Ecologie-Intelligence-Solidarité

Pour la fondation d'une France bâtie sur l'intelligence.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Le jour où la Belgique cessa d'exister

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gfrey
bavard
bavard


Nombre de messages : 137
Date d'inscription : 17/09/2006

MessageSujet: Le jour où la Belgique cessa d'exister   Jeu 14 Déc 2006 - 20:19

Stupeur et tremblements étaient naturels hier soir en Belgique lorsque la nouvelle tomba sous forme d'édition spéciale sur la chiane publique RTBF1: la Belgique n'est plus, le parlement flamand venait de décider l'indépendance de la Flandre, le roi choqué par cette nouvelle quittait la Belgique pour Kinshasa, Bruxelles était paralysée par un arêt des trains, des métros, des trams et des bus, les passepots ne permettaient plus de prendre l'avion pour quitter le pays,...L'hécatombe...
La nouvelle c'est répandue comme une trainée de poudre dans tout le pays et les belges se croyaient définitivement perdus; les réactions furent diverses:
- les gens devant leurs téléviseurs s'évanouissaient ou fondaient en larmes.
- certains sortaient dans la rue avec des drapeaux belges et chantant la Brabançonne pour signifier leur indignation, d'autres criaient leur joie en arborant des drapeaux français et flamands; certains appelaient le roi à l'aide devant le palais royal...
On évoquait un coup d'Etat, une apocalypse, Bruxelles en état de siège: "il faut monter jusqu'au palais royal" disaient certains...La nouvelle gagna les embassades qui se demandaient ce qui se passait dans ce pays d'habitude si calme, le prince en visite à l'étranger apprit la rumeur et devint livide.
Il fallut attendre le coup de 22h et de nombreux appels téléphoniques pour apprendre que cette sécession n'était que fictive, un énorme canular qui visait à montrer aux belges un scénario possible de la mort de la Belgique...La réalité à dépassé la fiction, le réalisme du faux journal et plusieurs autres éléments aidant comme la saturation du réseau, nous y avons tous cru.
Les réactions ne se sont pas faîtes attendre: un scandale, une farce grotesque et inadmissible, ls citoyens et les politiques condamnent; la RTBF à voulut jouer un gros coup (trop gros) et n'a réussit qu'à faire paniquer la Belgique entière et raviver le conflit latent...On a néanmoins eu une bonne frayeur, voyant sous nos yeux la fin de la Belgique qu'on avait tous prédit...A quand la vraie sécession?

Citation :
Tout le monde y a cru même les responsables politiques! La Une a interrompu ses programmes mercredi soir pour diffuser une émission spéciale annonçant que la Flandre avait proclamé son indépendance: le roi Albert quittant le pays, des embouteillages incroyables, des trams bloqués à la frontière linguistique... de quoi provoquer l'émoi en Belgique. Mais ce n'était qu'une pure fiction...

Sous le choc
Cette émission a provoqué la confusion dans les esprits des téléspectateurs. Le standard de la RTBF a été saturé ainsi que le numéro 101. La police a également reçu de nombreux appels de personnes sous le choc. La plupart des citoyens ont été offusqués par le fait qu'une chaîne publique telle que la RTBF diffuse ce genre d'émission, d'autres ont félicité la RTBF d'avoir provoqué une prise de conscience collective sur la situation en Belgique.
Pourquoi les gens y ont cru? Au début de l'émission, rien n'indiquait qu'il s'agissait d'une fiction. Après une demi-heure, la mention « Ceci est une fiction » est apparue en bas de l'écran. De plus, la situation actuelle en Belgique pouvait laisser présager un tel scénario...

« Irresponsable »
La plupart des responsables politiques belges n'ont pas apprécié le concept. Guy Verhofstadt a qualifié l'émission « de mauvais goût et d'irresponsable ». « C'est du très mauvais Orson Welles», a-t-il déclaré.
Elio Di Rupo a jugé inadmissible de plaisanter sur la stabilité du pays. « A un moment où notre pays est secoué par des volontés séparatistes, il est irresponsable et incivique de faire croire aux téléspectateurs du service public que les Flamands ont unilatéralement voté leur indépendance. Et ce qui plus est, en mettant en cause la monarchie », a-t-il expliqué.

Réaction de Leterme
D'après le ministre-président flamand Yves Leterme, cette émission constitue « une caricature» des revendications flamandes. « C'est une manière très douteuse de soi-disant susciter le débat. Il s'agit seulement d'une recherche de sensationnalisme et d'une caricature d'un certain nombre d'exigences flamandes. J'y vois aussi une intention politique cachée. Ces méthodes sont indignes dans une société démocratique qui fonctionne bien", a-t-il ajouté ce jeudi matin sur les ondes de la radio flamande VRT.

Conséquences pour la RTBF
La ministre de l'Audiovisuel de la Communauté française, Fadila Laanan a convoqué Jean-Paul Philippot, l'administrateur général de la RTBF. « Je trouve le procédé tout à fait douteux », a-t-elle expliqué. « Et je me pose des questions déontologiques concernant les journalistes qui ont participé à cela, car c'est contraire à la réglementation de la Communauté française. »




(Jean-Paul Philippot. Belga)
Réponse de la RTBF
Jean-Paul Philippot s'est expliqué longuement sur le choix de diffuser une telle émission dont le but n'était pas, selon lui, de choquer. «Le documentaire de fiction, la mise en scène d’éléments probables et réels nous permet de se projeter dans les jours d’après » a-t-il expliqué. « C’est un problème qui concerne tout le monde et c’est cela que nous voulions mettre en exergue ».

Les téléspectateurs remettront-ils en cause la crédibilité de la RTBF? Philippot s'est exprimé à ce sujet: « Avant de lancer cette émission (deux ans de préparation: ndlr), nous avons mené le débat au sein de nos rédactions pour se demander ce que nous étions en train de faire. Notre travail c’est de donner des clés à nos spectateurs. Chacun d’entre nous a fait un réel travail de journaliste ».
La RTBF recherchait-t-elle à faire de l'audience? « Il ne s’agissait pas de faire de l’audience avec ce programme. Aucune annonce n’était d’ailleurs mise en place. Une certaine impertinence, une certaine audace et la volonté pour la rédaction d’apporter un débat - non pas de rédaction mais de chacun - sur le thème 'Que va devenir la Belgique?', c’était ça notre volonté».

Pour ou contre... Cette émission a tout de même le mérite d'avoir provoqué un électrochoc au sein de la population belge...
http://www.advalvas.be/fr/infos-actualite-La-Belgique-offusquee-par-le-docu-fiction-de-la-RTBF+7445+67
La vidéo:
http://www.dailymotion.com/Raed/video/xstqt_rtbf-belgique-secession
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zatopek
aspirant
aspirant


Nombre de messages : 73
Age : 37
Localisation : Suède
Date d'inscription : 21/12/2005

MessageSujet: Re: Le jour où la Belgique cessa d'exister   Jeu 14 Déc 2006 - 21:59

Gfrey a écrit:
On a néanmoins eu une bonne frayeur, voyant sous nos yeux la fin de la Belgique qu'on avait tous prédit...A quand la vraie sécession?

Excellent Smile
Un "War of the worlds" à la sauce Belge c'est plutôt ludique je pense si ça peut permettre des débats sur ce qu'est la Flandre aujourd'hui. et sur ses mouvements séparatistes.

http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3214,36-845584@51-845391,0.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.photos-suede.com/lang-sv/
Gfrey
bavard
bavard


Nombre de messages : 137
Date d'inscription : 17/09/2006

MessageSujet: Re: Le jour où la Belgique cessa d'exister   Ven 15 Déc 2006 - 0:30

Citation :
Excellent
Un "War of the worlds" à la sauce Belge c'est plutôt ludique je pense si ça peut permettre des débats sur ce qu'est la Flandre aujourd'hui. et sur ses mouvements séparatistes.
Ludique ça certainement, ce fût un véritable électrochoc qui a remit le débat sur le futur de la Belgique au centre des préoccupations. Les citoyens belges se lassaient de ce débat sur fond de réfomres insitutionnelles, de manoeuvres, de discussions technocratiques et de bureaucratie patente, on aurait dit que l'avenir de la Belgique ne les intéressait plus, la RTBF les a bien réveillé. Very Happy
Les belges on découverts une autre version de l'invasion extraterrestre d'Orsen Welles...Je vais m'en souvenir longtemps de celle là...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stephane
Calife


Nombre de messages : 963
Localisation : paris
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: Le jour où la Belgique cessa d'exister   Mar 19 Déc 2006 - 20:00

c'eut été un comble que l'histoire de la belgique se termine sur une blague belge Very Happy.
Cela ne vous a pas étonné que les autres chaines de télévision n'en parle pas?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gfrey
bavard
bavard


Nombre de messages : 137
Date d'inscription : 17/09/2006

MessageSujet: Re: Le jour où la Belgique cessa d'exister   Jeu 21 Déc 2006 - 22:38

stephane a écrit:
c'eut été un comble que l'histoire de la belgique se termine sur une blague belge Very Happy.
Cela ne vous a pas étonné que les autres chaines de télévision n'en parle pas?
Si et c'est ça qui m'a certifié que ce n'était qu'une mise en scène...Mais chapeau tout de même à la RTBF.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le jour où la Belgique cessa d'exister   Aujourd'hui à 23:28

Revenir en haut Aller en bas
 
Le jour où la Belgique cessa d'exister
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sièges RF en Belgique??
» visite du 8eme jour
» La devinette du jour...
» Séjour linguistique / Cours de polonais en Pologne
» Supplément du Figaro ce jour

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ecologie-Intelligence-Solidarité :: Archives :: Archives :: Le Journal independant-
Sauter vers: