Ecologie-Intelligence-Solidarité

Pour la fondation d'une France bâtie sur l'intelligence.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Camouflet pour Chirac en Côte d'Ivoire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
sympatik
Calife


Nombre de messages : 454
Date d'inscription : 29/12/2005

MessageSujet: Camouflet pour Chirac en Côte d'Ivoire   Dim 4 Mar 2007 - 22:48

Citation :
dimanche 4 mars 2007, 18h27

Côte d'Ivoire: Gbagbo et Soro signent un accord prévoyant un nouveau gouvernement

Par Boureima HAMA

OUAGADOUGOU (AFP) - Le président ivoirien Laurent Gbagbo et le chef de la rébellion Guillaume Soro ont signé dimanche un accord prévoyant la formation prochaine d'un nouveau gouvernement et le départ à terme des Casques bleus de l'ONU et soldats français déployés dans le pays depuis la fin 2002.
Les deux leaders ivoiriens, dont les émissaires ont entamé des discussions le 5 février à Ouagadougou avec l'assentiment de la communauté internationale, se sont mis d'accord sur une série de mesures qui doivent être appliquées "dans les dix mois" à compter de dimanche.

Cet accord est le premier résultat du "dialogue direct" entamé début février à Ouagadougou entre le camp présidentiel et la rébellion des Forces nouvelles (FN), qui contrôlent chacun une moitié de la Côte d'Ivoire depuis une tentative de coup d'Etat des FN contre M. Gbagbo en septembre 2002.
L'"accord politique de Ouagadougou" a été signé peu après 12H30 (locales et GMT) par MM. Gbagbo et Soro, en présence du président burkinabè Blaise Compaoré, médiateur de ce dialogue et de la crise ivoirienne, et du chef par intérim de la mission des Nations Unies en Côte d'Ivoire, Abou Moussa.

Ce texte d'une vingtaine de pages, lu à la presse par le ministre burkinabè des Affaires étrangères Youssouf Ouédraogo, prévoit la formation d'un nouveau gouvernement "cinq semaines après son entrée en vigueur" dimanche.

Le gouvernement ivoirien, qui inclut des membres de l'opposition et des rebelles, depuis les accords de Marcoussis de janvier 2003, est actuellement dirigé par Charles Konan Banny depuis sa nomination en décembre 2005 par la communauté internationale.

L'accord prévoit également la suppression progressive de la zone de confiance, un cordon démilitarisé qui s'étire d'est en ouest du pays.

Quelque 7.000 Casques bleus de l'ONU et 3.500 soldats français y sont déployés depuis sous mandat de l'ONU pour surveiller le cessez-le-feu entre les deux camps (présidentiel au sud, rebelle au nord) qui ont cessé les affrontements armés à la fin 2004.

"La zone de confiance sera supprimée pour permettre la libre circulation des biens et des personnes" et "remplacée par une ligne verte" avec des "postes d'observation" occupés par les Forces impartiales "dont le nombre sera réduit de moitié tous les deux mois jusqu'à leur retrait total", précise l'accord.

Le texte prévoit également la reprise de l'identification des populations en vue d'aller prochainement aux élections, sans cesse repoussées depuis la fin du mandat de M. Gbagbo en octobre 2005.

Il prévoit également à terme le désarmement, le démantèlement des milices et l'intégration des rebelles à la future armée ivoirienne, avec notamment la création d'un centre de commandement intégré (CCI) avec la participation des états-majors des deux armées loyalistes (FANCI) et nouvelles (FAFN).

Identification, préparation des élections, désarmement et réunification de l'armée ivoirienne sont prévus depuis des années par les divers accords internationaux et résolutions de l'ONU sur la Côte d'Ivoire, qui n'ont pu être appliqués jusqu'ici en raison des blocages politiques.

Lors de la cérémonie de signature, le président Gbagbo a "remercié tous ceux qui se sont investis (pour) raccommoder les fils momentanément distendus en Côte d'Ivoire", et s'est dit "fier" et "content" de cet accord.

"C'est la paix en Afrique et par l'Afrique. Tous les problèmes qui naissent en Afrique peuvent trouver des solutions en Afrique", a-t-il ajouté en estimant qu'"il est temps qu'on aille de l'avant, aux élections".

"Cet accord soulagera les souffrances du peuple ivoirien et permettra à la Côte d'Ivoire de reconquérir son leadership. En signant cet accord, vous vous êtes compris pour enterrer définitivement la hache de guerre", a lancé le président Compaoré à l'adresse de MM. Gbagbo et Soro.

http://fr.news.yahoo.com/04032007/202/cote-d-ivoire-gbagbo-et-soro-signent-un-accord-prevoyant.html


Il convient évidemment de rester prudent après un tel accord... car le 1er texte de "réconciliation" (les accords de Marcoussis) date de janvier 2003, mais n'a jamais été appliqué.

Cependant, je remarque une évolution très notable voire une révolution: ce sont les protagonistes du conflit qui ont directement négocié sous l'égide d'un pays africain voisin (qui fut d'ailleurs longtemps accusé par le président ivoirien d'être de mèche avec la rebellion).
Et non seulement ils sont parvenus à signer un compromis, mais le compromis en question constitue un hallucinant désaveu pour la France, qui a emmené l'ONU derrière elle dans ce dossier boueux.

Le 1er ministre nommé (donc imposé) par la communauté internationale, Charles Konan Banny (l'homme de Chirac, pour résumer) va en effet sauter après avoir prouvé son inefficacité.
Et les 2 parties sont ok pour que l'ensemble des soldats étrangers (3500 de nos pioupious et 7000 casques bleus) dégagent au + vite de Côte d'Ivoire, ce qui signifie implicitement la fin des bases militaires françaises sur place.

Quelque chose me dit que ça va un peu gâcher la fin de mandat d'un certain Jacques C...
Smile

_________________
Le libéralisme, c'est le renard libre dans le poulailler libre - Jean Jaurès
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stephane
Calife


Nombre de messages : 963
Localisation : paris
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: Camouflet pour Chirac en Côte d'Ivoire   Lun 12 Mar 2007 - 14:19

sympatik a écrit:

Quelque chose me dit que ça va un peu gâcher la fin de mandat d'un certain Jacques C...
Smile
En même temps ce conflit a déjà abimé ses chances de recevoir le prix Nobel de la paix, auquel je pense il aspire beaucoup... L'avenir le dira, mais en dehors de ce conflit assz difficile, la politique exterieur de Chirac semble moins puer que celle de ses predecesseurs.

_________________
La guerre, c'est simple : c'est faire entrer un morceau de fer dans un morceau de chair.
Godard
http://unavenirmeilleur.canalblog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MP
membre éminent de l'opposition


Nombre de messages : 581
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Camouflet pour Chirac en Côte d'Ivoire   Lun 12 Mar 2007 - 17:38

Citation :
En même temps ce conflit a déjà abimé ses chances de recevoir le prix Nobel de la paix, auquel je pense il aspire beaucoup... L'avenir le dira, mais en dehors de ce conflit assz difficile, la politique exterieur de Chirac semble moins puer que celle de ses predecesseurs.

De fait ! Very Happy Very Happy Very Happy

Ceci dit, si les partenaires de la Côte d'Ivoire ont conclu un accord, c'est bien parce que la diplomatie française a joué les démineurs ...

Dire dans ces conditions que la paix est un camouflet pour Chirac est asez délirant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Camouflet pour Chirac en Côte d'Ivoire   Aujourd'hui à 0:50

Revenir en haut Aller en bas
 
Camouflet pour Chirac en Côte d'Ivoire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dieppe la Cité de l'Ivoire.
» 2 REP cote d'ivoire
» où trouver du tissu pour inserts et lingettes?
» bon plan pour toboggan ?
» Marche pied pour poussette

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ecologie-Intelligence-Solidarité :: Politique :: Politique Internationale-
Sauter vers: