Ecologie-Intelligence-Solidarité

Pour la fondation d'une France bâtie sur l'intelligence.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Solidarité mes frères...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gfrey
bavard
bavard


Nombre de messages : 137
Date d'inscription : 17/09/2006

MessageSujet: Solidarité mes frères...   Sam 7 Oct 2006 - 23:37

Nous vivons au sein d'un hybride, hybride issus d'une synthèse du conservatisme et du libéralisme, hybride à la faim de capital dévorante et dont les adulateurs font preuve à son égard d'une foi et d'un optimisme naïf. Cet hybride est une pieuvre gigantesque, revenu des abysses de 1929 pour déchaîner son pouvoir financier dévastateur pour les plus faibles; le temps où l'Etat avait une mains dans le portefeuille du privé pourrait être considéré comme bénit par toutes les divinités comparés à la situation actuelle où nombre de "libérés de l'étatisme gauchiste et ses pulsions collectivistes" se retrouvent avec une tentacule autours du cou...
Cet hybride c'est le capitalisme "régressiste": système qui largue son héritage conservateur comme on lacherait du leste pour décoller ou essayer d'éviter la chute...On ne peut plus qualifier le capitalisme de niveau mondial de « conservateur ». Il ne veut plus rien conserver. Au contraire, il est régressiste en ce qu’il travaille à détricoter tout ce qui fait obstacle à son idéologie de la loi du plus fort. Comment ? En confisquant les deux instruments de nos élus : le budget et la force de loi. Cela s’opère d’une manière « soft » qui ne fait pas la une des journaux, via la mise en concurrence fiscale et légale de nos États. C’est extrêmement dangereux car nos élus perdent l’essentiel de leur marge de manœuvre. Nous disposons donc de moins en moins de moyens pour défendre le bien commun. A l’arrivée, ce ne sont pas seulement nos projets de gauche qui n’ont plus les moyens de leur ambition, c’est tout simplement la souveraineté du peuple qui est confisquée par ces mécanismes de mise en concurrence des Etats entre eux. Voilà pourquoi je tire ce constat de la mise en danger de nos démocraties.
Pour vaincre où pour résister du moins il faudra convaincre la gauche – au sens large- de s’allier pour agir, du monde à la commune. Lucides quant à l’inégalité du rapport de force, je pense qu’il est temps de dépasser les clivages traditionnels et les suspicions mutuelles, pour travailler ensemble et se soutenir, entre hommes et femmes politiques de gauche, syndicats, secteur de l’économie sociale, associations, citoyens, bref : c’est un appel à travailler ensemble au profit de nos valeurs communes et du renforcement de la démocratie. Concrètement, au-delà de comportements éthiques élémentaires, j’appelle la gauche à s’appuyer sur ce que j’appelle les « solidarités chaudes », c’est-à-dire toutes les initiatives volontaires bénévoles que prennent les citoyens et qui renforcent la solidarité quotidienne. Et très concrètement, puisque c’est d’actualité, je suis convaincu qu’au niveau communal, tout est encore possible. Là nous sommes encore déconnectés du capitalisme. Il nous faut donc soutenir l’économie sociale, introduire des clauses éthiques, sociales et environnementales dans nos marchés publics, placer nos moyens financiers dans des placements éthiques, consommer équitable. Si nous voulons reconstruire un rapport de force favorable au bien commun, à nos services collectifs, il faut cesser de considérer ces outils comme de la bonne conscience. Au contraire, ces démarches sont fondamentalement politiques, comme l’étaient nos mutuelles ouvrières à l’origine.
Pour reconstruire nos solidarités sur base de réseaux d'entraide ouvriers je propose:

- la ré-instauration des maisons du peuple: arme de l'action socialiste les Maisons du Peuple sont des lieux de convivialité, de solidarité, d’accessibilité à la culture et à l’éducation permanente, conçus pour le milieu ouvrier. Elles comprennent généralement un magasin, un café et une salle de réunion. En plus de bénéficier d’un endroit de rassemblement, les coopératives proposent de l’aide telle que la distribution de pain en cas de maladie, des soins médicaux gratuits, une caisse de pension, etc.

-construction de réseaux commerciaux équitables au niveau communal: commerce équitable du public avec les petits exploitants agricoles.

-promouvoir les SEL (systèmes d'échanges locaux).

-socialisation: promouvoir l'organisation de cellules de quartier; mettre à disposition des jardins à cultiver pour ceux qui n'en disposent pas,...

Il reste donc tout à ré-inventer; quittez ces bancs de théoriciens, docteurs, analystes et autres politologues poussièreux et doctoral pour reprendre le flambeau du combat social, reprendre le chemin de la défense et la conquête de droits sociaux, rejoindre à nouveau la fibre de la résistance. C'est un vieux briscard des luttes de classes, des conflits sociaux qui vous le demande: ne cédez pas à l'oppression sociale, ne reculez pas devant le combat, n'abandonnez pas l'oeuvre des générations de défenseurs des humiliés, des exploités et des marginaux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stephane
Calife


Nombre de messages : 963
Localisation : paris
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: Solidarité mes frères...   Mar 31 Oct 2006 - 18:38

Ne t'inquiète pas, j'ai la nette sensation que plus le libéralisme s'endurcit, plus il s'autodétruit. L'empire libéral, le seul a avoir conquit le monde, voit doucement, comme tous les trop grands empires de l'histoire, son déclin arriver. Ce qu'il faut c'est préparer la relève avec un souci d'humanité. La relève sera religieuse, nationaliste, anarchiste, ou socialiste. Les actions locales que tu proposes me semblent dans l'esprit de la meilleure relève.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nimzegin
seconde conseillère
seconde conseillère


Nombre de messages : 187
Date d'inscription : 06/01/2006

MessageSujet: Re: Solidarité mes frères...   Mer 1 Nov 2006 - 1:32

Le rapport Stern va remettre quelques pendules à l'heure
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stephane
Calife


Nombre de messages : 963
Localisation : paris
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: Solidarité mes frères...   Mer 1 Nov 2006 - 13:12

Nimzegin a écrit:
Le rapport Stern va remettre quelques pendules à l'heure
En effet, l'époque du "tout croissance" sera de moins en moins souhaité par le gentil peuple de la démocratie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lekhan
bavard
bavard


Nombre de messages : 162
Age : 27
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 13/05/2006

MessageSujet: Re: Solidarité mes frères...   Mer 1 Nov 2006 - 17:22

La lutte des classes est dépassée, comme Marx. Bien trop simpliste pour résoudre les problèmes.
Désolé de dire ça mais j'ai l'impression d'avoir lu un discours de propagande des années 70, discours légèrement prosélytiste. Sur le fond nous sommes d'accord il nous reste à inventer une société sociale.

La classe ouvrière n’est plus majoritaire, et arrêtons de classer les esprits dans des combinaisons étriqués. Durkheim n’a finalement jamais analysé la globalité, il s’est contenté de la classer pour simplifier l’observation. Il a oublié une chose, la société est en perpétuelle évolution. Tenons compte de celle-ci et enfin pensons à nos banlieues, à nos enfin, à nos intellectuels du dessous.

Mais à bat tous ces clichés vigoureux du communisme flamboyant. Bon dieu virons toute cette idéologie poussiéreuse, pensons enfin. Libérons nos esprits et créons de toute pièce la société de demain. Combattons les institutions par le dialogue, le débat, et les idées. Appliquons les méthodes de la critique à la pensée. Désenchaînons les médias, rétablissons des endroits d'échanges populaires, Humanisons le pouvoir. Du dialogue de l'idée, de l'intelligence. N'ayons plus à complexé des fantômes du passé, rêvons à la société dont nous voulons en en parlant, en l'écrivant. Pallions à la crise intellectuelle, par une abondance intellectualisation populaire. Rendons la société intelligente et volons de nos propres ailes. Au diable, les différences, marchons ensemble pour notre société sociale, humaniste et réaliste de demain. Sauvons la planète, nos enfants, et nos intelligences.

A bat les idéologies préconçues et dépassées, à bat le simplisme et le recours idéologique. Pensons tout simplement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://collectif-ennui.blogspot.com/
Nimzegin
seconde conseillère
seconde conseillère


Nombre de messages : 187
Date d'inscription : 06/01/2006

MessageSujet: Re: Solidarité mes frères...   Mer 1 Nov 2006 - 23:40

stephane a écrit:
Nimzegin a écrit:
Le rapport Stern va remettre quelques pendules à l'heure
En effet, l'époque du "tout croissance" sera de moins en moins souhaité par le gentil peuple de la démocratie.
Il va surtout bousculer quelques idées reçues
Quelques grands pays vont se retrouver dans le caca.
La Russie pays crado par excellence, écologiquement parlant, je crois que pour le moment c'est le number one, merci le communisme insouciant qui vivait au jour le jour sans souci du lendemain et qui avait pris l'habitude de tout fourrer sous le tapis, ni vu ni connu j't'embrouille
Les Etats Unis d'Amérique consuméristes et gaspilleurs, obligés de faire un retour à 180° afin que leur économie ne leur tombe pas des mains, autant que ce qu'ils envoient en l'air et qui leur retombe sur le museau ... autant que sur le nôtre d'ailleurs, merci le j'm'en foutisme de la consommation à tout crin (Une p'tite pensée émue pour les Amish)
La Chine qui salope tout, très consciencieusement depuis 30 ans et qui enterre - en même temps que ses ouvriers des mines - la crasse qu'elle produit afin de la soustraire à son incompétence à régler ses problèmes écologiques qui vont grandissant
L'Europe, presqu'une bonne surprise, sortent de ce vieux continent des idées novatrices qu'elle peine à mettre en pratique, mais qui bon an, mal an, contribue a quelques progrès dans le domaine écolo. Par contre le mauvais point est que l'Europe contribue à saloper les pays pauvres. Presque propre chez elle, mais sale chez les autres, encore beaucoup de chemin à faire, et balayer devant sa porte
Il y en aurait d'autres à habiller pour l'hiver ....
Tout ce petit monde va être contraint de regarder les chiffres en face, le réchauffement climatique va coûter au Monde 5 500 milliards... voilà des chiffres qui vont donner à réfléchir à la gauche comme à la droite ... sur ce plan là, pas un pour racheter l'autre !!!
Les coco, socialo, capitalo, roico, fascho .. tous dans le même sac et tous coupables !!
Nous allons vivre quelque chose que nous n'avons jamais vécu, un tournant de l'histoire de l'Humanité, et je doute que ces 5 500 milliards soient suffisant pour ne serait-ce qu'appréhender les problèmes, les résoudre sera affaire d'équilibriste et inchiffrable. On a beaucoup de soucis à se faire, et je crois bien, malheureusement, que la solidarité ne sera pas vraiment de mise, ou tout du moins, jusqu'à un certain point, car on peut s'attendre au plus grand crack boursier de l'histoire de l'humanité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gfrey
bavard
bavard


Nombre de messages : 137
Date d'inscription : 17/09/2006

MessageSujet: Re: Solidarité mes frères...   Lun 13 Nov 2006 - 20:21

Citation :
La lutte des classes est dépassée, comme Marx. Bien trop simpliste pour résoudre les problèmes.
C'est une question d'opinion, pour moi elle existe tojours et à toujours existée mais aujourd'hui elle s'est transfromée; elle aussi doit s'adapter au nouvelles donnes.
Citation :
Désolé de dire ça mais j'ai l'impression d'avoir lu un discours de propagande des années 70, discours légèrement prosélytiste.
Oui c'était dans mon esprit au moment où je l'ai écrit...un sursaut révolutionnaire auquel pourtant je ne me prête guère.
Citation :
Mais à bat tous ces clichés vigoureux du communisme flamboyant. Bon dieu virons toute cette idéologie poussiéreuse, pensons enfin. Libérons nos esprits et créons de toute pièce la société de demain. Combattons les institutions par le dialogue, le débat, et les idées. Appliquons les méthodes de la critique à la pensée. Désenchaînons les médias, rétablissons des endroits d'échanges populaires, Humanisons le pouvoir. Du dialogue de l'idée, de l'intelligence. N'ayons plus à complexé des fantômes du passé, rêvons à la société dont nous voulons en en parlant, en l'écrivant. Pallions à la crise intellectuelle, par une abondance intellectualisation populaire. Rendons la société intelligente et volons de nos propres ailes. Au diable, les différences, marchons ensemble pour notre société sociale, humaniste et réaliste de demain. Sauvons la planète, nos enfants, et nos intelligences.
Beau discours, mais prendre d'assaut le pouvoir par la simple irradiation de la pensée alors que celui ci est basé sur un socle idéologique dur impropre aux conscessions, sur un ordre social et économique établit et sur tournant grâce à l'énérgie inépuisable et la plus éfficace au monde qu'est la finance; si tu veux changer les chôses et faire tomber l'ordre il te faudra plus qu'une simple réflexion, car à l'inverse de ce que V.hugo affirmait ce n'est pas la pensée des intellectuels qui à détruit les murs de la royauté mais bien les bras et l'énergie des damnés de la terre canalisée par l'espoir du lendemain meilleur et de la justice...l'idéologie est à mon sens une arme qu'il faut conserver pour transformer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gfrey
bavard
bavard


Nombre de messages : 137
Date d'inscription : 17/09/2006

MessageSujet: Re: Solidarité mes frères...   Lun 13 Nov 2006 - 22:31

Citation :
car on peut s'attendre au plus grand crack boursier de l'histoire de l'humanité.
Le sort de l'envrionnement, de notre bonne planète me préoccupe énormément.
Celui de la bourse...pas du tout...ces malheurs sont autant de clous qui ferment son cercueil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lekhan
bavard
bavard


Nombre de messages : 162
Age : 27
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 13/05/2006

MessageSujet: Re: Solidarité mes frères...   Sam 18 Nov 2006 - 19:09

Et pourtant, sans leader cette révolution aurait été sans aboutissant.

Tu oublis vite, trop vite l'importance de la pensée. Tu la sous-estime même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://collectif-ennui.blogspot.com/
tartarinos de la arenas
bizut


Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 04/02/2007

MessageSujet: Re: Solidarité mes frères...   Dim 4 Fév 2007 - 17:47

stephane a écrit:
Ne t'inquiète pas, j'ai la nette sensation que plus le libéralisme s'endurcit, plus il s'autodétruit. L'empire libéral, le seul a avoir conquit le monde, voit doucement, comme tous les trop grands empires de l'histoire, son déclin arriver. Ce qu'il faut c'est préparer la relève avec un souci d'humanité. La relève sera religieuse, nationaliste, anarchiste, ou socialiste. Les actions locales que tu proposes me semblent dans l'esprit de la meilleure relève.

La relève sera Catholique et Royale uen fois que serons achevés les 3 siècle du VRAI libéralisme
lisez don sarda
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lomig
second conseiller
second conseiller


Nombre de messages : 466
Age : 33
Localisation : Les Ravenelles
Date d'inscription : 18/05/2006

MessageSujet: Re: Solidarité mes frères...   Mar 6 Fév 2007 - 22:22

les conservateurs reviennent.

La lutte des classes existait quand les classes existaient objectivement. Maintenant, tout est dilué, mais les petites gens existent toujours, en très grand nombre. 4 millions de chômeurs, 7 millions de travailleurs pauvres, 3 millions de personnes "mal-logées", bref, pas joli joli.

Nous sommes passés d'un schéma de "classes" à un schéma en termes de "niveaux": un niveau intégré socialement, un niveau "désaffilié", et un niveau intermédiaire, qui se raproche de la désaffiliation avec le libéralisme. (castel)
Il me semble que la politique à mener n'est pas révolutionnaire, mais doit prendre le sort du niveau intermédiaire et le réintégrer. Les désaffiliés doivent être ensuite "liés" à la société. C'est déjà un premier projet, presque utopique...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spaces.msn.com/lomig1983/
tartarinos de la arenas
bizut


Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 04/02/2007

MessageSujet: Re: Solidarité mes frères...   Jeu 8 Fév 2007 - 12:29

lomig a écrit:
les conservateurs reviennent.

La lutte des classes existait quand les classes existaient objectivement. Maintenant, tout est dilué, mais les petites gens existent toujours, en très grand nombre. 4 millions de chômeurs, 7 millions de travailleurs pauvres, 3 millions de personnes "mal-logées", bref, pas joli joli.

Nous sommes passés d'un schéma de "classes" à un schéma en termes de "niveaux": un niveau intégré socialement, un niveau "désaffilié", et un niveau intermédiaire, qui se raproche de la désaffiliation avec le libéralisme. (castel)
Il me semble que la politique à mener n'est pas révolutionnaire, mais doit prendre le sort du niveau intermédiaire et le réintégrer. Les désaffiliés doivent être ensuite "liés" à la société. C'est déjà un premier projet, presque utopique...
dans l'ancien régime chaqun avait une fonction ....et du travail pour tous.
c'est la republique qui a appauvri la France
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lomig
second conseiller
second conseiller


Nombre de messages : 466
Age : 33
Localisation : Les Ravenelles
Date d'inscription : 18/05/2006

MessageSujet: Re: Solidarité mes frères...   Jeu 8 Fév 2007 - 16:10

essaie de le prouver maintenant, au lieu de faire des affirmations ridicules, comme si le système politique conditionnait le marché du travail...
j'attends ta démonstration de pied ferme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spaces.msn.com/lomig1983/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Solidarité mes frères...   Aujourd'hui à 21:10

Revenir en haut Aller en bas
 
Solidarité mes frères...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Session hiver 2011 des ateliers "Rivalités entre frères et soeurs"
» A tous les frères visiteurs du Forum ONE
» Atelier "Frères et soeurs sans rivalités"
» [mesure sarko] le Revenu de Solidarité Active
» Gaz : le tarif spécial de solidarité

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ecologie-Intelligence-Solidarité :: Archives :: Archives :: Bazar à trier-
Sauter vers: