Ecologie-Intelligence-Solidarité

Pour la fondation d'une France bâtie sur l'intelligence.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Apocalypse éducative

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
fourmi
second secretaire
second secretaire


Nombre de messages : 877
Age : 67
Localisation : Agii Deka (Crète)
Date d'inscription : 21/12/2005

MessageSujet: Apocalypse éducative   Lun 11 Fév 2008 - 2:10

Bonjour,

Je me suis "amusé" ce jour à adresser un mail à Monsieur le Premier Ministre... en voici le texte.... je vous invite à consulter les liens indiqués.... (j'ai intitulé ce mail : " Apocalypse éducative ") :

Bonjour,

Pour commencer…..

http://profseteleves.blogs.liberation.fr/silnyavaitqueleseleves/2008/02/la-gifle-de-fra.html?cid=101013014#comments

Je vous invite à écouter ce sketch, "prémonitoire", a dit un de mes amis....

http://lesmots.freelatitude.net/jean-dell-sketch-instituteur-gifle-baffe-professeur-prof-audio

Victime en janvier 1995 d'abus de ce style (j'ai voulu sensibiliser sans violence, mais par le geste, un de mes élèves, au respect de la vie qu'il voulait ôter à un de ses camarades !), je suis bien placé pour dire que le "prémonitoire" est en place depuis bien longtemps et que ce qui est dans le sketch était "à prévoir"....

En 1993, je distribuais ceci aux parents de mes élèves pour les sensibiliser, lors de la survenance de graves problèmes de discipline dans l’établissement « spécialisé » que je dirigeais :


LES DOUZE CONSEILS
POUR FAIRE DE VOTRE ENFANT UN BON DELINQUANT




1°) Dès l'enfance, donnez-lui tout ce qu'il désire. Il grandira ainsi en pensant que le monde entier lui doit tout.

2°) S'il dit des grossièretés, riez, il se croira très malin.

3°) Ne lui donnez aucune formation spirituelle. Quand il aura 18 ans, "il choisira lui-même".

4°) Ne lui dites jamais : c'est mal ! Il pourrait faire une complexe de culpabilité. Et, plus tard, lorsqu'il sera arrêté pour vol de voitures, il sera persuadé que c'est la société qui le persécute.

5°) Ramassez tout ce qu'il laisse traîner. Ainsi, il sera sûr que ce sont les autres qui sont responsables.

6°) Laissez-lui tout lire. Stérilisez sa vaisselle, mais laissez son esprit se nourrir d'ordures.

7°) Disputez-vous toujours devant lui. Quand votre ménage craquera, il ne sera pas choqué.

8°) Donnez-lui tout l'argent qu'il réclame. Qu'il n'ait pas à le gagner. Il ferait beau voir qu'il ait les mêmes difficultés que vous.

9°) Que tous ses désirs soient satisfaits : nourriture, boisson, confort, sinon, il sera "frustré".

10°) Prenez toujours son parti. Les professeurs, la police lui en veulent à ce pauvre petit.

11°) Quand il sera un vaurien, proclamez vite que vous n'avez jamais rien pu en faire.

12°) Préparez-vous une vie de douleur. Vous l'aurez.


Avec mes salutations humanistes et fraternelles

Michel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.origines.fr.st
fourmi
second secretaire
second secretaire


Nombre de messages : 877
Age : 67
Localisation : Agii Deka (Crète)
Date d'inscription : 21/12/2005

MessageSujet: Re: Apocalypse éducative   Dim 17 Fév 2008 - 19:44

ENFANCE et ADOLESCENCE en DANGER !


Discours de Monsieur SARKOZY…. Périgueux… 15 février 2008… extrait …

http://www.elysee.fr/president/les-dossiers/education/reforme-de-l-ecole-primaire/perigueux-15-fevrier-2008/reforme-de-l-enseignement-primaire-perigueux.5573.html


Citation :
« Chaque année, 15 % des élèves sortent de notre école primaire en grande difficulté. Rendez-vous compte ! C’est 100 000 enfants par an ! Est-ce qu’un Président de la République peut accepter que 100 000 enfants par an sortent en grande difficulté de l’école primaire ?

Ma réponse est non.

Et ces enfants, ces 100 000 enfants, sont les mêmes , exactement les mêmes, que l’on retrouvera à l’issue de la scolarité obligatoire, dans la même situation de détresse scolaire, pour ne pas dire de désastre.

Car ce qui n’a pas été acquis à l’école primaire ne le sera pas par la suite.

Les élèves qui ont échoué en primaire sont condamnés à subir, jusqu’à l’âge de 16 ans, une scolarité obligatoire qui ne peut plus rien leur apporter : parce qu’ils ne disposent pas des bases minimales pour la suivre.

C’est une conviction que je veux faire partager à la communauté éducative. C’est à l’école primaire que tout se joue. Que l’on me comprenne bien, ce n’est pas parce que l’on réussit à l’école primaire que l’on réussira forcément son parcours scolaire par la suite. Mais si on échoue à l’école primaire, les chances pour vos enfants de se récupérer au collège et au lycée sont faibles. »



VOILA !

Monsieur SARKOZY a parlé….. il n’y a plus qu’à réfléchir sur la teneur profonde de ses propos !

Permettez-moi de commenter ces propos ….. tout en respectant cet illustre personnage, bien sûr (on ne sait jamais) !

Ainsi, CHAQUE ANNEE, ce sont 100 000 enfants qui sortent de l’école primaire en grande difficulté !

Ainsi, ces 100 000 enfants par an sont CONDAMNES à rester dans une école qui ne pourra plus rien leur apporter pendant encore les 4 années (minimum) qui les séparent de l’âge de 16 ans, âge de la fin de la scolarité obligatoire !

Ainsi, si je fais un minimum d’arithmétique, l’école publique française, en 2008, accueille en son sein des centaines de milliers d’enfants et d’adolescents qui « perdent leur temps » dans une scolarité qui ne pourra plus rien leur apporter puisque « ce qui n’a pas été acquis à l’école primaire ne le sera pas par la suite. » !

Faisons un petit calcul élémentaire :

- des enfants sont actuellement au CE1 et ont des difficultés parce que le CP ne leur a pas apporté les bases minimales.

- des enfants sont dans les autres classes de l’enseignement primaire « en attente » de faire partie des 100 000 annoncés au CM2…. ce qui représente 100 000 x 4 = 400 000 enfants (CE1, CE2, CM1, CM2).

- un enfant (adolescent) doit , de toutes façons, suivre sa scolarité jusque l’âge de 16 ans, ce qui veut dire que , actuellement, dans les collèges , il y a 100 000 x 4 = 400 000 enfants ou adolescents (de la 6ème à la 3ème ) qui « végètent » en attendant d’être « libérés » de l’OBLIGATION SCOLAIRE !

Monsieur le Président de la République française, par les propos tenus le 15 février 2008 à Périgueux, en présence de son ami le Ministre de l’Education nationale, vient donc de prononcer la CONDAMNATION à l’ECHEC IRREVERSIBLE de 800 000 enfants du pays dont il assume la charge…. Sans compter les risques pour les autres !

Mesdames et Messieurs les citoyens de France, est-ce ainsi que vous avez été « éduqués » ???

Mesdames et Messieurs les citoyens de France, est-ce ainsi que vous concevez l’égalité, la fraternité ?

Mesdames et Messieurs les citoyens de France, est-ce cela la République française ?

Avec mes salutations humanistes et fraternelles

Michel FOURNIER
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.origines.fr.st
 
Apocalypse éducative
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quand mon retour provoque l'apocalypse...
» Les tapisseries de l'Apocalypse
» Apocalypse final de la croisade de feu.
» Trousse éducative
» convention de prestation de service/ Programme de réussite éducative

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ecologie-Intelligence-Solidarité :: Humanités :: Pédagogie-
Sauter vers: