Ecologie-Intelligence-Solidarité

Pour la fondation d'une France bâtie sur l'intelligence.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Le D.A.R.D.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
fourmi
second secretaire
second secretaire


Nombre de messages : 877
Age : 67
Localisation : Agii Deka (Crète)
Date d'inscription : 21/12/2005

MessageSujet: Le D.A.R.D.   Mer 23 Juin 2010 - 9:39

Patrick Sébastien, en mars 2010, publiait " Une révolte, pas une révolution"...

Patrick Sébastien © Florent Massot Eds 2010


http://www.youtube.com/watch?v=Hd-AgfdPN7Q


La 24 mars 2010, il annonçait le création du D.A.R.D ( Droit Au Respect et à la Dignité)...

http://video.miwim.fr/video/3940/Le-DARD-

J'entendis ses propos et adhérai immédiatement.... tout simplement parce que ce que disait Patrick Sébastien était exactement ce que je ne cesse de VIVRE, de PROFESSER, de METTRE en PRATIQUE depuis.... des décennies...

J'intervins en formulant ( ou plutôt en REformulant) quelques propositions que je ne cesse de faire, celles qui me paraissent "décisives" pour que le monde dans lequel nous vivons soit remplacé par un autre monde respectueux, justement, de l'humain, des humains qui le composent, quels que soient ces humains...

Du fait de mon expérience, de mes expériences passées, j'étais quelque peu sceptique sur l'aboutissement de cette opération mais, une fois de plus, je me suis engagé.... d'autant que Patrick Sébastien avait utilisé une formule qui m'est chère : " c'est une utopîe mais, présentement, seule l'utopie est raisonnable... " ....alors que je dis pour ma part que je me moque de savoir si c'est "utopique" ( le mot "utopie" comportant une part de pessimisme) mais qu'il convient d'avoir un projet HUMANISTE que l'on s'engage à mettre en oeuvre en permanence.....

Le 24 juin 2010, le D.A.R.D va disparaître....

http://www.dailymotion.com/video/xdp94j_fin-du-dard-patrick-sebastien_webcam

Le 25 mai 2010, j'adressais à Patrick Sébastien le courrier suivant :

"
Agii Deka … Crète … Grèce… le 25 mai 2010.

Bonjour Patrick…

Je t’écris cette lettre (qui n’est pas la première vers toi) sans plus de grand espoir que je n’en ai eu en écrivant depuis des décennies vers les décideurs, vers les politiques, vers les « prétendus maîtres du monde » …

Oui, vous, les « gens en place », avez cette singularité qui consiste à dire aux autres : « je voudrais vous entendre pour mieux vous répondre… alors , je vous en prie, exprimez-vous … étant bien entendu que si ce que vous me dites me dérange, alors je trouverai tout prétexte pour dire que je n’avais pas le temps, pas compris, pas les moyens… »

On m’a joué ce jeu pendant des années….si bien que d’une part je suis passé aux actes, d’autre part, tout en agissant, je me suis coupé de VOTRE monde pour en concevoir un qui me convenait, tout en continuant à œuvrer pour que VOTRE monde évolue dans le « bon sens »… après avoir vérifié que le monde que j’avais conçu était « viable », EN LE VIVANT en dépit de VOTRE monde…

Je sais que, si j’ai une réponse de ta part, ce sera extraordinaire… je sais que, si jamais tu me lis, tu diras de moi que je suis « chiant » et que je n’ai rien compris, me retournant en cela ce que tu dis de ceux qui voient d’un « mauvais œil » ou d’un œil dubitatif ce que tu es en route à essayer de faire… je sais que, pour garder ta place de leader d’un mouvement sans grand espoir, tu tairas ce que je vais dire pour peut-être mieux t’en servir pour te faire mousser, phénomène ultra-classique magnifiquement expliqué par Werber, un jour :



Dans "L'Empire des Anges", Bernard Werber, en pages 63.64, a parfaitement décrit le phénomène. Je cite:

"23.ENCYCLOPEDIE

TRANSGRESSEUR: La société a besoin de transgresseurs. Elle établit des lois afin qu'elles soient dépassées. Si tout un chacun respecte les règles en vigueur et se plie aux normes: scolarité normale, travail normal, citoyenneté normale, consommation normale, c'est toute la société qui se retrouve "normale" et qui stagne.
Sitôt décelés, les transgresseurs sont dénoncés et exclus, mais plus la société évolue et plus elle se doit de générer discrètement le venin qui la contraindra à développer ses anticorps. Elle apprendra ainsi à sauter de plus en plus haut les obstacles qui se présenteront.
Bien que nécessaires, les transgresseurs sont pourtant sacrifiés. Ils sont régulièrement attaqués, conspués pour que, plus tard, d'autres individus "intermédiaires par rapport aux normaux" et qu'on pourrait qualifier de "pseudo-transgresseurs" puissent reproduire les mêmes transgressions mais cette fois adoucies, digérées, codifiées, désamorcées. Ce sont eux qui alors récolteront les fruits de l'invention de la transgression.
Mais ne nous trompons pas. Même si ce sont les "pseudo-transgresseurs" qui deviendront célèbres, ils n'auront eu pour seul talent que d'avoir su repérer les premiers véritables transgresseurs. Ces derniers, quant à eux, seront oubliés et mourront convaincus d'avoir été précurseurs et incompris.


Edmond Welles. Encyclopédie du Savoir relatif et Absolu, Tome IV "




Oui, Patrick, même si j’adhère à 100% à tes propos à un tel point que je suis membre du DARD et que j’ai déjà fait quelques propositions (il ne faut pas décourager les « bonnes volontés ») pour autant je me contente de résumer ce que j’ai à te dire par la formule suivante : TU ES EN RETARD D’UN , VOIRE DE PLUSIEURS TRAINS et des retards « graves »!

Prenons par exemple rien que le titre de ton bouquin que je viens de terminer, ce qui m’incite à t’écrire…

« Une REVOLTE, pas une REVOLUTION ».

Mais, Patrick, tu ne connais donc rien de l’histoire de France passée et contemporaine ????



Prenons la Révolution de 1789 ( en 1789, il n’y a pas de révolution populaire mais une crise financière !) et voyons ce qui s’est schématiquement passé….

Des circonstances de tous ordres conduisent le peuple à se rebeller…. le roi est considéré comme COUPABLE ( et on lui COUPERA la tête en 1793 !), et avec lui les nobles… et c’est ce qui se passe en 1793 qui est LA Révolution avec la première Constitution française, plébiscitée MAIS jamais appliquée…



LIS cette CONSTITUTION, article par article, point par point, en te référant à ce que tu dénonces dans ton livre….

http://www.aidh.org/Biblio/Text_fondat/FR_04.htm

Quelle surprise, n’est-ce pas … aurais-tu plagié ?????



Non… tu n’as pas plagié… il se trouve simplement que , au fil du temps, la classe moyenne prendra peur de ce qui , LOGIQUEMENT, allait arriver, … on fera un RETOUR EN ARRIERE sur les avancées populaires en adoptant la Déclaration dite de 1789 qui est « doucereuse »…. ce qui nous conduit à revivre, MAIS avec une ampleur MONDIALE, le même phénomène depuis quelques années ( ne jamais oublier que les « Illuminatis » et les « Illuminés de Bavière » on vu le jour en 1776, soit 13 ans avant la Révolution française !)…..

Alors, il y a une « révolte », puis une « révolution »…. pour rien, puisque tout recommence !



Prenons une autre Révolution, plus récente…. celle de 1968… à laquelle tu fais référence dans ton livre, notamment en parlant de ses leaders (vivant maintenant confortablement inclus dans le système qu’ils voulaient combattre et détruire)…

La France vivait depuis la fin de la deuxième Guerre, dans une « ambiance quelque peu militaire et rigide » avec le Général de Gaulle comme dirigeant.

Le 22 mars 68, Cohn-Bendit (qui est en compétition permanente avec son frère pour savoir lequel des 2 est le plus « intelligent ») crée son mouvement (comme tu crées le tien en ce moment) qui fait tache d’huile car le mécontentement est grand… et mai 68 éclate…

Ah ! les propos sont libertaires… le DEFOULEMENT est général… mais en juin 68, les forces conservatrices défilent, se ressaisissent … les compromis de tous ordres fusent ( même Chirac, en « Monsieur Walter », magouille).

La soupape de la cocotte-minute a fait « bon usage »… comme le prévoit la Déclaration de 1789 : le peuple a le droit de PETITION… ce que je me permets de traduire par : le peuple a le droit de PETer à répétITIon dans un violON.

Tout va rentrer dans l’ordre (ou plutôt dans le désordre initial) et les leaders révolutionnaires vont se voir offrir ou vont accéder à des postes « politicards » intéressants… il suffit de voir où en est Cohn-Bendit et tous les autres SANS exception…

Encore une révolte devenue REVOLUTION qui n’a servi qu’à conforter le système en place… et tu en es TIMIDEMENT à ne vouloir qu’une révolte, pas une REVOLUTION, faisant étalage de tes craintes qui me laissent à penser que tu t’es arrogé des privilèges de tous ordres et qu’une VRAIE Révolution te les ferait perdre !

Quand je dis « cela me laisse à penser », je ne suis pas honnête : depuis que je suis devenu membre du DARD, je suis attentivement ce qui se passe avec ces histoires de « sésames » et autres fantaisies…ces membres qui se font évincer, les propositions humanistes (comme les miennes) qui ne sont pas soutenues, etc… et, surtout, cette extrême lenteur dans les actions (lenteur justifiée, certes, mais …) , avec pour seule perspective une pression à exercer sur des élections lointaines … alors qu’il y a , comme tu le dis si bien , « URGENCE »…. une manœuvre de « soupape » de plus….

Tu es en retard d’un train, voire de plusieurs … car nous n’en sommes plus là…

Si je me permets de te dire tout cela sans enrobage, avec assurance, c’est parce que, comme je te le disais, je suis en accord à 100% avec ce qui est dans ton livre concernant l’analyse de cette société mondiale et de ses travers…

MAIS cette analyse, je l’ai faite, à partir de mon vécu et de celui des autres, il y a des décennies … et, si j’ai beaucoup parlé, j’ai aussi AGI, prenant des risques immenses, prenant des coups terribles en retour, me sacrifiant pour obtenir une seule chose : une APOCALYPSE, un changement de monde…. et c’est cela qu’il faut OBTENIR, ni une révolte, ni une révolution !



J’ai commencé en 1981 avec Mitterrand et ses idées, puis avec Giscard, avec Chirac ( plainte déposée contre lui auprès de la Haute Cour de Justice pour « Haute Trahison »), puis Sarkozy, avec les institutions ( police, justice, Education Nationale, etc…), avec les religions de toutes sortes, sectes comprises, pour ébranler les fondements de cette société mondiale qui est construite sur des fondations fragiles parce que « fausses »…

Je fus les « trompettes de Jéricho » à moi tout seul… (non, d’autres sont avec moi, actifs et dans l’ombre, francs-tireurs car désireux de ne pas voir leurs idées AMPUTEES, DENATUREES, POLLUEES par de « prétendus Sauveurs » qui, voyant la fin de LEUR monde venir, commencent à poser des jalons pour avoir une place au soleil dans le monde à venir).

Dans le » même temps, je n’ai jamais eu de cesse que de montrer où sont les racines JUSTES et SAINES de l’humanité, les voies qu’il faut suivre, et les « déviances « que certains humains ont conduit cette humanité à faire…

Si tu veux en savoir plus sur mes actions, « Google » te renseignera en partie… ( Michel FOURNIER – pas le parachutiste- est une clef, comme EXLI, comme MiXalis…) mais je me tiens à ta disposition, avec toutes mes archives, pour te montrer ce que j’ai pu faire et les résultats…



Michel FOURNIER

Agii Deka – 70012

Heraklion – KPHTH

Grèce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.origines.fr.st
Sylphe
Chancelier


Nombre de messages : 169
Date d'inscription : 27/08/2006

MessageSujet: Re: Le D.A.R.D.   Sam 14 Aoû 2010 - 23:51

Avec un tel nom pour son mouvement, il ne risquait pas d'être pris au sérieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://franceroyale.xooit.fr/index.php
fourmi
second secretaire
second secretaire


Nombre de messages : 877
Age : 67
Localisation : Agii Deka (Crète)
Date d'inscription : 21/12/2005

MessageSujet: Re: Le D.A.R.D.   Sam 28 Aoû 2010 - 13:08

La cause pour laquelle il est engagé n'est-elle pas à prendre au sérieux, quel que soit le nom qu'elle porte ?

fourmi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.origines.fr.st
Sylphe
Chancelier


Nombre de messages : 169
Date d'inscription : 27/08/2006

MessageSujet: Re: Le D.A.R.D.   Dim 29 Aoû 2010 - 1:03

Un comique peut faire de la politique mais il a intérêt à ne pas mélanger les genres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://franceroyale.xooit.fr/index.php
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le D.A.R.D.   Aujourd'hui à 15:30

Revenir en haut Aller en bas
 
Le D.A.R.D.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ecologie-Intelligence-Solidarité :: Humanités :: Philosophie-
Sauter vers: