Ecologie-Intelligence-Solidarité

Pour la fondation d'une France bâtie sur l'intelligence.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Immigration choisie...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
lomig
second conseiller
second conseiller


Nombre de messages : 466
Age : 33
Localisation : Les Ravenelles
Date d'inscription : 18/05/2006

MessageSujet: Immigration choisie...   Mar 29 Aoû 2006 - 0:03

L'homme qui a parlé de ce concept "d'immigration choisie", en opposition à une "immigration subie" a probablement choqué plusieurs générations d'immigrés qui n'avaient pas l'impression d'avoir fait subir quoi que ce soit à la France, surtout que cette immigration a servi de chair à canon pendant la deuxième guerre, de travailleurs en BTP après la guerre, puis de boucheur de trou ensuite, et d'ennemi public enfin.

En regardant de près ce qui se dit sur l'immigration, je me suis rendu compte que les politiques, de droite comme de gauche, comptaient sur les idées reçues, et sur des schémas simplistes portés "inconsciemment" par les électeurs. A vrai dire, c'est surtout la droite. Pour être plus précis, c'est surtout un homme. Petit. Qui passe tous les jours à la télé. On le voit souvent dans Voici. Il vient de sortir un livre. Bon, bref, toujours est-il qu'il manipule les idées reçues avec la même force que sur les sujets précédents, c'est-à-dire la vie dans les "cités" et les "racailles".

Qu'est-ce qu'il dit? Bon, il dit qu'il y a trop de sans-papiers. On sera tous d'accord. Il dit qu'il régularisera les personnes qui remplissent les 6 critères qu'il a fixés. Bon, pour lui, ça fait 6000 personnes, sur les - je ne sais pas - 100.000 clandestins qui attendent d'être régularisés (erratum, le chiffre, ça y est, je le connais: environ 200.000 [limite basse] selon le président de la LDH). Les 6 critères sont:
- preuve du séjour en France de l’un des parents depuis le 13 Juin 2004
- certificat de scolarité du ou des enfants
- naissance en France d’un enfant ou présence habituelle de l’enfant avant ses 13 ans
- contribution effective des parents à l’entretien et l’éducation de l’enfant » ( On se demande comment peuvent faire des sans-papiers sans logement, sans emploi... Ce n'est pas à eux que devrait devrait incomber la responsabilité de la cruauté de la société)
- une réelle volonté d’intégration des familles (en gros, il fallait un critère subjectif, aléatoire et arbitraire pour toujours trouver un prétexte pour les virer...)
- l’absence de lien de l’enfant avec le pays dont il a la nationalité (En gros, si tu veux vivre en France, il faut que tu ne sois pas musulman, que tu ne parles pas ta langue maternelle, que tes grands-parents soient morts ou en France...)

Vous le voyez, ces 3 derniers critères sont un peu flous et laissent présager un degré de manoeuvre pour un pouvoir discrétionnaire! La volonté d'intégration ne peut être prouvée avec des preuves objectives, puisque c'est un élément personnel et subjectif! Et que penser de leur dévoilement: ils donnent leur adresse, leur nom, leur pays d'origine à la police! Avec ça, bien sûr qu'ils veulent vivre en France et qu'ils veulent s'intégrer!!!

Bref, je m'emporte! A côté de ça, bien entendu, le petit teigneux laisse aux préfets le choix de la manière de procéder, ce qui implique d'énormes inégalités quant au mode d'action, quant aux preuves demandées, quant à la sévérité, etc. Et ne soyons pas dupes: c'est surtout un moyen d'obtenir les coordonnées de ces petits cafards introuvables: en faisant miroiter (souvent de manière inique) un droit de séjour, on les oblige à sortir du bois! En aligant ensuite les messages des préfectures disant qu'elles regarderaient tous les dossiers (Créteil), on peut ainsi penser qu'ils auront tout le loisir de foutre ce beau monde dans un charter!

Belle cacophonie pour un problème que l'on refuse de régler!

Car voilà le problème, substantiellement, N.S dit cela: "Il y a trop de clandestins en france à cause du laxisme de la gauche, qui a envoyé un message aux pays d'origine de ces immigrés par une régularisation massive en 1997 et en 1981. Moi, je décide d'envoyer un message fort à ces pays en décidant de fixer des règles sévères mais justes et en limitant les régularisations. Comme cela, les candidats à l'immigration ne tenteront pas leur chances. D'un autre côté, les personnes régularisées bénéficieront d'un traitement honorable et digne (on ne peut pas accueillir toute la misère du monde, hein...) et serviront notre économie par leurs compétences uniques."

Qu'une personne ose me dire que ce n'est pas, en substance, ce que dit N.S. Qu'une personne ose me dire que je caricature! Non, ce n'est pas le cas!


Voilà une réponse circonstanciée, face aux arguments de N.S.: Que peut-on voir dans ce discours? Un élément fondamental qui sert à tout faire tenir est de nous faire croire qu'il y a un lien causal entre le discours (et l'action) des états et le flux d'immigration. Laxisme signifierait donc que le nombre de candidats à l'immigration augmenterait car ils auraient plus de chances d'être régularisés. Sévérité signifie dans ce cas que les étrangers n'y penseront même plus: ils savent que ça ne sert à rien.

Le problème est que c'est faux! Il n'y a aucun lien de causalité entre le flux migratoire et la politique d'immigration. Le nombre d'immigrés clandestins ne change quasiment pas! Malgré les régularisations de 97! et malgré sa loi, les gens continueront d'affluer! Il n'est pas question, donc, de laxisme ou de sévérité, mais de réalisme politique! Sachant qu'on ne peut pas reconduire tout le monde, que certains sont bien installés, et que nous ne sommes pas des bêtes, il faut purger la machine clandestine qui entretient dans la misère et la grande précarité de trop nombreuses familles!

Deuxième élément, se mettre dans la tête des gens qui migrent: ce n'est pas "France porte ouverte", mais "sortez-moi de là, je vis un enfer", Très souvent, c'est pour échapper à un mode de vie très difficile, pour échapper à la violence, à la fatalité, à la pauvreté que les gens migrent. C'est donc aussi un problème à régler! Pourquoi ne pas traiter les causes réelles du problème (comme le fait l'Espagne par exemple, ou l'Italie, même)???

Enfin, prendre les gens qui auront des compétences adaptées, c'est aussi fonctionner sans aucun respect pour la personne humaine, mais juste pour le capital économique. ces compétences "choisies" seront donc un filtre qui permettra à l'excellence de rentrer, mais qui rzamènera chez eux, ceux qui ont le moins de pouvoir pour changer les choses aussi, entrainant un cercle vicieux. Au contraire, privilégions l'éducation, la formation pour les immigrés pour qu'ils aient quand ils rentreront (la moitié des immigrés rentrent chez eux d'eux-mêmes dans les 10 ans) des compétences à faire valoir pour améliorer le quotidien de leur pays.

Encore la preuve que Sarkozy manque de réalisme politique.

Sans oublier que certaines reconduites à la frontière se font dans l'irrespect des lois: malgré le respect des critères, certains immigrés sont renvoyés chez eux pour des arguments fallacieux (que les autorités n'ont pas cherché à vérifier). Bref, ce beau bazar est aussi l'occasion pour que Klarsfeld, caution morale de Sarko, tente de légitimer et d'humaniser le tout. Cependant, on ne peut pas non plus lui faire confiance, adepte qu'il est des contradictions en tout genre. Un exemple (début juillet):
"Aucune famille ne sera expulsée pendant l'été", et, quelques heures plus tard "si des familles ne remplissent pas les critères de la circulaire, elles pourronnt être expulsées, même avant la rentrée scolaire". Bien évidemment, comme le souligne le président de la LDH, c'est la deuxième affirmation qui était vraie.

Autre mensonge, l'idée que c'est la mode de refuser de régulariser. "Aucun pays européen développé ne le fait, alors pourquoi nous?" a dit en substance Sarko. Or, avec des flux migratoires beaucoup plus importants que les nôtres, la Grèce, l'Italie, le Portugal et l'Espagne ont récemment régularisé massivement des immigrés, afin de ne plus se voiler la face: 700.000 personnes en Espagne seulement! Et cela leur a été bien plus bénéfique que s'ils avaient continué à nier leur existence (avec les salaires de misères et la surexploitation, les problèmes de santé, etc.), ça cotise pour la sécu, ça travaille moins au noir donc une partie de l'argent gagné va directement aux impôts, etc.

Enfin, il est important de dire contre l'argument selon lequel "on ne peut pas accueillir toute la misère du monde" que malheureusement pour ceux qui le croient, l'Europe occidentale n'accueille que 5% des flux migratoires. et la France fait partie des pays les moins concernés! Beau mensonge d'Etat que de penser qu'on ne pourrait pas accueillir quelques milliers de personnes en plus! Nous avons les moyens, en tant que grande puissance économique de traiter humainement tous ces gens!

Je ne pense pas avoir fait un inventaire complet des arguments et des contre-arguments, alors je vous laisse commenter, ajouter, critiquer. Merci de m'avoir lu.

p.s: vous remarquerez j'espère que je tente de ne faire aucune mention humaniste ou autre, simplement traiter des faits, car la "charité" ou la tolérance, l'altruisme, etc. dépendent de chacun de nous. Les gens peuvent s'en foutre que des milions d'africains crèvent dans leur pays ou devant leur porte. Mais c'est un argument que l'on peut ajouter: renvoyer les gens chez eux et les exposer au meurtre, à la torture, ou à la pauvreté extrême, c'est immoral. Laisser les gens en France à l'abandon dans des situations de pauvreté extrême, c'est honteux. Tenter de les aider à truver un logement, un emploi, etc. ce sont des devoirs universalisables en raison de nos mythes fondateurs sur la dignité humaine et sur ses droits.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spaces.msn.com/lomig1983/
Sylphe
Chancelier


Nombre de messages : 169
Date d'inscription : 27/08/2006

MessageSujet: Re: Immigration choisie...   Mar 29 Aoû 2006 - 5:46

En clair, tu voudrais que la population d'origine africaine augmente en France.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://franceroyale.xooit.fr/index.php
lomig
second conseiller
second conseiller


Nombre de messages : 466
Age : 33
Localisation : Les Ravenelles
Date d'inscription : 18/05/2006

MessageSujet: Re: Immigration choisie...   Mar 29 Aoû 2006 - 13:28

Non, qu'elle vive librement. M'en fous qu'ils viennent ou pas. Faut simplement qu'on les reconnaisse! Ils sont là, alors on va pas continuer à faire croire que la France est "monoculturelle" à tous les électeurs de la droite de la droite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spaces.msn.com/lomig1983/
Sylphe
Chancelier


Nombre de messages : 169
Date d'inscription : 27/08/2006

MessageSujet: Re: Immigration choisie...   Mar 29 Aoû 2006 - 20:44

Donc la destruction de la culture française est une fatalité à laquelle il ne faut même pas s'opposer sous peine d'être un horrible raciste.

"Salauds d'indigènes, on va vous crever!", quoi....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://franceroyale.xooit.fr/index.php
lomig
second conseiller
second conseiller


Nombre de messages : 466
Age : 33
Localisation : Les Ravenelles
Date d'inscription : 18/05/2006

MessageSujet: Re: Immigration choisie...   Mer 30 Aoû 2006 - 19:11

je ne vois pas où est la destruction de la culture française... La destruction des cultures indigènes par nous, par contre, bizarrement, je la vois beaucoup mieux...

Je trouve qu'au contraire, notre culture se porte bien, s'enrichit. Va dans une librairie, va dans une grande ville, l'architecture n'est pas indigène, la quasi-totalité des livres sont en français. énormément d'écrivains français, penseurs, etc., continuent de vivre et d'étoffer la culture française. Nos modes de vie restent les mêmes. On s'habille toujours pareil. Quoique, les indigènes américains se chargent de nous. Idem pour la musique. Vive les yankees. Ah, quant à la gastronomie, elle se renouvelle et montre bien son intelligence culinaire, malgré les Mc do et les kebabs., les chinois et les pizzeria!

Penses-tu que l'art Mudéjar est un art dégénéré? Personnellement, je ne trouve pas! c'est même la forme artistique que je préfère... Sans vouloir vexer les puristes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spaces.msn.com/lomig1983/
le libér
Invité



MessageSujet: Re: Immigration choisie...   Mer 30 Aoû 2006 - 19:16

Je ne comprends pas ta position lomig, on détruirait les cultures des autres peuples mais nous notre culture devrait être au contraire métissée? (ne voyez pas de prise de position de ma part ici)

Il faudrait choisir
Revenir en haut Aller en bas
Sylphe
Chancelier


Nombre de messages : 169
Date d'inscription : 27/08/2006

MessageSujet: Re: Immigration choisie...   Mer 30 Aoû 2006 - 19:36

lomig a écrit:
Je trouve qu'au contraire, notre culture se porte bien, s'enrichit. Va dans une librairie, va dans une grande ville, l'architecture n'est pas indigène,
Mais je n'approuve ni Sarcelles ni Beaubourg, ni Buren.

Citation :
la quasi-totalité des livres sont en français. énormément d'écrivains français, penseurs, etc., continuent de vivre et d'étoffer la culture française.
Le vecteur de la culture aujourd'hui, c'est la télé et le cinéma, où Hollywood règne.

Citation :
Nos modes de vie restent les mêmes. On s'habille toujours pareil.
Pur mensonge : il suffit de visionner les actualités des années 70 pour constater le contraire.

Citation :
Quoique, les indigènes américains se chargent de nous.
Les Yankees ne sont pas des indigènes.

Citation :
Idem pour la musique. Vive les yankees. Ah, quant à la gastronomie, elle se renouvelle et montre bien son intelligence culinaire, malgré les Mc do et les kebabs., les chinois et les pizzeria!
La culture gastronomique s'apprend à l'adolescence et la génération mc do enterrera Bocuse.

Citation :
Penses-tu que l'art Mudéjar est un art dégénéré? Personnellement, je ne trouve pas! c'est même la forme artistique que je préfère... Sans vouloir vexer les puristes.
Mudéjar ? Je ne connais aucune province française de ce nom.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://franceroyale.xooit.fr/index.php
lomig
second conseiller
second conseiller


Nombre de messages : 466
Age : 33
Localisation : Les Ravenelles
Date d'inscription : 18/05/2006

MessageSujet: Re: Immigration choisie...   Mer 30 Aoû 2006 - 22:16

tu n'approuves pas les autres cultures, ce qui ne veut pas dire qu'elles n'existent pas. Excuse-moi du peu. La majeure influence culturelle de ces 50 dernières années, c'est les yankees, que tu le veuilles ou non, ce sont eux qui sont en train d'enterrer la culture française. La littérature et la pensée se portent très bien, ce n'est pas parce qu'ils ont moins de visibilité qu'ils n'existent pas, nuance importante. Les phrases assénées sur Hollywood n'ont aucune valeur. Notre culture cinématographique est aussi riche que la leur. C'est la quantité, la disponibilité qui ne sotn aps les mêmes...
La télé est un élément culturel à part entière, et on peut s'en vanter. De même pour la BD franco-belge qui se porte à merveille, et qui a de nombreux auteurs qui sont déjà cultes à à peine 30 ans. Trondheim, Sfar, Larcenet, Blain, Davodeau. Sans compter la vieille garde encore active. Les Moebius, Jodo, Rosinski (et oué, le pollack est français).
Y compris à la télé: ce n'est pas parce que la médiocrité y règne qu'il n'y a pas de bonnes choses, que notre vision du monde ne s'y ordonne pas. Tu peux toujours dire que c'est une sous-culture, n'empêche qu'elle est déterminante. anyway! that's a fact!

Bocuse et Mc Do ne jouent pas dans la même cour, pourquoi l'un enterrerait-il l'autre? Mc Do est déjà mort, Bocuse est toujours vivant. On ne peut vivre éternellement. A Bocuse ont déjà succédé de nombreux chefs de talent ("Carte postale gourmande", sur la 5, permet d'en découvrir de nouveaux!).

Si la culture française est en danger, c'est pas à cause des nègres ou des bougnoules, mais bien à cause des yankees! Le kebab de la même manière, le panini, la pizza, ne concurrencent pas Bocuse. Au contraire, il y a même des chefs qui s'attellent à revaloriser les "Cuisines populaires".

Ce sont les USA qui dictent la mode (bien que la culture Française soit une référence des élites), pas les nègres et les bougnoules...

ne sois pas si narrow-minded: les melting-pot comme ceux de l'Andalousie qui ont donné l'art Mudéjar ne sont pas à renier. Que ça ne soit pas en france n'a rien à voir là-dedans... (à moins tout simplement que tu aies pu ignorer ce que c'était... ce qui est compréhensible aussi)

Quant à la musique, ce ne sont pas les nègres qui nous envahissent ou les bougnoules, mais toujours les yankees! la manière française de faire de la musique est devenue commerciale: les chanteurs de pacotille imitent un modèle américain, pas maghrébin ou d'Afrique subsaharienne.
Malgré cela , la culture musicale se porte à merveille: M, Noir dés', Têtes Raides, Tordue, Ogres de Barback, La Rue Ketanou, etc. illustrent bien la force de nos racines populaires (Brel, Brassens, Ferré, Piaf, etc.). Tu peux en dire autant que tu veux: la culture française se porte bien, même si d'autres cultures cohabitent avec nous.

C'est con à dire, mais franchement, à part les grands opéras, rien ne manque... (le théâtre foisonne, la danse est toujours en train de virevolter!)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spaces.msn.com/lomig1983/
sympatik
Calife


Nombre de messages : 454
Date d'inscription : 29/12/2005

MessageSujet: Re: Immigration choisie...   Mar 5 Sep 2006 - 1:10

lomig a écrit:

Enfin, prendre les gens qui auront des compétences adaptées, c'est aussi fonctionner sans aucun respect pour la personne humaine, mais juste pour le capital économique. ces compétences "choisies" seront donc un filtre qui permettra à l'excellence de rentrer, mais qui rzamènera chez eux, ceux qui ont le moins de pouvoir pour changer les choses aussi, entrainant un cercle vicieux. Au contraire, privilégions l'éducation, la formation pour les immigrés pour qu'ils aient quand ils rentreront (la moitié des immigrés rentrent chez eux d'eux-mêmes dans les 10 ans) des compétences à faire valoir pour améliorer le quotidien de leur pays.

Peut-être pas d'accord sur l'ensemble de ton post mais sur ce point, oui, à 100%.
L'immigration soi disant "choisie" à la mode Sarkozy est une pure idée libérale selon laquelle l'homme n'est que marchandise, teintée d'une sorte de néo-colonialisme économique pour empêcher au fond le développement de pays déjà dans la m....e qu'il n'est pas question d'aider mais de piller !
Evil or Very Mad

Cela dit, je pense qu'il convient de rappeler que l'émigration de quelqu'un est toujours un déchirement... et que ça ne me semble pas la solution à encourager.
Il y a hélas un miroir aux alouettes propagé par bien des immigrés eux-mêmes, une sorte d''illusion que la France et l'Europe en général sont des pays où coule le lait et le miel... et on se retrouve avec des squats comme Cachan dignes des bidonvilles de métropoles africaines.

Il n'y a évidemment pas une solution miracle... mais des accords bilatéraux de coopération avec les pays africains ne seraient sans doute pas malvenus afin de donner de l'activité sur place, quitte à ce qu'elle soit co-financée par les européens.

_________________
Le libéralisme, c'est le renard libre dans le poulailler libre - Jean Jaurès
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Immigration choisie...   Aujourd'hui à 0:54

Revenir en haut Aller en bas
 
Immigration choisie...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» l'immigration "choisie", un exemple espagnol
» enfant ashmatique et immigration au québec
» La Cité de l’immigration
» Quel type d'éducation pour les enfants issus de l'immigration?
» [Grand Thème] Immigration, sans papiers, travail clandestin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ecologie-Intelligence-Solidarité :: Politique :: Economie et Social-
Sauter vers: