Ecologie-Intelligence-Solidarité

Pour la fondation d'une France bâtie sur l'intelligence.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 propositions de Sarkosy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
stephane
Calife


Nombre de messages : 963
Localisation : paris
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: propositions de Sarkosy   Jeu 23 Fév 2006 - 19:47

Nicolas Sarkozy propose à l'UMP une série de mesures visant à lutter "contre l'échec scolaire" dont la rémunération "différenciée" des enseignants et une "autonomie" des établissements.

"Les rémunérations doivent être différenciées. Celui qui fait le plus d'heures, qui va au contact des élèves les plus difficiles doit être mieux payé", estime Nicolas Sarkozy.
"Les enseignants qui veulent travailler plus, doivent pouvoir le faire", dit-il.

A ses yeux, c'est par l'autonomie des établissements "que nous obtiendrons des transformations dans l'Education nationale". Nicolas Sarkozy prône pour chaque établissement scolaire "un projet qui lui soit propre" et souhaite que chacun d'eux puisse jouir "librement" de 20 % de son budget contre 3 % aujourd'hui.

"En échange, il faut développer l'évaluation. Les réformes doivent venir du terrain", dit-il, préférant les aides aux individus plutôt que les subventions aux ZEP.

"La lutte contre l'échec scolaire n'est pas une affaire de zone, mais une affaire d'individu", assure-t-il, considérant que "le zonage aggrave la ségrégation".
Il prône la suppression à terme de la carte scolaire, lui préférant le "libre choix" afin que dans une même ville, un établissement "puisse se spécialiser dans les matières littéraires, un autre dans le sport, un troisième dans les mathématiques".

Il souhaite aussi que soit scolarisés dans "le milieu ordinaire" les 50 % d'enfants handicapés qui ne le sont pas actuellement. Nicolas Sarkozy préconise en outre "un dépistage précoce des troubles de comportement pour éviter le basculement dans la délinquance".

Source: Yahoo France/Reuters
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fourmi
second secretaire
second secretaire


Nombre de messages : 877
Age : 67
Localisation : Agii Deka (Crète)
Date d'inscription : 21/12/2005

MessageSujet: Re: propositions de Sarkosy   Ven 24 Fév 2006 - 18:15

Ces propostions sont intéressantes et méritent étude plus approfondie...

Par exemple, peut-on rémunérer les enseignants en fonction du nombre d'heures passées si les heures passées n'apportent rien aux élèves ?

Par exemple, comment évaluer la "qualité" de l'enseignement dispensé par des enseignants quand l'évaluation est faite par des Inspecteurs totalemnt incompétents, ou mal informés, ou confinés dans leur bureau ?

Par exemple, comment donner de la valeur aux apprécications données par des inspecteurs dont le leitmotiv est : "Les Ministres passent, NOUS restons ! " et qui se moquent parfouis éperdument de la qualité de l'enseignement dispensé ?

J'en ai connu, je puis citer de tristes et tragiques exemples.

Cordialement

fourmi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.origines.fr.st
stephane
Calife


Nombre de messages : 963
Localisation : paris
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: propositions de Sarkosy   Dim 26 Fév 2006 - 14:57

Je m'étais fait un peu près les mêmes reflexions, cependant, payer davantage les profs passant plus de temps avec leurs élèves n'est pas une si mauvaise chose, à part dans de rares cas, je pense que ça apportera toujours un plus aux élèves, et il est preferable de récompenser tous les profs ayant une veritable volontée de réussite pour leurs élèves (même si ils n'y arriveront pas toujours) que ne récompenser personne, comme c'est plus ou moins le cas aujourd'hui.
Je serais favorable à l'aneantissement des inspections, à l'augmentation des épreuves nationale, et que l'on juge les profs uniquement sur les résultats de leurs élèves aux examens (normé par l'age de leurs éleves et leurs conditions sociales) ainsi qu'aux eventuelles plaintes des élèves au cours de l'année.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fourmi
second secretaire
second secretaire


Nombre de messages : 877
Age : 67
Localisation : Agii Deka (Crète)
Date d'inscription : 21/12/2005

MessageSujet: Re: propositions de Sarkosy   Dim 26 Fév 2006 - 22:48

Je serais surtout ravi de voir revenir en tête des préoccupations de TOUS, dans cette société, l'INTERET des ELEVES, un intérêt qui consisterait à leur transmettre des savoirs, à leur donner des compétences, à leur insuffler l'esprit critique de telle sorte qu'il puissent devenir des adultes autonomes et responsables grâce au dévouement d'enseignants conscients de leurs responsabilités, devant des élèves que leurs parents leur confient et pour l'éducation desquels ils sont rémunérés.

Pour le reste, une évalutation permanente, multipartite et objective pourrait suffire à régler le problème.

Cordialement

fourmi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.origines.fr.st
Admiratrice
second conseiller
second conseiller


Nombre de messages : 278
Date d'inscription : 23/03/2006

MessageSujet: Re: propositions de Sarkosy   Jeu 23 Mar 2006 - 22:23

Citation :
Je serais favorable à l'aneantissement des inspections, à l'augmentation des épreuves nationale, et que l'on juge les profs uniquement sur les résultats de leurs élèves aux examens (normé par l'age de leurs éleves et leurs conditions sociales) ainsi qu'aux eventuelles plaintes des élèves au cours de l'année

Houlà .....
Terrain miné .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fourmi
second secretaire
second secretaire


Nombre de messages : 877
Age : 67
Localisation : Agii Deka (Crète)
Date d'inscription : 21/12/2005

MessageSujet: Re: propositions de Sarkosy   Ven 24 Mar 2006 - 1:15

Qui dit "terrain miné" dit "BOUM"...

Cordialement

fourmi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.origines.fr.st
Loïse
bizut


Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 23/03/2006

MessageSujet: Re: propositions de Sarkosy   Ven 24 Mar 2006 - 1:42

fourmi a écrit:
Qui dit "terrain miné" dit "BOUM"...

Cordialement

fourmi
Qui dit idée de Sarkozy dit cherchez l'arnaque.

Au fait, Sarko, il est payé combien pour les 12 mn qu'il passe par jour à faire son vrai boulot : ministre de l'intérieur ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fourmi
second secretaire
second secretaire


Nombre de messages : 877
Age : 67
Localisation : Agii Deka (Crète)
Date d'inscription : 21/12/2005

MessageSujet: Re: propositions de Sarkosy   Ven 24 Mar 2006 - 15:55

Citation :
Qui dit idée de Sarkozy dit cherchez l'arnaque.

Globalisation abusive qui peut faire autant de "BOUM" que le reste...

J'ai, en 1994, fait, haut et fort, part de mes craintes devant la personnalité de Nicolas SARKOZY... à une époque où il manifestait une attitude particulièrement fascisante.... fondée sur des nécessités de gestion économique de la société qui , au nom d'une rationalisation extrême, ne laissait plus de place à l'humanisme pour lequel, JUSTEMENT, les régles sociales sont sensées exister.

Lorsque du Congrès fondateur de l'UMP, j'ai vu des idolâtres scander le nom de "Niko ! " en se pâmant....

J'entends régulièrement les spots télévisés de l'UMP où SARKOZY se montre un excellent tribun, galvanisant lres foules avec un discours om il parle d'un projet nécessaire pour la France...

L'engouement des masses pour ce personnage est révélateur du besoin ressenti par les humains de ce pays (et d'autres) d'avoir un projet de société qui fera place à chacun des humains qui pointera son nez dans cette humanité...

Après le chaos généré par des guerres mondiales, des guerres atomiques, économiques, religieuses, idéologiques, les humains aspirent à pouvoir simplement bénéficier du CONFORT que le progrès (à condition qu'il soit réellement DU progrès) pourrait leur apporter, leur permettant ainsi de retrouver les sensations vécues dans cette période merveilleuse de l'âge d'or intra-utérin...

"Goûter au confort absolu plus de neuf mois dans votre vie."

http://www.insomny.com/australie/presse/SNPTVDolceVita.pdf

Cordialement

fourmi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.origines.fr.st
Admiratrice
second conseiller
second conseiller


Nombre de messages : 278
Date d'inscription : 23/03/2006

MessageSujet: Re: propositions de Sarkosy   Ven 24 Mar 2006 - 16:51

Citation :
L'engouement des masses pour ce personnage est révélateur du besoin ressenti par les humains de ce pays (et d'autres) d'avoir un projet de société qui fera place à chacun des humains qui pointera son nez dans cette humanité...

"Engouement des masses" ...c'est vite dit .
De plus , quel est donc le projet de société apporté par cet individu ?
Quelque chose de majeur m'aurait-il échappé ? Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fourmi
second secretaire
second secretaire


Nombre de messages : 877
Age : 67
Localisation : Agii Deka (Crète)
Date d'inscription : 21/12/2005

MessageSujet: Re: propositions de Sarkosy   Ven 24 Mar 2006 - 17:13

Citation :
galvanisant les foules avec un discours où il parle d'un projet nécessaire pour la France...


Ai-je dit que Nicolas SARKOZY avait défini un projet ????

Il dit qu'un projet est nécessaire pour la France... et les français...

Il en définit les grandes lignes et les valeurs fondamentales...

Nous sommes accoutumés à ce genre de discours :

1981 : les socialistes proposaient de donner le plus à ceux qui avaient le moins...

Directeur, à l'époque, de Section d'Education Spécialisée, j'ai mis en oeuvre un projet pédagogique qui, très vite, a permis d'envisager la réinsertion en cycle normal du tiers des élèves qui m'éatient confiés.
En 1984, on me retirait mon emploi pour "zèle intempestif".
A-t-on vu réellement ceux qui avaient le moins recevoir le plus ????

En 2002, Lionel Jospin avait pour slogan "0 SDF en 2007".... comment, il lui aurait fallu 5 ans pour donner un toit à tout citoyen alors qu'avoir un toit est un droit fondamental ?

Espérait-il des hivers rigoureux pour régler le problème ?



1995 : Jacques CHIRAC adresse à tous les français un superbe projet destiné à rétablir le pacte républicain et à réduire la fracture sociale... "La France pour Tous"....

En 2002, prétendant avoir recueilli 82 % des suffrages (en réalité 31 %), il a persévéré.... et jamais l'écart n'a été aussi grand entre la France du Haut et celle du Bas....

En 2005, j'ai déposé plainte contre ce personnage dans les termes suivants :

Citation :
Reims le 20 novembre 2005


OBJET : Plainte déposée contre Monsieur Jacques CHIRAC, Président de la République, pour Haute Trahison.


Monsieur le Président de la Cour de Justice de la République,

Je viens par la présente déposer plainte contre Monsieur Jacques CHIRAC, Président de la République actuellement en exercice, pour haute trahison.

Je suis un citoyen de la république française qui, comme des milliers d'autres, a apporté en 1995 mon suffrage à la candidature de Monsieur CHIRAC sur la base de déclarations contractuelles contenues dans un recueil qui me fut adressé comme à des millions de mes compatriotes , "La France pour tous".

Dans ce recueil, le candidat à la Présidence de la République m'adressait ce message :

"J'ai souhaité m'adresser personnellement à chacune et à chacun d'entre vous pour expliquer le sens de ma candidature à l'élection présidentielle et la nature du changement que je propose aux français.
Cette élection est le moment d'un choix qui va engager votre avenir et celui de vos enfants. Vous avez le droit de prendre votre décision en toute clarté et en toute connaissance de cause…."


En fonction des ENGAGEMENTS pris par Monsieur CHIRAC, je lui ai fait confiance et lui ai donc accordé mon suffrage, ce qui équivalait pour moi à la "signature d'un contrat" dans le respect duquel JE ME suis engagé… avec l'espoir de réciprocité.

Je disposais d'une garantie théoriquement ABSOLUE du respect du pacte républicain puisque, accédant à la fonction Présidentielle, tout candidat, en vertu de l'article 5 de la CONSTITUTION, se trouve conduit à respecter impérativement certains principes :

Le Président de la République veille au respect de la Constitution..

La Constitution du 4 octobre 1958, en son Préambule, nous dit :

"Le peuple français proclame solennellement son attachement aux Droits de l'homme et aux principes de la souveraineté nationale tels qu'ils ont été définis par la Déclaration de 1789, confirmée et complétée par le préambule de la Constitution de 1946, ainsi qu'aux droits et devoirs définis dans la Charte de l'environnement de 2004."


Le Préambule de la Constitution de 1946, référence complémentaire au Préambule de la Constitution de 1958 , nous dit, entre autres ( nombres d'autres articles, eux aussi, mériteraient qu'on s'y attarde) :

5. Chacun a le devoir de travailler et le droit d'obtenir un emploi. Nul ne peut être lésé, dans son travail ou son emploi, en raison de ses origines, de ses opinions ou de ses croyances.

Force est de constater que ce devoir de travailler ne peut être accompli par tous, malgré eux, et que le droit d'obtenir un emploi n'est pas satisfait pour tous.
Force est de constater, en raison des propos tenus, notamment par des membres éminents du gouvernement, depuis l'apparition des violences urbaines et à l'occasion de la semaine nationale de l'emploi des handicapés, que des discriminations diverses sont avérées, en France, tant pour ce qui est des personnes handicapées que pour les citoyens des "minorités visibles", ces discriminations lésant gravement des citoyens français à part entière.

11. Elle (la Nation) garantit à tous, notamment à l'enfant, à la mère et aux vieux travailleurs, la protection de la santé, la sécurité matérielle, le repos et les loisirs. Tout être humain qui, en raison de son âge, de son état physique ou mental, de la situation économique, se trouve dans l'incapacité de travailler a le droit d'obtenir de la collectivité des moyens convenables d'existence.

Force est de constater que des citoyens français voient leur droit d'obtenir de la collectivité des moyens convenables d'existence, bafoué : combien de SDF vont encore mourir dans les rues de France cet hiver et sont-ils "coupables" de cet état de fait quand on sait qu'à Paris même des employés de la Ville de Paris ne peuvent se loger avec leur salaire ?
Force est de constater que des citoyens français, jeunes et moins jeunes, en raison d'une situation économique créée par un appât du gain toujours plus inhumain, idéologie qui nous vient de l'extérieur de notre pays, se trouvent dans l'incapacité ou l'impossibilité de travailler.


L'évidence est sous nos yeux au quotidien : la CONSTITUTION française n'est plus respectée, et depuis des années, même si on a affirmé longtemps le contraire. Certains Ministres tel Jean-Louis Borloo viennent d'en attester.

En conséquence, je ne puis qu'incriminer celui qui avait en charge de veiller au respect de cette CONSTITUTION, celui qui s'était engagé, par son recueil "La France pour Tous", à réduire ce que l'on appelait en 1995 "La fracture Sociale".

La Constitution nous dit ceci :

Article 68 :
Le Président de la République n'est responsable des actes accomplis dans l'exercice de ses fonctions qu'en cas de haute trahison. Il ne peut être mis en accusation que par les deux assemblées statuant par un vote identique au scrutin public et à la majorité absolue des membres les composant ; il est jugé par la Haute Cour de Justice.

L'Assemblée Nationale nous dit ceci :

http://www.assemblee-nationale.fr/connaissance/presidence-republique.asp

3. Le "contrôle" du Parlement sur le Président de la République
Aux termes de l'article 68 de la Constitution, le Président n'est pas juridiquement responsable pour les actes commis dans l'exercice de ses fonctions sauf en cas de "haute trahison". La haute trahison n'est pas définie par les textes. L'Assemblée et le Sénat peuvent alors mettre le Président de la République en accusation, par un vote identique au scrutin public et à la majorité absolue des membres les composant. Il est jugé par la Haute Cour de Justice.


Y-a-t-il plus "HAUTE TRAHISON" que celle qui consiste à ne pas avoir respecté la CONSTITUTION lorsqu'on est Président de la République française, que celle qui consiste à ne pas avoir respecté les engagements pris solennellement devant le peuple et renouvelés à deux reprises, que celle qui consiste, parce qu'on n'a pas fait ce qui était prévu et promis, à condamner à la désespérance et à la mort des millions de citoyens…. parce qu'on s'est laissé séduire par une idéologie "capitaliste" qui, en la circonstance, s'apparente à un ENNEMI avec lequel le Président de la République aurait pactisé ?

Si les griefs ici formulés qui font de moi une victime ne vous suffisaient pas, je me tiens à votre disposition pour vous en fournir d'autres, telle l'attente dans laquelle je suis encore à ce jour d'une réponse, positive ou négative, à une demande d'amnistie présidentielle formulée en 1995, "réactivée" en vain en 1998 par le Médiateur de la République de l'époque, Monsieur Bernard STASI….


Pour ces raisons parmi bien d'autres, je dépose plainte contre Monsieur Jacques CHIRAC, Président de la République, et vous prie d'enregistrer ma plainte.

Je vous prie d'agréer, Monsieur le Président de la Cour de Justice de la République, l'expression de mes très respectueuses salutations.


Michel FOURNIER

Cette plainte a été enregistrée près de la Haute Cour mais, à ce jour, je n'ai aucune information....

J'attends, comme tous les citoyens de cette République et de cette Europe et de cette planète, que les politiques qui se présentent à nos suffrages en prétendant vouloir nous servir, nous servent effectivement plutôt que de se servir de nous pour assouvir leur soif de domination et leur narcissisme.

Cordialement

Fourmi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.origines.fr.st
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: propositions de Sarkosy   Aujourd'hui à 23:32

Revenir en haut Aller en bas
 
propositions de Sarkosy
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nicolas Sarkosy en Normandie.
» Le scoop de l annee: Sarkosy/carla bruni pour la vie.
» Propositions de textes
» - citoyenneté -vos propositions sont les bienvenue
» Propositions pour Nuit Debout

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ecologie-Intelligence-Solidarité :: Humanités :: Pédagogie-
Sauter vers: