Ecologie-Intelligence-Solidarité

Pour la fondation d'une France bâtie sur l'intelligence.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Rotary club

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
stephane
Calife


Nombre de messages : 963
Localisation : paris
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Rotary club   Ven 2 Fév 2007 - 4:30

wilkipedia a écrit:

Création

Le Rotary a vu le jour à Chicago, Illinois, aux États-Unis le 23 février 1905. C'est à cette date que son fondateur, Paul P. Harris, avocat, tint la première réunion, en compagnie de trois amis, Silvester Schiele, négociant en charbon, Gustave E. Loehr, ingénieur des mines et Hiram E. Shorey, tailleur. Ils étaient d'origine allemande, suédoise, irlandaise, américaine et représentaient les confessions protestante, catholique et israélite. Deux des quatre fondateurs étaient franc-maçons, P. Harris et Gustave E. Lehr, qui d'ailleurs ne restera membre que très peu de temps avant de retourner à la franc-maçonnerie. Hiram E. Shorey quittera également très vite le Rotary, pour semble-t-il, des raisons professionnelles.

À l'origine, l'idée de Paul Harris était de promouvoir la solidarité entre hommes d'affaires, mais, très vite, la notion d'une action humanitaire vint se greffer sur cet objectif. Les réunions étaient tenues à tour de rôle sur le lieu de travail de chacun des membres, d'où le nom de Rotary. Les premiers mois furent difficiles, de nombreuses discussions très vives sur l'évolution souhaitable opposant les membres du premier club. Ce n'est que fin 1906 que put être envisagé sereinement le développement du Rotary.

Philosophie

Le Rotary a pour but d'encourager l'idéal de service. Le critère des quatre questions est une série d'interrogations devant servir à définir si une action est bonne ou non. Il est conçu comme suit :

En regard de ce que nous pensons, disons ou faisons :

– Est-ce conforme à la vérité ?

– Est-ce loyal de part et d'autre ?

– Est-ce susceptible de stimuler la bonne volonté réciproque et de créer de meilleures relations amicales ?

– Est-ce bénéfique à tous les intéressés ?

Quelques chiffres

Nombre de rotariens dans le monde : 1,2 millions répartis comme suit : Amérique du Nord 450 000, Asie 300 000, Europe 250 000, Amérique Latine 100 000, Océanie 100 000, Afrique 30 000

Nombre de Rotary Clubs dans le monde : 32 000 dont 1 000 en France et 200 en Suisse.

Réalisations marquantes

Les réalisations du Rotary sont innombrables du fait de la très grande importance des actions locales opérées par les clubs. Ces clubs sont répartis partout dans le monde et exercent une action d'entraide (échange d'étudiants, financement de programmes contre la faim). Il faut noter d'une part que, à l'exception des étudiants et des handicapés, cette entraide ne s'exerce pas dans les régions où fonctionne le club, et que d'autre part cette "entraide" recouvre la notion de service public, qui n'est pas connue dans la culture anglo-saxonne.

Néanmoins, il est possible de souligner :

* en 1943, une conférence rotarienne à Londres sur l’éducation et les échanges culturels est à l’origine de la création de l’UNESCO.
* en 1985, un programme mondial destiné à éradiquer la poliomyélite a été lancé. Au 1er janvier 2004, l'objectif est presque atteint, seuls 7 pays connaissent encore cette maladie.

Le programme de la Polio a commencé au Paraguay dans les années 1986 et eut un grand succès. Suite à cette expérience, il a continué dans le monde entier.

Critiques et Divers

La discrimination envers les femmes au cours du 20e siècle

De 1905 jusqu'aux années 1980, les femmes ne pouvaient pas devenir membres des Rotary clubs, bien que les épouses de Rotariens, parmi lesquelles la jeune épouse de Paul Harris, étaient souvent membres du club jumeau "Inner Wheel".

L'égalité des genres dans le Rotary International a été réclamée pour la première fois publiquement par l'affaire du Rotary Duarte. En 1976-1978, le Rotary Duarte club de Californie a permis à trois femmes de le rejoindre. Les représentants officiels du Rotary International se sont alarmés de la présence de femmes dans le club de Duarte club. Les demandes du Rotary International visant à mettre fin à l'appartenance de femmes ont été rejetées par le club, de sorte que le Rotary International a révoqué la charte du club en 1978. Le club de Duarte a porté l'affaire devant la justice californienne en invoquant le fait que les Rotary Clubs sont des établissements d'affaires sujets à la juridiction de la loi civile ("Unruh Civil Rights Act"), qui prohibe la discrimination basée sur la race, le genre, la religion ou les origines ethniques. Le Rotary International fit appel de la décision devant la Cour Suprême des Etats-Unis. L'avocat du RI argua que "…[les attendus de la décision] nous forcent à prendre à bord tout le monde, comme un motel". Le Duarte Rotary Club ne fut pas seul à s'opposer au RI; le district Seattle-International vota l'admission de femmes à l'unanimité en 1986. La Cour Suprême des Etats-Unis, le 4 mai 1987, confirma la décision californienne à l'unanimité de ses membres. Depuis cette époque, les femmes ont été admises à rejoindre le Rotary.

Le changement de la seconde devise Rotarienne en 2004, de "Il profite le plus celui qui sert le mieux" en "Ils profitent le plus ceux qui servent le mieux", 99 ans après sa fondation illustre le changement du fameux club philanthropique vers l'acceptation générale des femmes.

Critiques de la sociologie et du soutien politique apporté par le Rotary

Le rôle des Rotariens dans la structure de pouvoir des États-Unis d'Amérique a été souvent souligné (C. Wright Mills, The Power Elite, Oxford UP, 2000, p. 37, p 440). En Italie, la chanson "Rotary Club of Malindi", qui énonce "et nous avons à l'esprit une organisation pour tous les blancs en dépression" a connu un relatif succès, sur le thème de la World Music. Dans le Tiers-Monde (Afrique, Asie, Amérique Latine), les Rotariens ont démarré une collaboration avec le réseau de la "Ashoka Foundation". Certains détracteurs reprochent au Rotary de soutenir uniquement des politiciens conservateurs, mêmes démocrates (Dianne Feinstein), des politiciens liés au lobby de l'armement (Prince Bernhard des Pays-Bas ou "de Lippe", Augusto Pinochet), ou encore liés aux idées de suppression des taxes (Senateur US John Ensign).

Ces soutiens se matérialisent entre autres par la nomination comme "membres honoraires" de Augusto Pinochet, Tom DeLay ou George W. Bush.

Critiques du programme Rotarien d'"éradication de la poliomyélite"

En ce qui concerne la communication du Rotary sur son programme d'éradication de la poliomyélite, conjoint avec l'OMS, le Rotary, son discours et ses actions ont été contrebalancés par des mandataires publics ouests-africains - mêlant présence US et contamination volontaire - , et, en janvier 2006 par la "Commission PolioPlus" du Rotary elle-même. Les médecins, eux, paraissent réservés compte tenu des capacités d'adaptation du virus et de certains inconvénients du vaccin oral.

Sources : - [url]http://www.un.org/french/ecosocdev/geninfo/afrec/newrelfr/poliofr.htm - [/url]http://www.rotary.org/languages/french/newsroom/downloadcenter/polio_facts_fr.pdf.

et pour l'aspect médical

http://www.vaccinealliance.org/Resources_Documents/Immunization_Focus/Download/122002_article_special.php

Critiques radicales et folkloriques

Dans les années 1920, de nombreuses critiques furent dirigées sur le soi-disant rôle de 'façade' donné par le Rotary à la franc-maçonnerie. Elles étaient majoritairement causées, selon la littérature rotarienne elle-même, par une loge maçonnique de Londres composée de Rotariens. Dans le même genre, le groupe Palestinien Hamas déclare dans sa charte que le Rotary est son ennemi, au même titre que la maçonnerie et les organisations sionistes. Ces critiques du Rotary doivent être traitées avec prudence, en ce qu'elles ne sont basées sur aucune analyse de son recrutement, de ses actions, de ses rôles sociologiques ou politiques.

Critiques envers le prosélytisme Internet

Une autre critique est émise envers l'activité des Rotariens sur Internet. Par exemple, sur Wikipedia et jusqu'à 2006, tous les textes présentant le Rotary étaient identiques, traduits dans les différentes langues et basés sur la structure générale de présentation du Rotary (texte, images, chapitres, logos, photo de Paul Harris) qui subsiste dans la version Indonésienne du wiki sur le Rotary. v. structure : [[1]]. La seule exception était le wiki allemand qui établissait que le Rotary Club allemand avait exclu ses membres juifs dans les années 1933-1938, des liens entre le Rotary et la franc-maçonnerie, et la négociation entre le NSDAP et les autorités du Rotary International à propos de leur obédience éventuelle envers le régime de Hitler. Selon les dispositions générales de comportement de la charte du Rotary International lui-même, quand les textes wiki étaient édités d'une manière qui ne peut pas être admise comme venant d'une souce autorisée du Rotary, les logos et représentations de Paul Harrris ont été généralement retirées des wikis, puis replacées selon la politique wiki dite de "fair use".

Bien sûr, avec 4 millions de membres, - et tout en développant même des Rotary Clubs "virtuels" sur Internet -, les Rotariens deviennent naturellement des Wikipédiens, mais depuis l'affaire de l'altération du wiki de Dianne Feinstein, - Dianne Feinstein, sénateur US est elle-même membre du Rotary - ,la ligne générale de wiki est de développer une ligne éditoriale équilibrée.

Conférenciers célèbres au Rotary

* Wernher von Braun, ex-commandant SS, père des V1 et V2, des fusées Titan et Mercury de la NASA (Rotary Club Huntsville, Alabama) (Rotary Old El Paso, Texas)
* Joseph Davidovits, Docteur en Sciences, "père de la théorie des fausses pierres" sur la construction des pyramides (Rotary Club Liège)
* Olivier Dassault, député UMP France (Rotary Neuilly, FR)
* Jean-Jacques Guillet, Député UMP 8ème circonscription des Hauts-de-Seine (Rotary Club de Garches-Marnes-Vaucresson)
* Ron Hubbard, fondateur de la scientologie (Rotary Club Bulawayo, ex-Rhodésie, ZIMBABWE)
* Nathalie Kosciusko-Morizet, député UMP France (Rotary Neuilly, FR)
* Louis Michel, Commissaire Européen (Rotary club Wezembeek-Kraainem, BE)
* Richard Miller, député MR belge (Rotary Dour, BE)
* Charles Pasqua, ancien Ministre de l'Intérieur en France (Rotary Neuilly, FR)
* Nicolas Sarkozy de Nagy Bocsa, Homme politique, député UMP, candidat UMP aux présidentielles 2007 (par ailleurs Membre honoraire Rotary Neuilly, FR)
* Cédric Visart de Bocarmé, Procureur du Roi de Namur (Rotary club Namur, BE)

Rotariens célèbres

* Général Augusto Pinochet, Chili (voir aussi Plan Condor)
* Neil Armstrong, astronaute
* Aesgeir Asgeirsson, président d'Islande, membre fondateur du Rotary Club Reykjavik.
* Prince Bernhard des Pays-Bas, Pays-Bas
* George W. Bush - Rotary Club de Washington DC (fait membre honoraire par le 'RI Past President' Frank Devlyn lors d'une cérémonie le 2 Juillet 2001 à la Maison Blanche)
* Prescott Bush, États-Unis
* Neville Chamberlain, Premier Ministre, Birmingham, Royaume-Uni
* Herman De Croo, Belgique
* Walt Disney, États-Unis
* Soleiman Frangieh, Liban réf. nécessaire
* Charles Lindbergh, États-Unis
* Général Douglas MacArthur, États-Unis
* Roi Hassan II du Maroc, Maroc (voir aussi Tazmamart)
* Konosuke Matsushita, Japon
* Prince Rainier III de Monaco, Monaco
* Le prix Nobel Dr. Albert Schweitzer, philosophe et médecin

Personnalités politiques françaises

* Nicolas Sarkozy, France (Membre honoraire)
* Maud Fontenoy, France
* Patrick Ollier, député-maire UMP de Rueil-Malmaison, France
* Jean-Pierre Raffarin, France (Membre honoraire)
En 1982, Pasqua est témoin au premier mariage de Sarkozy
En 1983, Sarkozy déclare, à propos de Pasqua, avant de lui chipper Neuilly:« tout le monde sait que je suis son double ».

_________________
La guerre, c'est simple : c'est faire entrer un morceau de fer dans un morceau de chair.
Godard
http://unavenirmeilleur.canalblog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Concombre
aspirant
aspirant


Nombre de messages : 85
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: Re: Rotary club   Ven 2 Fév 2007 - 5:48

Au Kenya dans ma zone, il y avait un Rotary doctor. Il était encore moins bien loti que moi, car il n'avait qu'une petite voiture et des médic et partait dans les villages où il n'avait aucun moyen d'aide diagnostic.
Quand je l'ai rencontré (c'était un suédois d'environ 50 ans), il était au fond du trou, extrêmement choqué par ce qu'il avait vu. Comme il était le seul docteur de l'organisation à travailler là, il n'avait pu parler de tout ça à personne.
Quand il a constaté que j'étais aussi choquée et que nos réactions étaient similaires, ça l'a beaucoup aidé.

Je me suis toujours demandé ce que Rotary faisait dans cette galère. Et si j'avais et j'ai toujours un a priori négatif sur le Rotary Club, les Rotary doctor, eux, sont des gens biens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
enguerran
bizut


Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 28/02/2007

MessageSujet: Re: Rotary club   Mer 28 Fév 2007 - 2:06

Avant de sortir une citation de wikipedia comme celle du début du sujet, il vaut mieux se méfier, L'utilisateur qui modifie le plus souvent la définition du Rotary est une personne profondément opposée à cette organisation et il tourne toutes les informations dont il dispose pour appuyer son propos. Prenons exemple sur Pinochet, il n'a jamais été strictement membre d'un rotary club, mais membre honoraire, comme le sont très souvent les personnalités politiques des régions d'implantation de ces clubs, afin de donner du poids aux actions de service à autrui que lancent ces mêmes rotary clubs. D'autre part le statut de membre honoraire est un statut qui est remis en question chaque année, et il y a toutes les raisons de croire que Pinochet fut membre d'honneur lorsqu'il était au pouvoir, période durant laquelle personne ne pouvait s'opposer ouvertement à lui sans en subir de conséquences, si les rotary clubs alors souhaitaient subsister et continuer leurs actions. On peut d'autant plus le voir que cette même personne ajoute (voir opération condor) pour Pinochet, que cela vient il faire sur cette définition? Il y a tout lieu de l'asssocier dans la définition de Pinochet, mais cela semble délibérément écrit ici pour provoquer un amalgame.

Je pense que le Rotary n'est pas exempt de défauts mais les apports réalisés par cet utilisateur sur Wikipedia ne résistent pas à une recherche un tant soit peu approfondie, et la plupart des personnalités "de mauvaise augure" ne résistent pas à une analyse de cet accabit. Méfions nous donc des définitions Wikipedia!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MP
membre éminent de l'opposition


Nombre de messages : 581
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Rotary club   Mer 28 Fév 2007 - 10:55

Citation :
De 1905 jusqu'aux années 1980, les femmes ne pouvaient pas devenir membres des Rotary clubs, bien que les épouses de Rotariens, parmi lesquelles la jeune épouse de Paul Harris, étaient souvent membres du club jumeau "Inner Wheel".

Comme on est membre du Rotary à titre personnel, il était de tradition anglosaxonne de ne pas mélanger les sexes, pour ne pas attirer les jalousies de conjoints.Le Rotary (masculin) a en effet une "salle de jeux pour les femmes" qui s'appeler "Innerwheel", mais aussi un club féminin de femmes actives sélectionées professionellement, et qui s'appelle les "Soroptimists". (Et où les hommes ne sont pas admis, sauf invités spéciaux.

Citation :
La Cour Suprême des Etats-Unis, le 4 mai 1987, confirma la décision californienne à l'unanimité de ses membres. Depuis cette époque, les femmes ont été admises à rejoindre le Rotary.

Sauf qu'à ma connaissance, il n'y en a aucune Very Happy Ridicule combat de sufragettes ! A-t-ton vu les hommes faire procès pour rejoindre es Soroptimists ?

Pour le reste, c'est assez vaseux comme critiques : chaque Rotary dispose d'une grande automie, et n'est pas indemne de bourdes Smile

Tordant aussi, la "liste des conférenciers" ! Le principe du Rotary est un déjeuner ou un dîner chaque semaine, que ce soit dans son club, ou dans un autre lors de déplacements. Ces déjeuners sont minutés (travail oblige), et comprennent toujours une conférence de 30 minutes, donnée par un scientifique, un fonctionnaire, un homme d'affaires, ou un artiste par exemple. Cela fait des milliers de conférenciers chaque année, et généralement d'excellent niveau. Le but étant d'élargir les esprits.

Autre spécificité du Rotary : les échanges linguistiques et culturels entre enfants de Rotariens.

Bref, ouverture sur le monde et aide à autrui, comme les Soroptimists et les Innerwheeles.

A noter : pourquoi se focaliser sur le Rotary : il existe quantité de "Services Clubs" similaires ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stephane
Calife


Nombre de messages : 963
Localisation : paris
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: Rotary club   Mar 13 Mar 2007 - 15:24

enguerran a écrit:
Avant de sortir une citation de wikipedia comme celle du début du sujet, il vaut mieux se méfier, L'utilisateur qui modifie le plus souvent la définition du Rotary est une personne profondément opposée à cette organisation et il tourne toutes les informations dont il dispose pour appuyer son propos. Prenons exemple sur Pinochet, il n'a jamais été strictement membre d'un rotary club, mais membre honoraire, comme le sont très souvent les personnalités politiques des régions d'implantation de ces clubs, afin de donner du poids aux actions de service à autrui que lancent ces mêmes rotary clubs. D'autre part le statut de membre honoraire est un statut qui est remis en question chaque année, et il y a toutes les raisons de croire que Pinochet fut membre d'honneur lorsqu'il était au pouvoir, période durant laquelle personne ne pouvait s'opposer ouvertement à lui sans en subir de conséquences, si les rotary clubs alors souhaitaient subsister et continuer leurs actions. On peut d'autant plus le voir que cette même personne ajoute (voir opération condor) pour Pinochet, que cela vient il faire sur cette définition? Il y a tout lieu de l'asssocier dans la définition de Pinochet, mais cela semble délibérément écrit ici pour provoquer un amalgame.

Je pense que le Rotary n'est pas exempt de défauts mais les apports réalisés par cet utilisateur sur Wikipedia ne résistent pas à une recherche un tant soit peu approfondie, et la plupart des personnalités "de mauvaise augure" ne résistent pas à une analyse de cet accabit. Méfions nous donc des définitions Wikipedia!
Tu fais partis du Rotary?

_________________
La guerre, c'est simple : c'est faire entrer un morceau de fer dans un morceau de chair.
Godard
http://unavenirmeilleur.canalblog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
enguerran
bizut


Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 28/02/2007

MessageSujet: Re: Rotary club   Ven 9 Mai 2008 - 10:56

stephane a écrit:
enguerran a écrit:
Avant de sortir une citation de wikipedia comme celle du début du sujet, il vaut mieux se méfier, L'utilisateur qui modifie le plus souvent la définition du Rotary est une personne profondément opposée à cette organisation et il tourne toutes les informations dont il dispose pour appuyer son propos. Prenons exemple sur Pinochet, il n'a jamais été strictement membre d'un rotary club, mais membre honoraire, comme le sont très souvent les personnalités politiques des régions d'implantation de ces clubs, afin de donner du poids aux actions de service à autrui que lancent ces mêmes rotary clubs. D'autre part le statut de membre honoraire est un statut qui est remis en question chaque année, et il y a toutes les raisons de croire que Pinochet fut membre d'honneur lorsqu'il était au pouvoir, période durant laquelle personne ne pouvait s'opposer ouvertement à lui sans en subir de conséquences, si les rotary clubs alors souhaitaient subsister et continuer leurs actions. On peut d'autant plus le voir que cette même personne ajoute (voir opération condor) pour Pinochet, que cela vient il faire sur cette définition? Il y a tout lieu de l'asssocier dans la définition de Pinochet, mais cela semble délibérément écrit ici pour provoquer un amalgame.

Je pense que le Rotary n'est pas exempt de défauts mais les apports réalisés par cet utilisateur sur Wikipedia ne résistent pas à une recherche un tant soit peu approfondie, et la plupart des personnalités "de mauvaise augure" ne résistent pas à une analyse de cet accabit. Méfions nous donc des définitions Wikipedia!
Tu fais partie du Rotary?

Non,

Pour être honnête, je participe a un programme initié par le Rotary, mais je ne fais pas partie d'un Rotary...

Je suis pour avoir un oeil critique sur les choses,
mais avoir des opinions aussi tranchées que l'utilisateur wikipedia qui avait truffé la définition de ses opinions particulièrement hostiles au Rotary n'est pas sain, ni honnête...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rotary club   Aujourd'hui à 21:09

Revenir en haut Aller en bas
 
Rotary club
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Question Twin club??
» LIEN pboursin.club.fr (amortisseurs pilotés)
» BB confort Twin Club
» CLUB SPORTIF AFOURER
» Club Barbie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ecologie-Intelligence-Solidarité :: Archives :: Archives :: Le Journal independant-
Sauter vers: