, Niko ! " un spectacle lamentable et affligeant qui renvoie à ceci :


Hérodote ... Histoires :


Livre troisième LXXX

Citation :
[size=18]Lorsque le tumulte fut apaisé et que le sixième jour fut venu, ceux qui avaient soulevé le peuple contre les mages délibérèrent sur la chose publique, et l'on tint des discours incroyables pour quelques Grecs, quoiqu'ils aient réellement été prononcés. 0tanès proposa de remettre le gouvernement à la communauté des Perses. « Mon avis, dit-il, est que nul de nous ne doit plus seul être roi ; cela n'est ni agréable ni bon ; en effet, vous savez jusqu'où Cambyse a poussé l'arrogance, et vous avez souffert, chacun pour votre part, de celle des mages. Comment la monarchie pourrait-elle être un Etat bien organisé, puisqu'elle permet à un homme, qui n'a pas de contradicteur, de faire ce qu'il veut ? Le meilleur des mortels, investi d'une telle autorité, s'écarterait de son bon sens habituel. Chez l'homme l'orgueil provient des biens qui I'entourent, et, dès sa naissance, l'envie le tourmente naturellement. Atteint de ces deux misères, toutes les autres lui arrivent. Il ne tarde pas à commettre une multitude d'actions coupables, les unes dans l'excès de son orgueil, les autres par envie. Un tyran, toutefois, devrait être sans envie, puisqu'il possède tout ce qui a du charme ; mais par sa nature, il est disposé d'une manière toute contraire à l'égard des citoyens. II porte envie aux meilleurs tant qu'ils existent; il se plaît avec les méchants ; il est le plus prompt à accueillir la calomnie, il est le plus déréglé de tous. Si on l'admire avec mesure, il s'en afflige parce que, dit-il, il n'est pas suffisamment honoré ; s'il est assez honoré, il s'en afflige, parce qu'à son gré, c'est de la flatterie. Mais le pire, je vais vous le faire entendre : il change les coutumes des ancêtres ; il fait violence aux femmes ; il met les hommes à mort sans jugement.


Comment la monarchie pourrait-elle être un Etat bien organisé, puisqu'elle permet à un homme, qui n'a pas de contradicteur, de faire ce qu'il veut ? Le meilleur des mortels, investi d'une telle autorité, s'écarterait de son bon sens habituel.

Et Nicolas Sarkozy vit dans une monarchie qui n'est même plus Constitutionnelle !

Sarkozy, un "beau" jour, a déclaré que SES Minstres seraient désormais notés en fonction du zèle qu'ils manifesteraient à mettre en ouvre le "feuille de route" qu"'il leur aurait confiée à travers son Premier Ministre.

J'ai alors demandé à Sarkozy qui pourrait, sans s'exposer à des sanctions, le NOTER, lui, sur la qualité de la mise en oeuvre des idées qu'il avaient exprimées et qui lui avaient permis d'accéder à la Présidence .

Je lui ai dit que seul DIEU pourrait le juger... et c'est l'heure du Jugement Dernier diligenté par "Michel" ( celui qui est comme Dieu !)

Je me suis alors tu pendant de longs mois pour qu ’il puisse aller au bout de SON chemin, allant de G8 en G20 pour finir dans la grotte de Lascaux le 12 septembre faisant une déclaration à laquelle je répondis aussitôt ceci :


Monsieur le Président,

Sortant de la grotte de Lascaux, vous déclariez avoir eu «« l'impression de rentrer dans une cathédrale. Quand on sait qu'il y a 18 000 ans des hommes savaient à ce point exprimer leur émotion, c'est quelque chose qui nous a bouleversés et on a ressenti profondément, Carla et moi, le privilège extrême de rentrer dans la grotte de Lascaux ».

Ce sont les propos que vous avez tenus en sortant de la grotte de Lascaux ce dimanche.

Cette émotion, celle d’entrer dans une cathédrale, mais en sachant REELLEMENT où vous mettez les pieds, vous ne l’avez MANIFESTEMENT jamais connue sinon vous ne diriez pas cela de la grotte de Lascaux…

En effet, une CATHEDRALE n’est pas un bâtiment « quelconque » puisque la plupart des cathédrales se nomment des « Notre-Dame »…. ont un portail central d’une forme très précise ( celle du chapeau porté par l’évêque, la MITRE)… se nommaient autrefois des « METROPOLES »… et que certaines d’entre elles comportent des « labyrinthes dans leur nef .

Que veut dire « CATHEDRALE » ?

Maurice Rosart vous donne la réponse :
http://knol.google.com/k/symbolique-des-cathédrales

C’est la représentation d’un corps de femme couchée sur le dos dans des proportions exactes.

On comprend alors pourquoi on les nomme « Notre-Dame » puisque ce cors est celui de la Vierge Marie, celle dont Jésus ( « christos », en grec, signifie « bon, honnête, loyal ») est le fruit des ENTRAILLES .

Les « entrailles » de Marie, comme celles de toute femme, comporte un «MITRA » et le LABYRINTHE des cathédrales est exactement situé, s’il s’agit du corps d’une femme, à l’emplacement du MITRA.

Que représente ce LABYRINTHE ?

Maurice Rosart vous donne la réponse : http://knol.google.com/k/symbolique-des-labyrinthes-de-cath%C3%A9drales

CQFD…. et je dis la même chose ici : http://knol.google.com/k/le-labyrinthe-du-minotaure-%C3%A0-dieu


Alors, Monsieur Sarkozy, il est évident que la grotte de Lascaux aura été votre « Labyrinthe », celui dans lequel vous aurez enfiin rencontré VOTRE Minotaure… l’avez-vous tué ???

L’avenir nous le dira…. De toutes façons, celui qui était attendu est là, en Messara… et même la presse locale, de manière subliminale, le dit sans équivoque.


Restera alors la suite du texte d’Hérodote ...


La multitude souveraine porte le plus beau de tous les noms : on l'appelle l'isonomie1. De plus, elle ne commet aucun des excès que je viens d'énumérer comme propres au monarque ; elle donne, par la voie du sort, les offices publics à des magistrats responsables ; elle rapporte à la communauté toutes les résolutions. Je vote pour que nous abolissions la monarchie et que nous élevions la multitude au pouvoir ; car tout réside dans le grand nombre. » Telle fut l'opinion d'Otanès.

1.Egalité des droits.

http://michelunblogfr.unblog.fr/

Michel FOURNIER


Pour mémoire, la fin du Critias de Platon ou "O DIAS" ( ZEUS) garde le silence lorsque les rois, après leurs G8 et G20, attendent de lui des "miracles... et on voit ce que "DIAS" a fait...

http://jacbayle.perso.neuf.fr/livres/Utopie/Platon.html

Pendant de nombreuses générations, tant que la nature du dieu se fit sentir suffisamment en eux, ils obéirent aux lois et restèrent attachés au principe divin auquel ils étaient apparentés.
Ils n'avaient que des pensées vraies et grandes en tout point, et ils se comportaient avec douceur et sagesse en face de tous les hasards de la vie et à l'égard les uns des autres.
Aussi, n'ayant d'attention qu'à la vertu, faisaient-ils peu de cas de leurs biens et supportaient-ils aisément le fardeau qu'était pour eux la masse de leur or et de leurs autres possessions.
Ils n'étaient pas enivrés par les plaisirs de la richesse et, toujours maîtres d'eux-mêmes, ils ne s'écartaient pas de leur devoir.
Tempérants comme ils étaient, ils voyaient nettement que tous ces biens aussi s'accroissaient par l'affection mutuelle unie à la vertu, et que, si on s'y attache et les honore, ils périssent eux-mêmes et la vertu avec eux.

Tant qu'ils raisonnèrent ainsi et gardèrent leur nature divine, ils virent croître tous les biens dont j'ai parlé.
Mais quand la portion divine qui était en eux s'altéra par son fréquent mélange avec un élément mortel considérable et que le caractère humain prédomina, incapables dès lors de supporter la prospérité, ils se conduisirent indécemment, et à ceux qui savent voir, ils apparurent laids, parce qu'ils perdaient les plus beaux de leurs biens les plus précieux, tandis que ceux qui ne savent pas discerner ce qu'est la vraie vie heureuse les trouvaient justement alors parfaitement beaux et heureux, tout infectés qu'ils étaient d'injustes convoitises et de l'orgueil de dominer.
Alors le dieu des dieux, Zeus, qui règne suivant les lois et qui peut discerner ces sortes de choses, s'apercevant du malheureux état d'une race qui avait été vertueuse, résolut de les châtier pour les rendre plus modérés et plus sages.
A cet effet, il réunit tous les dieux dans leur demeure, la plus précieuse, celle qui, située au centre de tout l'univers, voit tout ce qui participe à la génération, et, les ayant rassemblés, il leur dit :
"................ …"

A titre informatif, le journal crétois "ANTILALOS" du mardi 14 septembre titrait, en première page : " OMADA DIAS STI MESSARA" " une équipe DIAS dans la Messara"... et je vous laisse le soin de traduire " DIAS " .... en sachant qu'il s'agit d'une brigade de policiers motocyclistes envoyés par le gouvernement grec pour "nettoyer" la Messara...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.origines.fr.st
fourmi
second secretaire
second secretaire


Nombre de messages : 877
Age : 67
Localisation : Agii Deka (Crète)
Date d'inscription : 21/12/2005

MessageSujet: Re: SARKOZY... LA RENAISSANCE...   Dim 3 Oct 2010 - 13:07




Message adressé ce jour à Fillon et Sarkozy :

Monsieur Fillon,

Je viens d'adresser ce message au Président de cette "république" qui n'en est plus une et qui déshonore partout sur la planète l'image de la France que tant de nos ancêtres ont voulu juste et saine....

Vous en ferez ce que vous voudrez, y compris rien si cela vous arrange...

Michel FOURNIER



Citation :
Monsieur Sarkozy, Président de cette communauté de plus en plus restreinte qui prétend représenter la France,

Je ne puis que vous inviter à lire avec attention ce que finissent par dire, AUJOURD'HUI, les ELUS honnêtes de cette République qui, aux yeux de la planète entière, n'est plus RIEN !
http://www.paperblog.fr/3602720/le-mot-du-maire-de-kaysersberg-ca-c-est-envoye/
Michel FOURNIER
Agii Deka - 70012
Heraklion - KPHTH
Grèce
email : michel_fo@tellas.gr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.origines.fr.st
 
SARKOZY... LA RENAISSANCE...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» sarkozy en campagne : jeudi à Vesoul
» Sarkozy, premier bilan
» Sarkozy veut créer une force navale européenne !
» Le CSA fait campagne pour Sarkozy
» Carla Bruni Sarkozy

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ecologie-Intelligence-Solidarité :: Politique :: L'ère Sarkozy-
Sauter vers: