Ecologie-Intelligence-Solidarité

Pour la fondation d'une France bâtie sur l'intelligence.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 La France de bientot (partie économie)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
stephane
Calife


Nombre de messages : 963
Localisation : paris
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: La France de bientot (partie économie)   Lun 7 Mai 2007 - 23:12

Ceci est une anticipation (à completer) assez probable de l'avenir de la France. Sarkozy est intelligent, il ne fera sans doute pas passer ses réformes de manière autoritaire. Il sera le champion des réformes rusées.

Sur le plan économique et sociale.
Les premières mesures de Nicolas Sarkozy seront des baisses d'impôts.
-Détaxation des heures supplémentaires
Alors qu'il est déjà possible de faire des heures supplémentaires et que les contingents ne sont pas utilisés.
Alors que le cout de cette mesure est égale à la moitié du budget de l'en et de la recherche.
Alors que ça ne bénéficie en rien à ceux qui cherchent un emploi.

-Exonération des droits de succession pour 95% des foyers

-Bouclier fiscal à 50%.
Mais pas de baisse de la tva... scratch

Stratégie: Faire exploser la dette, la laisser gonfler et parallèlement déclarer au bout de quelque temps la dette comme "grand chantier" nécessitant une destruction des dépense publique (que tout le monde jugera nécessaire) et du modèle français qui va avec (que tout le monde trouvera inadapté). C'est une stratégie macro-économique classique

Résultat: Fin du modèle français, mise en place douce et progressive d'un modèle complètement libéral.

Moyen de lutter: Manifester contre la baisse d'impôts (j'ai peur de la faible mobilisation, pourtant tout, à mon avis, tout viendra de là.)
Voter massivement à gauche aux législatives.


_________________
La guerre, c'est simple : c'est faire entrer un morceau de fer dans un morceau de chair.
Godard
http://unavenirmeilleur.canalblog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lomig
second conseiller
second conseiller


Nombre de messages : 466
Age : 33
Localisation : Les Ravenelles
Date d'inscription : 18/05/2006

MessageSujet: Re: La France de bientot (partie économie)   Mar 8 Mai 2007 - 16:14

Il faut dire que baisser les impôts de 4 points, c'es tpire que ce qu'a fait Thatcher, et ça n'arrange que les riches, en général, puisqu'ils s'en foutent des services publics sociaux.

Parce que c'est là que le bât blesse: 70 milliards d'euros de baisse d'impôts (sans compter le bouclier fiscal, l'exonération des charges sociales, les droits de succession), cela représente les budgets conjoints de: Solidarité et intégration, Gestion et contrôle des finances publiques, Transports, Ville et logement, Justice, Régimes sociaux et de retraite, Développement et régulation économiques, Anciens combattants, mémoire et liens avec la Nation, Aide publique au développement, Relations avec les collectivités territoriales, Agriculture, pêche, forêt et affaires rurales, Culture, Administration générale et territoriale de l'État, Action extérieure de l'État.

C'est comme si ça n'existait plus. Cela peut aussi représenter quasiment tout le budget de l'enseignement, primaire secondaire, supérieur et la recherche. En gros 70Mds d'€ c'est supprimer toute l'éducation de ce pays.

Bien sûr je parle en "blocs", alors qu'il s'agira de baisser le budget de chaque ministère un peu. c'est 15% du budget de l'Etat.

Mais en gros, si l'on rajoute les autres mesures fiscales, c'est 20% du budget de l'Etat qui part en fumée, et l'on peut rajouter que les moyens humains s'en vont (enseignants, infirmières, juges et avocats...), et les moyens matériels aussi...

Cela représente une crise majeure de l'Etat français et des solidarités. Cela suppose aussi une hausse des violences (le désespoir des gens déclassés, marginalisés), donc des coûts sociaux très forts, en plus du coût économique.

Je te rejoins sur les autres points.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spaces.msn.com/lomig1983/
stephane
Calife


Nombre de messages : 963
Localisation : paris
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: La France de bientot (partie économie)   Dim 26 Aoû 2007 - 21:29

Résumons ce qui vient de se passer depuis le 20 juin dernier:
-plafond fiscal à 50%: cout: presque 4 milliards d'euros
-suppression des droits de 95% des successions: cout: 3 milliards d'euros
-deduction des interets d'emprunts immobillier de l'impot sur le revenu: cout: 3 milliards d'euros
-exoneration de cotisations sociales et d'impots sur le revenu sur les heures sup: cout : 5 à 6 milliards d'euros

cela represente 1 point du PIB

But recherché: relance de la consommation

effet immediat:
-50% des cadeaux fiscaux iront aux 10% des français les plus riches.
-hausse de 2% du salaire d'un smicard.

facteurs externes favorables:
-hausse de l'activité de la zone euro
-regain economique en allemagne favorisant les exportations françaises.
-conditions démographiques favorables à la baisse du chomage (baby-boom à la retraite)
-croissance prévue entre 2,3 et 3% pour l'année 2008.


Philosophie économique de Sarkozy:
La redistribution dissuade de travailler:
Les riches prennent moins de risques car ils sont privés d'une partie de leur rémunération, et les pauvres ne sont pas autant dans la nécessité, et donc ne sont pas près à travailler "violemment".
Cette thèse est la même que celle de Reagan, Thatcher ou GW Bush. Or les précedent Américains n'ont pas validé cette thèse (relevant d'une spéculation sur la courbe de Laffer.)
En effet les baisses d'impots ont entrainées une abominable augmentation des déficits publics.


Conclusion
Au final, le choc fiscal proposé par Sarkozy n'aura pour effet que l'augmentation des richesse de ceux qui sont déjà très riches.
De plus, la volonté de relancer la consommation affichée par Sarkozy ne devrait pas être prioritaire! En effet, la consommation française se porte plutot bien, par contre sa competitivité est à revoir surtout dans la conjecture actuelle de relance de la zone euro. Dautant plus que cette augmentation du pouvoir d'achat servira surtout les importations (à hauteur de 50%). Du coup, une grosse partie de l'argent autrefois public va partir dans les caisses d'industriels étrangers.
D'autant plus aberrant que les investissement publiques ne manquent pas:Avec les cadeaux fiscaux faits aux gros patrimoines, on aurait pu doubler le budget de la justice qui en a bien besoin, et atteindre les 120 000 nouveaux logements sociaux par an., sans compter les investissements irrecusables que sont la recherche et l'enseignement (Sarkozy avait promis 10 milliards d'euros pour la recherche, pour l'instant, on voit ses priorités).

Inutile de rappeller que ces cadeaux fiscuax faits aux plus riches necessiteront un violent sabrage des dépenses publiques, où une augmentation de la TVA: Dans les deux cas, les plus pauvres seront les plus durement touchés.

En résumé
Alors que le reste de l'Europe profite de la période de croissance pour réduire sa dette et avoir ainsi plus de marche de manoeuvre lorsque celle ci baissera, la france gache et gaspille ehontement cette embellie dans des cadeaux fiscaux pour nantis, au rendement économique nul ou quasi nul, alors qu'elle pourrait au moins investir sur le long terme.

_________________
La guerre, c'est simple : c'est faire entrer un morceau de fer dans un morceau de chair.
Godard
http://unavenirmeilleur.canalblog.com/


Dernière édition par le Lun 27 Aoû 2007 - 21:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MP
membre éminent de l'opposition


Nombre de messages : 581
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: La France de bientot (partie économie)   Lun 27 Aoû 2007 - 0:00

Quelle sotise !

Que coûtent les sorties de devises, l'iginérie successorale le dégoût d'investir en France, et tout le reste qui mine le pays ?

Croyez-vous qu'on enrichisse les pauvres en ruinant les riches ou en les faisant fuir ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lekhan
bavard
bavard


Nombre de messages : 162
Age : 27
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 13/05/2006

MessageSujet: Re: La France de bientot (partie économie)   Lun 27 Aoû 2007 - 13:25

Moi ce que je ne saisis pas c'est que la croissance ce trimestre est à zéro... Oh pardon 0.3% alors rapide calcul, 0.3% au premier, trimestre, 0.3% au deuxième, calculons la prévision 1.2% de taux de croissances.

Brillant non?

Parlons de la dette qui se creuse, parlons de l'échec des politiques de libéralisation économique, parlons d'un président qui en parlant d'économie se permet de remettre en cause l'inexistence des barrières douanières dans l'UE.
Parlons d'un président crétin, qui ne connait pas plus à l'économie que Jean Pierre, le pilier du Paris (Bar-Bistrot, rue de la cathédrale).

Il va falloir combien de temps pour vous réveiller de ce miasme intellectuel, de cette négation de la connaissance, du savoir?

J'aimerais au moins croire qu'il nous arrive comme en Italie que ces exonérations d'impôts, ces allégements, fassent revenir 10 milliards dans le PIB.

Malheureusement, même Johnny n'est pas revenu...

Enfin, si on avait un débat sérieux sur l'économie j'aimerais entendre tes arguments mp...
D'ailleurs je vais prendre le temps d'en lancer un.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://collectif-ennui.blogspot.com/
MP
membre éminent de l'opposition


Nombre de messages : 581
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: La France de bientot (partie économie)   Mar 28 Aoû 2007 - 22:32

Citation :
lekhan"]Moi ce que je ne saisis pas c'est que la croissance ce trimestre est à zéro... Oh pardon 0.3% alors rapide calcul, 0.3% au premier, trimestre, 0.3% au deuxième, calculons la prévision 1.2% de taux de croissances.

C'est pourtant clair : les investissements ont été reportés dans l'attente du résultat des élections, et commencent leur reprise, ce qui est normal étant donné que les commanes précèdent de plusieurs mois les facturations.


Citation :
Parlons d'un président crétin, qui ne connait pas plus à l'économie que Jean Pierre, le pilier du Paris (Bar-Bistrot, rue de la cathédrale).

Heureusement, il y a Lekhan le grand, pour vy voir clair ! Very Happy Very Happy Very Happy

Citation :
Il va falloir combien de temps pour vous réveiller de ce miasme intellectuel, de cette négation de la connaissance, du savoir?

Ben, dans votre cas, ce pourrait être à vie ...

Citation :
J'aimerais au moins croire qu'il nous arrive comme en Italie que ces exonérations d'impôts, ces allégements, fassent revenir 10 milliards dans le PIB.

Malheureusement, même Johnny n'est pas revenu...

Les modérations de l'impôt confiscatoire ne sont pas encore opérationnelles, si vous l'ignoriez.

Enfin, si on avait un débat sérieux sur l'économie j'aimerais entendre tes arguments mp...

Je ne vois rien de "sérieux" dans ces griefs creux
Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lekhan
bavard
bavard


Nombre de messages : 162
Age : 27
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 13/05/2006

MessageSujet: Re: La France de bientot (partie économie)   Ven 31 Aoû 2007 - 23:37

Citation :

Parlons de la dette qui se creuse, parlons de l'échec des politiques de libéralisation économique, parlons d'un président qui en parlant d'économie se permet de remettre en cause l'inexistence des barrières douanières dans l'UE.
Parlons d'un président crétin, qui ne connait pas plus à l'économie que Jean Pierre, le pilier du Paris (Bar-Bistrot, rue de la cathédrale).

Citation :
Il va falloir combien de temps pour vous réveiller de ce miasme intellectuel, de cette négation de la connaissance, du savoir?

Citation :
Enfin, si on avait un débat sérieux sur l'économie j'aimerais entendre tes arguments mp...
D'ailleurs je vais prendre le temps d'en lancer un.

Soyez au moins honnête dans vos citations... On vous prendra plus au sérieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://collectif-ennui.blogspot.com/
stephane
Calife


Nombre de messages : 963
Localisation : paris
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: La France de bientot (partie économie)   Sam 1 Sep 2007 - 15:10

MP a écrit:
Quelle sotise !

Que coûtent les sorties de devises, l'iginérie successorale le dégoût d'investir en France, et tout le reste qui mine le pays ?

Croyez-vous qu'on enrichisse les pauvres en ruinant les riches ou en les faisant fuir ?
Je vais vous en apprendre une bien bonne: il y a chaque jour de plus en plus de riches en France. Helas, les inégalités sont de plus en plus criantes.

L'idée que vous défendez est exactement la même que celle dont je parlais à propos de Reagan ou Sarkozy et qui a depuis bien longtemps fait ses preuves en matière d'inéficacité macro-économique.

_________________
La guerre, c'est simple : c'est faire entrer un morceau de fer dans un morceau de chair.
Godard
http://unavenirmeilleur.canalblog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MP
membre éminent de l'opposition


Nombre de messages : 581
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: La France de bientot (partie économie)   Dim 2 Sep 2007 - 9:37

Citation :
Je vais vous en apprendre une bien bonne: il y a chaque jour de plus en plus de riches en France. Helas, les inégalités sont de plus en plus criantes.

Pourquoi prendre un ton catastrophé ? S'il est vai qu'il y a de plus en plus de riches en France (ça m'étonne, et je me demande si c'est bien en France que sont les riches français) la nouvelle serait excellente : l'assiette de l'impôt serait élargie, ce qui permettrait de réduire la pression individuelle, et donc d'attirer de nouveaux riches. Un effet boule de neige propice.

A titre indicatif, la Belgique s'est sauvée de la ruine en instaurant depuis déjà 20 ans un "bouclier fiscal" absolu à 50 % !

Ceci dit, marre des "inégalités criantes". Vous avez accueillis une foule de sans-papiers, d'immigrants illettrés, et vous entretenez via le chômage, mais surtout le RMI, des hordes de flemmards et d'incompétents volontaires, pendant que vos entreprises ne trouvent plus un salarié valable ... Mieux encore, vous présentez au Bac des élèves incapables d'écrire sans fautes ... Forcément que cela donne une "collection de pauvres" insupportable !

S'il y a "inégalité criante", je ne la vois qu'entre une classe de français laborieux, qui ont passé leur jeunesse à étudier et à faire des dictées, et leur vie adulte à turbiner, pendant qu'une autre catégorie hélas fort nombreuse les parasite sans vergogne !

Citation :
L'idée que vous défendez est exactement la même que celle dont je parlais à propos de Reagan ou Sarkozy et qui a depuis bien longtemps fait ses preuves en matière d'inéficacité macro-économique.

Vous semblez un champion de la macro-économie ! Ceci m'ayant échappé, je m'en excuse, mais vous fait remarquer que dans les pays où on a tenté un égalitarisme automatique, la misère a été générale ! Même les scandinaves, seuls êtres sensés à avoir tenté l'expérience, en sont revenus au galop !

Il faut cesser de prétendre que "le gouvernement" est responsable de la purée de certains : chacun doit s'assumer (sauf bien entendu ceux qu'un handicap sérieux met à charge de la solidarité légitime). Mais quand on n'a rien foutu pendant 30 ans, il ne faut pas s'étonner que l'or ne coule pas sur les comptes :-) Il ne reste qu'à retrousser ses manches, plutôt qu'à se victimiser !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lomig
second conseiller
second conseiller


Nombre de messages : 466
Age : 33
Localisation : Les Ravenelles
Date d'inscription : 18/05/2006

MessageSujet: Re: La France de bientot (partie économie)   Dim 2 Sep 2007 - 23:02

Citation :
S'il y a "inégalité criante", je ne la vois qu'entre une classe de français laborieux, qui ont passé leur jeunesse à étudier et à faire des dictées, et leur vie adulte à turbiner, pendant qu'une autre catégorie hélas fort nombreuse les parasite sans vergogne !

Et oui, les smicards travaillent, les rentiers parasitent. Je suis heureux que tu aies compris, MP. t'as dû lire de l'économie récemment.
Parce que bizarrement, les feignasses dont tu parles, sont les barons Rotschild, le baron Seillière, qui n'a JAMAIS travaillé, etc. Comment expliques-tu que sa fortune tienne au TRAVAIL des AUTRES???

Car on est toujours, voire de plus en plus dans l'exploitation, ma chère... Quand tu sais que, comme je l'ai démontré, le chômage est strcturé et organisé par les puissances pour maintenir des profits, il paraît normal de ponctionner ces profits pour aider les précaires et les pauvres qu subissent cette situation (comme si vivre comme un animal plaisait aux chômeurs, comme si on pouvait vivre dignement avec 400€ par mois... Quelles conneries...)
Je suis biend 'accord avec les décroissants comme Ariès sur ce point: plutôt que de faire comme Sarkozy, où, au-delà d'un seuil, on ne te prend plus un rond, on devrait faire le contraire: au-delà d'un seuil, on prend TOUT. Car au-delà de 10.000€ par mois, le revenu ne veut rien dire, ne représente ni le travail effectué, ni les responsabilités, ni le mérite, ni rien de ce qui fait le discours sarkozyste. Juste du vampirisme. Il n'y a qu'à voir comme les riches s'enrichissent, comme je l'ai déjà montré avec des données objectives, pour se convaincre qu'en France, ils ne vont pas si mal que ça. Effectivement, y'a toujours des paradis fiscaux pour les plus ingrats...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spaces.msn.com/lomig1983/
MP
membre éminent de l'opposition


Nombre de messages : 581
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: La France de bientot (partie économie)   Dim 2 Sep 2007 - 23:58

Citation :
Et oui, les smicards travaillent, les rentiers parasitent. Je suis heureux que tu aies compris, MP. t'as dû lire de l'économie récemment.
Parce que bizarrement, les feignasses dont tu parles, sont les barons Rotschild, le baron Seillière, qui n'a JAMAIS travaillé, etc. Comment expliques-tu que sa fortune tienne au TRAVAIL des AUTRES???

Tu pars d'une pétition de principe que les gens qui ne sont pas salariés ne travaillent pas. Risible ! Si tu crois que posséder des sociétés, des immeubles etc ne demande pas de travail Smile Ces gens passent plus d'heures dans leur bureau que tes smicards sur chantier.

Citation :
Car on est toujours, voire de plus en plus dans l'exploitation, ma chère... Quand tu sais que, comme je l'ai démontré, le chômage est strcturé et organisé par les puissances pour maintenir des profits, il paraît normal de ponctionner ces profits pour aider les précaires et les pauvres qu subissent cette situation (comme si vivre comme un animal plaisait aux chômeurs, comme si on pouvait vivre dignement avec 400€ par mois...

Je t'ai déjà dit ce que je pesais de ta théorie du grand complot visant à maintenir un taux élevé e chômage. Grotesque.

Quant aux chômeurs, oui, il y a une immense injustice à ce que ce crédit de pont entre deux boulots tienne si peu de compte du salaire précédent.
Cet "égalitarisme" fait que le smicard sans emploi ne perd quasi rien, tandis que le cadre prend une sanction pécuniaire salée ! Dans les pays moins "coco" que la France, chacun touche 9O % de son dernier salaire pendant 3 mois (sans plafond), puis 50 % les trois mois suivants. C'est juste et motivant.
Dois-je te rappeler qu'en matière de boulots peu qualifiés, certaines régions de France ont plus de postes de travail nonpourvus que de chômeurs, mais que personne ne se présente ?

Citation :
Je suis biend 'accord avec les décroissants comme Ariès sur ce point: plutôt que de faire comme Sarkozy, où, au-delà d'un seuil, on ne te prend plus un rond, on devrait faire le contraire: au-delà d'un seuil, on prend TOUT. Car au-delà de 10.000€ par mois, le revenu ne veut rien dire, ne représente ni le travail effectué, ni les responsabilités, ni le mérite, ni rien de ce qui fait le discours sarkozyste. Juste du vampirisme.

Vu hier une émission sur une école de "butlers" (maîtres d'hôtel privés). 10.000 €, c'est le salaire de ces employés de maison Smile Alors, ton vampirisme, tu peux rajouter bien des zéros ! Very Happy Very Happy Very Happy
Ceci dit, tu oublies que la France n'est pas dans un bocal : le jour où elle voudra taxer d'avantage ses cadres, elle n'en trouvera plus un seul. Et alors ? Ce sont les socio-culs gauchistes qui feront tourner les affaires ?

Citation :
Il n'y a qu'à voir comme les riches s'enrichissent, comme je l'ai déjà montré avec des données objectives, pour se convaincre qu'en France, ils ne vont pas si mal que ça. Effectivement, y'a toujours des paradis fiscaux pour les plus ingrats...

Si chacun regardait enfin dans son assiette Very Happy Ceci dit, l'industrie du luxe est une des dernières en France qui génère des emplois de tous niveaux.
Chasse les riches ou tond les, et tu auras crée une nouvelle strate de misère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stephane
Calife


Nombre de messages : 963
Localisation : paris
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: La France de bientot (partie économie)   Lun 3 Sep 2007 - 20:55

Citation :
Tu pars d'une pétition de principe que les gens qui ne sont pas salariés ne travaillent pas. Risible ! Si tu crois que posséder des sociétés, des immeubles etc ne demande pas de travail Smile Ces gens passent plus d'heures dans leur bureau que tes smicards sur chantier.
Quand on possède 3 immeubles dans Paris que l'on fait gerer par une agence immobiliere, on ne travaille que si on en a très envie... Et quand c'est un heritage... No comment.

Citation :
Citation :
Car on est toujours, voire de plus en plus dans l'exploitation, ma chère... Quand tu sais que, comme je l'ai démontré, le chômage est strcturé et organisé par les puissances pour maintenir des profits, il paraît normal de ponctionner ces profits pour aider les précaires et les pauvres qu subissent cette situation (comme si vivre comme un animal plaisait aux chômeurs, comme si on pouvait vivre dignement avec 400€ par mois...

Je t'ai déjà dit ce que je pesais de ta théorie du grand complot visant à maintenir un taux élevé e chômage. Grotesque.
Tu as déjà joué à sim city? Pour que la croissance continue, il faut maintenir du chomage, sinon plus de main d'oeuvre, plus d'investissement car la main d'oeuvre plus rare devient plus chère etc...

Citation :
Quant aux chômeurs, oui, il y a une immense injustice à ce que ce crédit de pont entre deux boulots tienne si peu de compte du salaire précédent.
Cet "égalitarisme" fait que le smicard sans emploi ne perd quasi rien, tandis que le cadre prend une sanction pécuniaire salée ! Dans les pays moins "coco" que la France, chacun touche 9O % de son dernier salaire pendant 3 mois (sans plafond), puis 50 % les trois mois suivants. C'est juste et motivant.
Les cadres touchent quand même une bonne partie de leur salaire, de plus ils ont souvent capitalisés, enfin je ne vois pas pourquoi 2 personnes qui ne travaillent pas n'aurais pas le même salaire apres plusieurs mois.

Citation :

Dois-je te rappeler qu'en matière de boulots peu qualifiés, certaines régions de France ont plus de postes de travail nonpourvus que de chômeurs, mais que personne ne se présente ?
C'est drole cette manière de penser! Les gens ne doivent pas évoluer en fonction de la société, c'est à la société d'évoleur en fonction des gens.

Citation :
Citation :
Je suis biend 'accord avec les décroissants comme Ariès sur ce point: plutôt que de faire comme Sarkozy, où, au-delà d'un seuil, on ne te prend plus un rond, on devrait faire le contraire: au-delà d'un seuil, on prend TOUT. Car au-delà de 10.000€ par mois, le revenu ne veut rien dire, ne représente ni le travail effectué, ni les responsabilités, ni le mérite, ni rien de ce qui fait le discours sarkozyste. Juste du vampirisme.

Vu hier une émission sur une école de "butlers" (maîtres d'hôtel privés). 10.000 €, c'est le salaire de ces employés de maison Smile Alors, ton vampirisme, tu peux rajouter bien des zéros ! Very Happy Very Happy Very Happy
Perso, je pense qu'un patron à le droit de gagner beaucoup d'argent dès l'instant que le rapport entre son salaire horaire et le salaire horaire de son employé le plus mal payé ne depasse pas un certain seuil.

Citation :
Ceci dit, tu oublies que la France n'est pas dans un bocal : le jour où elle voudra taxer d'avantage ses cadres, elle n'en trouvera plus un seul. Et alors ? Ce sont les socio-culs gauchistes qui feront tourner les affaires ?
Je ne suis pas sûr que tous les cadres travaillent pour l'argent. travailler est un moyen d'exister, c'est parfois un plaisir (paradoxalement c'est souvent les métiers les plus plaisants qui sont le mieux rémunérés.) En plus vous parlez comme si les français pouvaient s'expatrier sans aucuns soucis.

Rappel: Il y a de plus en plus de riche en France et les inégalités sont de plus en plus grande, donc la théorie consistant à croire que les plus riches enrichissent les plus pauvre, bien que séduisante est fausse.

_________________
La guerre, c'est simple : c'est faire entrer un morceau de fer dans un morceau de chair.
Godard
http://unavenirmeilleur.canalblog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MP
membre éminent de l'opposition


Nombre de messages : 581
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: La France de bientot (partie économie)   Mar 4 Sep 2007 - 9:36

Citation :
Quand on possède 3 immeubles dans Paris que l'on fait gerer par une agence immobiliere, on ne travaille que si on en a très envie... Et quand c'est un heritage... No comment.

Dans le premier cas, non seulement tu génères des taxes énormes, mais tu crées de l'emploi. Le reste représente l'intérêt du capital, bien moindre que si ton argent était placé en bourse ...

Si c'est un héritage, tu as déjà payé 50 à 80 % de la valeur en droits de succession, acquitte toujours les énormes prélèvements annuels, et n'est pas pour autant dispensé d'investissements constants, et souvent subits : remplacerr la chaudière, placer des doubles vitrages, mettre l'ascenseur en conformité, changer la plomberie ...relooker un appartement entre deux locataires ... Bref, et je te parle en connaissance de cause, il y a des années où le capital investit ne rapporte pas un cent, sans occasionner pour autant moins de travail ...

[quote]
Citation :
Citation :
Car on est toujours, voire de plus en plus dans l'exploitation, ma chère... Quand tu sais que, comme je l'ai démontré, le chômage est strcturé et organisé par les puissances pour maintenir des profits, il paraît normal de ponctionner ces profits pour aider les précaires et les pauvres qu subissent cette situation (comme si vivre comme un animal plaisait aux chômeurs, comme si on pouvait vivre dignement avec 400€ par mois...

Pour ce qui est de l'exploitation, dismoi pourquoi plus de la moitié des logements locatifs ont disparu du marché ? Simplemet parce que les propriétaires considèrent que l'investissement ne rapporte pous grand chose.

Pour ce qui est du chômage il n'est pas question d'en "vivre", mais d'avoir un petit coup de pouce pendant que l'on recherche ardemment un autre job, ou qu'on améliore ses qualifications à cette fin.

Citation :
Tu as déjà joué à sim city? Pour que la croissance continue, il faut maintenir du chomage, sinon plus de main d'oeuvre, plus d'investissement car la main d'oeuvre plus rare devient plus chère etc...

Non. Le plein emploi ne fait pas monter les salaires, pour l'excellente raison qui t'échappe que tout poste de travail a une valeur écoomique objective. Par contre, le plein emploi soulage magistralemet les finances publiques, et permet donc d'alléger la fiscalité, ce qui permet dans la même enveloppe économique, de payer mieux.

Autre fait l'inverse de ta thèse : la plupart des chômeurs ne se présentent pas sur le marché du travail, et des centaines de miilliers d'emplois ne trouvent pas preneurs, tandis qu'on entretient des oisifs.

Citation :
Les cadres touchent quand même une bonne partie de leur salaire, de plus ils ont souvent capitalisés, enfin je ne vois pas pourquoi 2 personnes qui ne travaillent pas n'aurais pas le même salaire apres plusieurs mois.

Il n'est pas question de plusieurs mois", puisque le chômage devrait être limité plus sérieusement. Ceci dit, tout le monde peut perdre son job sans en être responnsable. Le cadre qui proméritait un salaire plus élevé a évidemment des charges fixes plus importantes qu'un smicard. Or, ce dernier ne verra quasi aucune différence dans son train de vie, tandis que le premier - qui se défonçait - va devoir vendre sa maison, retirer ses gosses de leur cours d'anglais, etc. C'est profondément injuste.

Citation :
[C'est drole cette manière de penser! Les gens ne doivent pas évoluer en fonction de la société, c'est à la société d'évoleur en fonction des gens.

Hahaha ... Donc, si les gens évoluent dans le sens de ne plus ren foutre, la société doit "évoluer" en leur payant leur sinécure ? et avec quel argent ?

Citation :
Perso, je pense qu'un patron à le droit de gagner beaucoup d'argent dès l'instant que le rapport entre son salaire horaire et le salaire horaire de son employé le plus mal payé ne depasse pas un certain seuil.

Là aussi, tu n'as rien compris ! Le salarié évolue sur un marché du travail, barêmé, et qui doit correspondre à une productivité donnée, elle-même dépendant largement de l'outil financé par le patron. On a vu hier à la télé que l'ouvrier français se situait dans les 4 meilleures productivités, grâce aux efforts d'ergonomie consentis par les patrons. Et il ne prend aucun risque, n'investit rien que sa journée, voit sa retraite se constituer toute seule, et son risque de perdre son emploi couvert par toutes sortes de mécanismes.

C'est le patron qui bosse dix heures par jour, risque son capital, etc. Rien de comparable donc.

ta remarque et aussi idiote que si tu prétendais qu'une "technicienne de surface" dot toucher pus si elle aspire un tapis de grand prix qu'une moquette Smile

Citation :
Je ne suis pas sûr que tous les cadres travaillent pour l'argent. travailler est un moyen d'exister, c'est parfois un plaisir (paradoxalement c'est souvent les métiers les plus plaisants qui sont le mieux rémunérés.) En plus vous parlez comme si les français pouvaient s'expatrier sans aucuns soucis.

D'accord pour le plaisir de travailler. Ceci dit, il n'y a aucun plaisir à se faire tondre et, du travail on en trouve partout ... Chacun fixe le pont de rupture en fonction de ses cotingences personnelles.

Citation :
Rappel: Il y a de plus en plus de riche en France et les inégalités sont de plus en plus grande, donc la théorie consistant à croire que les plus riches enrichissent les plus pauvre, bien que séduisante est fausse.

Réfléchis au profil de tes "pauvres" ... Des immigrés illettrés qui n'ont aucune chance de s'insérer dans le miilieu du travail ? Des tire au flanc ?
Il y a bien entendu des cas malheureux, mais ils ne le restent jamais longtemps, sauf handicap. Mais ce ne sont pas eux qui font la statistique ...

La France s'est comportée comme ces vieilles dames un peu folles, qui adoptent tous les chiens et chats errants qu'elles rencontrent (certaines ont ainsi plus de 100 quadrupèdes à charge), et ne peuvent évidemment ni les soigner nii les nourrir convenablement. Elles ont évidemment le coeur plus grand que le porte-monnaie ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lomig
second conseiller
second conseiller


Nombre de messages : 466
Age : 33
Localisation : Les Ravenelles
Date d'inscription : 18/05/2006

MessageSujet: Re: La France de bientot (partie économie)   Sam 8 Sep 2007 - 13:43

pour le "parc locatif", tu te plantes le doigt dans l'oeil: si une très grande partie (plusieurs centaines de milliers de logements à Paris) des logements n'est pas mise sur le marché, c'est parce que ça profite aux gens qui font cela: ce sont les banques et fonds d'investissement qui veulent peser sur l'offre et donc se remplir cent fois plus les poches avec la bulle de spéculation immobilière qu'avec un loyer tous les mois.

Le dorit au logement, tu connais? droit fondamental dont sont exclus des millions de gens, pour permettre aux plus riches d'accroître leurs profits, je suppose que tu trouves ça normal...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spaces.msn.com/lomig1983/
MP
membre éminent de l'opposition


Nombre de messages : 581
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: La France de bientot (partie économie)   Sam 8 Sep 2007 - 16:27

Citation :
[quote="lomig"]pour le "parc locatif", tu te plantes le doigt dans l'oeil: si une très grande partie (plusieurs centaines de milliers de logements à Paris) des logements n'est pas mise sur le marché, c'est parce que ça profite aux gens qui font cela: ce sont les banques et fonds d'investissement qui veulent peser sur l'offre et donc se remplir cent fois plus les poches avec la bulle de spéculation immobilière qu'avec un loyer tous les mois.

Je te parlais des bailleurs privés.

Citation :
Le dorit au logement, tu connais? droit fondamental dont sont exclus des millions de gens, pour permettre aux plus riches d'accroître leurs profits, je suppose que tu trouves ça normal...

Le "droit au logement" est totalement farfelu. Il faudrait parler du devoir de la société de mettre à couvert des gens sans toit. Mais pas sans l'ombre d'une contre--partie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stephane
Calife


Nombre de messages : 963
Localisation : paris
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: La France de bientot (partie économie)   Dim 9 Sep 2007 - 17:07

MP a écrit:

Citation :
Perso, je pense qu'un patron à le droit de gagner beaucoup d'argent dès l'instant que le rapport entre son salaire horaire et le salaire horaire de son employé le plus mal payé ne depasse pas un certain seuil.

Là aussi, tu n'as rien compris ! Le salarié évolue sur un marché du travail, barêmé, et qui doit correspondre à une productivité donnée, elle-même dépendant largement de l'outil financé par le patron. On a vu hier à la télé que l'ouvrier français se situait dans les 4 meilleures productivités, grâce aux efforts d'ergonomie consentis par les patrons. Et il ne prend aucun risque, n'investit rien que sa journée, voit sa retraite se constituer toute seule, et son risque de perdre son emploi couvert par toutes sortes de mécanismes.

C'est le patron qui bosse dix heures par jour, risque son capital, etc. Rien de comparable donc.

ta remarque et aussi idiote que si tu prétendais qu'une "technicienne de surface" dot toucher pus si elle aspire un tapis de grand prix qu'une moquette Smile
Philip Knight, patron de Nike a une fortune de 8,2 milliards de dollars.
Les ouvriers Pakistanais qu'il emploie à partir de l'age de 10 ans gagneront en travaillant 16 heures par jours pendant 60 ans au maximum 20 000 euros (soit 410 000 fois moins que leur patron).
Oh mais pardon ces connards de Pakistanais ont pris 410 000 fois moins de risques que notre bon Phil et en plus ils ont un pouvoir d'achat 410 000 fois plus bas et en plus ils vivent 410 000 fois plus longtemps donc tout va pour le mieux dans le meilleur des monde...

_________________
La guerre, c'est simple : c'est faire entrer un morceau de fer dans un morceau de chair.
Godard
http://unavenirmeilleur.canalblog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MP
membre éminent de l'opposition


Nombre de messages : 581
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: La France de bientot (partie économie)   Dim 9 Sep 2007 - 18:20

Citation :
Philip Knight, patron de Nike a une fortune de 8,2 milliards de dollars.
Les ouvriers Pakistanais qu'il emploie à partir de l'age de 10 ans gagneront en travaillant 16 heures par jours pendant 60 ans au maximum 20 000 euros (soit 410 000 fois moins que leur patron).
Oh mais pardon ces connards de Pakistanais ont pris 410 000 fois moins de risques que notre bon Phil et en plus ils ont un pouvoir d'achat 410 000 fois plus bas et en plus ils vivent 410 000 fois plus longtemps donc tout va pour le mieux dans le meilleur des monde...

Plutôt simpliste. Ce sportif sans un bal a commencé laborieusement à faire quelques godasses de sport et se retrouve la tête en effet d'une grosse fortune à 68 ans.

Crois-tu qu'il l'a faite en fouettant de petits pakistanais pour leur prendre le pain de la bouche ,

Une fortune, c'est une vie d'investisements souvent hasardeux, de tuiles et de coups de chance, de placements diversifiés, etc. Faire croire qu'il s'est contenté de mettre dans son cochon en plastique les bénéfices netts de ses godasses est d'une naîveté touchante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stephane
Calife


Nombre de messages : 963
Localisation : paris
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: La France de bientot (partie économie)   Dim 9 Sep 2007 - 18:28

MP a écrit:
Citation :
Philip Knight, patron de Nike a une fortune de 8,2 milliards de dollars.
Les ouvriers Pakistanais qu'il emploie à partir de l'age de 10 ans gagneront en travaillant 16 heures par jours pendant 60 ans au maximum 20 000 euros (soit 410 000 fois moins que leur patron).
Oh mais pardon ces connards de Pakistanais ont pris 410 000 fois moins de risques que notre bon Phil et en plus ils ont un pouvoir d'achat 410 000 fois plus bas et en plus ils vivent 410 000 fois plus longtemps donc tout va pour le mieux dans le meilleur des monde...

Plutôt simpliste. Ce sportif sans un bal a commencé laborieusement à faire quelques godasses de sport et se retrouve la tête en effet d'une grosse fortune à 68 ans.

Crois-tu qu'il l'a faite en fouettant de petits pakistanais pour leur prendre le pain de la bouche ,

Une fortune, c'est une vie d'investisements souvent hasardeux, de tuiles et de coups de chance, de placements diversifiés, etc. Faire croire qu'il s'est contenté de mettre dans son cochon en plastique les bénéfices netts de ses godasses est d'une naîveté touchante.
Non je n'ai jamais dit qu'il n'avait pris aucun risque mais il a eu surtout beaucoup de chances et très peu d'empathie envers ceux qu'il exploite. Crois moi, si un petit pakistanais le pouvait, il prefererait traivailler 16 heures par jours à prendre des risques pour devenir chef d'une des plus grande multinationale du monde plutot que de passer 16 heures par jour à confectionner des chaussures pour pouvoir se nourrir et nourrir sa famille tenue dans une misère organisée.

Si une loi interdisait un trop grand rapport entre le salaire minimum et le salaire maximum,
1) ça n'empecherait personne de s'enrichir sufisament pour s'offrir à peu près tous ses rêves.
2)ça permettrait d'assurer une meilleure qualité de vie des ouvriers travaillant dans les grandes multinationales, ces multinationales auraient alors un impact veritablement positif pour les pays dans lesquelles elles sont installées (comme elle s'en targue aujourd'hui...)
3) ça limiterait les inégalités et donc les conflits sociaux mondiaux qui finiront par engendrer des actions violentes de creves la faim.
4) la concurrence serait moins faussée (un produit fabriqué en europe est necessairement plus cher qu'un produit fabriqué au pakistan, est il pour autant raisonnable de revoir les salaires europeens vers le bas comme il en est de plus en plus questoion?)
5) ça n'est pas utopique.

_________________
La guerre, c'est simple : c'est faire entrer un morceau de fer dans un morceau de chair.
Godard
http://unavenirmeilleur.canalblog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MP
membre éminent de l'opposition


Nombre de messages : 581
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: La France de bientot (partie économie)   Dim 9 Sep 2007 - 20:00

Citation :
Non je n'ai jamais dit qu'il n'avait pris aucun risque mais il a eu surtout beaucoup de chances et très peu d'empathie envers ceux qu'il exploite. Crois moi, si un petit pakistanais le pouvait, il prefererait traivailler 16 heures par jours à prendre des risques pour devenir chef d'une des plus grande multinationale du monde plutot que de passer 16 heures par jour à confectionner des chaussures pour pouvoir se nourrir et nourrir sa famille tenue dans une misère organisée.

Exactement comme moi j'aimerais gagner Roland Garros ou grimper l'Anapurna sans être essouflée Smile Si toute réussite est pyramidale, c'est parce que, quelle que soit la spécialité, il est bien difficile de l'atteindre.

Citation :
Si une loi interdisait un trop grand rapport entre le salaire minimum et le salaire maximum,

Tu ne t'imagines tout de même pas qu'on épargne 7 milliards de $ sur un "salaire" ? Smile Une telle fortune est le résultat de bénéfices dans toute une nébuleuse d'investissements divers.

Citation :
2)ça permettrait d'assurer une meilleure qualité de vie des ouvriers travaillant dans les grandes multinationales, ces multinationales auraient alors un impact veritablement positif pour les pays dans lesquelles elles sont installées (comme elle s'en targue aujourd'hui...)

C'est une constante que les multinationales paient bien mieux que les prix du marché, et offrent un tas d'avantages extra légaux ... même au Pakistan ! Ne confond pas avec la rapacité de sous-traitants locaux, encore que les donneurs d'ordre sont de plus en plus attentifs à leur comportement social.

Citation :
3) ça limiterait les inégalités et donc les conflits sociaux mondiaux qui finiront par engendrer des actions violentes de creves la faim.

Aucune fortune au monde, même taxée à 99 %, n'aurait d'impact sérieux sur la misère prise dans son ensemble. Le problème est bien pus vaste, notamment en matière d'éducation : les gens doivent aussi se prendre en main eux-mêmes. J'ai énormément voyage, vu des endrots abominables, mais j'ai toujours été frappée par la passivié totale des populations.

Citation :
4) la concurrence serait moins faussée (un produit fabriqué en europe est necessairement plus cher qu'un produit fabriqué au pakistan, est il pour autant raisonnable de revoir les salaires europeens vers le bas comme il en est de plus en plus questoion?)

Baisser les salaires en Europe serait une emplâtre suur une jambe de bois. Si tu les réduis par exemple de moitié (tu vois la réaction !), il serait encore de 100 fois supérieur aux concurrents exotiques.

Augmenter les salaires des pays sous-développés ou en voie de développement ? si tu parles des salaires des multi-nationales, cela ferait des morts devant le bureau d'embauche. Si tu parles de tous les salaires, ces pays n'en ont évidemment pas les moyens.

Ce ré-équilibrage par remède de cheval aurait pour effet surtout des tripler le prix de godasses, pour reprendre ton exemple. Avec les effets que tu imagines sur la ménagère européenne ...qui, achetant évidemment moins, tuerait à son tour l'emploi au Pakistan.

Bref, je pense sérieusement qu'il faut y aller doucement, en contrôlant soigneusement chaque paramètre, mais surtout pas avoir une vison "idéologique" et nécessairement fausse.

Noe encore que pendant que la France se demande sii elle a une croissance de 2,3 % ou de 1,8 %, ces pays en affichent de l'ordre de 16 %

A cette cadence, le ré-équilibrage va bon train, et nous serots vite dépassés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stephane
Calife


Nombre de messages : 963
Localisation : paris
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: La France de bientot (partie économie)   Dim 9 Sep 2007 - 20:29

Citation :
[quote="MP"]
Citation :
Non je n'ai jamais dit qu'il n'avait pris aucun risque mais il a eu surtout beaucoup de chances et très peu d'empathie envers ceux qu'il exploite. Crois moi, si un petit pakistanais le pouvait, il prefererait traivailler 16 heures par jours à prendre des risques pour devenir chef d'une des plus grande multinationale du monde plutot que de passer 16 heures par jour à confectionner des chaussures pour pouvoir se nourrir et nourrir sa famille tenue dans une misère organisée.

Exactement comme moi j'aimerais gagner Roland Garros ou grimper l'Anapurna sans être essouflée Smile Si toute réussite est pyramidale, c'est parce que, quelle que soit la spécialité, il est bien difficile de l'atteindre.
ça n'est pas difficile pour un petit pakistanais, c'est tout simplement impossible pour des raisons qui depassent completement sa volonté.


Citation :
Citation :
2)ça permettrait d'assurer une meilleure qualité de vie des ouvriers travaillant dans les grandes multinationales, ces multinationales auraient alors un impact veritablement positif pour les pays dans lesquelles elles sont installées (comme elles s'en targuent aujourd'hui...)

C'est une constante que les multinationales paient bien mieux que les prix du marché, et offrent un tas d'avantages extra légaux ... même au Pakistan ! Ne confond pas avec la rapacité de sous-traitants locaux, encore que les donneurs d'ordre sont de plus en plus attentifs à leur comportement social.
mouais, c'est vrai que c'est une chance pour l'enfant pakistanais de se faire payer 50 cents pour fabriquer une paire de chaussure qui sera facturée en europe 150 euros!!! (et ne me sort pas le coup du pouvoir d'achat!!!!!)

Citation :
Citation :
3) ça limiterait les inégalités et donc les conflits sociaux mondiaux qui finiront par engendrer des actions violentes de creves la faim.

Aucune fortune au monde, même taxée à 99 %, n'aurait d'impact sérieux sur la misère prise dans son ensemble.

UNE DEPENSE ANNUELLE DE 80 MILLIARDS DE DOLLARS SUR UNE PERIODE DE 10 ANS PERMETTRAIT DE GARANTIR A TOUT LES ETRES HUMAINS L'ACCES A L'EDUCATION DE BASE, AUX SOINS DE SANTE DE BASE, A UNE NOURRITURE ADEQUATE, A L'EAU POTABLE ET A DES INFRASTRUCTURES SANITAIRES, AINSI QUE, POUR LES FEMMES L'ACCES AUX SOINS DE GYNECOLOGIE ET D'OBSTETRIQUE.

les depenses d'armement de tous les etats du monde ont depassé les 1 000 milliards de dollars

Microsoft a dans ses coffres 60 milliards de dollars. Depuis janvier 2004, ce montant augmente de 1 milliard de dollars par mois.

les 374 plus grandes sociétés transcontinentales detiennent aujourd'hui ensemble 555 milliards de dollars de RESERVE. cette somme a doublé depuis 1999, elle a augmenté de 11%depuis 2003.



Citation :

Le problème est bien pus vaste, notamment en matière d'éducation : les gens doivent aussi se prendre en main eux-mêmes. J'ai énormément voyage, vu des endrots abominables, mais j'ai toujours été frappée par la passivié totale des populations.
Une population qui a faim est prete à être reduite à l'esclavage pour se nourrir. La dette et la faim sont les deux mamelles du néo colonialisme: la soumission de 80% de la population pour le bon plaisir d'à peine 5%.


Citation :
Citation :
4) la concurrence serait moins faussée (un produit fabriqué en europe est necessairement plus cher qu'un produit fabriqué au pakistan, est il pour autant raisonnable de revoir les salaires europeens vers le bas comme il en est de plus en plus questoion?)

Augmenter les salaires des pays sous-développés ou en voie de développement ? si tu parles des salaires des multi-nationales, cela ferait des morts devant le bureau d'embauche. Si tu parles de tous les salaires, ces pays n'en ont évidemment pas les moyens.
Si les pakistanais sont mieux payés par les multinationales qui les embauchent, ils consomment davantage et font remonter l'économie de leurs pays ce qui est bénéfiques pour le pouvoir d'achat de l'ensemble de la population.


Citation :
Ce ré-équilibrage par remède de cheval aurait pour effet surtout des tripler le prix de godasses, pour reprendre ton exemple. Avec les effets que tu imagines sur la ménagère européenne ...qui, achetant évidemment moins, tuerait à son tour l'emploi au Pakistan.
Non les sociétés réduiraient leurs marges completement délirantes et auraient en plus plus de clients pakistanais.


Citation :
Bref, je pense sérieusement qu'il faut y aller doucement, en contrôlant soigneusement chaque paramètre, mais surtout pas avoir une vison "idéologique" et nécessairement fausse.
ça n'est pas le cas. Tout ce que je dis, c'est qu'une société ne doit pas donner à un sportif pour tourner 5 minutes une pub l'equivalent de la somme des salaires annuels de 5000 ouvriers.
(cf reebook et O'Neel par exemple)
Citation :

Noe encore que pendant que la France se demande sii elle a une croissance de 2,3 % ou de 1,8 %, ces pays en affichent de l'ordre de 16 %

A cette cadence, le ré-équilibrage va bon train, et nous serots vite dépassés.
Cette croissance est très trompeuse car les inégalités dans la plupart de ces pays ne cessent de croitre. Sans compter la dette, la famine etc...

_________________
La guerre, c'est simple : c'est faire entrer un morceau de fer dans un morceau de chair.
Godard
http://unavenirmeilleur.canalblog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MP
membre éminent de l'opposition


Nombre de messages : 581
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: La France de bientot (partie économie)   Lun 10 Sep 2007 - 0:10

Exactement comme moi j'aimerais gagner Roland Garros ou grimper l'Anapurna sans être essouflée Smile Si toute réussite est pyramidale, c'est parce que, quelle que soit la spécialité, il est bien difficile de l'atteindre.

Citation :
ça n'est pas difficile pour un petit pakistanais, c'est tout simplement impossible pour des raisons qui depassent completement sa volonté.

Toute performance demande certes de la volonté, mais aussi un contexte exceptionnel. Connais-tu beaucoup d'européens qui deviennent fabuleusement riches ?

Citation :
mouais, c'est vrai que c'est une chance pour l'enfant pakistanais de se faire payer 50 cents pour fabriquer une paire de chaussure qui sera facturée en europe 150 euros!!! (et ne me sort pas le coup du pouvoir d'achat!!!!!)

Tu fais l'erreur classique des sociaux en chambre. Réfléchis à tout ce que l'on peut faire avec 50 cents au Pakistan. ien à voir vvec 50 cents à Paris !

Citation :
UNE DEPENSE ANNUELLE DE 80 MILLIARDS DE DOLLARS SUR UNE PERIODE DE 10 ANS PERMETTRAIT DE GARANTIR A TOUT LES ETRES HUMAINS L'ACCES A L'EDUCATION DE BASE, AUX SOINS DE SANTE DE BASE, A UNE NOURRITURE ADEQUATE, A L'EAU POTABLE ET A DES INFRASTRUCTURES SANITAIRES, AINSI QUE, POUR LES FEMMES L'ACCES AUX SOINS DE GYNECOLOGIE ET D'OBSTETRIQUE.

Source ?

Citation :
les depenses d'armement de tous les etats du monde ont depassé les 1 000 milliards de dollars

Y compris l'Inde, le Pakistan, l'Afrique etc ...

Citation :
Microsoft a dans ses coffres 60 milliards de dollars. Depuis janvier 2004, ce montant augmente de 1 milliard de dollars par mois.

Tant mieux, cela fait la moitié en taxes.

Citation :
les 374 plus grandes sociétés transcontinentales detiennent aujourd'hui ensemble 555 milliards de dollars de RESERVE. cette somme a doublé depuis 1999, elle a augmenté de 11%depuis 2003.

Et que crois-tu ? Que ces milliards dorment dans un coffre ? Ce ne sont pas ces réserves qui sont intéressantes, mais dans quoi elles sont investies.

Citation :
Une population qui a faim est prete à être reduite à l'esclavage pour se nourrir. La dette et la faim sont les deux mamelles du néo colonialisme: la soumission de 80% de la population pour le bon plaisir d'à peine 5%.

Je n'ai jamais rencontré de populations "réduites en esclavage", mais plutôt délaissées ... Personne ne songe à la "soumettre", et je me demande bien à quoi on les soumettrait d'ailleurs. Elles font l'objet de campagne de vaccination et de mesure sanitaires élémentaires, et c'est tout.

Citation :
Si les pakistanais sont mieux payés par les multinationales qui les embauchent, ils consomment davantage et font remonter l'économie de leurs pays ce qui est bénéfiques pour le pouvoir d'achat de l'ensemble de la population.

Les multinationales ne doivent pas employer pus de 0,02 % de la popuation. Ne rêve pas.

Citation :
Non les sociétés réduiraient leurs marges completement délirantes et auraient en plus plus de clients pakistanais.

Un produit européen, à son prx départ atelier (sans transport, ni taxes ni intermédiaire) coûte déjà 100 fois ce qu'un pakistanais est prêt à payer !

Citation :
ça n'est pas le cas. Tout ce que je dis, c'est qu'une société ne doit pas donner à un sportif pour tourner 5 minutes une pub l'equivalent de la somme des salaires annuels de 5000 ouvriers.
(cf reebook et O'Neel par exemple)

Ces sociétés ne donnent pas de pareilles sommes par plaisir, mais par calcul méticuleux. La tronche d'un sportif fait vendre. Ce n'est ni leur faute ni la mienne si les gens sont cons.

Citation :
Cette croissance est très trompeuse car les inégalités dans la plupart de ces pays ne cessent de croitre. Sans compter la dette, la famine etc...

La croissance n'est nullement trompeuse, mais sa distribution est fonction des politiques locales.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stephane
Calife


Nombre de messages : 963
Localisation : paris
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: La France de bientot (partie économie)   Mer 12 Sep 2007 - 9:45

Citation :
Citation :
mouais, c'est vrai que c'est une chance pour l'enfant pakistanais de se faire payer 50 cents pour fabriquer une paire de chaussure qui sera facturée en europe 150 euros!!! (et ne me sort pas le coup du pouvoir d'achat!!!!!)

Tu fais l'erreur classique des sociaux en chambre. Réfléchis à tout ce que l'on peut faire avec 50 cents au Pakistan. ien à voir vvec 50 cents à Paris !
Je vous met au défi de vivre correctement au pakistan avec 50 cents.
PPA=2 170 $

Citation :
Citation :
UNE DEPENSE ANNUELLE DE 80 MILLIARDS DE DOLLARS SUR UNE PERIODE DE 10 ANS PERMETTRAIT DE GARANTIR A TOUT LES ETRES HUMAINS L'ACCES A L'EDUCATION DE BASE, AUX SOINS DE SANTE DE BASE, A UNE NOURRITURE ADEQUATE, A L'EAU POTABLE ET A DES INFRASTRUCTURES SANITAIRES, AINSI QUE, POUR LES FEMMES L'ACCES AUX SOINS DE GYNECOLOGIE ET D'OBSTETRIQUE.

Source ?
rapport de la pnud

Citation :
Citation :
les 374 plus grandes sociétés transcontinentales detiennent aujourd'hui ensemble 555 milliards de dollars de RESERVE. cette somme a doublé depuis 1999, elle a augmenté de 11%depuis 2003.

Et que crois-tu ? Que ces milliards dorment dans un coffre ?
exactement

Citation :
Citation :
Une population qui a faim est prete à être reduite à l'esclavage pour se nourrir. La dette et la faim sont les deux mamelles du néo colonialisme: la soumission de 80% de la population pour le bon plaisir d'à peine 5%.

Je n'ai jamais rencontré de populations "réduites en esclavage", mais plutôt délaissées ... Personne ne songe à la "soumettre", et je me demande bien à quoi on les soumettrait d'ailleurs. Elles font l'objet de campagne de vaccination et de mesure sanitaires élémentaires, et c'est tout.
Elles ne sont pas délaissées, elles doivent rembourser leur dette.

Citation :
Citation :
Si les pakistanais sont mieux payés par les multinationales qui les embauchent, ils consomment davantage et font remonter l'économie de leurs pays ce qui est bénéfiques pour le pouvoir d'achat de l'ensemble de la population.

Les multinationales ne doivent pas employer pus de 0,02 % de la popuation. Ne rêve pas.
Directement je n'en sais rien, mais indirectement, il est evident que non vue que le pakistan est un grand producteur exportateur de coton.

Citation :
Citation :
Non les sociétés réduiraient leurs marges completement délirantes et auraient en plus plus de clients pakistanais.

Un produit européen, à son prx départ atelier (sans transport, ni taxes ni intermédiaire) coûte déjà 100 fois ce qu'un pakistanais est prêt à payer !
Sauf si les salaires pakistanais étaient augmentés.

Citation :
Citation :
ça n'est pas le cas. Tout ce que je dis, c'est qu'une société ne doit pas donner à un sportif pour tourner 5 minutes une pub l'equivalent de la somme des salaires annuels de 5000 ouvriers.
(cf reebook et O'Neel par exemple)

Ces sociétés ne donnent pas de pareilles sommes par plaisir, mais par calcul méticuleux. La tronche d'un sportif fait vendre. Ce n'est ni leur faute ni la mienne si les gens sont cons.
Si ils sont capables de donner une telle somme à un sportif, ils sont capables d'augmenter les salaires de leurs ouvriers pakistanais (le commerce equitable aussi fait vendre Smile)

_________________
La guerre, c'est simple : c'est faire entrer un morceau de fer dans un morceau de chair.
Godard
http://unavenirmeilleur.canalblog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La France de bientot (partie économie)   Aujourd'hui à 21:07

Revenir en haut Aller en bas
 
La France de bientot (partie économie)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Léo aura bientot deux ans
» Désolée mais je déteste les lampes à économie d'énergie... (sujet fusionné)
» L'achat du "Billet" (1ère partie)
» La pointe Saint Mathieu - Partie 2 et... Fin !!!
» Oui-Oui aux pays des bisounours ou le débat en partie MF

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ecologie-Intelligence-Solidarité :: Politique :: Economie et Social-
Sauter vers: