Ecologie-Intelligence-Solidarité

Pour la fondation d'une France bâtie sur l'intelligence.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Bayrou le 1er homme ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
fourmi
second secretaire
second secretaire


Nombre de messages : 877
Age : 67
Localisation : Agii Deka (Crète)
Date d'inscription : 21/12/2005

MessageSujet: Re: Bayrou le 1er homme ?   Mer 14 Mar 2007 - 10:56

Citation :
François BAYROU

Président de Force Démocrate

Conseil politique du 9 mars 1996

……..EXTRAITS……..


………Dans un pays qui doute, qui vit une transformation profonde touchant l’ensemble des domaines qui font une nation, la vie économique, la structure de la société et même le situation personnelle des femmes, des hommes , des jeunes qui composent cette société, le premier impératif c’est de faire courageusement, quotidiennement la tâche de redressement que nous nous sommes fixée et dont les Français nous ont confié la charge.

……… Tout le monde mesure ce qu’un certain nombre de corporatismes ont fait peser comme menaces et comme interdits sur le pays quand les changements s’imposaient.

………..Nous avons besoin en France d’une vie sociale nouvelle. Je suis frappé de voir à quel point, dans tous les pays du monde, la question de la société est en train de reprendre une importance capitale.

……….Sur la réalité du terrain, sur les conditions concrètes, sur les difficultés et les problèmes que rencontrent ceux qui vivent dans les écoles, dans les collèges, dans les lycées, à l’université, j’ai appris davantage des syndicats que de mon administration.

……….. La méthode de la réforme :

….Premier acte : « la réforme tout de suite ». C’est l’acte des élections. Pendant chaque période électorale, les candidats se présentent tous plus réformateurs les uns que les autres et trouvent, en face d’eux, des citoyens qui exigent des réformes immédiates.. Ce sont les fameux « Cent jours » qui suivent une élection. Le prétendu état de grâce pendant lequel un coup de baguette magique va changer la face des choses.

Le deuxième acte commence dès que les réformes cessent d’être des mots et qu’elles deviennent une réalité, ou en tout cas, une proposition. A ce moment-là débutent les manifestations sur le thème : « La réforme jamais, retirez la réforme. ».

……… Il nous revient, avec les responsabilités gouvernementales .. d’inventer une méthode des réformes.

Il faut du temps. Je sais bien que l’opinion publique , les pouvoirs et plus encore les observateurs sont portés à l’impatience. Dès l’instant qu’une manifestation a cessé, on devrait prononcer les paroles définitives qui changeraient le visage du monde. Mais on ne change pas un corps social en profondeur , en ne respectant pas ses rythmes. Nous avons besoin du temps nécessaire.

J’aime beaucoup cette phrase de Vaclav Havel. Parlant des impatients, il dit : « Ils sont comme ces enfants qui, pour faire pousser les arbres plus vite, leur tirent sur les feuilles. » La réforme a besoin d’un rythme qui respecte les interlocuteurs et les acteurs.

………Par ailleurs, la réforme ne peut plus venir seulement d’en haut.
Nous avons vécu pendant des décennies avec l’idée que les élections constituaient des chèques en blanc donnés au pouvoir.
Ce n’est plus une idée pour aujourd’hui.

Deux phénomènes majeurs sont intervenus.

Le premier, c’est le changement du niveau de formation des Français. On ne gouverne plus de la même manière un peuple qui a un des plus hauts niveaux de formation de la planète et dont la majorité des jeunes entrent à l’université.

Le second, c’est l’explosion d’information… L’information est instantanée, abondante, universelle. Les citoyens en savent autant que les dirigeants et quelquefois plus. Ils ont le temps d’écouter les radios, de regarder les journaux télévisés. Comme un journaliste d’agence , ils prennent connaissance, à la minute, de ce qui se passe dans le monde.

On ne gouverne pas un peuple à très haut niveau de formation, et à très haut niveau d’information, comme on le gouvernait au temps où il était d’un niveau de formation élémentaire et d’information rare.

C’est une révolution dont nous n’avons pas pris la mesure.

Dans les temps d’angoisse et de crise, le sentiment dominant c’est la peur et toute réforme fait peur.

Pour engager et réussir la réforme, il est indispensable d’associer les acteurs individuellement à chacune des décisions préparées, à chacune des problématiques qui se posent à nous et de leur confier la responsabilité d’être de véritables co-décideurs des décisions à prendre.

Le monde administratif et politique , marqué par son ascendance technocratique, est confronté à un changement culturel simple. Il y avait des experts qui savaient et les autres devaient obéir. Il suffisait d’écouter les experts pour prendre les bonnes décisions.

C’est fini.

Il existe une légitimité dans l’expérience qui est au moins aussi grande que la légitimité de l’expertise, et la manière de vivre au quotidien les problèmes qualifie chacun des citoyens pour en parler, au moins autant que ceux qui les ont appris dans des dossiers savants.

Tout en faisant attention à ce que disent les experts, on doit le respect à ceux qui sont sur le terrain. Ils sont nos concitoyens et ils sont confrontés aux difficultés de la vie.Ce sont deux raisons pour les respecter……


C'était il y a 11 ans.....

Sont-ce toujours les certitudes de François BAYROU ?

Si oui, ne pourrait-on lui demander, en cas d'élection à la Présidence, s'il s'engage à mettre en oeuvre ces principes de démocratie et de concertation novateurs où le citoyen de base a la même expertise que le technocrate ?

Cordialement

fourmi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.origines.fr.st
MP
membre éminent de l'opposition


Nombre de messages : 581
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Bayrou le 1er homme ?   Mer 14 Mar 2007 - 13:46

Citation :
où le citoyen de base a la même expertise que le technocrate ?

Votre question est moins ouverte qu'il n'y parait Smile

Le citoyen de base n'a évidemment aucune expertise des dossiers complexes : il faut des années de travail plein temps pour s'y retrouver.

Et puis, pourquoi cette connotation de "technocrate", plutôt péjorative, pour qualifier les spécialistes qui avant de se prononcer prennent en compte les tenants et les aboutissants des dossiers (ou le devraient)?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fourmi
second secretaire
second secretaire


Nombre de messages : 877
Age : 67
Localisation : Agii Deka (Crète)
Date d'inscription : 21/12/2005

MessageSujet: Re: Bayrou le 1er homme ?   Mer 14 Mar 2007 - 15:43

Citation :
Le citoyen de base n'a évidemment aucune expertise des dossiers complexes : il faut des années de travail plein temps pour s'y retrouver.

En êtes-vous si sûre ????

Et êtes-vous sûre que le "technocrate" qui passe des années de travail plein temps pour s'y retrouver reste "citoyen de base" et finit par s'y retrouver (et y retrouver QUOI ) ?

Il suffit, pour s'en convaincre, de regarder certains interrogatoires menés auprès de politiques sur des choses élémentaires de la vie : le prix de la baquette de pain, d'un ticket de bus, d'une place de cinéma ....

Votre propos s'apparente à une de ces affirmations péremptoires qui font que des "technocrates" s'autoproclament "spécialistes" et génèrent des initiatives totalement indaptées à leur objectif.... entraînant dans cette "inadaptation" les politiques qui développent alors une forme de schizophrénie dans laquelle ils tentent d'entraîner le peuple.... qui résiste... jusqu'au rejet de ces politiques...

Citation :
Définition
La schizophrénie est un état pathologique caractérisé par une rupture de contact avec le monde ambiant, le retrait de la réalité, une pensée autistique.

Citation :
Et puis, pourquoi cette connotation de "technocrate", plutôt péjorative, pour qualifier les spécialistes qui avant de se prononcer prennent en compte les tenants et les aboutissants des dossiers (ou le devraient)?

C'est François BAYROU, dans ce texte, qui parle de "technocratie" :

Citation :
Le monde administratif et politique , marqué par son ascendance technocratique, est confronté à un changement culturel simple. Il y avait des experts qui savaient et les autres devaient obéir. Il suffisait d’écouter les experts pour prendre les bonnes décisions.

Je remarque que François BAYROU a utilisé l'imparfait de l'indicatif, comme si, pour lui, déjà en 1996, cette époque était révolue .

Alors , 11 ans après ?????

Cordialement

fourmi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.origines.fr.st
MP
membre éminent de l'opposition


Nombre de messages : 581
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Bayrou le 1er homme ?   Mer 14 Mar 2007 - 20:00

Citation :
En êtes-vous si sûre ????

Globalement, oui.

Citation :
Et êtes-vous sûre que le "technocrate" qui passe des années de travail plein temps pour s'y retrouver reste "citoyen de base" et finit par s'y retrouver (et y retrouver QUOI ) ?

Toute décision a des implications positives et négatives. Et plus le dossier est complexes, plus ces implications sont nombreuses et difficiles à décerner. Là où le citoyen de base saute sur un détail et en fait son argumentation.

Citation :
Il suffit, pour s'en convaincre, de regarder certains interrogatoires menés auprès de politiques sur des choses élémentaires de la vie : le prix de la baquette de pain, d'un ticket de bus, d'une place de cinéma ....

C'est bien ce que je disais ! On croit discréditer les hommes politiques sur ces détails ridicules : quand on travaille comme ils le font, on n'a guère le temps de folâtrer dans les commerces ou d'aller au cinema ...

Citation :
Votre propos s'apparente à une de ces affirmations péremptoires qui font que des "technocrates" s'autoproclament "spécialistes" et génèrent des initiatives totalement indaptées à leur objectif.... entraînant dans cette "inadaptation" les politiques qui développent alors une forme de schizophrénie dans laquelle ils tentent d'entraîner le peuple.... qui résiste... jusqu'au rejet de ces politiques...

Il est clair que les gens qui ne savent pas de quoi on parle ont une compétence très supérieure.

Citation :
Citation :
Définition
La schizophrénie est un état pathologique caractérisé par une rupture de contact avec le monde ambiant, le retrait de la réalité, une pensée autistique.

Merci, je sais. Mais il y a aussi un autisme "bien vu" à discourir de ce qu'on ignore ... et là, le français standard fait très fort Smile

Citation :
C'est François BAYROU, dans ce texte, qui parle de "technocratie" :

Citation :
Le monde administratif et politique , marqué par son ascendance technocratique, est confronté à un changement culturel simple. Il y avait des experts qui savaient et les autres devaient obéir. Il suffisait d’écouter les experts pour prendre les bonnes décisions.

Un chef d'oeuvre de démagogie Very Happy Very Happy Very Happy Et ça marche, puisque vous le citez !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gfrey
bavard
bavard


Nombre de messages : 137
Date d'inscription : 17/09/2006

MessageSujet: Re: Bayrou le 1er homme ?   Mer 14 Mar 2007 - 23:39

MP a écrit:
Citation :
(quoi que en Belgique ce n'est pas mieux non plus et MP ne me contredira pas sur ce point).

A noter toutefois quelques valeurs stables qui dépassent les modes, sans devoir chater ou rouler dans le ruisseau ... Very Happy
C'est à dire? Je n'ai pas compris le sens de votre phrase.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MP
membre éminent de l'opposition


Nombre de messages : 581
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Bayrou le 1er homme ?   Jeu 15 Mar 2007 - 0:58

Citation :
C'est à dire? Je n'ai pas compris le sens de votre phrase.

Je veux dire qu'à côté des clowns, il y a tout de même des hommes politiques qui font la différence sans devoir se signaler par des excentricités, mais par la qualité de leur travail.

Rassurant pour le coefficient intellectuel des électeurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admiratrice
second conseiller
second conseiller


Nombre de messages : 278
Date d'inscription : 23/03/2006

MessageSujet: Re: Bayrou le 1er homme ?   Sam 17 Mar 2007 - 13:21

Puisqu'on est sur le fil Bayrou , le PS a du souci à se faire Shocked :
Citation :
Mais tous les enseignants de gauche n'ont pas l'intention de rejoindre le giron socialiste. « Socialiste de gauche, votons Bayrou », lance même Yves Guyet (4), prof et militant du PRS de Jean-Luc Mélenchon. Un choix motivé par sa volonté de faire imploser le PS autant que de faire obstacle à Sarkozy. « Car Bayrou est le vote utile par excellence contre la droite et l'extrême droite », enchérit Gabriel Xavier Culioli, fonctionnaire de l'Éducation nationale et ancien de la Ligue communiste. Avant d'ajouter : « Je vais voter Bayrou par pur plaisir. (...) Bon Dieu de bois, je suis toujours de gauche, résolument de gauche et je ressens un enthousiasme que je ne connaissais plus. Une sorte de remontée de sève tout à fait salutaire. »
http://www.lefigaro.fr/presidentielle-web/20070316.FIG000000223_haro_sur_bayrou_.html

Le PS risque de ne pas être au second tour et ce serait une fois de trop .
Dés lors , il n'aura plus qu'à exploser pour eventuellement se reconstruire autrement .
Un gros parti qui ne va pas deux fois au second tour n'a plus qu'à se faire hara-kiri.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sandra
second conseiller
second conseiller


Nombre de messages : 294
Age : 33
Date d'inscription : 27/09/2006

MessageSujet: Re: Bayrou le 1er homme ?   Sam 17 Mar 2007 - 14:22

Si la candidate du PS ne se trouve pas qualifié pour le second tour car Marie-George Buffet aura mieux fédéré qu'elle alors l'identité de la gauche sera restaurée.

Tous ceux ayant voté non le 29 mai 2005 n'auront aucun mal le 22 avril prochain à mieux se considérer représentés par Marie-George Buffet qui se positionne de façon équilibrée associant une opposition significative au libéralisme économique avec une volonté concrète de construire l'Europe sur les bases du respect de l'expression démocratique quant à la nature de son orientation.



Moins de candidatures sont cette fois en lice.
L'enjeu central de cette élection qui consiste en un choix d'orientation vis à vis du libéralisme économique que souhaitent voir mis en oeuvre le PS, l'UDF et l'UMP est clairement posé. Cette alternative sur l'avenir est matière à s'attendre à une forte participation électorale.
Les français, dans leur immense majorité, restent résolus, si besoin en était, à soutenir l'un des candidats libéraux démocrates face aux électeurs du FN.
Il importe de ne pas amalgamer la problématique d'un éventuel mauvais second tour avec tout ce qui se rapporte au bon déroulement du premier.

Chaque électeur va bientôt disposer de la possibilité de la liberté d'expression par le vote.
De pouvoir soutenir ses propres convictions et souhaits s'avère très précieux. Son usage l'est encore davantage.
D'exprimer qui l'on préfère pour accéder à la présidence correspond à la démocratie vivante. Chacun des votes n'en sera vraiment utile que s'il s'effectue de manière efficace dans la pratique démocratique. Abdiquer cette façon de voter est vider la démocratique de sa substance.

Vive la démocratie ! Vive le vote !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://louve-intrepide.forumactif.com/
lekhan
bavard
bavard


Nombre de messages : 162
Age : 27
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 13/05/2006

MessageSujet: Re: Bayrou le 1er homme ?   Mar 20 Mar 2007 - 10:28

Le dernier côté sympathique de Bayrou vient de tomber avec sa campagne Osez Bayrou, éhonteusement plagiat de Osez Bové....

Comment dire ça en devient doxologique non?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://collectif-ennui.blogspot.com/
stephane
Calife


Nombre de messages : 963
Localisation : paris
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: Bayrou le 1er homme ?   Mar 20 Mar 2007 - 17:07

Il faut vraiment réagir, la gauche qui representait la majorité en 2002 et à toutes les élections qui ont suivis, ne se retrouve qu'à 35% aujourd'hui. Bayrou droitise les esprits, renforce le sentiment du tous pareil. Bayrou est un dangereux ingénu, pas bien méchant, mais dangereux pour l'avenir démocratique de la France.

_________________
La guerre, c'est simple : c'est faire entrer un morceau de fer dans un morceau de chair.
Godard
http://unavenirmeilleur.canalblog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MP
membre éminent de l'opposition


Nombre de messages : 581
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Bayrou le 1er homme ?   Mer 21 Mar 2007 - 9:48

Une gauche "à la française" qui ne veut ni motiver les moins nantis, ni renoncer à faire fuir les riches , n'arrive plus à convaincre que quelques abrutis, et perd automatiquement des parts de marché.

Elle ne sortira du trou que quand elle prendra en compte les réalités économiques, comme l'a fait Blair, par exemple, mais avec lui tant d'autres (Scandinavie, Espagne, etc).

Donc, personne ne fait perdre de points à la gauche, si ce n'est elle-même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sandra
second conseiller
second conseiller


Nombre de messages : 294
Age : 33
Date d'inscription : 27/09/2006

MessageSujet: Re: Bayrou le 1er homme ?   Mer 21 Mar 2007 - 21:56

Il serait bien que tu sois plus poli s'il te plaît.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://louve-intrepide.forumactif.com/
stephane
Calife


Nombre de messages : 963
Localisation : paris
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: Bayrou le 1er homme ?   Mer 21 Mar 2007 - 22:00

Etrange alors que sous Jospin la croissance économique de la France était bien au dessus de celle de ses voisins (suivez mon regard Smile)
Etrange aussi le soutien d'économistes renommés à Royal...

_________________
La guerre, c'est simple : c'est faire entrer un morceau de fer dans un morceau de chair.
Godard
http://unavenirmeilleur.canalblog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MP
membre éminent de l'opposition


Nombre de messages : 581
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Bayrou le 1er homme ?   Mer 21 Mar 2007 - 23:49

[quote="stephane"]Etrange alors que sous Jospin la croissance économique de la France était bien au dessus de celle de ses voisins (suivez mon regard Smile)

Very Happy Very Happy

Citation :
Etrange aussi le soutien d'économistes renommés à Royal...

C'est peut-être là leur seule renommée ? Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stephane
Calife


Nombre de messages : 963
Localisation : paris
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: Bayrou le 1er homme ?   Jeu 22 Mar 2007 - 11:15

MP a écrit:

Citation :
Etrange aussi le soutien d'économistes renommés à Royal...

C'est peut-être là leur seule renommée ? Smile
On ne devient pas ponte en économie en soutenant un candidat... Enfin je ne crois pas être ponte en économie. bounce

_________________
La guerre, c'est simple : c'est faire entrer un morceau de fer dans un morceau de chair.
Godard
http://unavenirmeilleur.canalblog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MP
membre éminent de l'opposition


Nombre de messages : 581
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Bayrou le 1er homme ?   Ven 23 Mar 2007 - 0:53

De toutes manières, aux derniers sondages d'aujourd'hui, Bayrou file du mauvais coton.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bayrou le 1er homme ?   Aujourd'hui à 15:18

Revenir en haut Aller en bas
 
Bayrou le 1er homme ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Hadopi et Bayrou
» Shadow cabinet de François Bayrou
» tee shirt du modem et programme de bayrou presidentielle
» Le nouveau livre de François Bayrou
» Droit de l'homme et démocratie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ecologie-Intelligence-Solidarité :: Archives :: Archives :: Elections 2007-
Sauter vers: