Ecologie-Intelligence-Solidarité

Pour la fondation d'une France bâtie sur l'intelligence.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Le jour du vote est arrivé...le test de l'extrême droite

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Gfrey
bavard
bavard


Nombre de messages : 137
Date d'inscription : 17/09/2006

MessageSujet: Le jour du vote est arrivé...le test de l'extrême droite   Dim 8 Oct 2006 - 14:14

BRUXELLES (Reuters) - Plus de sept millions d'électeurs belges sont appelés aux urnes dimanche pour des élections communales cruciales pour l'avenir du pays selon le résultat qu'obtiendra l'extrême-droite flamande indépendantiste.

Les bureaux de vote ont ouvert leurs portes à 08h00 locales (06h00 GMT) et fermeront progressivement dans le courant de l'après-midi. Les premiers résultats ne devraient pas être connus avant 18h00 (16h00 GMT).

Si la Belgique se porte bien sur le plan économique, la Flandre prospère accepte de plus en plus difficilement de faire preuve de solidarité avec une Wallonie à la traîne et les incessantes querelles linguistiques empoisonnent le climat.

En devenant en moins de 20 ans le premier parti de Flandre et donc de Belgique, le "Vlaams Belang", un parti d'extrême-droite qui prône l'indépendance du nord du pays - son slogan est "België barst!" ("Belgique, crève!") - et une ligne dure envers les immigrés, a complètement changé la donne.

Même s'il s'agit d'un scrutin local, il s'agira d'un sondage grandeur nature avant les élections législatives de 2007.

Tous les regards se tournent vers Anvers, la deuxième ville du pays où le Vlaams Belang avait remporté un tiers des voix en 2000, et vers d'autres villes moyennes de Flandre.

"Le monde entier observe Anvers", écrit ce week-end le quotidien de gauche De Morgen avec une emphase qui n'est pas complètement déplacée à en juger par le nombre de télévisions étrangères qui ont envahi ce grand port.

Le "VB" devrait toutefois manquer son objectif.

Les sondages indiquent cette fois que le parti se serait stabilisé à Anvers, ce qui l'empêchera de prendre la mairie, même si quelques districts, des sous-conseils municipaux privés de tout pouvoir réel, pourraient être remportés.

Cette stabilisation, si elle se confirme dans les urnes, constituerait en soi un phénomène non négligeable.

UNE PRISE DE CONSCIENCE?

Jusqu'à présent, rien n'avait pu enrayer la progression de ce parti, pas même le fait que la Cour de cassation, la plus haute juridiction, ait qualifié le mouvement de "raciste" en 2004, l'obligeant à changer de nom - Vlaams Blok est devenu Vlaams Belang - pour éviter l'interdiction.

Mais le meurtre raciste, le 11 mai dernier, d'une petite fille de deux ans et de sa baby-sitter malienne, par Hans Van Temsche, un jeune homme de 18 ans imprégné d'idéologie néo-nazie et dont la famille milite au Vlaams Belang, a choqué le pays.

Un complot d'extrême-droite de grande ampleur vient également d'être découvert au sein de l'armée belge.

Dimanche dernier, 100.000 personnes ont assisté à des concerts organisés contre le Vlaams Belang et, pour la première fois, des artistes immensément populaires en Flandre sont montés sur scène, à la grande colère des dirigeants de ce parti.

Il s'agit là d'une petite révolution dans une Flandre où l'extrême-droite a été totalement banalisée jusqu'à présent.

Mais même s'il ne prend pas Anvers, le "VB" devrait se maintenir à un niveau très élevé et il est loin d'être exclu que certains élus rompent le "cordon sanitaire" érigé par les partis dits démocratiques et fassent alliance avec lui au niveau local.

Cela achèverait de pourrir le climat entre Flamands et Wallons, donnant leur chance aux plus radicaux qui, en Flandre, veulent transférer vers les régions de nouvelles compétences, notamment en matière de sécurité sociale, alors que les Wallons estiment qu'il s'agit des derniers mécanismes de solidarité.

L'autre inconnue du scrutin sera donc la performance des libéraux et des socialistes qui gouvernent depuis 1999.

A l'approche des élections, la tension monte entre les deux alliés qui sont donnés en net recul, les socialistes wallons étant affaiblis par de nouveaux scandales de corruption.

Si la défaite de la coalition, qui a ralenti le transfert de pouvoir aux régions, est aussi cinglante que prévu, elle annoncerait un changement d'alliances après les législatives de 2007 et une négociation très délicate pour l'avenir du pays.

Les sociaux-chrétiens flamands, très confédéralistes, pourraient alors revenir aux affaires et exiger des Wallons une nouvelle réforme dont ils ne veulent pas, d'où le risque de crise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sympatik
Calife


Nombre de messages : 454
Date d'inscription : 29/12/2005

MessageSujet: Re: Le jour du vote est arrivé...le test de l'extrême droite   Dim 8 Oct 2006 - 15:05

Le tableau n'est vraiment pas très réjouissant... j'ai seulement vu et lu quelques reportages dans les médias français et il semble hélas que le VB fasse quand même un gros score en Flandre, notamment à Anvers.
Apparemment, les questions liées à l'immigration et à l'insécurité ont l'air d'avoir radicalisé pas mal de gens, comme d'ailleurs en France.

Une question, par ailleurs: pourquoi le VB et d'autres partis flamands veulent-ils à tout prix la fin de la Belgique et la séparation en 2 pays distincts avec la Wallonie ? Pour des raisons économiques ? Culturelles ? Linguistiques ?
Question

_________________
Le libéralisme, c'est le renard libre dans le poulailler libre - Jean Jaurès
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gfrey
bavard
bavard


Nombre de messages : 137
Date d'inscription : 17/09/2006

MessageSujet: Re: Le jour du vote est arrivé...le test de l'extrême droite   Dim 8 Oct 2006 - 15:42

Citation :
Une question, par ailleurs: pourquoi le VB et d'autres partis flamands veulent-ils à tout prix la fin de la Belgique et la séparation en 2 pays distincts avec la Wallonie ? Pour des raisons économiques ? Culturelles ? Linguistiques ?
Flamingantisme: la flandre est considérée par les flamands comme un pays indépendant de la Belgique; c'est une histoire qui remonte à l'aube de la Belgique et à la "ségrégation" des flamands durant le 19ème siècle. Les raisons sont donc nombreuses, culturelles, linguistiques, politiques et la récession économique de la wallonie n'arrange pas les chôse...ironie du sort ou vengeance tardive car la flandre à pataugé dans le marasme économique durant plus d'un siècle...mais la wallonie n'a pas laissé tombé la flandre pour autant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sympatik
Calife


Nombre de messages : 454
Date d'inscription : 29/12/2005

MessageSujet: Re: Le jour du vote est arrivé...le test de l'extrême droite   Dim 8 Oct 2006 - 16:43

Gfrey a écrit:

Flamingantisme: la flandre est considérée par les flamands comme un pays indépendant de la Belgique; c'est une histoire qui remonte à l'aube de la Belgique et à la "ségrégation" des flamands durant le 19ème siècle. Les raisons sont donc nombreuses, culturelles, linguistiques, politiques et la récession économique de la wallonie n'arrange pas les chôse...ironie du sort ou vengeance tardive car la flandre à pataugé dans le marasme économique durant plus d'un siècle...mais la wallonie n'a pas laissé tombé la flandre pour autant.

Je vais peut-être écrire des bêtises mais ce qui me semble assez étrange, c'est que les flamands ne souhaitent apparemment pas un rapprochement avec les Pays Bas, alors que leurs langues et cultures paraissent proches.
Le sentiment anti-wallon se double-t-il d'un sentiment anti-français ? J'ai pu par exemple constater de mes yeux que les panneaux routiers n'indiquaient plus qu'Antwerpen, à partir de l'entrée en Flandre (et non pas Anvers-Antwerpen).

Autres questions, complètement en vrac: la monarchie n'assure-t-elle pas une certaine unité nationale ou est-elle perçue comme "pro wallonne" ? Degrelle et les rexistes étaient-ils partisans d'une séparation de la Belgique (j'avoue que je ne sais pas) ? Bruxelles est-elle revendiquée par les flamands ? Y a-t-il une réelle séparation de fait wallons-flamands ou au contraire de nombreux couples "mixtes" ? Et comment réagissent les wallons face aux velléités flamandes ?

_________________
Le libéralisme, c'est le renard libre dans le poulailler libre - Jean Jaurès
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fourmi
second secretaire
second secretaire


Nombre de messages : 877
Age : 67
Localisation : Agii Deka (Crète)
Date d'inscription : 21/12/2005

MessageSujet: Re: Le jour du vote est arrivé...le test de l'extrême droite   Dim 8 Oct 2006 - 16:48

Pour s'attirer les suffrages de leurs électeurs, les politiques de tous bords leur ont promis, depuis des lustres, la lune.... alors qu'ils n'étaient pas du tout sûrs de disposer des moyens nécessaires pour mettre en oeuvre ce qu'ils promettaient....

Ceci a eu trois effets qui, aujourd'hui, se cumulent et s'amplifient de manière exponentielle:

- les politiques de tous bords sus-mentionnés ont perdu toute crédibilité et leurs électeurs se détournent des urnes, laissant ainsi le champ libre à des minorités particuièrement agissantes.... qui exaltent des valeurs nationalistes ou extrèmistes ou intégristes...

- certaines des promesses ont été tenues, certains électeurs ont été satisfaits ce qui a laissé apparaitre, chez ceux qui étaient insatisfaits, un sentiment de frustration allant jusqu'à une colère destructrice de cette société inégalitaire.... ceci générant un sentiment d'insécurité...

- des deshérités de tous bords, par tous moyens, tentent de s'intégrer à cet Eladorado où on a le minimum vital sans même rien faire, provoquiant ainsi un déséquilibre de plus en plus grave qui permet aux minorités particulièrement agissantes d'être, elles , crédibles dans leur discours, même si cela est fascisant.

Je pourrais citer ici, pour chacun des 3 effets, des exemples .... mais, là où vous êtes, pour peu que vous vouliez vous en donner la peine et être honnête avec vous-même, vous saurez vous-même trouver des exemples "éloquents".

On récolte ce que l'on sème !

Cordialement

fourmi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.origines.fr.st
sympatik
Calife


Nombre de messages : 454
Date d'inscription : 29/12/2005

MessageSujet: Re: Le jour du vote est arrivé...le test de l'extrême droite   Dim 8 Oct 2006 - 17:02

fourmi a écrit:
Pour s'attirer les suffrages de leurs électeurs, les politiques de tous bords leur ont promis, depuis des lustres, la lune.... alors qu'ils n'étaient pas du tout sûrs de disposer des moyens nécessaires pour mettre en oeuvre ce qu'ils promettaient....

Pas faux mais pas tout à fait vrai non plus, à mes yeux.
L'effondrement du "contre-modèle" URSS (perceptible avant la chute du mur de Berlin) a laissé le champ libre à une grande désespérance face à l'ordre établi et la "pensée unique" capitaliste.
Et la révolte toujours présente au sein de la société, dans les couches les + déshéritées, semble s'être orientée différemment, non pas contre les puissances d'argent mais contre la puissance publique et contre les nouveaux déshérités (les immigrés ou enfants d'immigrés).
Ajoutons à cela la perte des repères de solidarité au sein d'une société de + en + individualiste et fractionnée: en France, la traduction concrète est l'oubli de la 3e valeur inscrite au fronton de nos mairies, la fraternité, au profit de la liberté (défendue par la droite) et de l'égalité (défendue par la gauche).

_________________
Le libéralisme, c'est le renard libre dans le poulailler libre - Jean Jaurès
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gfrey
bavard
bavard


Nombre de messages : 137
Date d'inscription : 17/09/2006

MessageSujet: Re: Le jour du vote est arrivé...le test de l'extrême droite   Dim 8 Oct 2006 - 17:16

Citation :
Je vais peut-être écrire des bêtises mais ce qui me semble assez étrange, c'est que les flamands ne souhaitent apparemment pas un rapprochement avec les Pays Bas, alors que leurs langues et cultures paraissent proches.
Flamingantisme encore, la région d'abord et la langue ensuite.
Citation :
Le sentiment anti-wallon se double-t-il d'un sentiment anti-français ? J'ai pu par exemple constater de mes yeux que les panneaux routiers n'indiquaient plus qu'Antwerpen, à partir de l'entrée en Flandre (et non pas Anvers-Antwerpen).
Anti-français non, mais anti-francophone oui; l'absence traduction dans les deux langues est un fait souvent rapporté, mais ce n'est pas le plus inquiétant: un exemple, si vous êtes francophones et que vous vous installez en flandre vous risquez, suivant la localité, de ne pas trouver de logement ou d'être mal informé, vous risquez de ne pas trouver d'emploi,...La flandre est devenue arrogante et les partis au pouvoir "démocratiques" se rapporchent des théories du VB pour gagner des voix: récemment les élèves d'une école dans la région flamande se sont vus interdits, eux et leur parents, de parler français dans l'enceinte de l'école...cela au nom de l'apprentissage du flamand, quelle tyrannie, quelle ségrégation...
Citation :
Autres questions, complètement en vrac: la monarchie n'assure-t-elle pas une certaine unité nationale ou est-elle perçue comme "pro wallonne" ?
Le roi essaye d'être le plus neutre possible, néanmoins il est perçut comme étant pro-wallon en effet. Mais il ne faut pas se faire d'illusions sur son rôle: le roi ce n'est plus qu'une vieille relique devenant repoussoir pour les Belges qui eux deviennent de plus en plus républicains; ce que le VB veut d'ailleurs c'est la république flamande.
Citation :
Degrelle et les rexistes étaient-ils partisans d'une séparation de la Belgique (j'avoue que je ne sais pas) ?
Non car la Belgique était encore unitaire à cette époque.
Citation :
Bruxelles est-elle revendiquée par les flamands ?
Oui, d'ailleurs au passage il faut savoir que si le VB appliquait son programme dans sa totalité les francophones habitants la région flamande seraient expropriés puis expulsés...certains voudraient mêmes les éliminer physiquement...c'est pourquoi je ne comprend pas les francophones qui soutiennent et votent parfois pour un parti qui prone leur extermination (sur fopo: sadko666 par exemple).
Citation :
Y a-t-il une réelle séparation de fait wallons-flamands ou au contraire de nombreux couples "mixtes" ?
Non ça ça va encore, il existe pas mal de couples mixtes bien que certains intégristes flamands comme francophones le refusent.
Citation :
Et comment réagissent les wallons face aux velléités flamandes ?
Du dégoût, de la colère, de l'incompréhension, de la radicalisation...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fourmi
second secretaire
second secretaire


Nombre de messages : 877
Age : 67
Localisation : Agii Deka (Crète)
Date d'inscription : 21/12/2005

MessageSujet: Re: Le jour du vote est arrivé...le test de l'extrême droite   Dim 8 Oct 2006 - 17:28

Citation :
L'effondrement du "contre-modèle" URSS (perceptible avant la chute du mur de Berlin) a laissé le champ libre à une grande désespérance face à l'ordre établi et la "pensée unique" capitaliste.

Cet effondrement , comme celui de Cuba, a été voulu par les capitalistes eux-mêmes qui tenaient à démontrer que le "capitalisme" est la seule solution qui puisse permettre à l'humanité de VIVRE au mieux des intérêts de chzacun des citoyens lla composant.

Ils ont désormais le champ libre avec un capitalisme MONDIALISE.... et nous commençons à constater les ravages que cette idéologie monstrueuse, dénoncée dès son apparition au VIème siècle avant notre ère par des Platon, Aristote, ou "christs" de tous poils, peut accomplir en peu de temps sur l'ensemble de la planète qui est entre leurs seules mains, vouée à "faire du fric" en oubliant que la vie s'y triouve, que cette vie habite des humains... et qu'ils sont humains eux-mêmes !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.origines.fr.st
sympatik
Calife


Nombre de messages : 454
Date d'inscription : 29/12/2005

MessageSujet: Re: Le jour du vote est arrivé...le test de l'extrême droite   Dim 8 Oct 2006 - 20:08

Gfrey a écrit:
Flamingantisme encore, la région d'abord et la langue ensuite.

Mais que pourrait faire une Flandre indépendante de 6 millions d'habitants sur un tout petit territoire au milieu de l'Europe ?
Qu'espèrent donc les flamands qui se revendiquent du séparatisme ?

Gfrey a écrit:
Anti-français non, mais anti-francophone oui; l'absence traduction dans les deux langues est un fait souvent rapporté, mais ce n'est pas le plus inquiétant: un exemple, si vous êtes francophones et que vous vous installez en flandre vous risquez, suivant la localité, de ne pas trouver de logement ou d'être mal informé, vous risquez de ne pas trouver d'emploi,...La flandre est devenue arrogante et les partis au pouvoir "démocratiques" se rapporchent des théories du VB pour gagner des voix: récemment les élèves d'une école dans la région flamande se sont vus interdits, eux et leur parents, de parler français dans l'enceinte de l'école...cela au nom de l'apprentissage du flamand, quelle tyrannie, quelle ségrégation...

Cela semble d'autant + suicidaire vu de chez moi que le flamand est une langue que personne ne parle en dehors de la Flandre...
Question, en passant: les flamands parlent-ils tous une 2e langue (français, anglais ou allemand) ?

Gfrey a écrit:
Le roi essaye d'être le plus neutre possible, néanmoins il est perçut comme étant pro-wallon en effet. Mais il ne faut pas se faire d'illusions sur son rôle: le roi ce n'est plus qu'une vieille relique devenant repoussoir pour les Belges qui eux deviennent de plus en plus républicains; ce que le VB veut d'ailleurs c'est la république flamande.

De quand date selon toi cette poussée du séparatisme et cette remise en cause de la monarchie ?
Et toi-même, bien que wallon, soutiens-tu l'instauration d'une république (belge) ?

Gfrey a écrit:
Oui, d'ailleurs au passage il faut savoir que si le VB appliquait son programme dans sa totalité les francophones habitants la région flamande seraient expropriés puis expulsés...certains voudraient mêmes les éliminer physiquement...c'est pourquoi je ne comprend pas les francophones qui soutiennent et votent parfois pour un parti qui prone leur extermination (sur fopo: sadko666 par exemple).

Mais Bruxelles est pourtant bien à majorité francophone et wallonne, non ?

Gfrey a écrit:
Non ça ça va encore, il existe pas mal de couples mixtes bien que certains intégristes flamands comme francophones le refusent.

Ca paraît assez dingue... d'autant qu'il ne doit pas être facile de distinguer un wallon d'un flamand, à part quand ils parlent.

Gfrey a écrit:
Citation :
Et comment réagissent les wallons face aux velléités flamandes ?
Du dégoût, de la colère, de l'incompréhension, de la radicalisation...

Il y a en effet de quoi... mais, selon toi, quel pourcentage de flamands adhèrent vraiment aux thèses séparatistes ? Les électeurs du VB et au-delà ? Seulement une partie des électeurs du VB ?

fourmi a écrit:
Cet effondrement , comme celui de Cuba, a été voulu par les capitalistes eux-mêmes qui tenaient à démontrer que le "capitalisme" est la seule solution qui puisse permettre à l'humanité de VIVRE au mieux des intérêts de chzacun des citoyens lla composant.

Ah, mais nous sommes complètement d'accord.
Reagan a achevé l'URSS en se lançant dans une course folle aux armements extrèmement coûteux (il a aussi déclenché une belle récession dans son propre pays au passage).
On ne mesure que trop l'influence des USA dans la "victoire" du capitalisme mondialisé.

_________________
Le libéralisme, c'est le renard libre dans le poulailler libre - Jean Jaurès
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gfrey
bavard
bavard


Nombre de messages : 137
Date d'inscription : 17/09/2006

MessageSujet: Re: Le jour du vote est arrivé...le test de l'extrême droite   Dim 8 Oct 2006 - 20:33

Citation :
Mais que pourrait faire une Flandre indépendante de 6 millions d'habitants sur un tout petit territoire au milieu de l'Europe ?
Qu'espèrent donc les flamands qui se revendiquent du séparatisme ?
Devenir un pôle économique majeur en Europe, c'est pourquoi le programme politique de 4 partis majeurs en flandre sont axés sur l'ultra-libéralisme style Reagan et Thatcher.
Citation :
Cela semble d'autant + suicidaire vu de chez moi que le flamand est une langue que personne ne parle en dehors de la Flandre...
Question, en passant: les flamands parlent-ils tous une 2e langue (français, anglais ou allemand) ?
Oui c'est assez suicidaire...mais négligeable quand on devient un pôle d'investissement majeur; enfin c'est leur logique. La deuxième langue parlée en flandre c'est le français (paradoxal) puis l'anglais.
Citation :
De quand date selon toi cette poussée du séparatisme et cette remise en cause de la monarchie ?
Quand? Quelle question, je ne sais pas dire...je crois que les pemières revendications indépendantistes sont apparues dans les années 20 avec la mythification, martyrification de la bataille des éperons d'or. Mais le vrai tournant est apparu en 1970 avec l'indépendance culturelle de la flandre.
Citation :
Et toi-même, bien que wallon, soutiens-tu l'instauration d'une république (belge) ?
Oui, je suis républicain dans l'âme; néanmoins je suis conscient que si républiqque il y à, Belgique il n'y aura plus car la Flandre ne voudra jamais d'une république commune avec la Wallonie. La monarchie est une des dernières attaches mais qui ne tiendra plus longtemps...la Belgique est en phase terminale de la gangrène séparatiste.
Citation :
Mais Bruxelles est pourtant bien à majorité francophone et wallonne, non ?
Oui mais en "territoire" flamand.
Citation :
Ca paraît assez dingue... d'autant qu'il ne doit pas être facile de distinguer un wallon d'un flamand, à part quand ils parlent.
Et oui mais cela suffit pour certains...les francophones sont mis au banc sans aucunes raisons apparentes car nous n'avons fondamentalement aucuns griefs contre les flamands à part leur extrêmisme.
Citation :
Il y a en effet de quoi... mais, selon toi, quel pourcentage de flamands adhèrent vraiment aux thèses séparatistes ? Les électeurs du VB et au-delà ? Seulement une partie des électeurs du VB ?
Une majorité...les partis politique majoritaires flamands sont tous séparatistes: l'ensemble du VB 24% des votants, l'ensemble des chrétiens CD&V/NVA 26%, une partie du VLD (libéraux), une grande partie des sociaux-libéraux nationalistes SPIRIT et même certains socialistes du SPA (équivalent du Ps)....En tout je dirai que cela doit faire plus de 75% des votants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sympatik
Calife


Nombre de messages : 454
Date d'inscription : 29/12/2005

MessageSujet: Re: Le jour du vote est arrivé...le test de l'extrême droite   Dim 8 Oct 2006 - 23:39

Merci pour tous ces éclaircissements qui font quand même un peu froid dans le dos.
Wink

A priori, d'après ce que j'ai pu lire sur les sites de La Libre Belgique et du Soir, le VB est devancé dans la ville d'Anvers par les socialistes flamands, ce qui est quand même une bonne nouvelle (et une grosse surprise ?).
Mais il progresse sur l'ensemble de la Flandre et c'est en revanche inquiétant...

Et dans ta commune ? Quel score ont fait les socialistes type "front populaire" pour qui tu as voté ?

PS: chez nous, les électeurs ont réélu Juppé maire de Bordeaux avec 56% au 1er tour (mais 55% d'abstention), il y a vraiment des cons partout.
zinzin

_________________
Le libéralisme, c'est le renard libre dans le poulailler libre - Jean Jaurès
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gfrey
bavard
bavard


Nombre de messages : 137
Date d'inscription : 17/09/2006

MessageSujet: Re: Le jour du vote est arrivé...le test de l'extrême droite   Mer 11 Oct 2006 - 18:57

Citation :
A priori, d'après ce que j'ai pu lire sur les sites de La Libre Belgique et du Soir, le VB est devancé dans la ville d'Anvers par les socialistes flamands, ce qui est quand même une bonne nouvelle (et une grosse surprise ?).
Oui c'est une énorme surprise que l'électeur anversois ait choisit de voter pour une liste sociale-démocrate plutôt que nationaliste; Anvers est considérée comme la ville du nationalisme flamand par excellence et on la voyait déjà tomber aux mains du VB.
Citation :
Mais il progresse sur l'ensemble de la Flandre et c'est en revanche inquiétant...
Il finira par entrer au pouvoir...mais il faudra encore plusieures élections, plusieures tentations et frayeurs avant que l'électeur ne se décide....il faut du cran quand même pour vouloir un des parti les plus extrême dans l'histoire de la Belgique au pouvoir.
Citation :
Et dans ta commune ? Quel score ont fait les socialistes type "front populaire" pour qui tu as voté ?

Ca m'a fait énormément de peine: la gauche à perdu chez moi. C'est éffarant: le parti pour lequel j'ai voté et que je voyais déjà auréolé d'un grand succès n'a fait que 13% soit 3% de moins qu'il y a 6 ans et perd un siège (4 -->3); toutes le voix de gauche ont étés captées par la deuxième liste dissidente du Ps qui récolte 24.5% et 8 sièges ce qui est très bien...la liste du maire actuel ne perd que 5% avec un score de 35.7% Shocked tant de fous ont voté pour cette ordure...les sociaux libéraux perdent 6 sièges (8 -->2), bonne nouvelle Twisted Evil ; les verts obtiennent un siège et les maoïste aussi. La majorité précédente (chrétiens-sociaux libéraux) a été reconduite et consolidée par les maoïstes...les sociaux-libéraux avaient étés pourtant invités à un "rassemblement de gauche" lancé par les dissidents du Ps, ce qui aurait permit de racheter leur conduite passée, mais ils ont refusés préférant la droite catholique...encore 6 ans de gestion d'une droite mégalomaniaque et corrompue; ce qui fera, en 2012, une occupation du pouvoir de 18 ans.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sandra
second conseiller
second conseiller


Nombre de messages : 294
Age : 33
Date d'inscription : 27/09/2006

MessageSujet: Re: Le jour du vote est arrivé...le test de l'extrême droite   Mer 11 Oct 2006 - 19:23

L'exemple belge ne tend en rien à montrer qu'une progression de l'extrême droite pénalise les scores de la gauche.

Le cas d'Anvers notamment où l'extrême droite est puissante voit la nette victoire de la gauche.
La droite classique s'y trouve loin derrière.

Soyons sincère et ne jouons pas sur les peurs des citoyens en affirmant que la présence du FN implique de voter "utile" envers le PS.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://louve-intrepide.forumactif.com/
Gfrey
bavard
bavard


Nombre de messages : 137
Date d'inscription : 17/09/2006

MessageSujet: Re: Le jour du vote est arrivé...le test de l'extrême droite   Mer 11 Oct 2006 - 19:40

Citation :
L'exemple belge ne tend en rien à montrer qu'une progression de l'extrême droite pénalise les scores de la gauche.
La PCB et l'aile ouvrière du Ps ne pense pas comme vous...l'extrême droite les a privé de leur électorat.
Enfin les plus pénalisés sont les libéraux flamands pour l'instant.
Citation :
Le cas d'Anvers notamment où l'extrême droite est puissante voit la nette victoire de la gauche.
C'est exceptionnel, sachez le bien; un miracle comme celui ci ça n'arrive presque jamais, surtout que le SPa (Ps flamand) n'est plus que l'ombre de lui même, parti déserté par son électorat depuis les années 70/80...Nul besoin de faire une théorie politique sur base de ce sursaut, ce succès éphémère.
Citation :
La droite classique s'y trouve loin derrière.
Oui, mais cela s'explique par le mauvais bilan de la majorité VLD-MR/SPa-Ps au gouvernement....Nombreux réglements de comptes entre Ps et VLD et qui ont causé leur chute ou leur déclin dans plusieures localités.

Citation :
Soyons sincère et ne jouons pas sur les peurs des citoyens en affirmant que la présence du FN implique de voter "utile" envers le PS.
Je crois que personnes n'a jamais tenus de pareil discours, même implicitmement. Le PS pas plus que le MR ou ecolo ne joue la carte de la menace FN et VB pour gagner des voix: le "cordon sanitaire" assure à l'électeur la sécurité face aux partis d'extrême droite mais auxuns de ses membres n'utilise son concept pour gonfler ses scores électoraux...je ne sais pas ou vous avez vu ça....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sandra
second conseiller
second conseiller


Nombre de messages : 294
Age : 33
Date d'inscription : 27/09/2006

MessageSujet: Re: Le jour du vote est arrivé...le test de l'extrême droite   Mer 11 Oct 2006 - 20:21

Gfrey a écrit:
... Je crois que personnes n'a jamais tenus de pareil discours, même implicitmement. Le PS pas plus que le MR ou ecolo ne joue la carte de la menace FN et VB pour gagner des voix: le "cordon sanitaire" assure à l'électeur la sécurité face aux partis d'extrême droite mais auxuns de ses membres n'utilise son concept pour gonfler ses scores électoraux...je ne sais pas ou vous avez vu ça....
Je transposais au cas français.
François Hollande, premier secrétaire du PS, a expressément demander de ne pas fournir de parrainage en dehors du PS.
La direction du PS exploite l'utilité des votes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://louve-intrepide.forumactif.com/
sympatik
Calife


Nombre de messages : 454
Date d'inscription : 29/12/2005

MessageSujet: Re: Le jour du vote est arrivé...le test de l'extrême droite   Jeu 12 Oct 2006 - 17:25

Sandra a écrit:
Je transposais au cas français.
François Hollande, premier secrétaire du PS, a expressément demander de ne pas fournir de parrainage en dehors du PS.
La direction du PS exploite l'utilité des votes.

Hum... j'ai du mal à comprendre le raisonnement et ta transposition.
Hollande s'est contenté de rappeler une règle de base: les élus du PS doivent filer leur signature au candidat désigné par le PS.
Il y a quand même une énorme hypocrisie de la part de l'EG qui crache sur les socialistes mais qui vient quémander leurs signatures pour la présidentielle... d'autant qu'il y a 36 000 maires en France et moins de 10% d'entre eux encartés au PS.

Au passage, je note avec un certain amusement que les partis d'EG se focalisent uniquement sur la présidentielle alors qu'ils peuvent présenter des candidats dans chaque circonscription aux législatives, s'ils le souhaitent, sans que personne ne puisse s'y opposer.

_________________
Le libéralisme, c'est le renard libre dans le poulailler libre - Jean Jaurès
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sandra
second conseiller
second conseiller


Nombre de messages : 294
Age : 33
Date d'inscription : 27/09/2006

MessageSujet: Re: Le jour du vote est arrivé...le test de l'extrême droite   Jeu 12 Oct 2006 - 18:23

Les élections législatives se déroulent selon un scrutin majoritaire. Il s'agit d'une autre façon de concentrer les pouvoirs.

Un bipartisme promu par l'argumentaire du vote "utile" intensifierait encore la stabilité de l'état libéral PS-UDF-UMP.

Quant à l'attitude, notamment sur le sujet des parrainages, du premier secrétaire du PS dont sa direction nationale est solidaire, celle-ci s'incrit dans une logique hégémonique.

Et, c'est le PS qui appelle au rassemblement avec lui les partis à sa gauche et non pas ces derniers qui quémandent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://louve-intrepide.forumactif.com/
sympatik
Calife


Nombre de messages : 454
Date d'inscription : 29/12/2005

MessageSujet: Re: Le jour du vote est arrivé...le test de l'extrême droite   Jeu 12 Oct 2006 - 18:40

Sandra a écrit:
Les élections législatives se déroulent selon un scrutin majoritaire. Il s'agit d'une autre façon de concentrer les pouvoirs.

Et la présidentielle est à la proportionnelle, peut-être ?
Rolling Eyes

Sandra a écrit:
Un bipartisme promu par l'argumentaire du vote "utile" intensifierait encore la stabilité de l'état libéral PS-UDF-UMP.

L'Etat libéral ?
Présente-le moi... là, je crois quand même que tu exagères vraiment et emploies des formules toutes faites sans fondement sérieux.

Sandra a écrit:
Quant à l'attitude, notamment sur le sujet des parrainages, du premier secrétaire du PS dont sa direction nationale est solidaire, celle-ci s'incrit dans une logique hégémonique.

Et, c'est le PS qui appelle au rassemblement avec lui les partis à sa gauche et non pas ces derniers qui quémandent.

En quoi serait-ce de l'hégémonie que de demander aux maires PS de soutenir le candidat PS ?
J'appelle juste ça de la simple logique, moi.

Quant aux appels au rassemblement, ils ne s'adressent pas à l'EG mais aux mouvements ayant participé pendant 5 ans sans moufter au gouvernement Jospin (PCF, Verts, PRG, MRC).
L'EG, elle, joue sciemment la politique du pire et entend faire perdre le PS face à la droite pour une histoire de stratégie (provoquer ainsi + vite le fameux "grand soir" et la révolution sociale).
Ca ne l'empêche pas de quémander et de pleurnicher au sujet des signatures... ce qui me fait personnellement bien rigoler.
Twisted Evil

_________________
Le libéralisme, c'est le renard libre dans le poulailler libre - Jean Jaurès
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sadko6666
bizut


Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 04/02/2007

MessageSujet: Re: Le jour du vote est arrivé...le test de l'extrême droite   Dim 4 Fév 2007 - 16:39

Citation :
Oui, d'ailleurs au passage il faut savoir que si le VB appliquait son programme dans sa totalité les francophones habitants la région flamande seraient expropriés puis expulsés...certains voudraient mêmes les éliminer physiquement...c'est pourquoi je ne comprend pas les francophones qui soutiennent et votent parfois pour un parti qui prone leur extermination (sur fopo: sadko666 par exemple).
Tiens donc Gfrey...
Je vous impréssionne au point de venir déblaterer à mon sujet sur d'autres forums, je suis déçu "Kamarade" Evil or Very Mad

Alors déjà petit rappel, les francophones wallons ne peuvent pas voter pour le VB.

Ensuite, outre me faire passer pour un nazi de la première espèce (sans oublier l'éternel reductio ad hitlerum autour du VB, vous nous permettez de vérifier une fois de plus la Loi de Godwin).

Notre discussion est contextualisée sur le FoPo et est içi hors sujet et carrément diffamatoire.

Détaillez donc amigo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Savinien
bavard
bavard


Nombre de messages : 141
Date d'inscription : 03/02/2007

MessageSujet: Re: Le jour du vote est arrivé...le test de l'extrême droite   Dim 4 Fév 2007 - 18:02

Oulala, mes pauvres amis, quelle idée tronquée de la Belgique allez vous avoir !

Quelques petites rectifications :

Citation :
Le PS pas plus que le MR ou ecolo ne joue la carte de la menace FN et VB pour gagner des voix
tu veux rire ? Lors du scandale Arena, celle çi a osé dire qu'il ne fallait pas en parler car ça donnait des voix au FN !

Pour ce qui est de cette prétendue "ségrégation" des flamands, rien n'est plus faux.
La bourgeoisie flamande parlait le français, était parfaitement intégrée à la direction du pays (et l'est restée), le peuple lui parlait des patois flamands tout comme en Wallonie, la bourgeoisie parlait le français, le peuple, le wallon.
Seulement l'éducation nationale a fait disparaitre le wallon (interdit sous peine de sanction à l'école).

En fait, le mouvement flamingant est né d'une part, d'une volonté de faire connaitre la langue flamande (H. Conscience- d'origine française lol) mais tout en refusant de la "légaliser" (et oui, ce sont les cathos flamands qui se sont opposés à ce que leur langue soit officialisée) et d'autre part, d'un mouvement suscité par les allemands en 14, bcp plus nationaliste et se basant sur une histoire frelatée.
Mais si l'on s'attarde sur l'histoire de la Belgique, ces deux parties ont toujours vécu ensemble, d'ailleurs ce que l'étranger appellait "la Flandre" jadis, n'était en réalité que la Belgique (+/- actuelle).

Citation :
Citation:
Je vais peut-être écrire des bêtises mais ce qui me semble assez étrange, c'est que les flamands ne souhaitent apparemment pas un rapprochement avec les Pays Bas, alors que leurs langues et cultures paraissent proches.


Flamingantisme encore, la région d'abord et la langue ensuite.

Non, ce n'est pas cela, il faut chercher là une origine religieuse devenue culturelle : la très catholique Flandre refuse les très protestants Pays Bas (c'est également pour cette raison que les cathos flamands ont refuser que le flamand soit institutionalisé).
Il est d'ailleurs amusant de constater que les néerlandais rafolent de mots français, ce qui n'est pas le cas en Flandre.
Pour les panneaux routiers, c'est un jeu de gamin : tout est en français en Wallonie alors tout est en flamand en Flandre.
Citation :
Autres questions, complètement en vrac: la monarchie n'assure-t-elle pas une certaine unité nationale ou est-elle perçue comme "pro wallonne" ?

Le roi essaye d'être le plus neutre possible, néanmoins il est perçut comme étant pro-wallon en effet. Mais il ne faut pas se faire d'illusions sur son rôle: le roi ce n'est plus qu'une vieille relique devenant repoussoir pour les Belges qui eux deviennent de plus en plus républicains; ce que le VB veut d'ailleurs c'est la république flamande.

Alors là, c'est tout faux ! Les belges restent encore fort attachés à la monarchie comme le prouvent tous les évènements qui la concerne. Le roi n'a rien du tout de repoussoir pour les belges, la Wallonie est ultra-majoritairement royaliste (les républicains sont insignifiants) et la Flandre l'est encore énormement. Un récent sondage paru dans "le Soir" montrait que les 3/4 des flamands étaient opposés au séparatisme.
Seulement les flamands n'ont pas digéré l'abdication de Léopold III.

La plupart des électeurs du VB ne votent pas pour que crève la Belgique mais parce qu'ils tombent de le piège classique de l'extrême droite : insécurité, immigration, impression d'être grugé par la Wallonie. Impression pas totalement fausse quand on voit ce que le PS en a fait !

Citation :
Citation:
Degrelle et les rexistes étaient-ils partisans d'une séparation de la Belgique (j'avoue que je ne sais pas) ?

Non car la Belgique était encore unitaire à cette époque.

En fait oui et non, il y a une évolution constante du rexisme, d'abord catholique puritain (racolant en Flandre sans trop de succès) glissant vers le nazisme (et désavoué par l'Eglise, d'ou perte des élections). A la fin, Degrelle rêvait de composer une "Grande Bourgogne" !

Le VB ne prône pas l'extermination des francophones, ce sont des sornettes ça ! Ils réclament une prédominançe du flamand en sol flamand que l'on pourrait résumer par "ici on est en Flandre alors on parle flamand" . Pour BXL comme pour d'autre endroit ils revendiquent ledu droit du sol !
Citation :
Citation:
Y a-t-il une réelle séparation de fait wallons-flamands ou au contraire de nombreux couples "mixtes" ?

Non ça ça va encore, il existe pas mal de couples mixtes bien que certains intégristes flamands comme francophones le refusent.

Il y a la réalité politique et puis la réalité de la population qui est fort différente. Il n'y a pas de réel étiquetage "flamand" ou francophone". Je vis en région flamande, je n'en suis pas pour autant rejetter, loin de là ! Je suis passé par la DPERM, nous partagions nous chambrées avec des flamands, nous n'avons jamais eut de problèmes "linguistiques".
En fait tout dépend du comportement de chacuns. Je prends un bus flamand tous les jours, je m'exprime en flamand, on me réponds en français. Si, comme bcp de francophones, je tenterais de m'imposer en français, alors évidement, je serais mal perçu !

Citation :
Citation:
Et comment réagissent les wallons face aux velléités flamandes ?

Du dégoût, de la colère, de l'incompréhension, de la radicalisation
Et chez les politiques, on baisse sont froc ! Mais surtout un refus de voir ce que les flamands ont bien pigés ; le PS a coulé la Wallonie !
Citation :
Citation:
De quand date selon toi cette poussée du séparatisme et cette remise en cause de la monarchie ?


Quand? Quelle question, je ne sais pas dire...je crois que les pemières revendications indépendantistes sont apparues dans les années 20 avec la mythification, martyrification de la bataille des éperons d'or. Mais le vrai tournant est apparu en 1970 avec l'indépendance culturelle de la flandre.

Faux, les premiers à revendiquer une indépendance de la Flandre se manifestèrent avec la guerre de 14 ! Mais les premieres concessions leurs furent accordées dans l'entre-deux guerre. A cela, il faut ajouter le rôle non négligeable des allemands.
Par contre les flamands furent bcp plus attaché à la monarchie que les wallons (enfin en vulgarisant) lors que la Question Royale.

Citation :
La monarchie est une des dernières attaches mais qui ne tiendra plus longtemps...
Ridicule, on dit cela depuis cent ans, mais tout les ministres importants flamands sont opposés au séparatisme !

Citation :
Et oui mais cela suffit pour certains...les francophones sont mis au banc sans aucunes raisons apparentes car nous n'avons fondamentalement aucuns griefs contre les flamands à part leur extrêmisme.

Surtout tu oublies de dire que si nous sommes ainsi mis au banc, c'est grâce à nos cher politiciens (tous bords confondus).
Citation :
Une majorité...les partis politique majoritaires flamands sont tous séparatistes: l'ensemble du VB 24% des votants, l'ensemble des chrétiens CD&V/NVA 26%, une partie du VLD (libéraux), une grande partie des sociaux-libéraux nationalistes SPIRIT et même certains socialistes du SPA (équivalent du Ps)....En tout je dirai que cela doit faire plus de 75% des votants.

Faux, il y a une différence entre ce que prônent certains hommes politiques et ce que prône un parti. Si ce que tu disais était vrai, nous serions déjà séparé, hors ce n'est pas le cas.



Citation :
mais ils ont refusés préférant la droite catholique

Qu'est ce que c'est que ces sornettes ? Il n'y a plus de droite catholique francophone en Belgique et le successeur du PSC est maintenant de centre plutôt gauche !
Citation :
L'exemple belge ne tend en rien à montrer qu'une progression de l'extrême droite pénalise les scores de la gauche

Non, ce qui pénalise la gauche francophone, c'est qu'elle est pourrie jusqu'à la moelle ! Jamais un parti politique n'a été aussi corrompu, interessé par l'argent et n'a foutu le souk !

Citation :
Le PS pas plus que le MR ou ecolo ne joue la carte de la menace FN
C'est surtout qu'ils n'en ont pas besoin, tu oublies de préciser à quoi (heureusement) ressemble le FN belge ! C'est un parti minable, avec un escroc à sa tête et j'en passe ! Ils n'ont même pas fait campagne aux dernières élections.
Pour le côté flamand, la tâche est plus délicate, le VB flatte l'orgeuil flamand et le contrecarrer comme vous le faite en France avec le FN serait dangereux.

Voilà, je me permets de rectifier un peu des dires pour le moins erroné !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gfrey
bavard
bavard


Nombre de messages : 137
Date d'inscription : 17/09/2006

MessageSujet: Re: Le jour du vote est arrivé...le test de l'extrême droite   Dim 4 Fév 2007 - 18:11

Citation :
Tiens donc Gfrey...
Je vous impréssionne au point de venir déblaterer à mon sujet sur d'autres forums, je suis déçu "Kamarade"
Bonjour quand même sadko Very Happy
Oh je vous ai employé une fois à titre d'exemple ce n'est pas bien méchant.
Citation :
Alors déjà petit rappel, les francophones wallons ne peuvent pas voter pour le VB.
Les Bruxellois oui, ce que vous êtes non? Si vous êtes wallon cela change tout, je m'excuse d'avoir extrapolé à votre sujet.
Citation :
Ensuite, outre me faire passer pour un nazi de la première espèce (sans oublier l'éternel reductio ad hitlerum autour du VB, vous nous permettez de vérifier une fois de plus la Loi de Godwin).
Je n'ai pas une seule fois employé ce mot: j'ai dis que vous êtiez sympathisant d'un parti d'extrême droite qui n'éprouve aucune sympathie envers les francophones et qui va jusqu'à réclamer leur expropriation, expulsion et parfois même leur supression physique (mais ça c'est l'extrême droite du parti)...Je n'ai donc pas dis que vous êtiez un nazi ou autre; j'ai dis aussi que je ne comprenais pas comment des francophones pouvaient éprouver une quelconque forme d'admiration ou de sympathie pour ce monstrueux parti, en vous citant en exemple car vous êtes un des rares que je connaisse et que vous êtes le seul sur fopo à vous en réclamer...Est-ce plus clair?
Citation :
Notre discussion est contextualisée sur le FoPo et est içi hors sujet et carrément diffamatoire.
Mais non, là c'est vous qui extrapolez; désolé pour le fait que vous l'ayez mal prit, cela n'avait pas un but diffamatoire puisque je vous prenais simplement en exemple. Et puis même, je suis sûr que vous m'avez appelé au moins une fois "Gfrey le Bolchévique" sur fopo ou ailleurs; on dira donc que nous sommes quittes. Inutile d'en faire une affaire d'Etat. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sadko6666
bizut


Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 04/02/2007

MessageSujet: Re: Le jour du vote est arrivé...le test de l'extrême droite   Dim 4 Fév 2007 - 18:19

Gfrey a écrit:
Citation :
Tiens donc Gfrey...
Je vous impréssionne au point de venir déblaterer à mon sujet sur d'autres forums, je suis déçu "Kamarade"
Bonjour quand même sadko Very Happy
Oh je vous ai employé une fois à titre d'exemple ce n'est pas bien méchant.
Bonjour...
Citation :
Alors déjà petit rappel, les francophones wallons ne peuvent pas voter pour le VB.
Les Bruxellois oui, ce que vous êtes non? Si vous êtes wallon cela change tout, je m'excuse d'avoir extrapolé à votre sujet.
Fais mes études à Bruxelles, vie à Bruxelles de temps à autres, mais domicilié en Wallonie.
Citation :
Ensuite, outre me faire passer pour un nazi de la première espèce (sans oublier l'éternel reductio ad hitlerum autour du VB, vous nous permettez de vérifier une fois de plus la Loi de Godwin).
Je n'ai pas une seule fois employé ce mot: j'ai dis que vous êtiez sympathisant d'un parti d'extrême droite qui n'éprouve aucune sympathie envers les francophones et qui va jusqu'à réclamer leur expropriation, expulsion et parfois même leur supression physique (mais ça c'est l'extrême droite du parti)...Je n'ai donc pas dis que vous êtiez un nazi ou autre; j'ai dis aussi que je ne comprenais pas comment des francophones pouvaient éprouver une quelconque forme d'admiration ou de sympathie pour ce monstrueux parti, en vous citant en exemple car vous êtes un des rares que je connaisse et que vous êtes le seul sur fopo à vous en réclamer...Est-ce plus clair?
Explicitement non, implicitement.
"suppresion physique" et vous me décrivez comme sympathisant...

Citation :
Notre discussion est contextualisée sur le FoPo et est içi hors sujet et carrément diffamatoire.
Mais non, là c'est vous qui extrapolez; désolé pour le fait que vous l'ayez mal prit, cela n'avait pas un but diffamatoire puisque je vous prenais simplement en exemple. Et puis même, je suis sûr que vous m'avez appelé au moins une fois "Gfrey le Bolchévique" sur fopo ou ailleurs; on dira donc que nous sommes quittes. Inutile d'en faire une affaire d'Etat. Wink
Sur FoPo, en votre "présence" : oui.

Pour ce qui est relatif au VB, il va de soi qu'il y a içi beaucoup d'erreurs qui sont commises, mais je n'ai pas le temps de les détailler, surtout que j'ai déjà fait cela sur le FoPo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gfrey
bavard
bavard


Nombre de messages : 137
Date d'inscription : 17/09/2006

MessageSujet: Re: Le jour du vote est arrivé...le test de l'extrême droite   Dim 4 Fév 2007 - 19:05

Citation :
Oulala, mes pauvres amis, quelle idée tronquée de la Belgique allez vous avoir !
Very Happy Parce que tu crois être le seul dépositaire de la vérité vraie? Je fais un survol des dites "corrections" et je vois des points qui ne sont on ne peut plus vrais et d'autres que se résument à des attaques contre les magouilles des politiciens...
Citation :
tu veux rire ? Lors du scandale Arena, celle çi a osé dire qu'il ne fallait pas en parler car ça donnait des voix au FN !
Peut être mais je pense que le FN qui devient un parti moribond en Wallonie, mais qui à eu ses heures de gloire, depuis les dernières élections et le procès de Daniel Férret et que les partis traditionnels n'ont pas besoin de jouer sur la peur du vote extrême comme on le fait en France.
Citation :
Pour ce qui est de cette prétendue "ségrégation" des flamands, rien n'est plus faux.
La bourgeoisie flamande parlait le français, était parfaitement intégrée à la direction du pays (et l'est restée), le peuple lui parlait des patois flamands tout comme en Wallonie, la bourgeoisie parlait le français, le peuple, le wallon.
Seulement l'éducation nationale a fait disparaitre le wallon (interdit sous peine de sanction à l'école).

En fait, le mouvement flamingant est né d'une part, d'une volonté de faire connaitre la langue flamande (H. Conscience- d'origine française lol) mais tout en refusant de la "légaliser" (et oui, ce sont les cathos flamands qui se sont opposés à ce que leur langue soit officialisée) et d'autre part, d'un mouvement suscité par les allemands en 14, bcp plus nationaliste et se basant sur une histoire frelatée.
Mais si l'on s'attarde sur l'histoire de la Belgique, ces deux parties ont toujours vécu ensemble, d'ailleurs ce que l'étranger appellait "la Flandre" jadis, n'était en réalité que la Belgique (+/- actuelle).
C'est ce que je disais plus bas...Le flamingantisme c'est une résistance à la domination francophone dans les domaines culturels et économiques depuis 1830 jusqu'à 1970 plus ou moins.
Citation :
Alors là, c'est tout faux ! Les belges restent encore fort attachés à la monarchie comme le prouvent tous les évènements qui la concerne. Le roi n'a rien du tout de repoussoir pour les belges, la Wallonie est ultra-majoritairement royaliste (les républicains sont insignifiants) et la Flandre l'est encore énormement. Un récent sondage paru dans "le Soir" montrait que les 3/4 des flamands étaient opposés au séparatisme.
Allons, ne joue pas à l'ignorant; est-ce que tu entends encore beaucoup de Wallons qui se disent encore monarchistes de conviction? Ne vois tu pas avec les récentes affaires de Laurent que un nombre non négligable de Wallons deviennent las de la famille royale et de son faste? Je ne sais pas chez toi mais chez moi, dans ma commune, il y a un nombre conséquant de gens qui ne se disent plus monarchistes mais qui continuent quand même d'avoir un peu de sympathie pour la famille royale car celle-ci représente un héritage, une partie de la Belgique traditionnelle...Dire que les Belges sont encore vraiment monarchistes c'est de la mauvaise fois; cet identification à la monarchie est morte définitivement après la guerre de 39-45 et avec la réduction des pouvoirs du Roi...Quand aux récents événements sur l'hypothétique fin de la Belgique il à succité de l'émoi chez les Wallons simpement parce que ceux-ci se demandaient ce qu'ils allaient devenir avec la sidérurgie morte depuis 15 ans et la dépendance de la Wallonie sur l'économie flamande...Il n'y avait que les personnes agèes pour pleurer une monarchie qui est décadente et totalement inutile...
Citation :
La plupart des électeurs du VB ne votent pas pour que crève la Belgique mais parce qu'ils tombent de le piège classique de l'extrême droite : insécurité, immigration, impression d'être grugé par la Wallonie. Impression pas totalement fausse quand on voit ce que le PS en a fait !
Oui c'est vrai mais tu ne peux pas nier que les flamands, ou du moins une partie, ne rêvent pas d'indépendance ou de plus d'autonomie...
Quant à la dernière phrase: tu sais bien que la mauvaise situation économique de la Wallonie est due à la perte de ses industries...C'est du chômage structurel et non une "ingérence socialo-marxiste" comme le clament les libéraux...
Citation :
Le VB ne prône pas l'extermination des francophones, ce sont des sornettes ça !
Tu iras dire cela à certains députés Vlaams Belang qui siègent à la chambre...Il me semble d'ailleurs des mesures de la sortes, moins radicales certes, étaient formulées dans le programme des 40 points...
Citation :
Et chez les politiques, on baisse sont froc ! Mais surtout un refus de voir ce que les flamands ont bien pigés ; le PS a coulé la Wallonie !
C'est ça que tu appeles un rétablissement de la vérité?! Tu me dis que je donnes une vision tronquée de la Belgique et par moment toi tu en donnes une digne d'un ivrogne Carolo...
Sinon tu es de quel parti? MCC? FDF? PRL?
Citation :
Faux, les premiers à revendiquer une indépendance de la Flandre se manifestèrent avec la guerre de 14 !
Grande différence en effet: je dis dans les années 20 et toi tu dis, avec beaucoup de trop de véhémence, que les premières revendications indépendantistes datent de 1914...
Sinon en remontant très loin, on peut dire que la base du mouvement flamningant remonte à l'occupation Française en 1791 puis Hollandaise de la région en 1815...
Citation :
Par contre les flamands furent bcp plus attaché à la monarchie que les wallons (enfin en vulgarisant) lors que la Question Royale.
Ca c'est vrai...
Citation :
Ridicule, on dit cela depuis cent ans, mais tout les ministres importants flamands sont opposés au séparatisme !
Les ministres VLD et SP-a sont en effet opposés à toute scission bien qu'ils versent dans le régionalisme à chaque élection; les ministres CD&V Sont quant à eux beaucoup plus enclin à réclamer plus d'autonomie pour la Flandre mais eux aussi sont opposés à la scission; pareil pour Spirit; les députés NVA et Vlaams Belang réclament une autonomie quasi totale et sont des plus favorables à une éventuelle scission de la Belgique...Il existe bien un sentiment régionaliste qui pourrait menacer la Belgique à terme et cela personne ne le nie.
Citation :
Faux, il y a une différence entre ce que prônent certains hommes politiques et ce que prône un parti. Si ce que tu disais était vrai, nous serions déjà séparé, hors ce n'est pas le cas.
J'exagère un peu et le mot "séparatiste" n'est pas celui qu'il faudrait utiliser; je dirai qu'une majorité de flamands partage un régionalisme dont l'intensité varie.
Citation :
Surtout tu oublies de dire que si nous sommes ainsi mis au banc, c'est grâce à nos cher politiciens (tous bords confondus).
Aalala j'ai toujours trouvé que le sentiment anti-politique était un des plus bêtes qui pouvaient exister; l'anti-politique ne sert qu'à se détourner des vrais problèmes et de leurs causes.
Citation :
Qu'est ce que c'est que ces sornettes ? Il n'y a plus de droite catholique francophone en Belgique et le successeur du PSC est maintenant de centre plutôt gauche !
Si tu trouves que le CDH est de gauche....Le CDH est le pendant de l'UDF française avec un fond de catholicisme et une orientation un peu plus marquée à gauche de l'échiquier politique...C'est un parti centriste et catholique et qui reste modéré; cela ne change rien au fait qu'il soit toujours d'inspiration catholique comme le prouve la constitution de sa base militante...
Citation :
Non, ce qui pénalise la gauche francophone, c'est qu'elle est pourrie jusqu'à la moelle ! Jamais un parti politique n'a été aussi corrompu, interessé par l'argent et n'a foutu le souk !
Oui c'est vrai mais cela vient aussi du système politique belge en lui même et d'un manque de concurrence crédible à gauche du PS. Le vote obligatoire assure aux partis politique de voix qui auraient du êtres conquises par une campagne électorale éfficace et une gestion honnête de la part des politiciens; avec le vote obligatoire les élus et les partis peuvent agir avec une plus grande impunité sans risquer de faire un résultat désastreux au prochaines élections. Le fait qu'il n'y pas d'opposant crédible à gauche du PS qui puisse mettre ce parti décadent en difficulté (PTB, PCB, POS, MS,...sont insignifiants) joue aussi beaucoup.
Citation :
Voilà, je me permets de rectifier un peu des dires pour le moins erroné !
Tu as une vision autre que la mienne mais tu ne peux pas te dire investit de la vérité absolue comme tu sembles le faire...
C'est bien qu'il y ai un nombre croissant de Belges sur le forum, ça me permettra de parler un peu politique nationale avec eux Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gfrey
bavard
bavard


Nombre de messages : 137
Date d'inscription : 17/09/2006

MessageSujet: Re: Le jour du vote est arrivé...le test de l'extrême droite   Dim 4 Fév 2007 - 19:15

Citation :
Fais mes études à Bruxelles, vie à Bruxelles de temps à autres, mais domicilié en Wallonie.
Ah bon, j'ignorais...
Citation :
Explicitement non, implicitement.
"suppresion physique" et vous me décrivez comme sympathisant...
Mais non, je vous disais sympathisant d'un parti dont certains élus étaient favorables à votre supresion physique et autre traitements barabres...Cela n'implique pas que vous souteniez une telle chose; que vous êtes suicidaire par cette démarche oui mais nazi surement pas...D'ailleurs nombres de francophones qui militent pour ce parti ou sont sympathisant de ce parti ne sont pas conscient du sort que le VB réserve aux francophones en cas de victoire politique...
Citation :
Sur FoPo, en votre "présence" : oui.
Ah, je n'avais jamais remarqué que vous aviez jamais employé une telle appelation...Bah je n'en ferai pas un drame.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sadko6666
bizut


Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 04/02/2007

MessageSujet: Re: Le jour du vote est arrivé...le test de l'extrême droite   Dim 4 Fév 2007 - 22:30

Enfin soit.

à bientôt sur el FoPo Wink (à nouveau opérationnel)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le jour du vote est arrivé...le test de l'extrême droite   Aujourd'hui à 23:23

Revenir en haut Aller en bas
 
Le jour du vote est arrivé...le test de l'extrême droite
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Test de Hühner
» Type d'exercice pour le test IELTS
» test négatif et retard de trois jours
» Test de grossesse
» question test grossesse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ecologie-Intelligence-Solidarité :: Politique :: Politique Internationale-
Sauter vers: