Ecologie-Intelligence-Solidarité

Pour la fondation d'une France bâtie sur l'intelligence.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 un point de vue sur cette campagne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admiratrice
second conseiller
second conseiller


Nombre de messages : 278
Date d'inscription : 23/03/2006

MessageSujet: un point de vue sur cette campagne   Mar 13 Fév 2007 - 23:51

Citation :
Cette campagne, c'est Wikipedia appliqué à la politique !
Par Gérard Témin, retraité, ancien haut fonctionnaire aux Nations Unies.
Pourquoi s'accrocher à l'idée que les « vraies gens » - par opposition à quels « fausses gens », ça, on ne nous le dit pas - sauront mieux poser les questions, interroger, imaginer ? Pourquoi faire semblant d'écouter et d'apprendre en un soir ce que l'on aurait dû faire depuis des années…




Franchement, j'hésitais à reprendre cette chronique. Des soucis personnels m'ont pris plus de temps que je ne l'escomptais et je me demandais s'il ne valait pas mieux que je raccroche. Pour dire la vérité, j'ai de plus en plus de mal à supporter la morosité ambiante. Il y a quelque chose de tellement fatigué et fatigant dans les slogans rabâcheurs de ceux qui parlent fort, sourds aux questions de ceux qui ne se sentent pris en compte ni dans le monde du travail ni dans celui de la politique, jeunes, moins jeunes, actifs ou retraités, qui se sentent rejetés vers la marge et finissent par se replier sur eux-mêmes dans un discours doucereux où l'émotion et la sensiblerie tiennent lieu de raison et de vision d'avenir. C'est ce qu'on fait quand on est déprimé : on se recroqueville dans son lit et on finit par ne plus vouloir se lever le matin parce que tout vous fait peur.

J'ai été frappé l'autre soir par l'une des dernières questions posées à Sarkozy sur TF1. C'était une jeune fille, une étudiante, sans doute, qui résumait un peu ce spleen que je décris et qui risque de tirer la France vers le bas : elle demandait poliment quand il serait possible pour un jeune Français de ne pas subir cette atmosphère de cafard mortel diffusé par les aînés, et s'il n'y avait vraiment pas d'autre issue que de s'en aller à l'étranger. Voilà la question ! La question essentielle. Et je ne suis pas certain qu'aucun des présidentiables aujourd'hui soit capable de la satisfaire par sa réponse. Car enfin, quelle étrange campagne ! C'est le principe de Wikipédia appliqué à la politique ! Cela consiste, comme Ségolène Royale s'en vante, à écouter ce que les autres veulent pour vouloir, à s'assurer de ce que les autres pensent pour penser. Cette volonté d'avoir l'aval de tous avant d'oser proposer ou suggérer me semble mortelle pour un pays. Non que je défende ici les idéologues chenus qui veulent penser pour nous et nous proposent le paradis! Certes non. Mais comment se satisfaire de ces « forums » comme celui auquel fut soumis Sarkozy ? Pourquoi s'accrocher à l'idée que les « vraies gens » - par opposition à quels « fausses gens », ça, on ne nous le dit pas - sauront mieux poser les questions, interroger, imaginer ? Pourquoi faire semblant d'écouter et d'apprendre en un soir ce que l'on aurait dû faire depuis des années si l'on est un homme ou un femme d'Etat ? Sur deux heures d'émission, donner vingt minutes de temps de paroles aux tenants du mariage homosexuel, contre quelques secondes à peine à une retraitée qui gagne 200 euros par mois, ou cinq minutes vivement interrompues sur les handicapés, avait quelque chose d'un peu disproportionné. Sans rien retirer aux problèmes des homosexuels ni à leurs droits légitimes de citoyens, est-ce vraiment le problème le plus important de la France? C'est le danger de ce genre de forum : c'est la loi du plus fort en gueule qui l'emporte. Certains me diront que c'est la seule façon de faire avancer une question. Ils ont sans doute raison : la dame aux deux cents euros par mois, on n'a même pas daigné lui répondre. Mort aux timides.
Pour moi, la leçon à tirer de cette expérience, peut-être nouvelle en France mais déjà bien rôdée depuis des années dans d'autres pays, à commencer par les Etats-Unis, c'est que parmi les politiques, trop peu ont l'audace et le talent de choisir un cap et de l'expliquer clairement sans demander des applaudissements préalables, bref, quelque chose qu'on pourrait appeler la responsabilité. Mais si je commence à employer des gros mots …


Vendredi 09 Février 2007
Gérard Témin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sympatik
Calife


Nombre de messages : 454
Date d'inscription : 29/12/2005

MessageSujet: Re: un point de vue sur cette campagne   Mer 14 Fév 2007 - 0:17

Citation :
Cette campagne, c'est Wikipedia appliqué à la politique !

Hum... le rapprochement entre la démarche de Royal et le principe de l'émission de TF1 me semble un peu tiré par les cheveux, quand même.
Dans le 1er cas, il me semble qu'il s'agit d'une vraie démarche participative (comme ces budgets participatifs, type Porto Allegre, tant vantés par la gauche du PS, où les citoyens deviennent aussi acteurs), dans le 2e d'une intention évidente de populisme, en laissant croire que 100 Français seraient de meilleurs intervieweurs que des journalistes qualifiés (lesquels peuvent pourtant + facilement contester les réponses du politique, en théorie, car connaissant mieux les chiffres ou les dossiers).

_________________
Le libéralisme, c'est le renard libre dans le poulailler libre - Jean Jaurès
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admiratrice
second conseiller
second conseiller


Nombre de messages : 278
Date d'inscription : 23/03/2006

MessageSujet: Re: un point de vue sur cette campagne   Mer 14 Fév 2007 - 15:12

Citation :
Dans le 1er cas, il me semble qu'il s'agit d'une vraie démarche participative

Si on enlève de ces cent propositions celles qui sont directement issues du programme du PS , que reste t-il ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MP
membre éminent de l'opposition


Nombre de messages : 581
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: un point de vue sur cette campagne   Mer 14 Fév 2007 - 20:27

Sur la vision de la France, l'ONU, le Moyen-Orient, l'UE, la place de la France dans le monde etc:

"Vous poseriez cette question si j'étais un homme ?"
Ségolène Royal à James Straub, journaliste du New York Times Magazine,
Qui l'interroge sur sa vision du terrorisme et de l'Irak
le 13 mai 2006

"Je refuse d'être infantilisée par des questions qui sous-entendent que je ne connais rien."
Ségolène Royal à James Straub, journaliste du New York Times Magazine,
Qui l'interroge sur sa vision du terrorisme et de l'Irak
le 13 mai 2006

"Je ne suis pas favorable à une augmentation globale du budget européen."
"Le budget européen doit être sensiblement augmenté."
Ségolène Royal réussit l'exploit de se contredire dans une même intervention,
Conférence de presse sur l'Europe
le 11 octobre 2006

"C'est vrai que le survol par les avions israeliens met en difficulté la Finul, porte atteinte à sa crédibilité et j'ai bien l'intention d'en parler aux dirigeants israéliens. Il faut que ces survols cessent."
La Dinde du Poitou en tournée moyen-orientale le 01/12/2006.

Mais:

"Les survols qui subsistent sont liés à un certain nombre de faits ou d'événements qui les justifient. Ces survols sont liés à la défense de la sécurité d'Israël."
La même, le 04/12/2006

"Je continuerai à dialoguer, n'en déplaise à certains, avec tous les parlementaires ou toutes les autorités démocratiquement représentatives."
Ségolène Royal en tournée au Moyen-Orient,
Après avoir écouté un élu du Hezbollah et avant d'avoir refusé de discuter avec des élus du Hamas.
le 2 novembre 2006

"Je ne vous salue pas."
Ségolène Royal à Françoise de Panafieu (Candidate à la mairie de Paris 2008),
Dans le hall d'entrée de l'hôtel King David de Jérusalem, vexée par les critiques de l'UMP sur sa non réaction après les propos d'un député du Hezbollah comparant l'occupation israélienne du Liban au "nazisme"
le 4 novembre 2006

"Il y a beaucoup de choses que vous dites que je partage, notamment l'analyse du rôle des Etats-Unis."
Ségolène Royal en tournée au Moyen-Orient,
A un député du Hezbollah qui vient de lui expliquer "la folie de la politique américaine" et comparer Israël et "nazisme"
le 1er décembre 2006

"La démocratie, c'est comme l'amour, plus il y en a, plus ça grandit."
Ségolène Royal
Zénith de Paris
le 16 octobre 2006

"Quand le moment vient, je rétablis de l'ordre juste, j'exerce mon autorité juste. J'ai mis un carton jaune."
Ségolène Royal, la réaliste.

"Je ne veux pas m'afficher au milieu de cette assemblée élitiste dans cette ville de riches."
Ségolène Royal,
Refusant de se rendre à l'invitation du Women's Forum de Deauville, 3 mois avant de révéler qu'elle était soumise à l'ISF
Propos rapportés par Challenges
5 octobre 2006
(Mougins et le 92 étant bien connus pour être des endroits à RMIstes)


Sur les origines philosophiques du "projet" ségolliste:

"Je veux un pays qui entend ce que lui dit Diam's."
Ségolène Royal,
Avant de citer un extrait de "Ma France à moi" de la rappeuse
Discours à Toulon
17 janvier 2007

Une resucée des "forces de l'esprit" de Tonton :
"Il faut avoir les pieds bien plantés sur terre. Plus on a des racines profondes, plus on peut s'élever vers le ciel."
Ségolène Royal,
Salon de la mode internationale de la chaussure, à un stand de fabrique de charentaises, Paris
3 février 2006

"Ayez confiance en vous et la Région vous aidera."
Ségolène Royal dans Esprit Femme,
"Aide-toi, le ciel t'aidera" Remix 2006 par DJ Ségolène
novembre 2006


Sur la dette, problème majeur s'il en est:

"On verra."
Ségolène Royal,
Interrogée sur l'opportunité de réduire le nombre de fonctionnaires pour désendetter le pays
RTL
17 janvier 2007

"Il est indispensable de réduire le train de vie de l'Etat... Sans toucher aux services publics."
Ségolène Royal,
Prétend faire faire des économies à l'Etat mais refuse d'annoncer des non-remplacements de postes après des départs en retraite
RTL
17 janvier 2007

"On verra plus tard."
Ségolène Royal,
Interrogée sur le coût du projet socialiste
juin 2006


Sur l'imbécilitude:

"J'ai rencontré un avocat qui me disait que les tribunaux chinois sont plus rapides qu'en France. Vous voyez : avant de donner des leçons aux autres pays, regardons toujours les éléments de comparaison."
Ségolène Royal,
Fait l'éloge de la Justice chinoise, confondant rapidité et efficacité, alors que les droits de la défense y sont bafoués et la peine de mort encore appliquée
9 janvier 2006

Sur le sursaut économique qui nous est vital:

"Je pense que c'est la confiance d'un pays en lui-même qui fait repartir les acteurs économiques vers la confiance."
Ségolène Royal,
A la question :
"Les Français consommeront davantage ? L'investissement n'est pas très bon, les exportations ne sont pas exceptionnelles, le vrai moteur qui tire la croissance aujourd'hui - qui est malgré tout assez faible - c'est la consommation. Donc c'est l'élection présidentielle qui fera que la consommation redémarrera ?"
Grand Jury RTL LCI Figaro
12 novembre 2006

"Mais moi, je pense qu'avec l'élection présidentielle, la croissance va repartir. Ce n'est pas de la magie, c'est de la confiance."
Ségolène Royal,
A la question :
"Au moment où vous arrivez aux responsabilités, alors que la dette est ce que l'on sait, que le coût du programme socialiste représente 40 à 50 milliards, que la croissance n'est pas forcément bonne, est-ce que vous augmentez les prélèvements, vous laissez filer les déficits ou est-ce que vous réalisez des économies et dans quels domaines ?"
Grand Jury RTL LCI Figaro
12 novembre 2006

"Ne comptez pas sur moi pour parler de ce qui ne va pas !"
Ségolène Royal,
En visite de campagne en Corse
le 15 juillet 2006

"Je me sens plus proche du modèle scandinave, même s'il faut arrêter de raisonner en termes de 'modèles'. C'est un raisonnement typiquement masculin."
Ségolène Royal,
Nouvel Observateur
le 6 avril 2006

Divers:

"Monsieur, c'est toujours la même chose : on me fait ce reproche uniquement parce que je suis une femme !"
Ségolène Royal dans Gala,
Interrogée sur les photos de son accouchement publiées dans Paris Match

"Un enfant n'est pas un adulte."
Ségolène Royal,
Ripostes, France 5
le 17 décembre 2006

"Un fleuve entretenu et organisé irrigue et donne la vie. Un fleuve délaissé détruit tout sur son passage. A nous, socialistes, de construire les digues du nouveau monde".
Miss Ségo 09/11/2006, "Débat" entre socialistes, Toulouse.

Sur les risques sanitaires et leurs résolutions, l'OMC, la PAC etc.:

"Si chaque famille mange deux volailles par semaine, on peut sauver la filière avicole en région et remettre sur le terrain les 400 emplois perdus depuis le début de la crise."
Ségolène Royal,
Foire avicole des Hérolles
le 29 mars 2006

Sur l'écologie, le protocole de Kyoto etc.:

"Le soleil est l'énergie gratuite."
Ségolène Royal,
3ème "débat" PS
le 7 novembre 2006

Géniale,la poulette !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admiratrice
second conseiller
second conseiller


Nombre de messages : 278
Date d'inscription : 23/03/2006

MessageSujet: Re: un point de vue sur cette campagne   Mer 14 Fév 2007 - 21:49

Citation :
Les survols qui subsistent sont liés à un certain nombre de faits ou d'événements qui les justifient. Ces survols sont liés à la défense de la sécurité d'Israël."
Shocked Shocked

La cause est entendue .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sympatik
Calife


Nombre de messages : 454
Date d'inscription : 29/12/2005

MessageSujet: Re: un point de vue sur cette campagne   Jeu 15 Fév 2007 - 1:04

Admiratrice a écrit:
Citation :
Dans le 1er cas, il me semble qu'il s'agit d'une vraie démarche participative

Si on enlève de ces cent propositions celles qui sont directement issues du programme du PS , que reste t-il ?

Je ne sais pas combien exactement, mais elle a repris plusieurs propositions émises lors des débats participatifs.
Entre nous soit dit, même Porto Allegre n'a jamais mis en place un budget municipal à 100% participatif, certains domaines relevant de la décision politique.

MP a écrit:
Géniale,la poulette !

Désolé, mais je ne vois pas trop le rapport entre votre post et le sujet du topic.
On peut faire dire ce qu'on veut, de toute façon, à des citations tronquées. Le procédé est archi connu et pratiqué, à droite comme à gauche.
Rien de nouveau sous le soleil, donc.

_________________
Le libéralisme, c'est le renard libre dans le poulailler libre - Jean Jaurès
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lomig
second conseiller
second conseiller


Nombre de messages : 466
Age : 33
Localisation : Les Ravenelles
Date d'inscription : 18/05/2006

MessageSujet: Re: un point de vue sur cette campagne   Jeu 15 Fév 2007 - 1:30

en ce qui concerne le: "les enfants ne sont aps des adultes", elle ne fait que répondre à Sarkozy qui compte faire de la justice pour mineurs une justice comme une autre... Donc celui qui confond les deux n'est pas celui qu'on croit...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spaces.msn.com/lomig1983/
MP
membre éminent de l'opposition


Nombre de messages : 581
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: un point de vue sur cette campagne   Jeu 15 Fév 2007 - 11:38

lomig a écrit:
en ce qui concerne le: "les enfants ne sont aps des adultes", elle ne fait que répondre à Sarkozy qui compte faire de la justice pour mineurs une justice comme une autre... Donc celui qui confond les deux n'est pas celui qu'on croit...

Relisez ce que dit réellement Sarkozy Very Happy Very Happy Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lomig
second conseiller
second conseiller


Nombre de messages : 466
Age : 33
Localisation : Les Ravenelles
Date d'inscription : 18/05/2006

MessageSujet: Re: un point de vue sur cette campagne   Ven 16 Fév 2007 - 0:29

oui, il dit qu'un mineur qui commet un délit, c'est comme un adulte qui commet un délit... et qu'il faut le punir de la même manière...

Donc la phrase de Royal est totalement justifiée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spaces.msn.com/lomig1983/
MP
membre éminent de l'opposition


Nombre de messages : 581
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: un point de vue sur cette campagne   Ven 16 Fév 2007 - 0:39

Citation :
lomig"]oui, il dit qu'un mineur qui commet un délit, c'est comme un adulte qui commet un délit... et qu'il faut le punir de la même manière...

Donc la phrase de Royal est totalement justifiée...

Sarkozy dit exactement la même chose que tous les spécialistes de la délinquance dite "juvénile" : les enfants doivent rester sous la compétence des Juges de la Jeunesse, sauf ceux qui commettent des crimes (récidivistes) , au-delà de 16 ans, et qui devront être déférés immédiatement devant le Parquet, par désaisissement automatique du Juge de la Jeunesse.

Ce sera très prochainement la Loi en Belgique et ailleurs.

La phrase de SR est donc débile. Un criminel récidiviste de plus de 16 ans n'estplus "un enfant".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moranion
aspirant
aspirant


Nombre de messages : 54
Localisation : Paris
Date d'inscription : 31/01/2006

MessageSujet: Re: un point de vue sur cette campagne   Ven 16 Fév 2007 - 16:27

MP a écrit:
Un criminel récidiviste de plus de 16 ans n'estplus "un enfant".

Mais il reste "un mineur".
Et, sachant que la loi de protection des mineurs de 1945 fait qu'entre 16 et 18 ans, l'application de cette loi (i.e., division par 2 de la peine maximale) est laissée à l'appréciation du juge, la phrase de Ségolène est, effectivement, tout à fait justifiée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MP
membre éminent de l'opposition


Nombre de messages : 581
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: un point de vue sur cette campagne   Ven 16 Fév 2007 - 17:30

Citation :
Et, sachant que la loi de protection des mineurs de 1945 fait qu'entre 16 et 18 ans, l'application de cette loi (i.e., division par 2 de la peine maximale) est laissée à l'appréciation du juge, la phrase de Ségolène est, effectivement, tout à fait justifiée.

La LOoi de Prçotection des Mmineurs, sachant déjà qu'elle allait tropà loin, avait prévu de dé-saisissement du Juge de la Jeunesse en faveur d'une Cour Correctionnelle ou d'Assises.

Simplement, ce qui était facutatif va devenir automatique à certaines conditions : crimes de sang, récidives.

Une fois de plus Ségolène ne savait donc pas de quoi elle parlait, et s'est contentée d'une phrase passe-partout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: un point de vue sur cette campagne   Aujourd'hui à 21:08

Revenir en haut Aller en bas
 
un point de vue sur cette campagne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Poussette avec landau pour campagne
» Vigour 3+ ou 4+ de Britax pour campagne? Taille des roues?
» Poussette Campagne ET Ville
» Abécédaire du Modem + Kit de campagne
» Sans Liberté de flatter il n ya point d éloge flateur...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ecologie-Intelligence-Solidarité :: Archives :: Archives :: Elections 2007-
Sauter vers: