Ecologie-Intelligence-Solidarité

Pour la fondation d'une France bâtie sur l'intelligence.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 La campagne présidentielle de terrain

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sandra
second conseiller
second conseiller


Nombre de messages : 294
Age : 33
Date d'inscription : 27/09/2006

MessageSujet: La campagne présidentielle de terrain   Lun 13 Nov 2006 - 20:25

La fédération à gauche pour l'alternative efficace



Les raisons de choisir Marie-George Buffet comme candidate du rassemblement antilibérale

vendredi 10 novembre 2006 (01h37)





Voici les raisons selon moi de choisir Marie-George Buffet comme candidate du rassemblement antilibéral.
Voyons les critères définis par les collectifs antilibéraux pour le choix de la candidature :

> "Rassembler au plus large. La capacité à rassembler l’unité la plus large possible de l’ensemble des composantes politiques, associatives, syndicales, citoyennes qui ont contribué à la victoire du non au référendum et ainsi contribuer à entraîner le maximum d’adhésions à notre démarche jusqu’aux urnes. Ce qui implique également de rendre particulièrement “ lisible ” le passage du social au politique."

Marie-George Buffet a été dès le début de la campagne pour le non au référendum en faveur d’une campagne commune de tous les antilibéraux contre cette constitution. Elle a participé au côté des personnalités politiques, syndicales et associatives opposées à la constitution à tous les meetings publics contre la constitution.

> "Faire vivre notre unité dans sa diversité. Cette diversité est notre richesse, mais elle est aussi le plus grand des obstacles pour désigner un seul nom. Aucun n’est issu d’une génération spontanée. Tous héritiers d’une longue histoire, qu’ils soient organisés ou pas dans un parti, ils ne peuvent aujourd’hui prétendre représenter parfaitement et de façon égale tous les courants qui traversent notre démarche. Et pourtant il sera nécessaire de le réaliser le mieux possible : c’est une question de respect de toutes les composantes mais aussi d’efficacité en termes électoraux."

Lors de la campagne pour le non à la constitution, Marie-George Buffet a partagé avec les autres partisans du non de gauche à la constitution (Bensancenot, Mélenchon, Bové...) le temps de parole radio-télévisé réservé au PCF. Le PCF s’est engagé clairement dans son congrés et sa conférence nationale : le rassemblement antilibéral ne doit pas être et ne sera pas un rassemblement "autour" du PCF.

> "La capacité à s’inscrire dans le cadre du travail collectif que va impliquer l’existence du groupe de porte-parole et toute l’équipe qui travaillera à cette campagne."

C’est Marie-George Buffet qui a été la première à lancer l’idée d’une campagne portée non pas pas une seule personne (le candidat) mais par un collectif de porte-parole représentatif de la diversité des forces qui composent le rassemblement antilibéral. Elle s’est engagée, si elle est choisie comme candidate, a travailler collectivement avec ce groupe de porte-parole.

> "Le respect de la stratégie et du programme. Il (elle) devra porter à la fois la stratégie et l’ensemble du programme et le rendre lisible au plus grand nombre."

Marie-George Buffet ainsi que le Parti Communiste Français sont en total accord avec la stratégie et le programme qui ont été définis par les collectifs unitaires. Elle s’engage si elle est choisie comme candidate à être la candidate du rassemblement antilibéral et pas la candidate du seul PCF.

> "La capacité à porter notre campagne. Même si nous serons volontaristes pour imposer la campagne la plus collective possible, nous savons quand même que le (la) candidat(e) sera le plus sollicité par les médias, débats contradictoires, meetings... Le tout dans une campagne intense. Il ou elle devra maîtriser ce savoir-faire avec l’aide et les soutiens nécessaires."

Avec son expérience de secrétaire nationale du PCF, de députée et de ministre, Marie-George Buffet a la capacité et la force de faire ce "job" très dur qu’est d’être candidat à une élection présidentielle. Elle a l’expérience des médias et a plusieurs fois participé à des débats contradictoires à la TV ainsi qu’à des interview télévisées notemment au journal télévisé. Elle a l’expérience de parler dans des meeting (meetings pour le non à la constitution mais aussi meeting géant à la fête de l’Humanité où elle a parlé devant plusieurs dizaines de milliers de personnes !).

> "Préserver notre avenir commun. Nous portons dès maintenant une vocation majoritaire pour une gauche de transformation. Mais nous savons également que cette campagne serait inutile pour changer la donne à gauche si elle ne s’inscrivait pas dans un processus de longue durée. Notre unité se doit d’avoir un avenir. Il nous faut donc un (une) candidat(e) qui permette ou tout au moins laisse ouverte cette perspective d’un rassemblement durable. Cette élection n’est pas un “ coup ” sans lendemain et la candidature devra porter le mieux possible cet espoir de construction commune."

Marie-George Buffet a dis qu’elle souhaite que le rassemblement antilibéral soit bien plus qu’une simple alliance électorale. Elle souhaite que ce soit une force politique, citoyenne nouvelle sur le long terme et pas seulement lors des élections.

De plus, Marie-George Buffet défend le rassemblement antilibéral et les candidatures communes depuis longtemps. Avant même que l’Appel pour un rassemblement antilibéral de gauche et des candidatures communes du 10 mai 2006 ait vu le jour elle militait ardemment pour le rassemblement.

En outre, Marie-George Buffet est soutenue par le Parti Communiste Français, un parti qui avec ses 140 000 militants et ses 11 000 élus partout en France est une force essentielle pour la réussite du rassemblement antilibéral.

À ceux qui disent "un chef de parti politique ne peut pas être le candidat du rassemblement antilibéral", je répondrait ceci : Marie-George Buffet s’est engagée, si elle est choisie comme candidate, à prendre congé de sa fonction de secrétaire nationale du PCF (n°1 du PCF). Elle ne sera donc plus ni la n°1 du PCF ni la porte-parole du PCF et se mettra à l’entière disposition de la campagne électorale.

En outre, le candidat doit avoir une bonne implantation auprès du peuple français. Marie-George Buffet, employée de mairie et vivant en HLM, a su rester proche des gens malgré son mandat de députée. Ainsi elle va régulièrement sur les marchés et à la rencontre des travailleurs à la sortie des usines pour distribuer des tracts et discuter avec les gens. Elle est connue et appréciée des ouvriers, des employés.

Enfin, un président de la République, en tant que représentant de la France à l’étranger, doit avoir une expérience et une stature internationale. Et bien Marie-George Buffet a une certaine expérience sur ce point. Ainsi, elle a rencontré il y a quelque jours le Président Irakien en visite en France. Lors de sa visite en France elle a également rencontre le Président Vénézuélien Hugo Chavez. Elle a aussi rencontré la célèbre pacifiste et militante des droits civiques américaine Angela Davis. Durant la guerre au Liban, Marie-George Buffet est allée dans ce pays et y a recontré le Président et le Premier Ministre Libanais. Marie-George Buffet, en tant que n°1 du PCF, rencontre régulièrement la réprésentante de la Palestine en France (l’ambassadrice de l’Autorité Palestinienne) et cette dernière a d’ailleurs participé au meeting à la fête de l’Humanité en septembre au côte de Marie-George Buffet. Enfin, en tant que n°1 du PCF elle a des rapports avec de nombreux partis communistes, antilibéraux et progressistes en Europe et dans le monde.

Yann GERMAIN, membre du Parti Communiste Français. Courriel : ya.germain@laposte.net Site internet : http://membres.multimania.fr/yanngermain

De : Yann GERMAIN
vendredi 10 novembre 2006

http://bellaciao.org/fr/article.php3?id_article=36636



Marie-George Buffet, candidate du PC

le 12/11/2006 - 13h27

La numéro 1 communiste a été choisie, avec 96% des suffrages, pour porter les couleurs d'un rassemblement antilibéral à la présidentielle.

Ses adversaires étaient Maxime Gremetz et Alain Karman.



Crédit Photo : TF1/LCI
Marie-George Buffet lors du vote des militants communistes pour désigner le candidat à la présidentielle, le 12 novembre 2006



Marie-George Buffet, numéro un communiste, a été choisie, avec 96% des suffrages exprimés, par les militants PCF pour porter les couleurs d'un rassemblement antilibéral à la présidentielle de 2007.

Le taux de participation a été de 66,2%. Sur 61.637 votants, la secrétaire nationale a recueilli 57.669 voix. Ses deux rivaux ont été laissés sur place. Maxime Gremetz, député de la Somme, défenseur d'un PCF courant sous ses propres couleurs, a réalisé 2,69% ; Jean-Jacques Karman, vice-président du conseil général de Seine-Saint-Denis, a obtenu 0,87% des suffrages.

La candidature de Marie-George Buffet sera présentée aux collectifs antilibéraux lors d'une réunion nationale les 9 et 10 décembre qui doit adopter "par consensus" une candidature commune à l'élection présidentielle. D'autes prétendants, dont le leader altermondialiste José Bové, briguent aussi l'investiture des antilibéraux.

D'après agence

http://tf1.lci.fr/infos/elections-2007/0,,3354551,00-marie-george-buffet-candidate-.html



En se fédérant, le bloc de radicalité de gauche rassemble efficacement toutes les aspirations d'une alternative politique concrète.
Pour confirmer sa volonté de choisir librement et ainsi pour faire respecter l'expression citoyenne, nationale et populaire déjà issue des urnes, chacun dispose de la possibilité de voter vraiment à gauche.
Le PCF participe utilement à ce projet alternatif.
En se mobilisant tous, celui-ci sera porté dans toute la France et déterminera une majorité politique non libérale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://louve-intrepide.forumactif.com/
Sandra
second conseiller
second conseiller


Nombre de messages : 294
Age : 33
Date d'inscription : 27/09/2006

MessageSujet: Re: La campagne présidentielle de terrain   Mar 14 Nov 2006 - 17:48

Comment la gauche peut elle se porter au pouvoir ?

Fédérer la gauche nécessite une candidature en son coeur mobilisatrice tant au premier tour qu'au second et, à défaut n'étant pas divisante au second, y compris par incompétence dans les débats effectifs ou ailleurs.
Cette candidature fédératrice de toute la gauche doit rassembler les partis politiques la composants et leurs représentants. C'est déjà beaucoup. D'autres personnalités peuvent biensûr s'exprimer.

Certes, au PS est associé une démission totale mais il s'agit là d'un abandon tandis qu'avec le rassemblement unitaire à gauche c'est le non cumul de fonctions qui se trouve appuyé.
Il ne s'agit pas non plus, à gauche, d'une démarche-sanction coup d'épée dans l'eau.
La fédération de la gauche doit porter le projet de société rassemblant contre la rupture vers le libéralisme économique.

Le soutien massif de la gauche par le vote concrétise sa possibilité d'accès au pouvoir

Le choix au PS de la candidature qui aura à participer aux combats politiques aidera peut-être à cette fédération.
Quoiqu'il en soit, seuls les imbéciles ne changent pas d'avis et, souvent, perdent ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://louve-intrepide.forumactif.com/
Sandra
second conseiller
second conseiller


Nombre de messages : 294
Age : 33
Date d'inscription : 27/09/2006

MessageSujet: Re: La campagne présidentielle de terrain   Ven 17 Nov 2006 - 16:45

En investissant parmi les trois prétendants la candidature la plus à droite, le PS a choisi la division.

A gauche, les formations politiques nécessitent d'autant plus de se fédérer. Un bloc de radicalité doit constituer une plate-forme de gouvernement.

Pour porter ce projet progressiste au pouvoir, le vote constitue l'instrument populaire efficace le plus utile. La promotion de ce vote représente la seule alternative.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://louve-intrepide.forumactif.com/
Sandra
second conseiller
second conseiller


Nombre de messages : 294
Age : 33
Date d'inscription : 27/09/2006

MessageSujet: Re: La campagne présidentielle de terrain   Ven 17 Nov 2006 - 19:07

En fait, en politique, la mode semble être au clonage.

On a du rose, du orange, du bleu mais le contenu reste le même.



Les roses se prétendent de toute la gauche.
Les bleus se prétendent de toute la droite.
Les orangesne se prétendent ni de droite, ni de gauche, rassembleurs de toute la gauche et de toute la droite. affraid Mais si ! Very Happy

Bleus, roses, oranges : Tous modérés, aucun extrémiste, tous différents, ils rassemblent toutes les tendances politiques mais peuvent gouverner ensemble ! Wink

Interchangeables, compatibles à souhait, tenant tous les discours etc. quand on est fatigué de l'un, on en met un autre et on alterne : Ceux sont nos clones les blocs centraux ! drunken



Sinon, pour vraiment changer et progresser ... Il y a aussi l'alternative avec le vote efficace ... Idea Arrow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://louve-intrepide.forumactif.com/
lekhan
bavard
bavard


Nombre de messages : 162
Age : 27
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 13/05/2006

MessageSujet: Re: La campagne présidentielle de terrain   Dim 19 Nov 2006 - 16:00

Les raisons de préférer clémentine Autain, ou José Bové, ou n'importe quels autres candidats: Marie Georges Buffet est chef du parti communiste. C'est un rassemblement UNITAIRE anti libéral Wink

Cordialement, les relants communistes j'en ai ma claque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://collectif-ennui.blogspot.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La campagne présidentielle de terrain   Aujourd'hui à 0:49

Revenir en haut Aller en bas
 
La campagne présidentielle de terrain
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Top 30 des affiches de la campagne présidentielle de Sarkozy
» Le film documentaire sur Bayrou
» Comment trouver un terrain ou une maison/grange/ferme pas chère, à la campagne ?
» Vigour 3+ ou 4+ de Britax pour campagne? Taille des roues?
» Pliko P3 Naked : confortable sur terrain accidenté ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ecologie-Intelligence-Solidarité :: Politique :: Institutions-
Sauter vers: