Ecologie-Intelligence-Solidarité

Pour la fondation d'une France bâtie sur l'intelligence.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 La plus grave crise économique de l'histoire.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
fourmi
second secretaire
second secretaire


Nombre de messages : 877
Age : 67
Localisation : Agii Deka (Crète)
Date d'inscription : 21/12/2005

MessageSujet: Re: La plus grave crise économique de l'histoire.   Mer 6 Déc 2006 - 10:21

Citation :
Quant à votre fameuse "culture humaine", puis-je savoir en quoi elle consiste ?

Les bases en sont :



- L'univers et le temps sont vastes et n'ont pour limites humainement accessibles que celles que l'homme décide de retenir comme limites.

- Dans cette infinité est apparue un jour une petite planète qui s'est développée dans le Temps.

- Dans ce temps, rapporté à l'échelle temporelle humaine (une année de 365 jours), si l'on suppose que la naissance de la planète Terre a eu lieu le 1er janvier à 0 h00 d'une année, l'humanité est apparue quant à elle dans les 10 dernières secondes qui précèdent le 31 décembre à minuit.... et la planète Terre disparaîtra aux alentours du 1er avril de l'année suivante.




Dans ce contexte, l'humain apparaît comme une très modeste fourmi qui ne passera qu'un temps limité sur la planète Terre.

Dans ce contexte, il semble évident qu'il serait SAGE, pour tous les humains, de vivre leur vie de la manière la plus agréable possible, tout aussi agréable que le furent les neufs premiers mois de leur existence dans le ventre maternel.

Pour ce faire, les hommes ne devraient jamais perdre de vue que le sang de chacun d'eux est rouge, que les larmes de chacun d'eux sont salées et qu'il n'est nullement nécessaire de faire couler le sang ou les larmes pour en être assuré.





Mais puisque les humains ont besoin de textes de références, je leur PROPOSE celui-ci :


Citation :
DECLARATION CONSTITUTIVE INTEMPORELLE…..

Article 1 : Un individu est un être humain vivant sur Terre indifféremment de son sexe, de son âge, de son origine, de sa culture, etc.

Article 2 : Le souhait et la volonté de tout individu est de mener une existence heureuse.

Article 3 : Une société est constituée quand deux individus au moins sont en situation de coexistence.

Article 4 : Les souhaits et les volontés d'une société sont :
- de permettre à chacun des individus qui la composent de mener une existence heureuse .
- d'assurer le bonheur collectif

Article 5 : Toujours et partout, un individu d'une société doit pouvoir vivre en parfaire harmonie avec tout autre individu, que cet autre individu soit de sa société ou d'une autre.

Article 6 : Les rapports entre les individus et les rapports entre les sociétés sont régis par les mêmes principes de volonté d'une existence individuelle heureuse et d'un bonheur collectif.

Article 7 : Les principes fondamentaux de coexistence heureuse se définissent ainsi :
- chacun peut mener une existence heureuse dans le respect du bonheur de celle
des autres.
- chacun peut contribuer au bonheur de l 'existence des autres dans le respect de leur souhait et de leur volonté.

Article 8 : Les individus qui composent une société ont des activités leur donnant les moyens:
- de mener une existence heureuse
- de contribuer au bonheur collectif

Article 9: tout individu d'une société contribue au bonheur de 1'existence des autres individus, que ceux-ci appartiennent à une société ou à une autre

Article 10 : La contribution au bonheur collectif se présente sous deux formes :
- donner des moyens matériels à la société pour qu'elle assure le bonheur collectif
- avoir une activité politique pour suggérer ou/et organiser la gestion de ces moyens collectifs.

Article 11 : Le politique est un individu qui a envie et compétence pour suggérer ou/et organiser la gestion des moyens matériels de la société et qui a reçu mandat de ses membres pour exercer cette fonction.

Article 12 : La fonction politique est une fonction au même titre que les activités des autres individus de la société.


Article 13 : Cette fonction a les caractéristiques suivantes :
- écoute et étude des besoins et demandes des individus de la société.
- Harmonisation de ces besoins et demandes avec les principes fondamentaux de coexistence heureuse et les nécessités naturelles du respect de l'environnement humain.
- Propositions de mesures concrètes, simples et objectivement réalisables.
- Application de ces mesures dès lors que chaque individu de la société aura expressément signifié son accord personnel.

Article 14 : La responsabilité du politique trouve ses limites naturelles :
- quand son envie ou/et sa compétence cessent.
- Quand les autres individus de la société expriment un souhait et une volonté différents de ceux du politique.

Article 15 : Pour exercer la plénitude de sa fonction, le politique est entouré de collaborateurs qui ont pour missions :
- de recenser, collecter et analyser les besoins et demandes des individus de la société.
- De veiller au respect de l'harmonie de ces besoins et demandes avec les principes fondamentaux de coexistence heureuse et les nécessités de respect de l'environnement humain.
- De suggérer, envisager, chiffrer, définir des mesures concrètes, simples et objectivement réalisables.
- De mettre en œuvre, évaluer dans leur réalité, critiquer les mesures antérieurement approuvées par les individus.

Article 16 : L'ensemble des collaborateurs du politique se nomme administration. Les services rendus par cet ensemble sont publics puisqu'ils sont destinés à permettre à chacun et à tous de mener une existence heureuse.

Article 17 : Les activités des individus composant ce service public sont des activités au même titre que les activités des autres individus de la société.

Article 18 : Les activités des membres du service public sont en permanence exposées, expliquées, justifiées avec transparence et objectivité aux autres individus de la société qui ont la possibilité constante de les critiquer ou de les remettre en cause.

Article 19 : Le service public constitue une société parmi les autres et, à ce titre, est régi par les mêmes principes de volonté d'une existence individuelle heureuse et d'un bonheur collectif.

Michel FOURNIER

14 mai 1994

Cordialement

fourmi


Dernière édition par le Dim 10 Déc 2006 - 9:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.origines.fr.st
laocoon
aspirant
aspirant


Nombre de messages : 51
Date d'inscription : 18/09/2006

MessageSujet: Re: La plus grave crise économique de l'histoire.   Mer 6 Déc 2006 - 19:49

Je ne vois pas trop ce que ça a de "culturel"... Admettons que ce soit une conception de la société et de l'homme, mais une culture, je ne pense pas.
De plus, vous me reprochez mon intégrisme et mon intolérance alors que je ne vous ai rien dit, mais votre "Constitution" pose bel et bien des dogmes qui rejettent certaines cultures, j'en veux pour exemple le 2, qui rejette toute religion.
Sachez toutefois que j'adhère à cette conception, et même très fortement mais je considère qu'aucune action efficace ne se fait sans intolérance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fourmi
second secretaire
second secretaire


Nombre de messages : 877
Age : 67
Localisation : Agii Deka (Crète)
Date d'inscription : 21/12/2005

MessageSujet: Re: La plus grave crise économique de l'histoire.   Mar 12 Déc 2006 - 11:43

Citation :
mais votre "Constitution" pose bel et bien des dogmes qui rejettent certaines cultures, j'en veux pour exemple le 2, qui rejette toute religion.

Pardon ????? !!!!!

Mais où êtes-vous allé chercher ce que vous osez écrire ici ????

L'article 2 est sans ambigüité :

"Article 2 : Le souhait et la volonté de tout individu est de mener une existence heureuse."

Ou alors vous avez mal compris ce qui est écrit ici, ou bien, pour vous, le fait que des religions existent est incompatible avec l'idée d'une existence heureuse !

Si vous pensiez cela, je serais assez d'accord avec vous puisque, pour ma part, je cherche une religion qui acceptât toutes les autres, y compris l'absence de religion....

Je ne l'ai pas trouvée.... je l'ai fondée....

En tous cas, vous m'amusez beaucoup avec des arguties si peu fondées !

Cordialement

fourmi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.origines.fr.st
laocoon
aspirant
aspirant


Nombre de messages : 51
Date d'inscription : 18/09/2006

MessageSujet: Re: La plus grave crise économique de l'histoire.   Mar 12 Déc 2006 - 19:56

Mettons nous d'accord : l'existence, c'est la vie terrestre et sensible.
Dans ce cas, de nombreuses religions (pour ne pas dire toutes) promeuvent un sacrifice de l'existence au bénéfice, disent-ils de la vie dans l'au-delà. J'en veux pour exemple les catholiques qui doivent vivre dans l'existence une vie de prière, de respect etc etc... Ou les hindous qui "pratiquent le zen" pour mieux se réincarner plus tard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fourmi
second secretaire
second secretaire


Nombre de messages : 877
Age : 67
Localisation : Agii Deka (Crète)
Date d'inscription : 21/12/2005

MessageSujet: Re: La plus grave crise économique de l'histoire.   Mar 12 Déc 2006 - 20:31

Nous sommes d'accord....

Je suis dans la vie terrestre et sensible.... sans avoir besoin de "religion"... et pourtant je vis dans un pays très religieux qui se prétend laïque....

Je vis en Crète et c'est là que, après en avoir bâti le projet pendant plus de trente années, je me suis installé en juillet.

Je SAIS que c'est là MON paradis.... et chaque jour qui passe me donne raison....

Alors, pourquoi attendre la mort et un éventuel au-delà ????

Pourquoi une religion , quelle qu'elle soit ?

Pourquoi un quelconque dieu, quel qu'il soit, puisque j'ai été capable, moi-même, sans aucune aide, de pouvoir vivre dans ce qui me convient ?

Pourquoi, pourquoi..... mais même, finalement, pourquoi tous ces pourquoi ?

Je vis ENFIN....

Cordialement

fourmi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.origines.fr.st
kronk
bizut


Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: La plus grave crise économique de l'histoire.   Mer 7 Fév 2007 - 23:07

Trés bon ce post, mais ne vous inquiétez pas, la suite va bientot se jouer....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La plus grave crise économique de l'histoire.   Aujourd'hui à 21:10

Revenir en haut Aller en bas
 
La plus grave crise économique de l'histoire.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Crise économique au ... Vatican
» Laurent Beauvais et la crise économique.
» Grave crise d'énérgie au Maroc
» Crise économique en Côte-d'Or
» BŒUF ÉCONOMIQUE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ecologie-Intelligence-Solidarité :: Politique :: Economie et Social-
Sauter vers: