Ecologie-Intelligence-Solidarité

Pour la fondation d'une France bâtie sur l'intelligence.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Emission télévisée où le PS s'exprime

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sandra
second conseiller
second conseiller


Nombre de messages : 294
Age : 33
Date d'inscription : 27/09/2006

MessageSujet: Emission télévisée où le PS s'exprime   Mer 18 Oct 2006 - 15:00

Une émission télévisée donna la parole hier pendant plus d'une 1h30 aux trois principaux prédendants du PS à la candidature à la présidentielle française.

Idea

Laurent Fabius se postait le plus à gauche et Ségolène Royale la plus à droite. Dominique Strauss-Kahn se postait plutôt plus proche de Ségolène Royale que de Laurent Fabius.

Smile

A noter qu'il ne s'agissait pas d'un débat puisque les interventions des participants n'étaient pas des échanges les uns envers les autres.

Certes, les "questions" ne leur furent pas fournies précédemment mais les appels à s'exprimer sur les divers thèmes traités, qui eux étaient bien connus à l'avance par les trois candidats, étaient formulés de manière tellement générale que ceux-ci ne présentaient aucune difficulté.
D'ailleurs, l'on sentait qu'ils tendaient à réciter. Une carte fut même présentée. Jusqu'aux détails de leurs prestations étaient préparés.

Sur le sujet des 35 heures, la candidate, présidente d'Aquitaine, je le note car elle n'avait que de cesse de s'en revendiquer, ne s'exprima pas dans un premier temps.
Ensuite, il fallut deux relances pour qu'elle y accorde enfin son intérêt pour rester encore malgré tout bien générale.

Arrow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://louve-intrepide.forumactif.com/
stephane
Calife


Nombre de messages : 963
Localisation : paris
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: Emission télévisée où le PS s'exprime   Mer 18 Oct 2006 - 15:30

programme des candidats du PS sur le thème économie social:
Laurent Fabius:
-augmentation immediate de 100 euros du smic.
-cotisations sociales allégées pour les entreprises de moins de 50 salariés.
-suppression des régimes sociaux favorisant les stock-options sauf pour les nouvelles entreprises pendant leurs 5 premières années.
-suppression des exonerations de cotisations sociales
-mise en place du principe du délocalisateur-payeur.
-budget de la recherche augmenté de 10% par an.
-nouveau prélevement consacré au vieillissement et à la dependance.
-élaboration d'un traité d'harmonisation sociale au niveau europeen.
-mise en place d'une "fourchette"pour limiter les écarts d'impot entre les sociétés.

Ségolène Royal
-régionalisation des aides économiques aux entreprises.
-subordination à l'emploi des subventions publiques.
-engagement des entreprises à ne pas licencier et à ne pas délocaliser tant qu'elles ne font pas de bénéfices.
-réduction du train de vie de l'état.
-fiscalité incitative en faveur de la recherche et des éco(logique) industries.
-assouplissement des 35 heures
-syndicalisme de masse.
-transfert sur la fiscalité des cotisations maladie et famille.
-harmonisation des retraites.
-réforme du pacte de stabilité europeen afin de retirer les dépenses liées à la recherche.

Dominique Strauss-Kahn
-Depenses de recherche publiques et privées devant atteindre 3% du pib d'ici 2 ans.
-obligation pour les entreprises de moins de 200 salariés de recruter un certain pourcentage d'apprentis.
-transfert des avantages accordés aux entreprises en zone franche en faveur des habitants habitant dans ces territoires afin de favoriser le recrutement local
-modulation de l'impot sur les sociétés afin de favoriser les contrats à durée indeterminés.
-Les entreprises délocalisant en période de bénéfices devront continuer à payer la taxe professionnelle pendant 3 ans.
-nationalisation temporaire des entreprises menacées de liquidation mais jugées strategiques.
-possibilités pour tout salariés de se former une année (un tier payé par l'entreprise, un tier par l'état, un tier par le salarié lui même)
-mise en place d'une loi sur la faillite permettant de proteger biens personnels des artisans.
-harmonisation des bases de l'impot sur les sociétés
-réforme de la politique de la concurrence permettant l'emergence de "champion europeens".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sandra
second conseiller
second conseiller


Nombre de messages : 294
Age : 33
Date d'inscription : 27/09/2006

MessageSujet: Re: Emission télévisée où le PS s'exprime   Mer 18 Oct 2006 - 17:15

Chacun de ces membres dirigeants du PS ont clairement exprimé leur adhésion au productivisme en réitérant de manière appuyée leur ferme intention de soutenir efficacement une croissance élevée sur la durée et, donc bien évidemment leur opposition totale à toute décroissance.

D'autre part, l'Europe et sa construction ont été les grands absents de cette émission.
Seul Laurent Fabius a tenu à traiter le sujet. Il s'est engager à exposer ses propositions.

Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://louve-intrepide.forumactif.com/
Admiratrice
second conseiller
second conseiller


Nombre de messages : 278
Date d'inscription : 23/03/2006

MessageSujet: Re: Emission télévisée où le PS s'exprime   Ven 20 Oct 2006 - 17:09

Il semble qu'il n'ait pas convaincu , Fabius ....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sandra
second conseiller
second conseiller


Nombre de messages : 294
Age : 33
Date d'inscription : 27/09/2006

MessageSujet: Re: Emission télévisée où le PS s'exprime   Sam 21 Oct 2006 - 14:25

Mme Borvo (PCF) saisit le CSA du débat des candidats à l'investiture du PS

AFP 20.10.06 | 18h52





La présidente du groupe communiste au Sénat Nicole Borvo a saisi vendredi le président du CSA de la question du contrôle par cet organisme des chaînes parlementaires, après la rediffusion par LCI et BFM-TV du débat du 17 octobre entre les candidats à l'investiture du PS pour la présidentielle de 2007.

Dans une lettre à Dominique Baudis qu'elle a rendue publique, Mme Borvo s'étonne de "l'absence de prise en compte de cette émission" dans la répartition du temps de parole entre les formations politiques, faisant valoir qu'avec cette rediffusion, "l'argument de la seule responsabilité des présidents des chaînes parlementaires tombe".

"Il apparaît évident qu'outre le temps de parole, la question des moyens mis à disposition d'une formation politique par des chaînes au financement public pose un problème que vous ne pouvez ignorer", écrit la sénatrice de Paris qui appelle à une réflexion sur "l'essor de la TNT et la présence en son sein de Public Sénat et de LCP".

Pour elle, le CSA "ne peut laisser longtemps hors de son contrôle en matière d'expression politique des chaînes dont le centre d'intérêt est le débat politique alors que leur audience est croissante".

http://www.lemonde.fr/web/depeches/0,14-0,39-28568412@7-58,0.html



Alors : Débat ... Ou ... Publicité ?

Idea
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://louve-intrepide.forumactif.com/
stephane
Calife


Nombre de messages : 963
Localisation : paris
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: Emission télévisée où le PS s'exprime   Lun 30 Oct 2006 - 13:47

Résumé du deuxième débat sur la société:
Laurent Fabius
-meilleur soutien scolaire après les classes.
-propose une allocation autonomie pour les étudiants.
-retablissement de la police de proximité
-création d'un ministère des migrations.

Ségolène Royal
-Souhaite une carte scolaire en "portion de camenbert" permettant de mélanger habitant du centre et de la péripherie et donc favorisant le mélange social, et veux que les parents puissent choisir entre deux écoles tout en soulignant la nécessité d'augmenter le budget des écoles défavorisées pour en faire des écoles attirantes.
-propose aux étudiants d'échanger contre quelques UE permettant d'obtenir leurs diplomes, des cours particuliers gratuits aux collègiens et lyceens en difficulté scolaire et sociale.
-envois des jeunes délinquants non récedivistes dans des camps militaires humanitaires (mission à l'étranger dans les pays pauvres, aide des pompiers...) afin de leurs permettre d'éviter la prison.
-instauration des jurys citoyens tirés au sorts chargés d'évaluer la politique des élus.
-priorité à l'éducation, en faveur d'une france batie sur l'intelligence...sunny

DSK
-Suggere la baisse du nombre d'élève par classe (il veut passer à une moyenne de 15 contre 22 aujourd'hui)
-propose un patrimoine de départ à tous les jeunes afin qu'ils puissent financer leurs études et leurs projets personels.
-rétablissement de la police de proximité
-concentration des aides sur les familles défavorisées.
-volonté d'un régime plus parlementaire et d'un président plus impliqué dans l'executif.

points communs
-accroitre le budget en direction de la jeunesse et de l'éducation nationale
-volonté d'équilibre entre prévention et repression
-mariage et adoption homosexuel adopté.
-renouvellement en profondeur des institution de la Vieme république.
-contre la régularisation massive, mais en faveur d'un régularisation humaine au cas par cas.


Je tiens à preciser que la forme était assez populiste, on avait sans cesse le droit à des "ce que les français veulent..." "ce que les français comprennent aujourd'hui..." le mot "mesure concrète" était répété toute les 5 minutes, les mots étaient simples surtout chez Royal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sandra
second conseiller
second conseiller


Nombre de messages : 294
Age : 33
Date d'inscription : 27/09/2006

MessageSujet: Re: Emission télévisée où le PS s'exprime   Mer 8 Nov 2006 - 2:18

Ségolène royal s’est faite laminer !


Dominique Strauss-Kahn, Laurent Fabius et Ségolène Royal lors de leur dernier debat TV pour l'investiture (07/11/2006) - AFP



Jusqu’à aujourd’hui, je pensais que l’accès à la candidature de l’élection présidentielle française était garantie pour Ségolène Royal tant cette égérie de la direction nationale du PS se trouvait soutenue voire chouchoutée.
Durant l’émission rassemblant Dominique Strauss-Kahn, Laurent Fabius et Ségolène Royale, J’ai radicalement changé d’avis. Je doute maintenant très fortement de son investiture par les militants du PS.

La prétendante vient de se rendre compte que même des formalités avant le véritable feu, pas si importantes que cela, et dont on pourrait éventuellement faire l’économie si celles-ci ne portaient pas sur des sujets essentiels, peuvent avec juste un zeste de débat ou, au moins, avec quelques échanges plus directs, s’avérer déjà beaucoup plus ardues que la récitation d’une rhétorique bien apprise ou que de passer en couverture d’un magazine « people ».

Laurent Fabius domina nettement lors de la prestation, suivi de Dominique Strauss-Kahn se débrouillant lui aussi assez bien. Ségolène Royal ne maîtrisait même plus son temps de parole. Elle était confuse, se reprenait, se trompait, hésitait, revenait souvent en arrière presque pour recommencer, adoptait un débit rapide pour énumérer, et même, soupirait.
Au moins avait elle conscience, agacée, de sa situation vraiment peu confortable.

Ses concurrents, posés, sûrs d’eux, clairs, marquaient continuellement des points, la plupart du temps c’est vrai, grâce à ses erreurs.

Laurent Fabius fut aussi, je pense, le plus fédérateur.
Il serait le candidat du PS le plus apte à remporter l’élection présidentielle.



Face à Nicolas Sarkozy, lors d’un vrai débat de second tour d’élection présidentielle, Ségolène royal se ferait briser les reins …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://louve-intrepide.forumactif.com/
sympatik
Calife


Nombre de messages : 454
Date d'inscription : 29/12/2005

MessageSujet: Re: Emission télévisée où le PS s'exprime   Ven 10 Nov 2006 - 5:46

Sandra a écrit:

La prétendante vient de se rendre compte que même des formalités avant le véritable feu, pas si importantes que cela, et dont on pourrait éventuellement faire l’économie si celles-ci ne portaient pas sur des sujets essentiels, peuvent avec juste un zeste de débat ou, au moins, avec quelques échanges plus directs, s’avérer déjà beaucoup plus ardues que la récitation d’une rhétorique bien apprise ou que de passer en couverture d’un magazine « people ».

Evidemment pas d'accord avec cette analyse.
Parce que Ségolène a été la seule à retenir ses coups et n'est jamais tombée dans le dénigrement, comme ses 2 petits "camarades". Ce qui était a priori la bonne attitude dans une compétition interne entre candidats défendant exactement le même projet.
J'observe d'ailleurs que les "débats" du PS n'ont pas semblé servir tant que ça le PS lui-même (du moins à court terme), montrant l'image d'un parti pas forcément très uni où les rancoeurs entre partisans des uns et des autres postulants ont augmenté au fil des semaines.
confus2

Maintenant, de là à en tirer des conclusions pour la suite, je crois que tu fais une erreur d'analyse.
Contre Sarkozy ou Le Pen, ce serait une toute autre affaire: une vraie campagne, où on a le droit de "taper".
Et je ne crois pas que Ségolène soit une blanche agnelle de ce point de vue là, je la pense même capable d'être très cassante face à un véritable adversaire.

En fait, je n'ai pas varié d'un pouce... elle m'apparaît toujours comme la meilleure candidate possible pour le PS, sans nier les qualités d'orateur de Fabius voire de DSK.

_________________
Le libéralisme, c'est le renard libre dans le poulailler libre - Jean Jaurès
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Emission télévisée où le PS s'exprime   Aujourd'hui à 23:20

Revenir en haut Aller en bas
 
Emission télévisée où le PS s'exprime
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» M482 VISÉ
» Emission radio avec E. Vigne, éditeur et directeur de la NRF
» Emission Moubadara diffusée sur la RTM ce soir!! Votre Avis
» Emission sur le choix du lieu d'accouchement
» recherche émission tv/vivre avec 100 objets

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ecologie-Intelligence-Solidarité :: Politique :: Institutions-
Sauter vers: