Ecologie-Intelligence-Solidarité

Pour la fondation d'une France bâtie sur l'intelligence.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Charlie Hebdo au tribunal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
sympatik
Calife


Nombre de messages : 454
Date d'inscription : 29/12/2005

MessageSujet: Charlie Hebdo au tribunal   Mer 7 Fév 2007 - 17:20

Le sujet avait véritablement déchainé les passions en février dernier et on ne va pas forcément refaire le débat d'antan.
Mais je trouve quand même ce procès assez inquiétant et j'ose croire que la justice française tranchera en faveur des accusés.

Citation :
mercredi 7 février 2007, 12h33
Caricatures: "Charlie Hebdo" devant le tribunal

PARIS (AP) - "Si l'on n'a plus le droit de rire des terroristes, que reste-t-il comme arme au citoyen?", s'est interrogé mercredi Philippe Val, le directeur de "Charlie Hebdo" poursuivi devant le tribunal correctionnel de Paris pour la publication de caricatures du prophète Mahomet.

L'hebdomadaire satirique est poursuivi pour "injures publiques envers un groupe de personnes en raison de leur appartenance à une religion" par la Grande mosquée de Paris et l'Union des organisations islamiques de France (UOIF), deux composantes du Conseil français du culte musulman (CFCM).

Son directeur de publication a reçu un soutien plutôt inattendu du ministre de l'Intérieur, Nicolas Sarkozy, souvent brocardé dans les pages du journal. "Je préfère un excès de caricatures à une absence de caricatures", lui écrit le candidat UMP, dans une lettre lue à l'audience par Me Georges Kiejman, l'un des avocats de "Charlie Hebdo".

Les deux associations reprochent l'hebdomadaire satirique d'avoir pratiqué l'amalgame entre musulman et terroriste en publiant les caricatures, commandées initialement par le quotidien danois "Jyllands Posten". Dalil Boubakeur, le recteur de la Grande mosquée de Paris, n'était pas présent à l'audience.

"Lorsque la religion prétend organiser le collectif et la vie des autres, elle doit faire l'objet de critiques. Cela fait partie du jeu démocratique", s'est défendu Philippe Val dans une salle bondée où le public est acquis à sa cause.

Les dessins publiés par son journal dénonçaient "l'utilisation que les terroristes font de l'Islam", a-t-il expliqué aux avocats de l'UOIF et de la Ligue islamique mondiale. "En quoi est-ce mettre de l'huile sur le feu que de se moquer de ceux qui commettent des actes de terrorisme?", s'est indigné Philippe Val en réponse à ceux qui lui reprochaient d'attiser la haine envers les musulmans.

"Ces dessins s'adressent à des idées, pas à des hommes, à des idées défendues par des hommes qui commettent des actes violents", a-t-il rappelé pour justifier la publication de ces dessins.

Publication dont l'élément déclencheur a été le limogeage du directeur de "France Soir" par son actionnaire principal pour avoir publié ces dessins.

"J'ai toujours pensé que les intégristes feraient tout pour faire croire que ces dessins s'en prenaient aux musulmans", a-t-il expliqué en ajoutant que les démocraties alimentaient "le mépris des extrémistes" en obéissant à leurs pressions. En février 2006, Jacques Chirac avait condamné "les provocations manifestes" pouvant blesser "les convictions religieuses".

Trois dessins sont en cause. La couverture du numéro du 8 février, réalisée par Cabu pour "Charlie Hebdo", représentant, sous le titre "Mahomet débordé par les intégristes", un prophète soupirant: "C'est dur d'être aimé par des cons". Le deuxième représente le prophète coiffé d'un turban d'où sort la mèche d'une bombe et le troisième, Mahomet sur un nuage accueillant des terroristes leur disant: "Arrêtez, arrêtez, nous n'avons plus de vierges".

Le premier secrétaire du Parti socialiste, François Hollande, devait être entendu dans l'après-midi comme témoin à la demande des avocats de "Charlie Hebdo". François Bayrou, candidat UDF à la présidentielle, sera entendu jeudi après-midi.

Le procès se poursuit jusqu'à jeudi. Philippe Val encourt jusqu'à six mois d'emprisonnement et 22.000 euros d'amende.

http://fr.news.yahoo.com/07022007/5/caricatures-charlie-hebdo-devant-le-tribunal.html


_________________
Le libéralisme, c'est le renard libre dans le poulailler libre - Jean Jaurès
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Savinien
bavard
bavard


Nombre de messages : 141
Date d'inscription : 03/02/2007

MessageSujet: Re: Charlie Hebdo au tribunal   Mer 7 Fév 2007 - 21:56

Mais ou est passé le temps de "L'Assiette au Beurre" !

Il faut tout de même constater que question religions, les humoristes ou la critique mettent généralement d'énormes gants pour certaines !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lomig
second conseiller
second conseiller


Nombre de messages : 466
Age : 33
Localisation : Les Ravenelles
Date d'inscription : 18/05/2006

MessageSujet: Re: Charlie Hebdo au tribunal   Jeu 8 Fév 2007 - 1:20

Connaissant les positions de Val, j'espère qu'il va douiller...

La seule caricature que j'accuse, c'est la couv' de Charlie Hebdo...

ci-après, ce que j'ai écrit sur mon blog:
Vou savez certainement que cette semaine s'ouvre le procès contre Charlie Hebdo pour avoir diffusé des caricatures heurtant la sensibilité des musulmans. Les caricatures du Jylland Posten ne me posent pas de problème: ce sont des caricatures, et en effet, si l'on devait censurer tout ce qui risquerait de heurter une sensibilité, on ne dirait plus rien.

Ce dessin, que je me refuse à appeler une caricature (Cabu a fait bien mieux...), où Mahomet disait "c'est dur d'être aimé par des cons", est insultant. Cela nous en sommes d'accord. c'est donc le statut de caricature, qui permet de dire tout ce que l'on veut, qu'il faut discuter.
Or une caricature, c'est un portrait satirique où l'on accentue et déforme un trait saillant d'un personnage: la taille de Nicolas Sarkozy, son agressivité verbale ou politique, etc.
Ici, Rien de cela, et je pense que ce n'est pas une caricature, mais un dessin insultant. La caricature a des traits que je ne retrouve pas là. seulement le prophète disant cette phrase insultante pour les musulmans. Je ne souhaite pas remettre en question le droit à la caricature, qui me semble normal. Je ne remets pas en question non plus la "liberté d'expression", je me demande simplement si le dessin de Cabu était caricatural et donc légal ou s'il n'était qu'un torchon provocateur, ce qui passe pour de l'illégalité à mes yeux.

Là où je reviens sur mes dires, c'est qu'à côté du dessin, il est précisé: "Mahomet débordé par les intégristes". Et là, en revanche, le dessin "satirique" passe simplement pour un torchon légal, puisque ne visant pas les musulmans, mais les intégristes.

QUOIQUE...

Il me reste une remarque. Peut-être bête. Mais, et si nous prenions l'affaire en sens inverse! D'où sort ce dessin? Du cul de Cabu (amputé du cerveau , le pauvre). Pourquoi l'a-t-il fait? (Surtout pour les $$$, car l'hebdo souffre) Comme dit Val sur France 2 avant-hier, par solidarité pour le Danemark et France Soir. C'est un dessin qui vise à provoquer l'ire de ceux qui étaient déjà énervés. Qui sont ces gens? Ce sont des musulmans qui se sont trouvés choqués d'être, dans l'imaginaire populaire, limités à des terroristes, et seulement cela. Ceux qui vont se plaindre, par conséquent, ce sont les modérés qui n'acceptent pas cette vision monolithique de l'Islam, et pas les intégristes, qui assument leurs idées pleinement.

Donc, l'amalgame du dessin de Cabu, ce n'est pas celui du musulman=con, histoire de la première lecture, c'est l'amalgame: musulman choqué=intégriste. Le contexte a du bon, rappelons-le.

Je regrette sincèrement que Val n'aie pas laissé sa parole à son interlocuteur, lui qui défend ardemment la liberté d'expression. De même Glucksmann avait empêché un penseur de critiquer l'article de Redeker, le menaçant de diffamation et tentant de l'emêcher de s'exprimer. Car c'est la nouvelle politique islamophobe: Défendre à tout va la liberté d'expression pour les islamophobes, et la refuser à ceux qui ne sont pas d'accord avec cela. La partialité de Mme Laborde, était, qui plus est, flagrante.


Revenons à nos moutons. Val. Puisque certains disent: "oh, c'est le grand manitou de Charlie, le journal contestataire, qui ose dire tout haut ce que nous pétons tout bas".
Bien, Val, alors. Dénoncé un peu partout pour son obsession islamophobe, je vous conseille l'article d'un site sympa, qui montre un peu cette nouvelle gauche, plus proche de Sarko que de Montebourg ou Buffet. Sans vouloir être méchant, ce ne sont pas les gauchistes qui se sont islamisés (appellation facile "d'islamo-gauchisme"), ce sont les prétendus militants d'une gauche "caviar" qui se sont islamophobisés! La gauche n'a pas changé, elle reste accueillante et refuse les discriminations, les généralisations, etc., Ce sont eux qui ont changé, il n'y a qu'à voir Finkielkraut qui est "atterré" par la gauche (et la gauche est atterrée par lui) et lui préfère de loin Sarkozy!
Quant à ce sacré défenseur de la liberté d'expression, Val, il faut quand ême savoir, qu'il "n’a plus rien à dire, il sort son crucifix, celui de l’église des athées : « Vous êtes tous des fascistes », dit-il tout angoissé. Les Le Pen, les Mégret, il en voit, là et là et partout ! Un film un peu musclé ? Fascisme ! Une plaisanterie graveleuse ? Fascisme ! Un roman populaire ? Fascisme ! Un commerce florissant ? Fascisme ! Et le piège se referme : ne plus définir la démocratie que par opposition au fascisme et au communisme... "

C'est le même val, qui, a dit que "que le vote NON prépare le retour d’Auswitch".....car selon lui, s’opposer à la concurrence libre et non faussée c’est vouloir "l’instauration du système qui a fait les preuves de sa réussite en Corée du Nord". Bravo monsieur val. (plus de majuscules, faut pas déconner.)

Enfin, le magazine Pour Lire Pas Lu avait déjà annoncé la mort de Charlie hebdo, avec Val à sa tête:
"Quand, dans un hebdomadaire, le patron-dictateur se prend pour Montaigne et pense comme BHL, quand ses employés grommellent mais se courbent devant ses volontés, ce journal est un cadavre déjà glacé."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spaces.msn.com/lomig1983/
lomig
second conseiller
second conseiller


Nombre de messages : 466
Age : 33
Localisation : Les Ravenelles
Date d'inscription : 18/05/2006

MessageSujet: Re: Charlie Hebdo au tribunal   Jeu 8 Fév 2007 - 1:24

Cependant, sur le fond, je suis contre tout procès fait à des caricatures, et je trouve très bêtes que les musulmans attaquent les caricatures, mais pas les propos de redeker, auquel cas ils auraient gagné leur procès...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spaces.msn.com/lomig1983/
Savinien
bavard
bavard


Nombre de messages : 141
Date d'inscription : 03/02/2007

MessageSujet: Re: Charlie Hebdo au tribunal   Jeu 8 Fév 2007 - 4:10

Tout de même pas mal de choses à redire.

D'abord, c'est bien joli tout premier paragraphe, mais tu oublies une chose, la caricature en se limite pas au dessin. Ensuite, si Cabu n'a pas caricaturé Mahomet dans son dessin, c'est peut-être pour ne pas trop en rajouter.

Citation :
Ce sont des musulmans qui se sont trouvés choqués d'être, dans l'imaginaire populaire, limités à des terroristes, et seulement cela. Ceux qui vont se plaindre, par conséquent, ce sont les modérés qui n'acceptent pas cette vision monolithique de l'Islam, et pas les intégristes, qui assument leurs idées pleinement.

Alors là, tu décolles carément de la réalité ! Les musulmans surtout des pays du Moyen-Orient, n'ont jamais vu ces caricatures comme la plupart qui ont gueulé contre.
Ils n'ont pas gueulé parce que l'on les assimilait à des terroristes (ce que Charlie Hebdo ne fait pas d'ailleurs) mais ils ont gueulé parce que l'on représentait Mahomet.
Ché pas à quel jeu tu joues Lomig mais ça farte.

Citation :
La gauche n'a pas changé, elle reste accueillante et refuse les discriminations, les généralisations, etc.,
Elle existe en France cette Gauche ?
Citation :
ce sont les prétendus militants d'une gauche "caviar" qui se sont islamophobisés! La gauche n'a pas changé, elle reste accueillante et refuse les discriminations, les généralisations, etc., Ce sont eux qui ont changé, il n'y a qu'à voir Finkielkraut qui est "atterré" par la gauche (et la gauche est atterrée par lui) et lui préfère de loin Sarkozy!

Oui bien sûr seulement vois tu, la plupart des mouvements islamistes actuels ont été soutenu par cette Gauche ensuite, quand on lit et voit les justifications de l'extrême gauche pour le terrorisme islamique ... Y a de quoi rire en lisant ta prose.

Pourquoi n'a ton pas le droit d'être islamophobe ? Une grande partie de la Gauche bouffe du curé à tous va (et sans grand risques). Ce ne sont pas pour autant des racistes. Et ne pas blairer l'islam, considérer cette religion comme dangereuse , stupide etc est le droit de chaque français.
Il ne s'agit que d'une religion, pas d'un peuple , pas d'une couleur de peau.
Donc ta démonstration est fausse, une bonne partie de la Gauche protège l'islamisme puisqu'elle prétend interdire le droit de s'en moquer.

Que j'aimerais te voir défendre avec autant de verve ceux qui critique sans cesse l'Eglise catholique avec des légendes comme l'Inquisition ou les croisades !
Essaye un peu de faire une chanson "le club des musulmans" en parodiant "le club des catholiques" de Didier Super ....

PS: Qu'attends tu pour gueuler contre les Guignols de l'Info qui eut aussi prennent les croyants pour des cons (World compagny).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fourmi
second secretaire
second secretaire


Nombre de messages : 877
Age : 67
Localisation : Agii Deka (Crète)
Date d'inscription : 21/12/2005

MessageSujet: Re: Charlie Hebdo au tribunal   Jeu 8 Fév 2007 - 13:08

On traîne les caricatures devant le Trinunal..... pour "blasphème" sur la personne du Prophète de l'Islam.

Voici quelques extraits d'un mail de soutien que j'ai adressé à la Rédaction de Charlie-Hebdo

Bonjour,

............................

Pouvez-vous m'expliquer pourquoi la Justice de ce pays vous assigne en JUSTICE pour des "caricatures" amusantes alors que, depuis des générations, la FRANCE porte atteinte de manière "blasphèmatoire" au prophète Mohamet ???????????????

EN EFFET, il suffit de consulter Wikipedia ... ou une multitude d'autres sites piour DECOUVRIR que, depuis des siècles , la France INSULTE le "prophète" de l'Islam.

Voici :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Mahomet

Citation :
Un débat récent qui a fait l'objet d'une pétition réf. nécessaire expédiée à l'Académie française estimait : « Mohammed signifie en arabe, “le Béni”. Et ce sens est parfaitement apparent dans le terme lui-même alors que Mahomet provient de l'expression Mâ houmid qui en est la négation. »

Le QUID, dans sa version 1999, (on le le trouve pas ainsi mentionné dans la version 2007 ????????????????????????????), nous dit, en page 531, rubrique "ORIGINE :

"Orthographié, en français, Mahomet, signifie le contraire, "celui qui n'est pas loué" (Ma marque, en arabe, la négation)"

Pourquoi ce retrait ?????

Les publications presqu'officielles telles le QUID aurait-elles eu vent que leur présentation du "prophète " était blasphématoire ????

OUI, chaque fois que l'on parle de Mohamet en le nommant MAhomet, on commet un blasphème, au regard de la religion musulmane qui n'autorise aucune critique négative envers son prophète.....

Mais, soyons sérieux, je lis dans le même QUID, édition 2007 , accesible sur internet :

http://www.quid.fr/zoom/index.php/2007/02/07/136-islam-qui-etait-mahomet

Citation :
Épouses : 11 :

en 595 Khadîdja (veuve, de 15 ans son aînée ; il resta monogame jusqu'à sa mort en 619) dont il eut 3 garçons morts en bas âge (Qasim, Tayyib, Tâhir) et 4 filles (Ruqayya, Zaynab, Oum Kalthum, Fâtima) ;
Saoudah (épousée 619, † 674 à Médine) ;
Aïchah, fille d'Abu Bakr, qui avait 7 ans (épousée en 620, favorite, stérile, † 13-7-678 à Médine) ;
Hafçah (épousée 625, † 665 ou 666) ;
Zaïnab (née 596), fille de Khouzaïmah (épousée mars 626, meurt quelques mois après) ;
Oum Salama Hind (épousée 626, † 683) ;
Zaïnab, fille de Djahch - † 641 ; épouse de Zaïd (fils d'Harithah et fils adoptif de Mahomet) dont elle divorça pour épouser le Prophète-, elle mourut après 3 mois de mariage ;
Djouwairîyah (captive épousée 626, † 679) ;
Oum Habibah, veuve d'un chrétien (épousée 628, † v. 680) ;
Safiyah, veuve d'origine juive (épousée 627, † 670 ou 672)
Maïmounah, veuve âgée de 51 ans, belle-sœur d'Al Abbas (épousée 629, † 681 à Sarif).
Il eut aussi 2 femmes affranchies : Marie la Copte (mère d'Ibrahim, né 630, † à 2 ans) et Raïhana (juive, † 632, dont le mari avait été exécuté par les membres de la tribu médinoise des Qurayza).


COMMENT ????????

Alors âgé de 52 ans, s'est vu offrir par son ami ABU BAKR une gamine de 7 ans.... et elle devint sa favorite.... et elle était stérile ?

Personne ne se choque de cela .

Mais qui sait que ABU BAKR est un ascendant direct de Monsieur Dalil BOUBAKEUR, actuel Recteur de la Grande Mosquée de Paris ?

Cordialement

fourmi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.origines.fr.st
Bones
second conseiller
second conseiller


Nombre de messages : 271
Date d'inscription : 14/09/2006

MessageSujet: Re: Charlie Hebdo au tribunal   Jeu 8 Fév 2007 - 13:12

Les pauvres Laughing

(vous avez mis tous ces points d'interrogation ? ca fait sérieux Smile )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lomig
second conseiller
second conseiller


Nombre de messages : 466
Age : 33
Localisation : Les Ravenelles
Date d'inscription : 18/05/2006

MessageSujet: Re: Charlie Hebdo au tribunal   Jeu 8 Fév 2007 - 15:49

Hum, savienien, je ne t'apprends pas que ce sont els musulmans de France qui sont visés dans le procès actuel, si? donc pas de raisons d'invoquer les autres musulmans ailleurs, d'accord?

Je considère qu'on peut rire de tout et de tout le monde avec tout le monde. Mais c'est du "rire".

Ensuite, c'est le statut de la caricature que j'interroge: peut-on dire que toute forme d'expression est une caricature? comment la reconnait-on? Moi, je ne vois pas de caricature dans le dessin de Cabu!!! Donc, prouver que c'est une caricature, ce serait bien. Ensuite, il y a les caricatures du jylland posten, qui elles, en font toutes, sans exception, des terroristes. (à partir du moment où tu crois à Mahomet, t'es un intégriste: discours de Redeker, par exemple). Je t'aide: charlie hebdo a vocation à être un journal satirique, donc, son contenu est satirique, donc, c'est une caricature. j'admets ce raisonnement. Mais la position des journalistes de Charlie me gêne. le racisme islamophobe de Val, de Fourest, de Venner est très connu. Se cacher derière la caricature pour pouvoir continuer, je trouve cela navrant.
www.voltairenet.org/article17482.html

Ensuite, c'est la disjonction entre le droit de s'exprimer, et le droit à l'insulte qui me choque. Peut-on insulter sous couvert d'une caricature?
Je pense que oui. Mais quand la couverture n'a rien d'une caricature, là, je me pose des questions. Je peux me tromper, je me mets ici en opposition pour débattre. Il me semble que ces questions sont importantes.

Ensuite, personne en france, ne défend le terrorisme islamiste. Surtout à gauche. Par contre, on a le droit de défendre la résistance palestinienne ou libanaise, ce n'est pas la même chose, et ce n'est pas le débat ici, que je sache.

Bien, parlons caricatures religieuses: Qui a fait interdire la pub de la cène? les catholiques, que je sache? moi, j'ai été choqué, car cela n'avait rien d'insultant, mais bon, on n'en a pas du tout entendu parler!!! et ça ne fait pas des catholiques des intégristes pour autant!!!

Ensuite, j'adore la chanson de Didier Super, et je suis prêt à chanter la même avec les musulmans: c'est de l'ironie, de l'humour et ça reste légal. pareil pour les juifs, ça ne me dérange pas!
Considérer l'islam comme dangereux, c'est être raciste, car c'est essentialiser une religion. L'islam n'est pas dangereux. Seuls les islamistes le sont (les hommes). Cette manière d'essentialiser l'islam est du racisme car elle fait de chaque musulman un monstre en puissance. déjà la position "l'islam est dangereux" est fausse,car ne s'appuie que sur des préjugés. (pour les 5% d'intégristes musulmans dans le monde, on généralise à un mmilliard d'êtres humains, c'est honteux). C'est un mensonge de dire que les modérés ne vont pas tarder à se fondamentaliser. En même temps, si on arrête pas de provoquer, d'insulter, ça ne peut pas louper.
L'islamophobie devrait être interdite, come tous les discours de mépris et de haine à toutes les communautés. Que je sache, l'antisémitisme est puni par la loi. Pourquoi est-il puni? parce qu'il y avait des tensions entre juifs et autres personnes. pour empêcher les trubles à l'ordre public. Pour les mêmes raisons, l'islamophobie devrait être punie.

Citation :
loi du 29 juillet 1881:
Article 29

Toute allégation ou imputation d'un fait qui porte atteinte à l'honneur ou à la considération de la personne ou du corps auquel le fait est imputé est une diffamation . La publication directe ou par voie de reproduction de cette allégation ou de cette imputation est punissable, même si elle est faite sous forme dubitative ou si elle vise une personne ou un corps non expressément nommés, mais dont l'identification est rendue possible par les termes des discours, cris, menaces, écrits ou imprimés, placards ou affiches incriminés.

Toute expression outrageante, termes de mépris ou invective qui ne renferme l'imputation d'aucun fait est une injure .

article 34:
[...]
La diffamation commise par les mêmes moyens envers une personne ou un groupe de personnes à raison de leur origine ou de leur appartenance ou de leur non-appartenance à une ethnie, une nation, une race ou une religion déterminée sera punie d'un an d'emprisonnement et de 45000 euros d'amende ou de l'une de ces deux peines seulement.
tu as là, la définition de la diffamation, et le fait qu'elle punit les outrages en question.

Et non, moi je suis d'accord pour qu'on se moque de l'islam!!! Pas de problèmes!!! c'est par contre, quand on ne se moque pas et qu'on aprle sérieusement que ça me gêne, d'où mon questionnement sur le statut du dessin de Cabu, you understand? Et être contre l'islamophobie, ce n'es tpas être pour l'intégrisme, il y a une nuance!!!
C'st comme dire: être contre l'antisémitisme, c'est être pour le terrorisme étatique israélien, c'est débile!!!

Quant à la world company, ce n'est pas la religion, c'est une enteprise tentaxculaire et gigantesque. Et quand ça reste de l'ordre du comique, ça ne me gêne pas. C'st le racisme sérieux qui me gêne (je me répète, non?)

Le seul débat qu'il reste, ce n'est pas de savoir si on a le droit d'insulter ou pas une religion, c'est de savoir si oui ou non, il y a caricature. Si oui, alors, continuons à nous moquer joyeusement. Si non, alors c'est un délit qui doit être puni. C'est tout!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spaces.msn.com/lomig1983/
lomig
second conseiller
second conseiller


Nombre de messages : 466
Age : 33
Localisation : Les Ravenelles
Date d'inscription : 18/05/2006

MessageSujet: Re: Charlie Hebdo au tribunal   Jeu 8 Fév 2007 - 15:50

ah, j'oubliais: la loi citée est toujours en application!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spaces.msn.com/lomig1983/
Savinien
bavard
bavard


Nombre de messages : 141
Date d'inscription : 03/02/2007

MessageSujet: Re: Charlie Hebdo au tribunal   Jeu 8 Fév 2007 - 18:58

Mais quel est cette expression "racisme islamophobe" ? C'est du flan ça désolé ! Racisme anti-arabe, anti-perse tout ce que tu veux mais l"islamophobie n'est pas du racisme. On a tout à fait le droit de ne pas blairer cette religion tout comme on a tout à fait le droit de ne pas blairer le libéralisme ou le catholiscisme.
Faut arrêter de déconner.


Citation :
Ensuite, personne en france, ne défend le terrorisme islamiste. Surtout à gauche. Par contre, on a le droit de défendre la résistance palestinienne ou libanaise, ce n'est pas la même chose, et ce n'est pas le débat ici, que je sache.
Un peu facile alors que tu introduits le sujet. Et la limite entre le "soutien" à la "résistance" palestinienne et le soutien au terrorisme palestien est tenu étant donné que cette "résistance" s'exprime avant tout par le terrorisme.
D'autant plus que les liens entre les organisations d'extrême gauche et islamistes ne sont plus à faire.

Citation :
Bien, parlons caricatures religieuses: Qui a fait interdire la pub de la cène? les catholiques, que je sache? moi, j'ai été choqué, car cela n'avait rien d'insultant, mais bon, on n'en a pas du tout entendu parler!!! et ça ne fait pas des catholiques des intégristes pour autant!!!
Ben tu vois, tu fais dans le "racisme cathophobe" ! Je ne sais pas si tu sais l'importance qu'a pour un catho la dernière Cène ? Bien entendu que c'est insultant pour un catho pratiquant, c'est tourner en ridicule le Jeudi Saint, le dernier repas du Christ avant sa résurection, c'est tourné en dérision l'eucharistie, un des pilier de la vie catho, sans parler du dessein de cette Cène féminine : de la publicité, de quoi hérissé le poil d'un catho qui vient de lire l'épisode des marchands du Temple. Et je comprends parfaitement que certains d'entre eux aient été choqué par cette pub.
Seulement vois tu, les catho se sont limité à porter plainte, il n'y a eut aucunes violences et les publicitaires ne criangent pas pour leur vie.
Citation :
Considérer l'islam comme dangereux, c'est être raciste, car c'est essentialiser une religion. L'islam n'est pas dangereux. Seuls les islamistes le sont (les hommes). Cette manière d'essentialiser l'islam est du racisme car elle fait de chaque musulman un monstre en puissance. déjà la position "l'islam est dangereux" est fausse,car ne s'appuie que sur des préjugés. (pour les 5% d'intégristes musulmans dans le monde, on généralise à un mmilliard d'êtres humains, c'est honteux). C'est un mensonge de dire que les modérés ne vont pas tarder à se fondamentaliser. En même temps, si on arrête pas de provoquer, d'insulter, ça ne peut pas louper.
L'islamophobie devrait être interdite, come tous les discours de mépris et de haine à toutes les communautés. Que je sache, l'antisémitisme est puni par la loi. Pourquoi est-il puni? parce qu'il y avait des tensions entre juifs et autres personnes. pour empêcher les trubles à l'ordre public. Pour les mêmes raisons, l'islamophobie devrait être punie.

Alors non, non, non et non. D'abord l'antisémitisme n'a rien de religieux, il est né au XIXième siècle et se base sur une théorie RACIALE. On est juif par le sang et c'est ce sang qui est mauvais (pour résumé), rien à voir donc avec "l'islamophobie" qui s'apparente à l'antijudaïsme.
Le discours de haine et de mépris à l'égard de l'islam ne s'adresse qu'aux musulmans. Ce discours relève du droit d'expression, de même que l'on a le droit de faire une critique acerbe de l'existentialisme, on a le droit de faire une critique de l'islam, de le juger mauvais etc. Il n'y a aucun racisme car l'on ne stigmatise pas une "communauté" pour sa couleur, sa "race" etc mais pour ses croyances.
^Punir l'islamophobie est à l'opposé de l'esprit démocratique, ce n'est rien de moins que du prosélytisme.

Joli ton pavé sur la diffamation seulement il n'empêche pas la critique de l'Islam , ni "l'islamophobie", pas du tout.

A noter que le néologisme "islamophobie" est ultra subjectif. On devrait parler d'anti-islamisme (au sens premier d'islamisme, non dans le sens de fondamentalisme).

Citation :
Quant à la world company, ce n'est pas la religion, c'est une enteprise tentaxculaire et gigantesque. Et quand ça reste de l'ordre du comique, ça ne me gêne pas. C'st le racisme sérieux qui me gêne (je me répète, non?)


D'abord arrêtes d'utiliser ce terme de racisme à toutes les sauces, il n'y a pas de racisme à être islamophobe (ni cathophobe ni communistophobe).

Ensuite, bien sur "quand ça reste dans l'ordre du commique" ... J'adore la contradiction.

On notera au passage que tous les musulmans n'étaient pas ciblé "c'est dur d'être aimé par des cons" ne signifie pas "tout les musulmans sont des cons".

Citation :
Le seul débat qu'il reste, ce n'est pas de savoir si on a le droit d'insulter ou pas une religion, c'est de savoir si oui ou non, il y a caricature. Si oui, alors, continuons à nous moquer joyeusement. Si non, alors c'est un délit qui doit être puni. C'est tout!
Bien sûr que l'on a le droit d'insulter une religion. De toute façon, que l'on traite Mahomed de "bédouin inculte" et l'Islam de "théologie débile" ( Mustupha Kemal) ou que l'on face une critique scientifique, la religion se sentira quand même insultée.

Et oui, c'est clairement une caricature et la caricature a tout à fait le droit d'être méchante, injuste et partiale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lomig
second conseiller
second conseiller


Nombre de messages : 466
Age : 33
Localisation : Les Ravenelles
Date d'inscription : 18/05/2006

MessageSujet: Re: Charlie Hebdo au tribunal   Jeu 8 Fév 2007 - 20:07

Bon, pas de débats: soutenir les palestiniens, ce n'es tpas être pour le terrorisme. Qu'on leur donne de sarmes, qu'on leur autorise à avoir une armée, et tu verras, ce sera plus du terrorisme, ce sera une guerre normale. je n'aime pas ce point de ve selon lequel un Etat qui tape des innocents c'est normal et un peuple qui se défend c'est des terroristes...

Bref, pour en revenir au sujet, le drit à l'insulte n'existe pas, du moins en france. Y'a pas de débat à ce sujet à avoir.

Le racisme islamophobe: tu t'égares pépère... le racisme c'est toute forme de mépris envers une communauté cristallisée par un trait quelconque. comme la religion, cf la loi citée. il y a un racisme antisémite il y a un racisme islamophobe.

Tourner en dérision le dernier repas du christ? mais absolument pas, la pub lui rendait honneur!!!

Cite-moi une violence en France consécutive au dessin de Charlie hebdo. Merci.

Tu as le droit de critiquer les théories islamiques, tu as le droit de critiquer toutes formes de doctrines, mais pas d'insulter les gens qui font chair avec elles, tu comprends? L'antisémitisme aujourd'hui n'est plus racial, il est religieux et ethnique, ou simplement symbolique: Les antisémites actuels ne sont pas contre les juifs parce qu'ils ont le nez crochu, mais parce qu'ils représentent Israël qu tue des centaines d'innocents tous les mois, colonise leur terre, les humilie, en tant que peuple musulman.
Dans les deux cas, c'es tun lien d'identité,et c'est tout!
On ne peut bafouer l'identité musulmane, l'insulter. On peut critiquer certains aspects, mais l'injure est un délit. désolé de te dire ces vérités...

De même que le racisme n'est plus question de races (désolé de t'apprendre ces petites choses, mais c'est utile en société), mais des questions ethniques, religieuses, culturelles ou socio-économiques.
Le racisme en tant que théorie des races n'existe plus.
Si l'antisémitisme est puni, pouruqoi l'islamophobie, qui représente l'essentialisation de tous les musulmans ne l'est pas?

Tu ne m'as pas dit en quoi le dessin de Cabu était une caricature. Tu n'as pas lu la loi. Tu n'as pas lu mon premier post non plus (ou je décortique la caricature), C'est pour polémiquer?
Je reconnais qu'il y a ambiguïté dans ce cas là, mais que l'islamophobie, comme toute forme de discours de haine envers qui que ce soit, doit être puni. C'est la loi, j'aimerais qu'elle soit appliquée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spaces.msn.com/lomig1983/
Savinien
bavard
bavard


Nombre de messages : 141
Date d'inscription : 03/02/2007

MessageSujet: Re: Charlie Hebdo au tribunal   Jeu 8 Fév 2007 - 20:41

Citation :
Bon, pas de débats: soutenir les palestiniens, ce n'es tpas être pour le terrorisme. Qu'on leur donne de sarmes, qu'on leur autorise à avoir une armée, et tu verras, ce sera plus du terrorisme, ce sera une guerre normale. je n'aime pas ce point de ve selon lequel un Etat qui tape des innocents c'est normal et un peuple qui se défend c'est des terroristes...
Là je vois que tu es ultra partisan donc le "pas de débats"... Désolé mais légitimer des actions aussi ignobles et stupide que les attentats en Israël, surtout quand ils sont teinté d'extrémisme musulmans ... Appeller à l'extermination des juifs (Israel n'appelle pas à lextermination des arabes) et j'en passe. J'apprécie ta vision !
ensuite, qu'on leur donne une armée, ouais, ben là, ils se feront niquer leur armée en moins de deux (comme chaque fois arf arf arf).
Un état qui tape sur des innocents, bravo, et des terroristes qui tapent sur des innocents ? Ha non, c'est vrai, ce sont des juifs donc coupable par essence, c'est ça ?
Quand au peuple qui se défend, tu devrais ouvrir un livre d'histoire, ce n'est pas un peuple qui se défend mais un peuple qui a tiré le premier !

Citation :
il y a un racisme antisémite il y a un racisme islamophobe.
Mais arrêtes de comparer l'antisémitisme à "l'islamophobie", ils ne sont pas du tout de la même essence. D'un côté, tu as un racisme basé sur le sang, de l'autre, une intolérance (qui peut être légitime) face à une RELIGION. L'antisémitisme ne se base pas sur le judaïsme : il ne faut pas être de religion juive pour le subir (la Soah l'a hélas prouvé).

Citation :
Tourner en dérision le dernier repas du christ? mais absolument pas, la pub lui rendait honneur!!!
Mais tu vas bien ? Désolé, c'est débile ce que tu dis ! Non seulement cette pub détourne un des moments cruciaux du rite chrétien mais en plus pour un but mercantile et j'en passe. Là tu exégères ou tu pêches par ignorance.
Citation :
Cite-moi une violence en France consécutive au dessin de Charlie hebdo. Merci.
Tu veux vraiment que je fasse des recherches ? Tu veux que je te cites toutes les personnes qui ont osé critiquer l'islam et qui se retrouvent menaçées ? Arrêtes de jouer l'autruche.
Il n'en reste pas moins que tu ne peux nier les violences suites aux caricatures. Si elles ne sont que le fait des intégristes, et ben alors, y en a une chiée au Moyen-Orient.
Et Salman Rushdie, c'est aussi un raciste peut-être ?

Citation :
Tu as le droit de critiquer les théories islamiques, tu as le droit de critiquer toutes formes de doctrines, mais pas d'insulter les gens qui font chair avec elles, tu comprends?
Ha bon ? Donc tu n'as pas non plus le droit d'insulter les facsites alors ou les cathos pourtant ...
Ensuite, la phrase de Charlie Hebdo est parfaitement justifiée, quoique, ce n'est pas vraiment le bon mot qui fut choisi, quand on voit la vague de violence consécutives aux caricatures danoises, ce n'est pas "con" qu'il fallait choisir, c'est vrai.
Car c'était bel et bien les coupables de ces violences que stigmatisait Charlie Hebdo, tout à fait à raison.
Tu me disais que le trip "World compagny" n'était pas grave car c'était "pour rire", ouais, bien sur sauf que là aussi, tout les croyants sont pris pour des cons. Mais bon, pas grave, ce ne sont surtout que des cathos.

L'antisémitisme ajd se travesti, il est vrai, sous le doux vocable de "antisionisme"(tous les antisionistes ne sont pas antisémites) mais quand on lit la prose de ces antisémites, elle est belle et bien raciste.
Ensuite, tu ferais bien de te renseigner, le conflit israélo-palestinien n'est qu'un prétexte, le monde musulman n'a pas réussi a faire ce que le monde chrétien a fait et est resté fondamentalement antisémite. L'antisémitisme n'est pas une conséquence du conflit israélo-arabe mais une CAUSE. Renseigne toi sur le grand mufti Hussein ...

Citation :
De même que le racisme n'est plus question de races (désolé de t'apprendre ces petites choses, mais c'est utile en société), mais des questions ethniques, religieuses, culturelles ou socio-économiques.
Le racisme en tant que théorie des races n'existe plus
Primo, il y a deux racismes (cfr dico) : celui qui croit en l'existence de races humaines (sujet tjs débattu chez les scientifiques) et celui qui croit en l'inégalité des races humaines.
Secundo, il y a eut un galvaudage partisan du terme racisme, "islamophobie" en est un exemple. Ce n'est, à proprement parler, pas du racisme par conte cela peut être de la discrimination.

Désolé de t'apprende la langue française ! Wink

Citation :
Si l'antisémitisme est puni, pouruqoi l'islamophobie, qui représente l'essentialisation de tous les musulmans ne l'est pas?

Mais simplement car ils ne sont pas du tout de la même essence ! On peut parfaitement être islamophobe sans être raciste. Ex: m. X aime les arabes pourvu qu'ils soient chrétiens. Seulement M; X établi là une discrimination sur la croyance.
Par contre, on peut être parfaitement islamophobe sans faire de discrimination : un athée convaincu jugera que cette théologie est absurde donc que les gens qui y adhèrent le sont aussi.
Traiterais tu Mustupha Kemal de raciste islamophobe ?
Citation :
Je reconnais qu'il y a ambiguïté dans ce cas là, mais que l'islamophobie, comme toute forme de discours de haine envers qui que ce soit, doit être puni. C'est la loi, j'aimerais qu'elle soit appliquée.
Alors là, tu devrais me définir l'islamophobie, car pour bcp de musulmans, il se limite à la simple critique de l'islam.
Et je ne vois pas ou la caricature de CH met de la haine, elle traite juste de cons tous ceux qui ont eut recours à la violence pour condamner les caricatures danoises qui elles non plus n'étaient pas haineuse.
La haine venait de l'autre côté (on l'a encore vu avec le discours du pape).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sympatik
Calife


Nombre de messages : 454
Date d'inscription : 29/12/2005

MessageSujet: Re: Charlie Hebdo au tribunal   Jeu 8 Fév 2007 - 22:38

lomig a écrit:
Bon, pas de débats: soutenir les palestiniens, ce n'es tpas être pour le terrorisme. Qu'on leur donne de sarmes, qu'on leur autorise à avoir une armée, et tu verras, ce sera plus du terrorisme, ce sera une guerre normale. je n'aime pas ce point de ve selon lequel un Etat qui tape des innocents c'est normal et un peuple qui se défend c'est des terroristes...

Ce n'est pas le sujet du topic, mais tu fais preuve selon moi du même simplisme (pour ne pas dire du même don de caricature...).
Avec toi, donc, ce sont des "innocents" ou un "peuple" qui se font exploser au milieu de civils dans un restau ou une discothèque, au nom d'organisations ne reconnaissant pas le droit à l'existence de l'Etat dont tu parles.
Ne justifies-tu pas là, même implicitement, des faits objectivement bien pires que la publication de dessins de presse ?

lomig a écrit:
Bref, pour en revenir au sujet, le drit à l'insulte n'existe pas, du moins en france. Y'a pas de débat à ce sujet à avoir.

Le droit à la liberté de la presse et à la caricature existe en revanche de longue date en France.
Y'a pas non plus de débat à avoir à ce sujet... 1 partout balle au centre, donc.

lomig a écrit:
Le racisme islamophobe: tu t'égares pépère... le racisme c'est toute forme de mépris envers une communauté cristallisée par un trait quelconque. comme la religion, cf la loi citée. il y a un racisme antisémite il y a un racisme islamophobe.

Ok avec la définition.
J'observe juste que Dieudonné a pu se déguiser en rabbin pour stigmatiser les "sionistes" à la télé sans être condamné par la justice.
Et j'espère donc que Charlie ne sera pas condamné pour avoir simplement raillé les "islamistes".
Là encore, 1 partout balle au centre, puisque tous les juifs ne sont pas sionistes et tous les musulmans ne sont pas islamistes.

lomig a écrit:
Cite-moi une violence en France consécutive au dessin de Charlie hebdo. Merci.

Alertes à la bombe au siège de Charlie et nombreuses lettres de menaces de mort envoyées à Val ou Cabu.
Ce sont des actes délictueux punis par la loi même si ce ne sont évidemment pas des violences du même type que l'attaque d'ambassades ou représentations diplomatiques du Danemark et de la France dans certains pays.

lomig a écrit:
Tu as le droit de critiquer les théories islamiques, tu as le droit de critiquer toutes formes de doctrines, mais pas d'insulter les gens qui font chair avec elles, tu comprends?


Argument débile, dans le cas de ce procès.
Où se situerait en effet l'insulte spécifique envers les simples croyants musulmans ?
Qu'ils n'aient pas apprécié les caricatures, je m'en doute. Mais ce n'est aucunement la définition précise de l'injure à caractère racial (accusation défendue par les avocats de l'UOIF et de la Grande Mosquée de Paris au procès).

lomig a écrit:
L'antisémitisme aujourd'hui n'est plus racial, il est religieux et ethnique, ou simplement symbolique: Les antisémites actuels ne sont pas contre les juifs parce qu'ils ont le nez crochu, mais parce qu'ils représentent Israël qu tue des centaines d'innocents tous les mois, colonise leur terre, les humilie, en tant que peuple musulman.
Dans les deux cas, c'es tun lien d'identité,et c'est tout!
On ne peut bafouer l'identité musulmane, l'insulter. On peut critiquer certains aspects, mais l'injure est un délit. désolé de te dire ces vérités...

Alors là, les bras m'en tombent... tu es dans le déni complet ou tu ne connais absolument rien à l'antisémitisme.
L'association juif-argent-médias-pouvoir est par exemple redevenue très courante en France, pas que dans les conversations de bistrot... et je ne parlerai pas ici des mots entendus au collège de ZEP du 9-3 dans lequel enseigne ma soeur (et autant le dire, de mots prononcés par des élèves musulmans).
Rien à voir avec Israel ou les palestiniens.

C'est même un comble que tu oses écrire ça, alors que tu soutiens les musulmans de France qui attaquent Charlie au tribunal sur des faits n'ayant rien à voir avec la France.

lomig a écrit:
De même que le racisme n'est plus question de races (désolé de t'apprendre ces petites choses, mais c'est utile en société), mais des questions ethniques, religieuses, culturelles ou socio-économiques.
Le racisme en tant que théorie des races n'existe plus.
Si l'antisémitisme est puni, pouruqoi l'islamophobie, qui représente l'essentialisation de tous les musulmans ne l'est pas?

La judéophobie, la bouddhophobie ou la christianophobie sont-ils punis spécifiquement par la loi ?
Tu mélanges tout, une fois encore... la critique de la religion est libre, en France, encore heureux !

lomig a écrit:
Tu ne m'as pas dit en quoi le dessin de Cabu était une caricature. Tu n'as pas lu la loi. Tu n'as pas lu mon premier post non plus (ou je décortique la caricature), C'est pour polémiquer?
Je reconnais qu'il y a ambiguïté dans ce cas là, mais que l'islamophobie, comme toute forme de discours de haine envers qui que ce soit, doit être puni. C'est la loi, j'aimerais qu'elle soit appliquée.

Le dessin de Cabu est une caricature, que tu n'as absolument pas décortiquée, te contentant d'estimer que l'inspiration de l'auteur lui serait venue "par le cul" (sic) et non le cerveau...
Il montre un Mahomet, symbole de l'islam, reniant les intégristes et terroristes qui commettent des attentats ou des atteintes aux libertés en son nom (ou en celui de l'islam, comme tu voudras).
Bref, exactement la position officiellement exprimée par la Grande Mosquée de Paris, qui dénonce ces intégristes et les éventuels amalgames qui pourraient être faits entre eux et l'ensemble des musulmans.

_________________
Le libéralisme, c'est le renard libre dans le poulailler libre - Jean Jaurès
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bones
second conseiller
second conseiller


Nombre de messages : 271
Date d'inscription : 14/09/2006

MessageSujet: Re: Charlie Hebdo au tribunal   Jeu 8 Fév 2007 - 23:48

Ben ca alors, je suis complètement d'accord avec la réponse de sympatik Smile


Citation :
il y a un racisme antisémite il y a un racisme islamophobe

Non. Le premier est contre des humains, l'autre est contre une religion. C'est pas du tout la même chose... Le racisme concerne des groupes de personnes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fourmi
second secretaire
second secretaire


Nombre de messages : 877
Age : 67
Localisation : Agii Deka (Crète)
Date d'inscription : 21/12/2005

MessageSujet: Re: Charlie Hebdo au tribunal   Ven 9 Fév 2007 - 0:13

Le "racisme" repose sur le concept de "race"..... qui consiste à dire que, dans l'espèce humaine, il y aurait plusieurs "races"....

Cette idée ABSURDE nous a été mise dans l'esprit par des ancêtres trsè mointains qui, au vu de la couleur de peau différentes des humains, ont donné une explication SIMPLISTE des divergences idéologiques qui, malheureusement, opposent encore aujourd'hui les humains, pourtant TOUS de la même espèce.

Le concept de "race" est une SORDIDE et ARCHAÏQUE vision d'esprits prisonniers de l'obscurantisme.

Il serait temps d'actualiser ce genre de "savoir"....

Cordialement

fourmi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.origines.fr.st
Savinien
bavard
bavard


Nombre de messages : 141
Date d'inscription : 03/02/2007

MessageSujet: Re: Charlie Hebdo au tribunal   Ven 9 Fév 2007 - 1:03

Mon cher Fourmi, l'idée de l'existence de races humaines est loin d'être absurde car encore aujourd'hui les scientifiques travaillant dans les domaines ad hoc sont divisés sur le sujet.
Chaque scientifiques y allant de sa propre explication. N'étant pas un éminent biologiste, je ne me permets pas de donner un avis là dessus.

Par contre, pour le racisme, il y a deux définitions bien différentes ; celui qui croit en l'existence de races humaines, adhère à la théorie des races mais sans pour autant établir de discriminations entre celles çi.
Ce sera par exemple une personne qui reprendra l'exemple des oiseaux de Darwin en l'appliquant aux êtres humains : chaques être humain s'est adapté à son milieux, le temps et la selection naturel renforçant les caractères les plus adéquoit.
Il y a le racisme négatif et prohibé qui consiste à établir une échelle de valeur entre prétendues races : ce sont les hitlériens par excellence qui classèrent arbitrairement (donc sans aucun lien avec la science) des catégories d'hommes (là encore le choix pour ne pas dire l'invention de ces catégories est arbitraire) en race des seigneurs, esclave, nocif (pour simplifier).

Il y a également avec le mot race un gros problème. En effet, la définition de celui çi date de bien avant l'essor de la biologie. C'est pourquoi, bcp de scientifiques remplacent le mot race par ethnie. Néanmoins, la classification d'une ethnie reprend les mêmes critères (bio-morphologique, socio-culturel) que jadis la classification d'une race mais est propre à l'être humain (on parle tjs de races animales).
On peut aussi y voir une tentative de porter un coup aux thèses racistes discriminante mais hélas ceux çi se sont reporté sur d'autres critères.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stephane
Calife


Nombre de messages : 963
Localisation : paris
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: Charlie Hebdo au tribunal   Ven 9 Fév 2007 - 1:10

Cependant il y a clairement continuité géographique du phénotype, quand au génotype, il est assez chaotique, difficile du coup de discretiser les humain sans mettre un nombre de types presque aussi nombreux que le nombre d'être humain même.

_________________
La guerre, c'est simple : c'est faire entrer un morceau de fer dans un morceau de chair.
Godard
http://unavenirmeilleur.canalblog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Savinien
bavard
bavard


Nombre de messages : 141
Date d'inscription : 03/02/2007

MessageSujet: Re: Charlie Hebdo au tribunal   Ven 9 Fév 2007 - 1:43

Si je ne m'abuse pas, tu es un peu dans l'idée de Jacquard qui dit (en résumé et en vulgarisant) que les races humaines n'existent pas mais pourraient exister si certaines conditions sont respectée sur une très longue échelle temporelle.
On rencontre ce phénomène chez les animaux surtout domestique alors que l'homme lui, au cours de l'histoire, n'a cessé de se mélanger.

Par contre, on peut encore retrouver des caractères physiques propres à certaines ethnies. Je ne suis pas biologiste, je ne peux donc pas te dire si cela dépend du gnéotype mais il doit y être pour quelque chose : ex : un inuit assimilera bcp mieux la viande que nous, un tibétain, l'oxygène etun bédouin l'eau.
Cela dit, et que ce soit bien clair, jamais je n'ai considéré qu'il y avait ne fusse qu'un once de possibilité d'établir une hiérachie dans l'intellect (celui çi dépend de tout autre chose).

Mais bon, de toute façon, on en est passé, pour l'humain, à l'ethnie (qui elle aussi comporte des critères arbitraires).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stephane
Calife


Nombre de messages : 963
Localisation : paris
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: Charlie Hebdo au tribunal   Ven 9 Fév 2007 - 1:54

oui, m'en fin en gardant un esprit très scientifique, il est difficile de démontrer que la génétique n'influe absolument pas sur le caractère ou certain type d'intelligence, même si ce genre d'idée est encore trop dangereuses pour être développées.

_________________
La guerre, c'est simple : c'est faire entrer un morceau de fer dans un morceau de chair.
Godard
http://unavenirmeilleur.canalblog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Savinien
bavard
bavard


Nombre de messages : 141
Date d'inscription : 03/02/2007

MessageSujet: Re: Charlie Hebdo au tribunal   Ven 9 Fév 2007 - 2:53

Citation :
oui, m'en fin en gardant un esprit très scientifique, il est difficile de démontrer que la génétique n'influe absolument pas sur le caractère ou certain type d'intelligence, même si ce genre d'idée est encore trop dangereuses pour être développées.

Oui c'est bien pour cela que moi, éminent généticien ( Rolling Eyes lol) je ne m'avançe pas là dedans ! Et puis je crois que les véritables généticiens ne sont pas très avançé dans ce domaine non plus !
Tous ce que je sais me viens de mon cours de psycho et il semble que l'intelligence soit déjà conditionnée par de nombreux facteurs totalement indépendant des gênes. Donc si ceux çi entre dans la course, je doute fort (mais je le répéte, mais connaissance en génétique approche du zéro) qu'ils y soient primordiaux.

Et tout cas (Dieu merci) les racistes n'ont pas encore réussi à le prouver !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Savinien
bavard
bavard


Nombre de messages : 141
Date d'inscription : 03/02/2007

MessageSujet: Re: Charlie Hebdo au tribunal   Ven 9 Fév 2007 - 8:06

Mas si cela ne te dérange pas Stéphane, revenons en au sujet.

Voyons un peu ce que Val et des intellectuels libéraux de culture musulmanne pensent de ce terme "islamophobie" :
Citation :
Dans le n° 715 du 1er mars 2006 de Charlie Hebdo, il a rapporté la rencontre organisée par l'association le "Manifeste pour les libertés", animée par des intellectuels libéraux de culture musulmane et en lutte contre l'islamisme, où des intellectuels et militants issus du monde musulman sont venus défendre le droit au blasphème et leur désaccord avec la notion d'islamophobie et l'usage qui en est fait (l'islamophobie remplacerait ainsi aujourd'hui la notion classique de racisme). Charlie Hebdo rapporte les propos de Ghaleb Bencheik, pour qui la notion d'islamophobie serait dangereuse parce qu'elle conditionnerait un aveuglement sur les pires abus de pouvoir effectivement commis au nom de l'islam. Bencheik pense que les gens de gauche « sont trop souvent bernés par le discours des islamistes qui utilise les passages du Coran sur les damnés de la terre ». Philippe Val partage ces critiques au sujet de la naïveté de l'extrême-gauche.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Philippe_Val
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fourmi
second secretaire
second secretaire


Nombre de messages : 877
Age : 67
Localisation : Agii Deka (Crète)
Date d'inscription : 21/12/2005

MessageSujet: Re: Charlie Hebdo au tribunal   Ven 9 Fév 2007 - 23:29

Citation :
Cependant il y a clairement continuité géographique du phénotype, quand au génotype, il est assez chaotique,

Aux armes , citoyens, un ENARQUE qui se cache derrière des mots incompréhensibles pour mieux nous manipuler en nous faisant passer pour des "cons".... !

En français "commun", cela se traduit comment ?

Je vis dans un petit village et, ici, nous avons besoin, pour comprendre ce qui se dit, d'un langage simple et clair, toutes mes excuses .

Cordialement

fourmi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.origines.fr.st
Admiratrice
second conseiller
second conseiller


Nombre de messages : 278
Date d'inscription : 23/03/2006

MessageSujet: Re: Charlie Hebdo au tribunal   Sam 10 Fév 2007 - 21:29

Citation :
Le droit à la liberté de la presse et à la caricature existe en revanche de longue date en France.
Y'a pas non plus de débat à avoir à ce sujet... 1 partout balle au centre, donc
.

Oui , ce droit existe , mais au nom de ce droit , on ne peut tout accepter .
Voir les caricatures infectes de l'époque coloniale et comment les noirs etaient caricaturés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fourmi
second secretaire
second secretaire


Nombre de messages : 877
Age : 67
Localisation : Agii Deka (Crète)
Date d'inscription : 21/12/2005

MessageSujet: Re: Charlie Hebdo au tribunal   Dim 11 Fév 2007 - 1:09

Citation :
Voir les caricatures infectes de l'époque coloniale et comment les noirs etaient caricaturés.

J'ai le souvenir d'un cacao dont on faisait la pub....

http://www.radiofranceinternationale.fr/actufr/articles/074/article_41613.asp

http://gponthieu.blog.lemonde.fr/2005/02/22/2005_02_alerte_strongem/

http://www.grioo.com/article-disc.php?aid=3897&page=13

Citation :
Le slogan publicitaire «Y'a bon Banania», lancé en 1915, a été banni par son fabricant.
DRSuite à une plainte déposée par le Collectif des Antillais, Guyanais et Réunionnais, le fabricant de la célèbre poudre de cacao décide de bannir définitivement «Y’a bon Banania ! », un slogan perçu comme «raciste». Bien que la formule -inventée en 1915 pour vanter les mérites de la boisson chocolatée- ne soit plus utilisée depuis 1977, elle appartenait toujours à l’entreprise Nutrimaine. Le nouveau président de cette société a pris la décision, mardi, de «radier le slogan et de conclure un accord avec l’association plaignante». Symbolique, cette décision coupe court à toute polémique en plein débat sur la colonisation.

J'ai le souvenir de délicieuses patisseries que l'on appelait "têtes de nègres"...

http://www.oplpeople.com/message/2396.html

http://fr.wikipedia.org/wiki/N%C3%A8gre

Les pâtisseries en question sont restées, leur nom a changé.

Que de temps il aura fallu pour que cette forme de "racisme" insidieuse disparaisse.... mais elle a disparu !

Cordialement

fourmi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.origines.fr.st
lomig
second conseiller
second conseiller


Nombre de messages : 466
Age : 33
Localisation : Les Ravenelles
Date d'inscription : 18/05/2006

MessageSujet: Re: Charlie Hebdo au tribunal   Lun 12 Fév 2007 - 13:36

A propos du terme ISlamophobie, puisqu'on es ten plein dedans. Je me permets de ne pas répondre aux critiques, malgré leur intérêt et leur pertinence.

L'islamophobie n'est pas un terme qui fait consensus. ce n'est pas un terme unvioque. Ses partisans, et ses détracteurs ne le créditent pas du même signifié. Avant de se lancer dans des diatribes, il faut mettre à plat la signification de ce terme-là.

Val, Venner, Fourest et les autres "islamophobes" lui accordent un sens de "stigmate délégitimant". c'est-à-dire que ce terme serait utilisé pour discréditer et délégitimer l'interlocuteur "critiquant" l'islam. Ils confèrent ce sens à ce mot en ce que leurs recherches respectives aboutissent à un sens premier qui correspondrait à celui d'un islamiste accusant des non-musulmans de critiquer l'islam.

On peut faire quelques critiques quant à l'usage de ce terme: 1. le sens premier du mot n'es tpas un sens éternel, càd que les analystes tombent dans l'illusion phénoménologique de l'unité substantielle du signifiant. 2. D'autres recherches historiques donnent un autre sens à ce mot. 3. les analystes en question ne considèrent absolument pas les usages sociaux du terme en question, qui est de moins en moins utilisé pour faire avancer l'islamisme en France, mais pour qualifier des insultes, des outrages, des injures à l'encontre de certaines personnes, catégorisées et essentialisées par leur religion.

Le terme "islamophobe" est majoritairement utilisé en France par des associations pour dénoncer des discriminations et des injures, et par des intellectuels pour dénoncer une situation socio-économique et idéologique.
C'est le même sens employé par l'extrême-gauche.

Il y a ensuite un deuxième débat, qui n'est pas du tout le même, bien qu'il soit de manière illusoire relié au premier, c'est celui de la conciliation de certains droits et devoirs de notre pays. Quand une personne de gauche appelée aussi "islamo-gauchiste" défend le droit de réponse et la condamnation de propos insultants, défend le droit à l'indignation morale face à des caricatures, défend l'égalité de droits des musulmans, ce n'est pas un extrêmiste. Il se place dans une problématique bien particulière, sur un terrain miné idéologique sur lequel chacun se place: entre le respect des lois sur la liberté d'expression et le respect des lois sur l'intégrité morale de la personne, il y a une zone de droit indéterminée.
Sont condamnés chez nous les propos insultants, injurieux envers une communauté religieuse, culturelle, ethnique, socio-économique.(regardez l'article 29 et 34 de la loi de juillet 1881 sur la liberté d'expression).
Mais sont autorisées le droit à la caricature, le droit à l'espace public, le droit à l'expression libre (sous couvert de respect desdites lois sur la liberté d'expression).

Un choix doit être fait, juridiquement. Si à gauche, on préfère prendre en compte la valeur "prudence" et se méfier d'une situation sociale qui peut vite dégénérer, pour défendre une égalité de traitement pour toutes les communautés, à droite on préfère défendre des principes formels et la grandeur de la liberté d'expression.
Le législateur est dans une situation difficile.

L'opinion aussi. Il me semble qu'il est trop facile de taxer d'extrêmiste ou de raciste chaque partie.
Il me semble néanmoins nécessaire d'affirmer, avec conviction, que le racisme n'est plus affaire de races. Pour épondre à Sympatik sur ce point, je crois, un "juif qui a de l'argent", ça ne tient pas dans ses gènes, ça tient d'une situation sociale, qui va être essentialisée et affectée à chaque personne du peuple en question. De même, si on est raciste envers les noirs, bien que la tendance proprement raciale existe encore, c'est leur propension à la paresse (parce qu'ils habitent au soleil: il fait trop chaud pour travailler...), leur culture "autre" qui est raison de discrimination ou d'exclusion.
On est sortis du racisme purement racial pour un racisme sans-races ou celui-ci stigmatise des communautés entières la majeure partie du temps à tort.

Quant aux comparaisons entre islamophobie et antisémitisme, elles peuvent faire avancer, contrairement à ce que l'on croit. Si l'on prend l'antisémitisme comme une discrimination, un outrage envers une communauté, on peut comprendre l'islamophobie comme des outrages envers une autre communauté. De même qu'il y a des musulmans terroristes, il y a des juifs banquiers (ou dans les médias). Doit-on condamner une personne affirmant l'un ou l'autre? Non. Mais on doit condamner les propos qui tendent à limiter chaque communauté à un de ces traits devenant injurieux. Pour répondre à un autre: un juif est un humain, mais je voudrais rappeler qu'un musulman en est un aussi. l'islamophobie n'attaque pas l'islam: ce qu'on lui reproche, c'est d'attaquer les musulmans. le droit à la critiquer est autorisée, le droit à l'insulte, non.

Pour revenir au premier débat, personne n'irait jusqu'à discréditer le terme "antisémitisme", car il serait utilisé par des extrêmistes juifs pour discréditer leurs adversaires et mener des actions peu louables.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spaces.msn.com/lomig1983/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Charlie Hebdo au tribunal   Aujourd'hui à 23:18

Revenir en haut Aller en bas
 
Charlie Hebdo au tribunal
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» droit de reponse a O.Buisson dasn Charlie Hebdo
» Attentat à Charlie Hebdo
» Attentat à Paris à Charlie Hebdo
» Attaque contre Charlie Hebdo
» Charlie sur le bucher

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ecologie-Intelligence-Solidarité :: Politique :: Justice, sécurité-
Sauter vers: