Ecologie-Intelligence-Solidarité

Pour la fondation d'une France bâtie sur l'intelligence.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Coup de gueule et profond dégoût

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Admiratrice
second conseiller
second conseiller


Nombre de messages : 278
Date d'inscription : 23/03/2006

MessageSujet: Re: Coup de gueule et profond dégoût   Sam 7 Avr 2007 - 22:45

Citation :
semi-modération: Il y a plusieurs problèmes dans le message qui suit
1) vous vous placez de manière dogmatique au dessus des autres intervenants en affirmant que vous savez tout du mécanisme humain (ce dont on peut vraiment douter)
2) Vous relancez le débat sur l'avortement, et je ne voudrais pas que tout les messages de ce forum converge vers ce sujet.
3) Vous faites preuve d'agressivité (ce qui en temps normal ne justifie pas la modération, mais combinée aux deux premières raisons la justifie)
4) Pour ceux qui veulent lire le texte de fourmi, un simple clic suffit.
5) Inutile de répondre à cette semi modération ici fourmi, vous pouvez le faire dans le sujet mesure executive ou par message privé. Vous pouvez aussi demander la suppression de ce message.*

Vous vous adressez à moi , je vous réponds car je crois que vous avez un sérieux pb de compréhension.
A aucun moment , je ne relance le débat sur l'avortement , je ne l'aborde même pas .

Citation :
NON, cela n'est pas clair !

Dans ce genre de sujet, c'est TOUT ou RIEN.... et je constate que vous vous situez entre le TOUT et le RIEN
Je vous dis que je suis prohibitionniste , ce qui est une position claire et sans concession et vous osez me dire que je me situe au milieu ?
Allez apprendre le sens des mots et vous causerez aprés mais prenez votre temps car je m'absente pour quelques jours .
Vous ne comprenez rien , vous êtes confus et agressif , vous avez un vrai problème de communication.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stephane
Calife


Nombre de messages : 963
Localisation : paris
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: Coup de gueule et profond dégoût   Dim 8 Avr 2007 - 17:14

Admiratrice a écrit:
Citation :
semi-modération: Il y a plusieurs problèmes dans le message qui suit
1) vous vous placez de manière dogmatique au dessus des autres intervenants en affirmant que vous savez tout du mécanisme humain (ce dont on peut vraiment douter)
2) Vous relancez le débat sur l'avortement, et je ne voudrais pas que tout les messages de ce forum converge vers ce sujet.
3) Vous faites preuve d'agressivité (ce qui en temps normal ne justifie pas la modération, mais combinée aux deux premières raisons la justifie)
4) Pour ceux qui veulent lire le texte de fourmi, un simple clic suffit.
5) Inutile de répondre à cette semi modération ici fourmi, vous pouvez le faire dans le sujet mesure executive ou par message privé. Vous pouvez aussi demander la suppression de ce message.*

Vous vous adressez à moi , je vous réponds car je crois que vous avez un sérieux pb de compréhension.
A aucun moment , je ne relance le débat sur l'avortement , je ne l'aborde même pas .
Quipropos: la semicensure est de moi, et bien sûr, je ne parle pas de vous, je parle de fourmi (voir les messages semi censurés)

_________________
La guerre, c'est simple : c'est faire entrer un morceau de fer dans un morceau de chair.
Godard
http://unavenirmeilleur.canalblog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fourmi
second secretaire
second secretaire


Nombre de messages : 877
Age : 67
Localisation : Agii Deka (Crète)
Date d'inscription : 21/12/2005

MessageSujet: Re: Coup de gueule et profond dégoût   Dim 8 Avr 2007 - 21:39

Citation :
Quipropo: la semicensure est de moi, et bien sûr, je ne parle pas de vous, je parle de fourmi (voir les messages semi censurés)

Merci, Stéphane , de cette précisison.... qui est du plus haut "comique" en la circonstance puisque je lis :

Citation :
Vous vous adressez à moi , je vous réponds car je crois que vous avez un sérieux pb de compréhension.
A aucun moment , je ne relance le débat sur l'avortement , je ne l'aborde même pas .


Citation :
NON, cela n'est pas clair !

Dans ce genre de sujet, c'est TOUT ou RIEN.... et je constate que vous vous situez entre le TOUT et le RIEN

Je vous dis que je suis prohibitionniste , ce qui est une position claire et sans concession et vous osez me dire que je me situe au milieu ?
Allez apprendre le sens des mots et vous causerez aprés mais prenez votre temps car je m'absente pour quelques jours .
Vous ne comprenez rien , vous êtes confus et agressif , vous avez un vrai problème de communication.

A Admiratrice :

Vous avez été INCAPABLE de comprendre que l'intervention était de Stéphane et qu'il s'adressait à moi et non à vous !

Alors, s'il vous plaît, veuillez adresser tous les "compliments" que vous m'avez faits à VOUS-MÊME puisque evous vous êtes montré "agressif" et confus", puisque vous avez manifesté de GRAVES problèmes de compréhension, puisque vous avez vraiment besoin d'apprendre le sens des mots .... etc... !

Cordialement

fourmi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.origines.fr.st
ChaCookie
nouvelle intervenante


Nombre de messages : 24
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 29/05/2006

MessageSujet: Re: Coup de gueule et profond dégoût   Jeu 26 Avr 2007 - 17:31

Je ne peux que vous conseillez la lecture de Les Maisons closes, La vie quotidienne, de Laure Adler. Tout d'abord, le rassemblement dans ce genre de lieux des prostituées permet(trait) de contrôler leurs conditions de travail, leur santé (les flics et les médecins y faisaient des tournées régulières), leurs salaires, leur santé mentale, etc. Et donc de limiter leur exploitation par un "mac".

Ensuite effectivement, l'idéal serait que toutes les femmes prostituées le soient volontairement et non pas forcées par leurs conditions matérielles. Loin de moi l'idée de penser que c'est un métier agréable, que l'on peut faire volontairement, mais premièrement je pense que même en garantissant aux femmes l'impossiblité d'être contrainte à faire ce métier, il resterait des prostituées ; et deuxièmement personne ne travaille réellement volontairement, si ? Qu'est-ce que la volonté propre par ailleurs ?

Quant à la question de la marchandisation du corps... On le vend tous, notre corps, dans le système actuel, quelqu'en soit la partie et ses connotations symboliques dans notre système de valeurs, pour avoir un revenu. Si le gain d'argent dans notre société ne se basait pas sur l'effort physique (dans une plus ou moins grande marge), sur l'action, en tant qu'elle produit quelque chose de neuf, ça serait la révolution.

Quant à la question de l'égalité homme-femme, elle ne se joue pas dans l'erradication de la marchandisation de la relation, qui d'ailleurs n'est pas toujours uniquement marchande (et l'ouverture des maisons closes favorise justement cette création d'un lien autre que financier), elle se joue dans la possiiblité d'un accès à une prostitution "éthique" pour les femmes et pour les hommes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ChaCookie
nouvelle intervenante


Nombre de messages : 24
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 29/05/2006

MessageSujet: Re: Coup de gueule et profond dégoût   Jeu 26 Avr 2007 - 17:47

Ah et par ailleurs, veuillez m'excuser d'une remarque si graveuleuse, mais je trouve, Admiratrice, que votre position "puritaine", si vous me permettez ce mot sans le prendre dans sa connotation péjorative, disons alors prohibitionniste tout simplement, fait un peu marrer quand on voit votre avatar. Ce n'est pas une remarque à prendre au sérieux, mais ça me fait marrer, c'est tout...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admiratrice
second conseiller
second conseiller


Nombre de messages : 278
Date d'inscription : 23/03/2006

MessageSujet: Re: Coup de gueule et profond dégoût   Jeu 26 Avr 2007 - 19:32

ChaCookie a écrit:
Ah et par ailleurs, veuillez m'excuser d'une remarque si graveuleuse, mais je trouve, Admiratrice, que votre position "puritaine", si vous me permettez ce mot sans le prendre dans sa connotation péjorative, disons alors prohibitionniste tout simplement, fait un peu marrer quand on voit votre avatar. Ce n'est pas une remarque à prendre au sérieux, mais ça me fait marrer, c'est tout...


Ou est le puritanisme alors que je parle de marchandisation du corps et d’exploitation sexuelle , d'esclavage , de contraintes ?
Vous ne comprenez pas des nuances élémentaires ?
Et qu’est ce que mon avatar vient faire dans cette galère ? C’est un avatar de prostituée ? Vous préférez une tête de mort ou un paysage en Auvergne ?
Et votre avatar , il représente quoi ?
C’est triste de se retrouver devant ce type de clichés rancis .
Vous avez 15 ans ?
Quant à votre bouquin , inutile de me le conseiller , je l’ai lu .
Vous êtes visiblement une femme et lorsqu’une femme se prononce pour la réouverture des bordels , c’est triste à pleurer .
Néanmoins , puisqu’il semble que ce soit la panacée universelle , je ne doute pas que vous y placeriez votre propre fille , les yeux fermés , après une formation en alternance et un CAP qui aurait reconnu ses compétences en matière de fellation ou autre , pas vrai ? Au point ou vous en êtes …
Réfléchissez donc avant de sortir ces énormités rétrogrades !
Alors continuez à vous marrer , je crois que vous serez bien la seule .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ChaCookie
nouvelle intervenante


Nombre de messages : 24
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 29/05/2006

MessageSujet: Re: Coup de gueule et profond dégoût   Ven 27 Avr 2007 - 17:38

Oh non, ça ne fait pas rire du tout, en fait, et si je le pouvais je lutterais jusqu'au bout pour qu'il n'existe aucune prostituée au monde. Je crois simplement que c'est impossible (interdire un phénomène ne l'éradique jamais).
La marchandisation du corps, je le répète, on la vit tous, l'esclavage aussi, la contrainte aussi. C'est pas pour ça que je cautionne, hein, je dis juste que la marchandisation sexuelle n'est qu'un sous-produit de la marchandisation des rapports humains en général, et que je doute que celle-ci soit.... possible à éradiquer.
Où se situe la véritable volonté sexuelle ? Vous-mêmes, avez-vous des relations sexuelles parce que vous le souhaitez ou parce que votre corps vous l'impose ou encore parce que c'est socialement la norme que de montrer ainsi ses sentiments ?
Je vous avais dit que la remarque sur l'avatar n'était pas sérieuse : ce n'est pas un argument dans ma réflexion, ce n'est donc pas la peine d'y répondre.
Je n'ai pas 15 ans, j'en ai 21. Et je ne crois pas en fait qu'une position non-prohibitionniste en matière de prostitution soit l'apanage des adolescents.
Bien sûr que non, je ne placerais pas ma fille dans un bordel les yeux fermés, ni mon fils en fait (votre féminisme me lasse) ; néanmoins je ne crois pas que les mères d'actrices X volontaires (si ça existe) méprisent leurs filles. Sans la valeur symbolique que l'on attribue (que vous attribuez) au coït, ... est-ce que la prohibition a un sens ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admiratrice
second conseiller
second conseiller


Nombre de messages : 278
Date d'inscription : 23/03/2006

MessageSujet: Re: Coup de gueule et profond dégoût   Ven 27 Avr 2007 - 23:33

Votre discours est celui de la résignation , relisez vous .
Parce que la marchandisation des relations humaines est une réalité , il faut donc se résigner à ce que perdurent les traffics de femmes qui sont exponentiels depuis plusieurs années ? Parce que c’est bien de cela dont il s’agit , figurez vous , et non pas d’une minorité de prostituées volontaires qui sont l'arbre qui cache la forêt ..Vous qui êtes pour la réouverture de ces ghettos que sont les bordels , comment diable ferez vous la différence entre les contraintes et les forcées dés lors que le proxénétisme aura été légalisé de fait ?

Citation :
La marchandisation du corps, je le répète, on la vit tous, l'esclavage aussi, la contrainte aussi.
Je trouve ce type de remarque à l’emporte-pièce assez saumâtre .
Lorsque je vais travailler , je ne vends pas mon corps , je ne suis pas une esclave et personne ne m’y contraint . Vous oui ?

Citation :
Où se situe la véritable volonté sexuelle ? Vous-mêmes, avez-vous des relations sexuelles parce que vous le souhaitez ou parce que votre corps vous l'impose ou encore parce que c'est socialement la norme que de montrer ainsi ses sentiments ?

Là , je ne vous suis plus .
De quelle sexualité parlez vous ? Je n’ose imaginer que vous considérez l’activité marchande sexuelle comme de la sexualité pour la prostituée car dans ce cas vous avez encore beaucoup de choses à apprendre .

Citation :
Je vous avais dit que la remarque sur l'avatar n'était pas sérieuse : ce n'est pas un argument dans ma réflexion, ce n'est donc pas la peine d'y répondre.
Ce n’est pas un argument mais porteur de cliché nauséabond puisqu’un avatar de jolie fille vous fait penser à une prostituée .

Citation :
Bien sûr que non, je ne placerais pas ma fille dans un bordel les yeux fermés, ni mon fils en fait (votre féminisme me lasse)
Moi , ce qui me lasse , ce sont vos deconnexions/réalité . Croyez vous sérieusement que dans les maisons-closes , il y ait parité entre filles et garçons ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ChaCookie
nouvelle intervenante


Nombre de messages : 24
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 29/05/2006

MessageSujet: Re: Coup de gueule et profond dégoût   Mer 2 Mai 2007 - 18:18

Eh bien si, lorsque je vais travailler, je vends mon corps, en l'occurrence je ne vends rien puisqu'à mon âge on considère que je n'ai pas à être payé pour ce que je fais. Mais si j'étais maçon, je vendrais mes bras, si j'étais chanteuse je vendrais mes cordes vocales, si j'étais chercheur je vendrais mes "cellules grises"... Ca s'appelle vendre sa "force de travail".

Personne ne me contraint par la force physique à aller travailler, comme la majorité des prostituées j'y suis contrainte par le système. Si chaque matin, on me demandait si je veux aller travailler, ou bien si je veux rester chez moi à me détendre, le choix serait vite fait. Alors oui, je suis contrainte, si je veux pouvoir me nourrir, à aller travailler.

Je pense qu'en effet son activité professionnelle n'est pas, pour la prostituée, partie de sa "vie sexuelle" ; pourquoi alors y accordez-vous une valeur morale plus importante qu'un autre travail ? Pourquoi dire alors qu'il n'est pas normal que le système marchand intègre cette relation (non-sexuelle, si je vous suis) ? Votre raisonnement ne vaut, outre la question de l'esclavage, qui me révolte autant que vous (c'est pourquoi je suis pour la prostitution mais pour l'abolition du proxénétisme), que parce que vous accordez à la valeur sexuelle une valeur morale, intime, qui la rend différente de toute autre activité physique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lomig
second conseiller
second conseiller


Nombre de messages : 466
Age : 33
Localisation : Les Ravenelles
Date d'inscription : 18/05/2006

MessageSujet: Re: Coup de gueule et profond dégoût   Jeu 3 Mai 2007 - 13:16

Comme le chantait Jean Yanne: "Rouvrez les maisons, rouvrez les maisons, qu'on déguste!"

être prohibitionniste, c'est être au summum de la connerie.

Admiratrice, es-tu capable de dire que les prostitués n'existent pas???
Es-tu capable de dire qu'aujourd'hui, puisque la prostitution est interdite et réprimée par la loi, que les prostitués vivent mieux que quand c'était organisé en bordels?

Donc, en gros, ta position ridicule tient à: "Mais c'est horrible, le corps des femmes est une marchandise, donc, pour éviter ça, on va interdire cete activité". 1. tout corps est une marchandise, il y a seulement des parties que tu trouves non avenantes pour cela, mais un cadre vend son corps autant que la secrétaire, ou la prostituée. Pourquoi parler de prostitution et pas de pub, de mode, de films porno???
2. donc, en interdisant, tu soutiens les filières illégales de prostitution, et tu soutiens la violence, la précarité, l'exploitation, etc.

C'est bien de donner des droits virtuels aux femmes, mais autant leur en donner des réels.

Avec les bordels, 1. elles ont un toit et des conditions de vie way better than actuellement. 2. elles ont un salaire bien plus important3. elles voient un médecin très souvent 4. elles sont beaucoup mieux considérées socialement, 5. elles sont organisées et peuvent peser politiquement 6. elles peuvent peser aussi contre le machisme et la violence masculine.
Si on ajoute à cela que réglementer la prostitution pourra permettre d'éviter le stakhanovisme, et se mettre à son compte, ou tout du moins êtr e organisée horizontalement avec ses copines.

Ne pas voir cela, c'est simplement souhaiter que ces femmes continuent à vivre misérablement. Rouvrir les bordels, c'est enfin s'occuper de leur dignité. Et si on veut éviter que des femmes tombent dnas la prostitution, il faut absolument mener des politiques d'éducation massives, des politiques contre le chômag et toute sles formes d eprécarité, et lutter activement contre les réseaux clandestins et participer au co-développement avec les pays "pauvres".
Ce sont les seules solutions.

Comme Chacookie: En quoi vendre son sexe est-il pire que vendre le reste de son corps, comme nous le faisons tous, tous les jours?

Pourquoi, plutôt que de souhaiter interdire aux femmes cette activité, ne pas souhaiter plus simplement la libre disposition de leur corps???
je t'invite à lire ces textes pour te rapprocher un peu des réalités.
http://www.lautrecampagne.org/article.php?id=105
http://www.agirprostitution.lautre.net/article.php3?id_article=49
http://culture-et-debats.over-blog.com/article-4415941.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spaces.msn.com/lomig1983/
Admiratrice
second conseiller
second conseiller


Nombre de messages : 278
Date d'inscription : 23/03/2006

MessageSujet: Re: Coup de gueule et profond dégoût   Ven 4 Mai 2007 - 22:42

Ce qui est le summum de la connerie caricaturale , c'est bien ton post .
Imaginer une seule seconde que les bordels règleraient les pbs de dignité des prostituées , c'est carrément du foutage de gueule et d'une naïveté inexcusable , à moins que ce ne soit une hypocrisie crasse .
Partout ou il y a des bordels il y a des proxénètes et tout le reste n'est que mauvaise littérature de client qui n'assume pas .
Tu es client ?
Je te plains .

Et inutile d'enfoncer les portes ouvertes en parlant de prévention , tu prêches une convaincue .
Dommage que ce soit laminé par tout le reste .
Et puisque tu as la comprenette difficile , je ne veux rien interdire aux femmes , je veux interdire aux clients , tu saisis la nuance ?
Non ? Tant pis .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lomig
second conseiller
second conseiller


Nombre de messages : 466
Age : 33
Localisation : Les Ravenelles
Date d'inscription : 18/05/2006

MessageSujet: Re: Coup de gueule et profond dégoût   Dim 6 Mai 2007 - 16:08

Citation :
Et puisque tu as la comprenette difficile , je ne veux rien interdire aux femmes , je veux interdire aux clients , tu saisis la nuance ?

Ce qui est le cas avec les lois de LSI de Sarko... Je n'ai pas l'impression que la prohibition de la prostitution leur ait été d'une grande aide et leur ait permis de vivre plus dignement... T'as de la merde dans les yeux.
On ne peut vivre dignement qu'avec des droits et un statut. Refuser un statut aux prostituées, c'est simplement souhaiter leur misère, sous prétexte fallacieux de féminisme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spaces.msn.com/lomig1983/
Admiratrice
second conseiller
second conseiller


Nombre de messages : 278
Date d'inscription : 23/03/2006

MessageSujet: Re: Coup de gueule et profond dégoût   Dim 6 Mai 2007 - 18:44

lomig a écrit:
Citation :
Et puisque tu as la comprenette difficile , je ne veux rien interdire aux femmes , je veux interdire aux clients , tu saisis la nuance ?

Ce qui est le cas avec les lois de LSI de Sarko... Je n'ai pas l'impression que la prohibition de la prostitution leur ait été d'une grande aide et leur ait permis de vivre plus dignement... T'as de la merde dans les yeux.
On ne peut vivre dignement qu'avec des droits et un statut. Refuser un statut aux prostituées, c'est simplement souhaiter leur misère, sous prétexte fallacieux de féminisme.

Faux , tu ne sais même pas de quoi tu parles ou tu me lis en diagonale et tu oses donner des leçons .
La loi sarko réprime les prostituées au nom du sacro-saint droit de la tranquillité publique . Elle s’attaque très mollement aux clients (si la prostituée est mineure) bref , ce sont les prostituées qui trinquent et le systéme prostitutionnel reste intouché . Donc ...quelle est cette comparaison et ce parallèle douteux faits avec mes propos ?
On doit foutre la paix aux filles et s’interesser aux clients , ce qui n’a jamais été fait en France .Ce systéme a très largement fait baisser la prostitution en Suède et a le mérite de faire prendre conscience aux enfants suédois que tout ne s’achète pas et que l’exploitation sexuelle est chose prohibée . Cela s’appelle de la prévention . Il faudra au moins deux générations pour changer les mentalités .
Au lieu de fantasmer sur un statut de prostituée (qui ne fera pas disparaître le proxénétisme mais lui permettra de faire du lard ) on ferait mieux d’utiliser l’énergie pour que le moins de femmes possibles en soient réduites à vendre leur cul à de pauvres types (et je suis polie lorsque je parle de ces prostituants)
On a cru pendant des siècles qu’un monde sans esclavage etait inconcevable et pourtant il a été aboli .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lomig
second conseiller
second conseiller


Nombre de messages : 466
Age : 33
Localisation : Les Ravenelles
Date d'inscription : 18/05/2006

MessageSujet: Re: Coup de gueule et profond dégoût   Lun 7 Mai 2007 - 13:34

donc ce n'est pas la prostitution qui te pose problème, mais le proxénétisme.
Si c'est une question d'esclavage, il va falloir donner les moyens à chacun de choisir son activité, ce qui, de par la guerre économique constamment prônée, est impossible...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spaces.msn.com/lomig1983/
Tristana
bizut


Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 28/04/2007

MessageSujet: Re: Coup de gueule et profond dégoût   Lun 7 Mai 2007 - 14:10

J'ai juste envie de laisser la parole à celles qui connaissent la prostitution et n'ont aucune honte à le revendiquer :

http://www.travaildusexe.com/

http://www.lesputes.org

Peut-être que ces femmes-là sont des idiotes, qui s'avilissent, etc. J'ai simplement envie de dire que chacun doit pouvoir vivre comme il veut, utiliser son corps comme il veut, et que l'ingrédient essentiel à toute démocratie c'est la liberté. Non aux femmes soumises, forcées à se prostituer ; non aux esclaves qui détestent ce qu'elles font et se voient obligées d'offrir leur corps alors que ça les rebute. Mais oui à celles qui prennent elles-mêmes les décisions et vivent leur métier sans honte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admiratrice
second conseiller
second conseiller


Nombre de messages : 278
Date d'inscription : 23/03/2006

MessageSujet: Re: Coup de gueule et profond dégoût   Lun 7 Mai 2007 - 21:01

Citation :
Peut-être que ces femmes-là sont des idiotes, qui s'avilissent, etc. J'ai simplement envie de dire que chacun doit pouvoir vivre comme il veut, utiliser son corps comme il veut, et que l'ingrédient essentiel à toute démocratie c'est la liberté. Non aux femmes soumises, forcées à se prostituer ; non aux esclaves qui détestent ce qu'elles font et se voient obligées d'offrir leur corps alors que ça les rebute. Mais oui à celles qui prennent elles-mêmes les décisions et vivent leur métier sans honte.

Bien entendu Tristana .
le probléme dans ce secteur d'activité , c'est qu'il est tellement attractif pour les proxénètes que l'on ne sait jamais ou l'on en est .
Je me souviens d'une émission telé qui date d'une bonne dizaine d'années .
Des prostituées sur le plateau , dont une (célèbre à l'époque et dont j'ai oublié le nom ) qui revendiquait haut et fort sa liberté de se prostituer et de faire de son corps ce qu'elle voulait . OK .
Quelques mois aprés , il a été dévoilé que la fille etait maquée .
Comme la plupart d'entre elles .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Coup de gueule et profond dégoût   Aujourd'hui à 21:11

Revenir en haut Aller en bas
 
Coup de gueule et profond dégoût
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» coup de gueule di un amico italiano
» Coup de gueule Tellement Vrai
» Coup de gueule PUB castorama
» Mon coup de gueule ....
» Enormissime coup de gueule

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ecologie-Intelligence-Solidarité :: Politique :: Economie et Social-
Sauter vers: