Ecologie-Intelligence-Solidarité

Pour la fondation d'une France bâtie sur l'intelligence.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 J’emmerde le vote utile

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Sandra
second conseiller
second conseiller


Nombre de messages : 294
Age : 33
Date d'inscription : 27/09/2006

MessageSujet: J’emmerde le vote utile   Sam 21 Oct 2006 - 22:48

J’emmerde le vote utile

par monolecte, 20 septembre 2006

Doit-on aller voter comme on va parier au champ de courses?

Ma candidature, espérée et ressentie par nombre d’entre nous comme meilleure solution pour défendre nos idées, est devenue impossible parce qu’elle souffrait d’un inconvénient de taille : la probabilité d’une victoire était faible et nombre de camarades auraient préféré défendre, contre leurs convictions, un autre candidat en mesure de gagner, selon la mécanique du vote utile
Le choix de l’alliance, Arnaud Montebourg, 24 juillet 2006


Les convictions exprimées, c'est plus utile pour la démocratie.



La question n’est pas de savoir si j’avais l’intention ou non de voter pour Arnaud. Elle n’est même pas de savoir pour QUI je compte voter, mais POUR QUOI et aussi POURQUOI.

Alors que le débat autour du TCE a fait la démonstration de l’appétence de démocratie participative de nos concitoyens, comme je l’avais déjà écrit à l’époque, ces aspirations légitimes sont aujourd’hui totalement noyées dans les guerres d’appareils et les combats de chefs. Ce qui permet de faire l’impasse sur le point capital de cette campagne électorale qui avance en tongs sans dire son nom : l’absence de projet de société.

Tout l’intérêt de la présence de Montebourg dans cette pré-campagne électorale était de remettre sur le tapis l’inadéquation[1], pour le moins, des institutions de la 5ème République pour maintenir ne serait-ce qu’un vernis démocratique dans une société totalement marchandisée et soumise aux diktats des multinationales. Et un bon débat de fond, ne serait-ce que sur le mode de gouvernance le plus adapté à notre époque, aurait été le bienvenu, en ces temps de disette idéologique.

Au lieu de cela, nous alllons irrémédiablement vers un affrontement de personnes sans grand intérêt, à savoir :
Pour vous administrer de force une politique économique franchement néo-libérale à la Bush/Blair, vous préférez Sarko ou Sarkozette?

Bref, me voilà très énervée, tant j’ai la certitude que l’on va de nouveau me confisquer mon vote citoyen sans autre forme de procès. Je pense que parti comme c’est, ils ne vont même pas se fouler à faire semblant d’écrire un programme. De toute manière, cela vaut mieux pour eux tous : ce ne pourrait être qu’un programme commun, puisque les deux grands partis se rejoignent sur le point clé de leur projet de société : sa totale soumission à l’économisme globalisé, sans aucune autre espèce de considération, quelle soit humaine, écologique, morale… etc.
La justification du non-choix

A partir du moment où les deux appareils politiques ne proposent fondamentalement que la même vision du monde, il est important de soumettre la masse abrutie des électeurs à ce non-choix. Ce qui est là tout l’intérêt du foutu vote utile.
Le concept est simple : chaque citoyen ne peut se prononcer sur le type de société dans lequel il veut évoluer qu’une fois tous les 5 ans. Ensuite, tout ce qui lui tombe sur la gueule est sensé être légitimé par le blanc-seing électoral, puisqu’entre deux consultations, nous ne sommes plus qu’une masse bêlante et stupide. Toute l’astuce, aujourd’hui, c’est de ne plus donner le choix au peuple borné, même de temps en temps, de faire en sorte que les grandes orientations se décident sans lui, en dehors de tout contrôle démocratique. Donc, on lui explique bien qu’il n’y a que deux partis qui ont une chance de gagner : Sarko ou Sarkozette. Et que ce serait un peu con de voter pour quelqu’un d’autre[2], puisque que les autres candidats ne sont là que pour la figuration et faire joli sur les plateaux télé pendant la campagne officielle.

Ce qui revient à dire que même si l’on désapprouve totalement le modèle de société prôné par les deux Janus, ce sera forcément cela qui va sortir des urnes et que si l’on veut que notre vote fasse partie du camp des vainqueurs, il faudra se prononcer sur des caractéristiques secondaires qui ne remettent en rien en cause le projet global[3]. Et l’on arrive ainsi à la conclusion que voter selon ses convictions ne sert à rien!

Ce qui prouve, une fois de plus, que personne n’a réellement compris la portée du premier tour de 2002.
Ce qui me conforte plus que jamais dans l’idée qu’il convient au contraire de résister à ce hold up sur les urnes!
Ce qui me pousse à penser que plus que jamais les citoyens doivent refuser le marketing politique à deux balles et forcer ceux dont c’est soit-disant le métier à aller au débat de fond, sur nos institutions, sur nos choix de société, sur la manière dont nous souhaitons Vivre-Ensemble[4] dans les prochaines années.

Car si nous décidons de tourner le dos au mythe du vote utile[5], si nous décidons que voter, c’est exprimer nos aspirations profondes, alors ce pourrait être une formidable surprise qui sortira des urnes en 2007!

Notes

[1] J’aurais pu écrire déliquescence, ce qui eut été plus adapté, tant la caste au pouvoir a détourné les instruments de gouvernance à son seul profit, mais cela résonne bien trop “déclinologue” à mon oreille!

[2] En fait, pour une alternative politique

[3] En gros, Karsher ou Mitard, solidarité a minima ou charité, avec ou sans vaseline…

[4] J’écris toujours ce mot dans son sens Arendtien

[5] Comme si voter selon ses convictions était inutile!

septembre 20th, 2006
Categories: analyses, Agnès Maillard . Author: monolecte

http://lemondecitoyen.com/2006/09/20/jemmerde-le-vote-utile/



Convictions progressistes, impératifs écologiques, luttes sociales etc.
Allons nous tout abdiquer pour le seul bénéfice d'une certaine utilité ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://louve-intrepide.forumactif.com/
sympatik
Calife


Nombre de messages : 454
Date d'inscription : 29/12/2005

MessageSujet: Re: J’emmerde le vote utile   Dim 22 Oct 2006 - 18:21

Sandra a écrit:

Pour vous administrer de force une politique économique franchement néo-libérale à la Bush/Blair, vous préférez Sarko ou Sarkozette?

Je ne sais pas qui est Sarkozette et je trouve franchement ce petit texte assez ridicule... l'auteur fait dans la caricature, le manichéisme et le manque évident d'information sur le programme du PS.
Maintenant, chacun est libre de voter pour qui il veut... j'observe d'ailleurs qu'en 2002, pas moins de 7 candidats de gauche étaient présents hors PS au 1er tour.
Pour quel(s) résultat(s) ?
scratch

_________________
Le libéralisme, c'est le renard libre dans le poulailler libre - Jean Jaurès
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sandra
second conseiller
second conseiller


Nombre de messages : 294
Age : 33
Date d'inscription : 27/09/2006

MessageSujet: Re: J’emmerde le vote utile   Dim 22 Oct 2006 - 18:37

En approfondissement à mon message précédent, je rajouterais que la meilleure façon de soutenir, promouvoir, développer et ainsi porter ses convictions est tout simplement de voter pour ceux qui les incarnent les mieux.

Sinon, se représenter le paysage politique comme stable et immuable est une très grave erreur d'analyse.
Parfois, un simple petit événement catalyseur peut bouleverser voire inverser les rapports de forces.

Ainsi, assurer les conditions de possibilité de la mise en application de ses convictions s'avère l'attitude la plus efficace.
En effet, de la conjugaison de ce soutien avec un contexte favorable peut résulter une synergie aboutissant à ce changement politique majeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://louve-intrepide.forumactif.com/
sympatik
Calife


Nombre de messages : 454
Date d'inscription : 29/12/2005

MessageSujet: Re: J’emmerde le vote utile   Dim 22 Oct 2006 - 19:00

Sandra a écrit:
En approfondissement à mon message précédent, je rajouterais que la meilleure façon de soutenir, promouvoir, développer et ainsi porter ses convictions est tout simplement de voter pour ceux qui les incarnent les mieux.

Ai-je prétendu le contraire ?
Reste qu'il n'y a pas que la présidentielle en France et que les législatives sont au moins aussi importantes pour porter ses idées.
Il me semble alors étonnant que "la gauche de la gauche" se focalise juste sur le 1er scrutin et se montre dans le même temps incapable de présenter des candidats dans chacune des 577 circonscriptions.

Sandra a écrit:
Sinon, se représenter le paysage politique comme stable et immuable est une très grave erreur d'analyse.
Parfois, un simple petit événement catalyseur peut bouleverser voire inverser les rapports de forces.

Wait & see.
Un événement pourtant important comme le rejet du TCE par referendum ne me semble pas avoir "catalysé" grand chose.
Et le bal des prétendants à la candidature unique (Buffet, Besancenot, Bové, Salesse, Autain, Braouezec etc.) n'est pas forcément le signe d'un prochain bouleversement des rapports de force.

Au passage, tu devrais étudier l'histoire des circonscriptions en France... certaines n'ont quasiment jamais changé de couleur politique depuis + d'1 siècle, preuve que le paysage reste parfois assez immuable, qu'on le veuille ou non.

Sandra a écrit:
Ainsi, assurer les conditions de possibilité de la mise en application de ses convictions s'avère l'attitude la plus efficace.
En effet, de la conjugaison de ce soutien avec un contexte favorable peut résulter une synergie aboutissant à ce changement politique majeur.

L'espoir fait vivre... mais je ne pense pas, personnellement, que le grand soir soit pour demain.
Wink

_________________
Le libéralisme, c'est le renard libre dans le poulailler libre - Jean Jaurès
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sandra
second conseiller
second conseiller


Nombre de messages : 294
Age : 33
Date d'inscription : 27/09/2006

MessageSujet: Re: J’emmerde le vote utile   Dim 22 Oct 2006 - 19:35

Les législatives seront aussi, ne t'inquiète pas, l'occasion de la promotion de la gauche.

Le rejet de la ratification du TCE est une conséquence en soit.
Ensuite, c'est lors des élections, par définition, que l'on peut constater concrètement les changements concernants les scores électoraux.

Quant à la touche professorale avec laquelle tu poursuis celle-ci reste de l'ordre de la forme par opposition au fond. En absence de contreargument concret disponible, tu me déclares par le seul moyen des mots non crédible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://louve-intrepide.forumactif.com/
sympatik
Calife


Nombre de messages : 454
Date d'inscription : 29/12/2005

MessageSujet: Re: J’emmerde le vote utile   Dim 22 Oct 2006 - 20:51

Sandra a écrit:
Les législatives seront aussi, ne t'inquiète pas, l'occasion de la promotion de la gauche.

De "la gauche de la gauche", plutôt, ou d'une gauche, de tendance communisante.
Mais je trouve bien présomptueux de revendiquer le monopole de la gauche en occultant le PS (sur la base de caricatures de son programme ou de ses candidats).
D'autant que les seuls députés, sénateurs ou maires communistes ne doivent leur élection qu'à des accords avec le PS...

Sandra a écrit:
Le rejet de la ratification du TCE est une conséquence en soit.
Ensuite, c'est lors des élections, par définition, que l'on peut constater concrètement les changements concernants les scores électoraux.

C'est bien pour cela que j'ai écrit "wait and see" dans mon précédent post.
Permets-moi juste de douter que Buffet ou Besancenot totalisent chacun 20% des voix au 1er tour de la présidentielle mais je peux me tromper...

Sandra a écrit:
Quant à la touche professorale avec laquelle tu poursuis celle-ci reste de l'ordre de la forme par opposition au fond. En absence de contreargument concret disponible, tu me déclares par le seul moyen des mots non crédible.

Désolé si je donne l'impression de jouer au prof avec toi, ce n'est pas mon but.
Mais quand tu me dis que je n'ai pas de contre argumentaire concret par rapport au texte que tu as c/c, ça me fait sourire.
Car le texte est tout sauf concret et se contente de renvoyer dos à dos PS et UMP (avec une petite touche injurieuse envers Ségolène Royal, soit dit en passant) sans faire allusion au programme du PS... qu'il est quand même très difficile de qualifier de "néo-libéral" si on fait preuve d'un peu de bonne foi.

Maintenant, une fois encore, chacun est libre de son vote et je n'espère pas te convaincre.
Wink

_________________
Le libéralisme, c'est le renard libre dans le poulailler libre - Jean Jaurès
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fourmi
second secretaire
second secretaire


Nombre de messages : 877
Age : 67
Localisation : Agii Deka (Crète)
Date d'inscription : 21/12/2005

MessageSujet: Re: J’emmerde le vote utile   Dim 22 Oct 2006 - 21:25

Citation :
Maintenant, une fois encore, chacun est libre de son vote et je n'espère pas te convaincre.

En grec, en Crète , on dit :" Δεν ελπιςο τιποτα Δεν πιστεβο τιποτα ειμαι ελεφτεροσ " ce qui se traduit par : "Je ne crains rien, je n'espère rien, je suis libre"....

Citation de Nikos KAZANTZAKIS, auteur de ZORBA le GREC, du Christ REcrucifié .....


http://fr.wikipedia.org/wiki/Nikos_Kazantzakis

Cordialement

fourmi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.origines.fr.st
Sandra
second conseiller
second conseiller


Nombre de messages : 294
Age : 33
Date d'inscription : 27/09/2006

MessageSujet: Re: J’emmerde le vote utile   Dim 22 Oct 2006 - 22:20

Quant à la nature du texte que j'ai diffusé, laissons les lecteurs de ce topic s'en faire leur propre avis.

Si être pour la version libéralisé du capitalisme n'est pas être de droite, qu'est ce alors bien qu'être de droite ?

Le PS n'est ni socialiste ni même de gauche. Il n'est même plus de droite non libéral.

Le PS, l'UDF et l'UMP forme un clone.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://louve-intrepide.forumactif.com/
stephane
Calife


Nombre de messages : 963
Localisation : paris
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: J’emmerde le vote utile   Dim 22 Oct 2006 - 23:25

Sandra a écrit:

Le PS n'est ni socialiste ni même de gauche. Il n'est même plus de droite non libéral.
Discutons des actions concrètes qui sont proposées!
Je me permets un doublon:
programme des candidats du PS sur le thème économie social:
Laurent Fabius:
-augmentation immédiate de 100 euros du smic.
-cotisations sociales allégées pour les entreprises de moins de 50 salariés.
-suppression des régimes sociaux favorisant les stock-options sauf pour les nouvelles entreprises pendant leurs 5 premières années.
-suppression des exonérations de cotisations sociales
-mise en place du principe du délocalisateur-payeur.
-budget de la recherche augmenté de 10% par an.
-nouveau prélevement consacré au vieillissement et à la dependance.
-élaboration d'un traité d'harmonisation sociale au niveau européen.
-mise en place d'une "fourchette"pour limiter les écarts d'impôt entre les sociétés.

Ségolène Royal
-régionalisation des aides économiques aux entreprises.
-subordination à l'emploi des subventions publiques.
-engagement des entreprises à ne pas licencier et à ne pas délocaliser tant qu'elles ne font pas de bénéfices.
-réduction du train de vie de l'état.
-fiscalité incitative en faveur de la recherche et des éco(logiques) industries.
-assouplissement des 35 heures
-syndicalisme de masse.
-transfert sur la fiscalité des cotisations maladie et famille.
-harmonisation des retraites.
-réforme du pacte de stabilité europeen afin de retirer les dépenses liées à la recherche.

Dominique Strauss-Kahn

-Dépenses de recherches publiques et privées devant atteindre 3% du pib d'ici 2 ans.
-obligation pour les entreprises de moins de 200 salariés de recruter un certain pourcentage d'apprentis.
-transfert des avantages accordés aux entreprises en zone franche en faveur des habitants habitant dans ces territoires afin de favoriser le recrutement local
-modulation de l'impôt sur les sociétés afin de favoriser les contrats à durée indeterminée.
-Les entreprises délocalisant en période de bénéfices devront continuer à payer la taxe professionnelle pendant 3 ans.
-nationalisation temporaire des entreprises menacées de liquidation mais jugées stratégiques.

-possibilités pour tout salarié de se former une année (un tiers payé par l'entreprise, un tiers par l'état, un tiers par le salarié lui même)
-mise en place d'une loi sur la faillite permettant de protéger les biens personnels des artisans.
-harmonisation des bases de l'impôt sur les sociétés
-réforme de la politique de la concurrence permettant l'émergence de "champions européens".



Notons aussi que le progamme commun prévoit l'augmentation du SMIC, la renationalisation d'EDF, l'abrogation de la loi Fillon...
Où sont les odieuses propositions libérales de Sarko? La gauche a t-elle parlé de privatisation de l'enseignement en fac? Où est la FUSION entre l'UMP et le PS? N'abusons pas!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sandra
second conseiller
second conseiller


Nombre de messages : 294
Age : 33
Date d'inscription : 27/09/2006

MessageSujet: Re: J’emmerde le vote utile   Lun 23 Oct 2006 - 14:26

LF : Six lignes en rouge dont une en grand.
SR : Deux lignes en rouge.
DS-K : Quatre lignes en rouge.

Ce message mets en évidence que l'on a SR la plus à droite, DS-K moins à droite et LF le moins à droite.

Idea Arrow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://louve-intrepide.forumactif.com/
sympatik
Calife


Nombre de messages : 454
Date d'inscription : 29/12/2005

MessageSujet: Re: J’emmerde le vote utile   Lun 23 Oct 2006 - 16:42

Sandra a écrit:
Le PS n'est ni socialiste ni même de gauche. Il n'est même plus de droite non libéral.

Euh... puis-je avoir l'outrecuidance de te demander sur quoi tu te bases pour tirer une sentence aussi définitive (et, de mon point de vue, totalement délirante) ?

Sandra a écrit:
Le PS, l'UDF et l'UMP forme un clone.

Et la LCR, le PCF et LO forment un clown ?
drunken

(désolé, mais j'ai du mal à répondre sérieusement à une telle affirmation de ta part)

_________________
Le libéralisme, c'est le renard libre dans le poulailler libre - Jean Jaurès
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gfrey
bavard
bavard


Nombre de messages : 137
Date d'inscription : 17/09/2006

MessageSujet: Re: J’emmerde le vote utile   Lun 23 Oct 2006 - 18:56

Citation :
Euh... puis-je avoir l'outrecuidance de te demander sur quoi tu te bases pour tirer une sentence aussi définitive (et, de mon point de vue, totalement délirante) ?
Ne viens pas nous dire que le PS actuel à une quelconque appartenance avec le socialisme. Il a tout bradé depuis mitterand: ses principes, ses valeurs, son histoire, son projet historique,...bref tout ce qui faisait de lui un parti de gauche digne de ce nom.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lekhan
bavard
bavard


Nombre de messages : 162
Age : 27
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 13/05/2006

MessageSujet: Re: J’emmerde le vote utile   Lun 23 Oct 2006 - 21:07

Je suis sacrement d accord avec Gfrey sur ce point.

Par ailleurs si l on tiens compte du programme de fabius, autant faire de même avec celui de n importe quel opportuniste.

Resultat le 10 decembre commence le choix pour un candidat unitaire d extrême gauche( gauche?) Attendons et jugeons.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://collectif-ennui.blogspot.com/
sympatik
Calife


Nombre de messages : 454
Date d'inscription : 29/12/2005

MessageSujet: Re: J’emmerde le vote utile   Lun 23 Oct 2006 - 21:32

Gfrey a écrit:

Ne viens pas nous dire que le PS actuel à une quelconque appartenance avec le socialisme. Il a tout bradé depuis mitterand: ses principes, ses valeurs, son histoire, son projet historique,...bref tout ce qui faisait de lui un parti de gauche digne de ce nom.

Tu conclues donc, comme Sandra, que le PS est un parti de droite libérale ?
Shocked

Franchement, je trouve que ça tourne au procès en sorcellerie sur la base de formules abstraites et de conclusions lapidaires.
Stéphane a justement rappelé sur ce topic les propositions évoquées par les 3 candidats à la candidature (qui n'ont suscité aucun commentaire) et j'ai déjà fourni sur ce forum le lien vers le projet complet adopté en vue de la présidentielle (là encore, sans obtenir de commentaires).

http://www.parti-socialiste.fr/tiki-download_file.php?fileId=231

Que le PS soit de tendance sociale-démocrate et pas communiste n'a rien d'une découverte, la scission de la SFIO et la naissance du PCF datent de + de 80 ans... mais je trouve assez ahurissant de l'accuser de ne plus être à gauche, comme si la gauche se limitait à l'URSS ou à Besancenot.

Et je te mets par exemple au défi de me prouver qu'il trahit ses valeurs ou son histoire, alors même que les 3 candidats (ou du moins 2 d'entre eux, Fabius et Royal) se réfèrent assez souvent à Jaurès ou à Blum.

Désolé mais selon moi le PS n'a rien du New Labour de Blair, du SPD de Shroeder ou des DS italiens (carrément ex-communistes, eux) soutenant Prodi, qui ont sacrifié leur idéologie sur l'autel du libéralisme.

lekhan a écrit:
Resultat le 10 decembre commence le choix pour un candidat unitaire d extrême gauche( gauche?) Attendons et jugeons.

On verra en effet sur quoi débouche la tentative d'une candidature unique à la gauche du PS... pour l'instant, j'avoue avoir du mal à y voir clair et ne pense pas être le seul.
Mais si cette candidature se construit dans la seule opposition frontale au PS, elle n'aura aucun intérêt à mes yeux.

_________________
Le libéralisme, c'est le renard libre dans le poulailler libre - Jean Jaurès
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gfrey
bavard
bavard


Nombre de messages : 137
Date d'inscription : 17/09/2006

MessageSujet: Re: J’emmerde le vote utile   Lun 23 Oct 2006 - 21:55

Citation :
Tu conclues donc, comme Sandra, que le PS est un parti de droite libérale ?

Je n'ai pas dit ça...bien que l'appareil du parti soit en train de tomber sous les coups des sociaux libéraux.
Citation :
Stéphane a justement rappelé sur ce topic les propositions évoquées par les 3 candidats à la candidature (qui n'ont suscité aucun commentaire) et j'ai déjà fourni sur ce forum le lien vers le projet complet adopté en vue de la présidentielle (là encore, sans obtenir de commentaires).
Propositions sociales démocrates trop timorées selon moi pour qu'elles rencontrent l'opinion populaire...pour l'instant le PS joue la carte de l'immobilisme avec de vieux discours redondants et creux qui ne font qu'éffleurer les problèmes sociaux. Il n'y a qu'au NPS où l'on commence à sortir de la torpeur et de l'inertie.
Citation :
Que le PS soit de tendance sociale-démocrate et pas communiste n'a rien d'une découverte, la scission de la SFIO et la naissance du PCF datent de + de 80 ans... mais je trouve assez ahurissant de l'accuser de ne plus être à gauche, comme si la gauche se limitait à l'URSS ou à Besancenot.
Oui la scission entre modérés et maximalistes de gauche date bien de 1920...mais la deuxièlme scission bien plus grave, qui a séparé le parti de sa base populaire, elle n'est intervenue que lorsque Mitterand a mit au placard de manière définitive la "rupture", le changement progressif et implacable. Lorsque le PS est passé du socialisme (les hommes de Mitterand refusaient d'ailleurs qu'ont les qualifient sociaux-démocrates) à la sociale-démocratie.
Citation :
Et je te mets par exemple au défi de me prouver qu'il trahit ses valeurs ou son histoire,
En soutenant la privatisation de pans entiers de l'économie française par exemple...je parle des septennats de mitterand et de la gauche plurielle au pouvoir...qu'elle désillusion.
Citation :
alors même que les 3 candidats (ou du moins 2 d'entre eux, Fabius et Royal) se réfèrent assez souvent à Jaurès ou à Blum.
Oui...et par ailleurs DSK a deux portraits accrochés dans son bureau: Guesde et Jaurès; et il chante de temps en temps l'internationale; d'ailleurs je l'ai même vu se receuillir une fois au monument dédié aux communards...mais y vois tu une once de crédibilité dans ces références, ces attachements? Moi je n'en vois aucuns tant l'image entre en contradiction tellement profonde avec les faits et les actions au pouvoir...Fabius l'arriviste qui a mené une politique digne de la droite dure ne mérite pas plus d'égards...désolé mais les discours maximalistes du PS me laisse de marbre depuis qu'il s'est rapproché des courrants libéraux.
Citation :
Désolé mais selon moi le PS n'a rien du New Labour de Blair, du SPD de Shroeder ou des DS italiens (carrément ex-communistes, eux) soutenant Prodi, qui ont sacrifié leur idéologie sur l'autel du libéralisme.
Non pas encore...le PS français est quand même un des plus radicaux d'europe (loin derrière le belge mais bon passons Very Happy )...néanmoins la voie qu'il poursuit risque de l'entrainer sur la pente du libéralisme total.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fourmi
second secretaire
second secretaire


Nombre de messages : 877
Age : 67
Localisation : Agii Deka (Crète)
Date d'inscription : 21/12/2005

MessageSujet: Re: J’emmerde le vote utile   Lun 23 Oct 2006 - 22:20

Que de mots....

Que de maux....

Cordialement

fourmi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.origines.fr.st
Sandra
second conseiller
second conseiller


Nombre de messages : 294
Age : 33
Date d'inscription : 27/09/2006

MessageSujet: Re: J’emmerde le vote utile   Mar 24 Oct 2006 - 0:17

Pour votre libéralisme, avec l'emballage bleu ou bien le rose ?



sympatik a écrit:
... Désolé mais selon moi le PS n'a rien du New Labour de Blair, du SPD de Shroeder ou des DS italiens (carrément ex-communistes, eux) soutenant Prodi, qui ont sacrifié leur idéologie sur l'autel du libéralisme. ...
Certes, concernant la rupture vers le libéralisme économique, PS est en "retard" ...
... Mais, c'est justement pour cela qu'il veut se positionner en avant garde.

Biensûr, campagne oblige, avec les formes. Il faut assurer de sauver les apparences.
Alors, plutôt que de complimenter les britanniques, louer les danois ou les suédois est plus discret.

L'on préfère modernité à libéralisme, régalien à étatique ou encore se mettre en phase avec le monde d'aujourd'hui à déréguler ...

Le discours doit rester de gauche. Lionel Jospin a été trop vite en disant que son projet n'est pas un projet socialiste ( Durant la campagne de l'élection présidentielle de 2002, étant invité à s'exprimer dans le journal de 20h de Patrick Poivre d'Arvor, sur TF1, Lionel jospin déclare très distinctement :
" Mon projet n'est pas socialiste. "

" ... Son positionnement n'est pas clair, affirmant que son "projet n'est pas socialiste" dans un premier temps, puis nuançant par la suite ce propos. ... "
http://fr.wikipedia.org/wiki/Lionel_Jospin ).

Ainsi : La rhétorique, la posture, la com : Tout cela à fond !
Et la rupture libérale, les citoyens la découvriront bien assez tôt ensuite, après les élections ... Comme ce fut le cas pour d'autres ... " On leur mentait le matin. On leur mentait le midi. On leur mentait le soir. "

Maintenant, chacun sa vision, chacun son vote ... Et chacun sa part de responsabilité politique.

Idea Arrow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://louve-intrepide.forumactif.com/
sympatik
Calife


Nombre de messages : 454
Date d'inscription : 29/12/2005

MessageSujet: Re: J’emmerde le vote utile   Mar 24 Oct 2006 - 15:29

Sandra a écrit:
Pour votre libéralisme, avec l'emballage bleu ou bien le rose ?

Sincèrement, tu ne vois qu'une différence de couleur d'emballage et pas de contenu ?
Gouvernement Jospin d'un côté et Raffarin-Villepin de l'autre = kif kif bourricot ?
Question

Sandra a écrit:
Certes, concernant la rupture vers le libéralisme économique, PS est en "retard" ...
... Mais, c'est justement pour cela qu'il veut se positionner en avant garde.

Euh... tu n'as pas l'impression de tenir des propos contradictoires, là, quand même ?
J'aimerais par ailleurs savoir ce que tu entends précisément par libéralisme économique.

Sandra a écrit:
Biensûr, campagne oblige, avec les formes. Il faut assurer de sauver les apparences.
Alors, plutôt que de complimenter les britanniques, louer les danois ou les suédois est plus discret.

Ca sent le procès d'intention, mais bon...
Accessoirement, la Suède et la GB n'ont pas adopté le même modèle économique et sociétal. Le taux d'imposition ou l'intervention de l'Etat n'ont par exemple absolument rien à voir.
Cela dit, il est vrai que la Suède a évolué depuis la décennie 90's, pas forcément dans le bon sens mais je pense que ça reste un paradis de l'Etat providence comparé à la GB.

Sandra a écrit:
L'on préfère modernité à libéralisme, régalien à étatique ou encore se mettre en phase avec le monde d'aujourd'hui à déréguler ...

Où as-tu vu jouer ça, une fois encore ?
Si tu me trouves un seul dirigeant socialiste français ayant proné un Etat seulement régalien, je veux bien te payer une bouteille de champ'.

Sandra a écrit:
Le discours doit rester de gauche. Lionel Jospin a été trop vite en disant que son projet n'est pas un projet socialiste ( Durant la campagne de l'élection présidentielle de 2002, étant invité à s'exprimer dans le journal de 20h de Patrick Poivre d'Arvor, sur TF1, Lionel jospin déclare très distinctement :
" Mon projet n'est pas socialiste. "

Jospin n'a pas été trop vite... il a surtout dit une grosse connerie, dont il s'est ensuite mordu les doigts.
Mais la différence substantielle entre 2002 et 2007 c'est que le parti a cette fois fixé le programme, pas le candidat. Je ne crois pas que ça se limite à un discours de gauche mais qu'il s'agit bien de propositions de gauche.

Sandra a écrit:
Ainsi : La rhétorique, la posture, la com : Tout cela à fond !
Et la rupture libérale, les citoyens la découvriront bien assez tôt ensuite, après les élections ... Comme ce fut le cas pour d'autres ... " On leur mentait le matin. On leur mentait le midi. On leur mentait le soir. "

Tu peux déjà prévoir l'après-élections, toi ?

Sandra a écrit:
Maintenant, chacun sa vision, chacun son vote ... Et chacun sa part de responsabilité politique.

J'ai en effet cru comprendre qu'on ne mettrait pas le même bulletin dans l'urne au 1er tour... ni probablement au 2nd.
Tant pis, même si je trouve dommage cette division.

_________________
Le libéralisme, c'est le renard libre dans le poulailler libre - Jean Jaurès
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sandra
second conseiller
second conseiller


Nombre de messages : 294
Age : 33
Date d'inscription : 27/09/2006

MessageSujet: Re: J’emmerde le vote utile   Mar 24 Oct 2006 - 20:47

Pour les bulletins, qui sait ? Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://louve-intrepide.forumactif.com/
sympatik
Calife


Nombre de messages : 454
Date d'inscription : 29/12/2005

MessageSujet: Re: J’emmerde le vote utile   Mer 25 Oct 2006 - 17:06

Sandra a écrit:
Pour les bulletins, qui sait ? Wink

Disons que je pense avoir déjà mis dans l'urne (il y a quelques années) le bulletin que tu choisiras en 2007.
Wink

Mais là, il faudrait vraiment un concours de circonstances exceptionnelles (et la désignation de DSK par les adhérents du PS) pour que je ne vote pas socialiste au 1er tour.

_________________
Le libéralisme, c'est le renard libre dans le poulailler libre - Jean Jaurès
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sandra
second conseiller
second conseiller


Nombre de messages : 294
Age : 33
Date d'inscription : 27/09/2006

MessageSujet: Re: J’emmerde le vote utile   Mer 25 Oct 2006 - 21:06

SG est plus à droite que DS-K.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://louve-intrepide.forumactif.com/
sympatik
Calife


Nombre de messages : 454
Date d'inscription : 29/12/2005

MessageSujet: Re: J’emmerde le vote utile   Mer 25 Oct 2006 - 21:22

Sandra a écrit:
SG est plus à droite que DS-K.

A tes yeux, peut-être... mais certainement pas aux miens !
Wink
Moi, je vois une candidate jauréssienne, opposée à un candidat guesdiste (Fabius) et à un blairiste plus ou moins masqué (DSK).
Et j'imagine mal que Montebourg ou Peillon aient choisi de rallier une nana à la droite du PS, quand même...

Sur le fond, quelqu'un qui plaide comme elle pour une démocratie participative au + proche des citoyens, un rôle renforcé de l'Etat & des services publics ou un syndicalisme de masse, me semble défendre de vraies valeurs socialistes.
Quant au fait qu'elle préconise des projets humanitaires à encadrement militaire comme alternative à la prison pour les jeunes délinquants, je ne vois rien de choquant ni d'orienté à droite, malgré les nombreuses caricatures qui ont fleuri autour de sa proposition.

_________________
Le libéralisme, c'est le renard libre dans le poulailler libre - Jean Jaurès
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gfrey
bavard
bavard


Nombre de messages : 137
Date d'inscription : 17/09/2006

MessageSujet: Re: J’emmerde le vote utile   Mer 25 Oct 2006 - 23:25

Citation :
Moi, je vois une candidate jauréssienne, opposée à un candidat guesdiste (Fabius) et à un blairiste plus ou moins masqué (DSK).
Dis donc...tu es optimiste. Moi je vois une sociale-démocrate plus que modérée, un social-démocrate plus ou moins radical et un social-libéral...Parfois je me demande si le mot socialisme à encore un sens à le voir remanié par tous et à toutes les sauces...Jaurésien, guesdiste, marxiste, socialiste ces mots là ont ils perdus toutes leurs essences pour que des sociaux démocrates en affublent leurs programmes axés sur les théories libérales?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sympatik
Calife


Nombre de messages : 454
Date d'inscription : 29/12/2005

MessageSujet: Re: J’emmerde le vote utile   Jeu 26 Oct 2006 - 0:03

Gfrey a écrit:
Citation :
Moi, je vois une candidate jauréssienne, opposée à un candidat guesdiste (Fabius) et à un blairiste plus ou moins masqué (DSK).
Dis donc...tu es optimiste.

Oui, peut-être, je l'avoue...
Wink

Gfrey a écrit:
Moi je vois une sociale-démocrate plus que modérée, un social-démocrate plus ou moins radical et un social-libéral...Parfois je me demande si le mot socialisme à encore un sens à le voir remanié par tous et à toutes les sauces...Jaurésien, guesdiste, marxiste, socialiste ces mots là ont ils perdus toutes leurs essences pour que des sociaux démocrates en affublent leurs programmes axés sur les théories libérales?

Quelles théories libérales ?
J'ai beau chercher, je ne vois pas de quoi tu veux parler.
Quant au socialisme, oui il a encore un sens. En l'occurence réguler la société capitaliste pour la rendre moins injuste... c'est d'ailleurs ce que Blum et le Front Populaire ont fait, sans jamais instituer de kolkhozes en France.

Après, je me suis permis de coller les adjectifs selon mon ressenti et il s'agit donc d'un jugement parfaitement subjectif, ce que j'assume.
La dialectique très à gauche de Fabius m'a ainsi fait penser à Guesde mais aussi à Mollet... en sachant très bien, et l'histoire l'a montré, que les + gueulards dans l'opposition sont hélas généralement les + compromis une fois au pouvoir. De ce point de vue, Fabius est aussi insincère que ses aînés, selon moi.

DSK, lui, est un social libéral pur sucre. Personne n'a semblé relever dans le débat d'hier qu'il proposait à des entreprises de participer au financement des universités, porte ouverte à de terribles abus et modèle d'inspiration directe des USA. Sa fréquentation des think thank les + "à droite de la gauche" en Europe ne laisse de toute façon guère de doutes sur ses intentions réelles.

A ce compte-là, Ségolène me semble la + fidèle à une vieille tradition de la synthèse entre réformisme et révolution incarnée par Jaurès (qui eut à faire face à bien des accusations car venant d'un milieu bourgeois et favorable à des participations gouvernementales avec des républicains du centre voire de droite). Sa thématique des jurys citoyens rappelle en outre les revendications auto-gestionnaires enterrées par la gauche ces dernières décennies, bref une sorte de retour aux racines.

_________________
Le libéralisme, c'est le renard libre dans le poulailler libre - Jean Jaurès
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gfrey
bavard
bavard


Nombre de messages : 137
Date d'inscription : 17/09/2006

MessageSujet: Re: J’emmerde le vote utile   Jeu 26 Oct 2006 - 21:37

Citation :
Quelles théories libérales ?
J'ai beau chercher, je ne vois pas de quoi tu veux parler.
Libre circulation des capitaux, marchés libres, concurrence renforcée (en théorie), privatisations...C'est le bilan du PS au pouvoir durant ces derniers 30 ans.
Bilan qui ne, selon moi, ne variera pas de beaucoup si il y revient.
Citation :
Quant au socialisme, oui il a encore un sens. En l'occurence réguler la société capitaliste pour la rendre moins injuste... c'est d'ailleurs ce que Blum et le Front Populaire ont fait, sans jamais instituer de kolkhozes en France.
Erreur; le front populaire, bien que son programme des élections 36 ne visait pas dans le court terme l'établissement d'une France socialiste (vraiement socialiste), laligne directrice, le but final était la rupture avec l'ordre capitaliste...Blum le disait en 1934: " Avec Jaurès nous avons pensé qu'une série de réformes étallées dans le temps nous ménerait au socialisme".
Citation :
La dialectique très à gauche de Fabius m'a ainsi fait penser à Guesde mais aussi à Mollet
J'en connai des plus à gauche sans se retrouver sur les bancs de l'extrême gauche...Sinon Fabius n'a rien avoir avec Guesde, d'ailleurs je doute que quelqu'un puisse lui être comparée de nos jours; Mollet c'est déjà plus concret comme comparaison...
Citation :
A ce compte-là, Ségolène me semble la + fidèle à une vieille tradition de la synthèse entre réformisme et révolution incarnée par Jaurès
Moi je ne dirai jamais ça...comparer un homme de cette gradeur, éprit d'un socialisme si honnête, d'un anti-capitalisme si puissant avec une candidate qui manie mollement un discours de gauche dans un programme de droite modérée. Qui a t-il de révolutionnaire, de réformiste au niveau social et économique dans son programe à part quelques réformettes au niveau du monde du travail et quelques idées au niveau des questions de société...
Citation :
Sa thématique des jurys citoyens rappelle en outre les revendications auto-gestionnaires enterrées par la gauche ces dernières décennies, bref une sorte de retour aux racines.
Pour moi ce n'est pas du socialisme...Quand les coseil d'administration appartiendront ou seront partagés avec les travaileurs, que l'on retournera aux idées autogestionnaires, planistes,...que l'Etat reprendra sa place dans l'économie et qu'il tentera à nouveau de mettre la machine au service du travailleur alors nous avncerons vers le progrès social, la justice sociale et nous pourrons parler de réel socialisme. Mais c'est mon point de vue...


Dernière édition par le Sam 28 Oct 2006 - 13:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: J’emmerde le vote utile   Aujourd'hui à 21:14

Revenir en haut Aller en bas
 
J’emmerde le vote utile
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» seau à couches, utile?
» le porte bébé est-il utile quand on a un landau?
» Vote obligatoire
» A toute fin utile
» protection siège: utile?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ecologie-Intelligence-Solidarité :: Politique :: Institutions-
Sauter vers: