Ecologie-Intelligence-Solidarité

Pour la fondation d'une France bâtie sur l'intelligence.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 OGM

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
le libér
Invité



MessageSujet: OGM   Dim 27 Aoû 2006 - 20:01

Communiqué de presse - 26 août 2006

Face aux méthodes brutales et illégales des soi-disant «faucheurs», qui ne sont que des vandales, Alternative Libérale propose une réelle liberté de recherche pour les scientifiques et de choix pour les consommateurs.

José Bové et ses acolytes font de nouveau régner leur diktat sur les champs d’OGM. Depuis le mois de mai, plus de la moitié des 17 parcelles expérimentales autorisées ont été saccagées. Les laboratoires de recherche voient leurs efforts continuellement ruinés par ces activistes qui prétendent agir au nom des Français.

En fait, ils ne font qu’étendre par leurs actions radicales ce que la majorité gouvernementale a figé dans la Constitution, à savoir le fumeux « principe de précaution », inspiré par la phobie du progrès scientifique : mieux vaut ne rien faire que de risquer quelque chose, même si ce risque est porteur d’espoir pour la recherche agronomique et médicale.

Tandis que le gouvernement fait mine de s’agiter, que les gendarmes prennent des photos, que les juges arrêtent - pour les relâcher aussitôt - une poignée d’activistes, deux cent agriculteurs se sont mobilisés en pure perte et dans un silence assourdissant pour protester contre la dévastation de leurs champs.

Alternative Libérale s’insurge contre ces méfaits à répétition, rarement sanctionnés par la loi et qui constituent autant d’attaques contre la recherche scientifique, le droit et la propriété privée.

Pour la liberté de la recherche, pour le développement et la compétitivité de l’agriculture française, nous réclamons qu’enfin soit transposée la directive européenne et qu’enfin les pouvoirs publics fassent respecter les lois en défendant l’accès des parcelles expérimentales et en prenant des sanctions systématiques contre les vandales.

Aujourd’hui, l’étiquetage des denrées contenant des ingrédients génétiquement modifiés offre aux consommateurs l’information nécessaire pour choisir librement les produits qu’ils désirent consommer. Par ailleurs, les OGM constituent désormais un enjeu stratégique pour l’avenir de l’agriculture française : il serait suicidaire de se priver d’une technologie déjà utilisée par plus de 8 millions d’agriculteurs dans le monde.

Liberté de recherche, liberté de choix pour les paysans et pour les consommateurs : seule l’approche libérale permettra à la société française d’aborder ce questionnement riche d’espoirs et de possibilités qu’est la modernité.
Revenir en haut Aller en bas
lomig
second conseiller
second conseiller


Nombre de messages : 466
Age : 33
Localisation : Les Ravenelles
Date d'inscription : 18/05/2006

MessageSujet: Re: OGM   Dim 27 Aoû 2006 - 21:38

tu confonds légalité et légitimité. Les faucheurs agissent illégalement, mais légitimement.

Ces recherches sont extrêmement importantes, cependant, pourquoi intoxiquer tous les champs alentour? (ce serait mieux de faire cela dans des serres, pour préserver le reste de l'environnement.)

Ensuite, le principe de précaution impose de connaître mieux nos réactions face à ces produits. Comme on ne les connaît pas, pourquoi les parcelles détruites étaient-elles destinées à la consommation???

Ensuite, ce que tu appelles la "liberté de choix". La liberté de choix, c'est aussi la liberté de ne pas manger d'OGM. Or, un champ d'OGM va aussi contaminer les champs alentour, et ceux qui voulaient manger "non OGM" ne le pourront plus.
Ensuite, ceux qui ne veulent pas manger d'OGM ne sont pas au courant: et pour cause: il n'est pas indiqué, ou en très petit, sur les étiquettes de sproduits, si celui-ci est naturel ou pas...

Alors, la liberté dont tu parles, tu sais où la ranger... On appelle ça de la tyrannie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spaces.msn.com/lomig1983/
Sylphe
Chancelier


Nombre de messages : 169
Date d'inscription : 27/08/2006

MessageSujet: Re: OGM   Dim 27 Aoû 2006 - 22:10

lomig a écrit:
Ces recherches sont extrêmement importantes, cependant, pourquoi intoxiquer tous les champs alentour? (ce serait mieux de faire cela dans des serres, pour préserver le reste de l'environnement.)

Parler d'intoxication des champs alentours, c'est comme craindre que le chien du voisin vienne engrosser votre chatte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://franceroyale.xooit.fr/index.php
lomig
second conseiller
second conseiller


Nombre de messages : 466
Age : 33
Localisation : Les Ravenelles
Date d'inscription : 18/05/2006

MessageSujet: Re: OGM   Dim 27 Aoû 2006 - 23:13

tu m'étonnes Nemesis... Si tu connaissais un peu les actualités corrélées avec les OGM, tu saurais que ces champs en plein air sont des saloperies, car ils contaminent (et cela est scientifiquement prouvé, et à une échelle impressionnante) à la fois le sol, et à la fois les plantes environnantes concernées... Car le petit insecte ou le vent qui transporte du pollen estampillé OGM ne s'arrêtent pas à la parcelle définie par les autorités...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spaces.msn.com/lomig1983/
lomig
second conseiller
second conseiller


Nombre de messages : 466
Age : 33
Localisation : Les Ravenelles
Date d'inscription : 18/05/2006

MessageSujet: Re: OGM   Dim 27 Aoû 2006 - 23:16

Citation :
Pourquoi sommes-nous opposés aux OGM agricoles ?

Les Amis de la Terre s’opposent fermement aux OGM agricoles ou alimentaires pour deux raisons principales :
- parce qu’on ne maîtrise pas les techniques de manipulations génétiques ;
- parce qu’on ne peut pas contrôler l’environnement. (Nous n’aborderons pas dans cet exposé des raisons socio-économiques et géo-politiques pourtant très importantes aussi : privatisation du patrimoine génétique de la planète par les brevets, contrôle par quelques firmes des semences de la planète, destruction de la paysannerie mondiale, etc, ...)

1- Non-maîtrise des techniques

La biologie moléculaire est une science toute nouvelle et notre ignorance domine largement. Voici deux cas que nous citons régulièrement car ils sont exemplaires :

a) soja Monsanto

Cette affaire a été révélée par la presse belge durant l’été 2001. Des scientifiques belges ont fait une découverte incroyable : le soja transgénique que Monsanto commercialisait aux 4 coins de la planète, à l’époque depuis 5 ans, contient des fragments d’ADN inconnus !! Dans cette étude, les scientifiques ont repéré "un segment de 534 paires de bases pour lesquelles, aucune séquence homologue n’a pu être détectée". Ce fragment n’appartient ni au gène introduit, ni à la plante d’origine ! Comment ce matériel génétique est-il arrivé là ? Mystère. Les scientifiques supposent que, lorsqu’on insère un gène dans un génome - d’une plante par exemple - en cassant l’ADN original, on provoque une instabilité génétique. Des modifications, des réparations ou un réarrangement important dans le matériel génétique hôte se produisent... Des gènes jusqu’alors "silencieux" se mettent à s’exprimer, des gènes jusqu’alors actifs arrêtent de s’exprimer. Le danger étant que de légères modifications de la plante passent inaperçues ou que sous certaines conditions, des protéines toxiques puissent être produites. Ces phénomènes aux mécanismes complexes sont pour l’instant totalement imprévisibles et surviennent selon des règles que les scientifiques ne savent pas expliquer. Lorsqu’on demanda à Monsanto pourquoi ce fragment d’ADN, véritable "Objet Génétique Non Identifié", n’est pas mentionné dans le dossier d’autorisation de son soja, le directeur scientifique de Monsanto France répondit dans "La Libre Belgique" du 17/08/01 que : "LES MÉTHODES ET LES TECHNIQUES ÉVOLUENT. A L’EPOQUE, IL N’ETAIT PAS POSSIBLE D’ISOLER CE FRAGMENT”. On a donc inondé la planète d’OGM agricoles, alors qu’on n’avait pas les moyens de contrôler ce qu’il y avait réellement dans les plantes ! Ce n’est pas nous qui le disons, mais Monsanto. C’est d’une légèreté et d’une irresponsabilité incroyables ! Quant aux autorités censées contrôler, de qui se moquent-elles ?

Et comment être sûrs que dans 10 ans, les mêmes plaisantins ne nous diront pas de nouveau : "Mais vous plaisantez ! En 2003, on ne pouvait pas savoir !". C’est exactement ce que certains disaient pour leur défense, dans l’affaire du sang contaminé : "A l’époque, on ne pouvait pas savoir !"...

b) virus tueurs

Des chercheurs australiens essayaient de rendre stériles des souris. Pour cela, ils utilisaient un virus de la variole de la souris comme vecteur (véhicule) pour transporter dans les souris le gène qui devait produire la molécule AL-4 destinée à les rendre stériles.

Le virus normal ne provoque que des symptômes bénins dans le type de souris utilisées pour l’expérience. Par contre le virus modifié génétiquement par l’insertion du gène AL-4 est soudain devenu un virus tueur qui élimina toutes les souris, en 9 jours, en détruisant leur système immunitaire. Après avoir découvert les effets de leur virus tueur, les scientifiques ont tenté de vacciner les souris. Le virus manipulé s’est avéré inhabituellement résistant au vaccin, qui ne fut efficace que dans la moitié des cas ! Les techniques utilisant des virus pour transporter les gènes à l’intérieur du corps de l’organisme hôte sont très courantes. De nombreux vaccins les utilisent mais jusqu’à présent, aucun problème n’était apparu, les virus étant moins virulents après la manipulation génétique. Qui plus est, ce virus n’a pas d’effet sur les humains certes, mais c’est une forme très proche du virus de la variole humaine.

Le cas de Jesse Gelsinger, un jeune homme de 18 ans qui souffrait d’une maladie du foie rare, est peu connu mais il décrit bien les pratiques d’apprentis sorciers de nos pseudo-scientifiques. Il fut traité par une thérapie génique qui comprenait un adenovirus manipulé génétiquement pour transporter à l’intérieur de son corps le gène qui lui manquait. Comme dans le cas des souris, le virus qui ne devait servir que de simple transporteur, a tué le patient (20 septembre 99 -Washington Post). Pourquoi dans ces cas précis, les virus sont devenu des virus tueurs ? Personne ne le sait. Comme le dit Pierre-Henri Gouyon, chercheur au CNRS : "La biologie est une science empirique, qui ne peut pas prévoir l’inconnu, mais seulement ce qu’elle a observé de nombreuses fois”. C’est rassurant...

2 - Le milieu ouvert est incontrôlable

a) interactions entre environnement et gènes

Des conditions environnementales extrêmes modulent la biologie des plantes et parfois affectent de façons différentes les plantes génétiquement modifiées de leurs équivalents naturels. Il s’est avéré par exemple, que lors de périodes de très fortes chaleurs, les pieds de soja génétiquement modifié pour être tolérants au glyphosinate présentaient des tiges beaucoup plus fendues, étaient moins grands, les rendements et le poids étaient plus bas que chez leurs équivalents conventionnels. Tout cela était une conséquence inattendue de la manipulation génétique. Quelles autres surprises nous réserve l’avenir ?

b) transferts horizontaux

Les transferts de gènes horizontaux - par exemple de plantes en décomposition vers des bactéries - sont un autre mode potentiel de dissémination des gènes mais très peu étudié. D’autre part, une étude menée par Saxena et Stotzky en 2000 révéla que le maïs modifié génétiquement pour produire l’insecticide Bt, sécrétait par l’intermédiaire de ses rhizomes la toxine insecticide CrylAb alors que ce type de maïs était déjà commercialisé depuis des années. Qu’en sera-t-il avec des plantes OGM thérapeutiques ? Quels effets ces molécules peuvent avoir sur les organismes du sol ?

Comme le dit Pierre-Henri Gouyon : "On ne se donne pas les moyens d’étudier les risques de façon approfondie : alors que le programme Génoplante d’étude du génome des plantes est doté de 300 millions d’euros, l’étude des risques dispose de moins de 2 millions d’euros. Il y a là une disproportion flagrante."

Ces exemples démontrent, une fois encore, combien nos connaissances scientifiques sur les mécanismes complexes qui dirigent les gènes, sont lacunaires. Le cas des “virus tueurs” nous montre le type de risques graves auxquels nous nous exposons. Tant que ces phénomènes complexes ne seront pas expliqués, prévisibles et contrôlables, les Amis de la Terre refuseront toute dissémination des OGM en plein champ. Tant que les chercheurs ne peuvent expliquer ce qui se passent, les techniciens n’ont pas le droit d’expérimenter en plein air. Il est absolument nécessaire de maintenir les OGM dans des laboratoires.
[...]
Contamination Zéro impossible !

Les exigences nécessaires pour maintenir une contamination zéro sont techniquement et humainement impossibles pour les raisons évoquées plus haut et pour les raisons suivantes :

1- Les systèmes biologiques sont plus compliqués que les réglementations

Les plantes, en tant que systèmes biologiques, sont incommensurément plus complexes et de ce fait imprévisibles, que des systèmes inorganiques ou des instruments fabriqués par les humains. Elles ne se plieront pas aux exigences qui sont absolument nécessaires pour atteindre une contamination zéro. Cette complexité et cette imprévisibilité du Vivant font que même des mécanismes de confinement très “prisés” comme la stérilité mâle, la transformation des chloroplastes, les techniques Terminator ou de promoteur spécifique de tissus sont tous l’objet de fuites dues à des phénomènes que nos connaissances scientifiques actuelles ne nous permettent pas d’expliquer.

[...]
3- Exemple : maïs StarLink

Il s’agit du plus grand scandale de contamination de la chaîne alimentaire humaine par un produit qui n’aurait jamais dû s’y retrouver. Aux Etats-Unis, les Amis de la Terre ont découvert que le maïs StarLink, un maïs autorisé uniquement à la consommation animale, était présent dans plus de 200 produits de consommation humaine. Suite à cette découverte des dizaines de silos à grains furent fermés car leur maïs était contaminé. La firme Kellogs dut elle aussi fermer une de ses usines car elle ne trouvait plus de fournisseur pouvant lui garantir un approvisionnement non contaminé ! Les agents d’Aventis, la firme mère, recherchèrent et rachetèrent pendant des mois les lots de maïs contaminés - plusieurs millions de tonnes ! Pour les agriculteurs, cela représentait souvent une perte financière. Des associations de consommateurs japonais retrouvèrent même ce maïs dans des produits japonais... Plus inquiétant encore, on a retrouvé la protéine fabriquée par le gène introduit dans le maïs StarLink, dans 80 autres espèces de maïs jaune ! Quant aux fermiers qui, pour se protéger, se sont mis au maïs blanc, une variété de maïs blanc contaminée vient d’être découverte aussi... "Du maïs Starlink est apparu là où personne ne s’y attendait, et parfois là où personne ne peut expliquer sa présence", a déclaré l’attorney général (procureur) de l’Iowa, Tom Miller. Le maïs StarLink ne représentait que ... 0,4% de la surface cultivée en maïs aux Etats-Unis ! Le maïs cultivé en France à des fins thérapeutiques couvrirait ... 1% de la surface. (Florence Cohen RTL) A méditer.

4 - Exemple : Canada

Le Canada a reconnu qu’il était aujourd’hui quasi impossible de trouver des semences canadiennes de colza traditionnel ou bio qui ne soient pas contaminées par du colza transgénique. Les paysans bio ont même été obligés d’abandonner la culture du colza. Il n’a fallu que 6 ans, depuis l’introduction du colza transgénique au Canada, pour que la contamination soit généralisée ! Certains états des Etats-Unis font le même constat pour le soja. La contamination se généralise et est incontrôlable.

Au vu de ces exemples, il ne fait aucun doute que la contamination de la chaîne alimentaire par des gènes provenant de plantes pharmaceutiques sera fréquente. L’étendue et la fréquence de cette contamination génétique augmenteront de façon dramatique avec l’augmentation de la surface cultivée. Ces plantes censées "guérir" vont très rapidement devenir des problèmes de santé publique ! Après la vache folle, les poulets à la dioxine, à quand le maïs aux hormones ?


http://www.amisdelaterre.org/article.php3?id_article=767
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spaces.msn.com/lomig1983/
Sylphe
Chancelier


Nombre de messages : 169
Date d'inscription : 27/08/2006

MessageSujet: Re: OGM   Lun 28 Aoû 2006 - 0:13

lomig a écrit:
tu m'étonnes Nemesis... Si tu connaissais un peu les actualités corrélées avec les OGM, tu saurais que ces champs en plein air sont des saloperies, car ils contaminent (et cela est scientifiquement prouvé, et à une échelle impressionnante) à la fois le sol, et à la fois les plantes environnantes concernées... Car le petit insecte ou le vent qui transporte du pollen estampillé OGM ne s'arrêtent pas à la parcelle définie par les autorités...

Nous ne cultivons QUE des ogm.

Toutes nos plantes sont sélectionnées depuis des siècles et n'existent pas dans la nature.

La seule différence, c'est que découper de l'adn au lieu de le faire muter à coup de croisement est plus rapide.

Idem pour notre bétail.

Et je constate que l'existence de brebis clonées ne déclenche par l'hystérie de José Bové et de ses sbires. Pourquoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://franceroyale.xooit.fr/index.php
le libér
Invité



MessageSujet: Re: OGM   Lun 28 Aoû 2006 - 0:28

lomig a écrit:
tu confonds légalité et légitimité. Les faucheurs agissent illégalement, mais légitimement.

1.Je n'ai jamais parlé de légitimé
2.Ils n'ont aucune légitimé à détruire la propriété d'autrui, surtout quand c'est à des fins de recherche.
Revenir en haut Aller en bas
lomig
second conseiller
second conseiller


Nombre de messages : 466
Age : 33
Localisation : Les Ravenelles
Date d'inscription : 18/05/2006

MessageSujet: Re: OGM   Lun 28 Aoû 2006 - 12:38

Nemesis, reviens sur terre!!! le clonage est toujours interdit!!! Youou!!! santa

Nos plant ne sont pas manipulés génétiquement. On ne peut pas mettre de gène du scarabée sur un plant de maïs en greffant un scarabée, tu vois??? Et il y a de nombreuses autres choses qu'on ne peut pas faire naturellement!
Mais oui, la manipulation de la anture, on le fait depuis des siècles, seulement, là, il n'y a aucun contrôle.

Et je le répète pour Libéral, il est interdit de contaminer les champs d'autrui, donc il vaut mieux détruire les parcelles d'OGM! La propriété, c'est bien, mais pas quand elle empiète sur la liberté des autres. Tu sais, la phrase: je suis libre dans la mesure où je n'ôte pas la liberté des autres: c'est aussi valable pour les OGM!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spaces.msn.com/lomig1983/
lomig
second conseiller
second conseiller


Nombre de messages : 466
Age : 33
Localisation : Les Ravenelles
Date d'inscription : 18/05/2006

MessageSujet: Re: OGM   Lun 28 Aoû 2006 - 12:48

le silence est encore la meilleure arme...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spaces.msn.com/lomig1983/
le libér
Invité



MessageSujet: Re: OGM   Lun 28 Aoû 2006 - 12:49

Ou est passé mon message??
Revenir en haut Aller en bas
le libér
Invité



MessageSujet: Re: OGM   Lun 28 Aoû 2006 - 12:50

Le revoilà en bref pour info: Le clonage des espèces végétales est vieux comme l'agriculture. La sélection des espèces n'a pas attendu José Bové..
Revenir en haut Aller en bas
lomig
second conseiller
second conseiller


Nombre de messages : 466
Age : 33
Localisation : Les Ravenelles
Date d'inscription : 18/05/2006

MessageSujet: Re: OGM   Lun 28 Aoû 2006 - 12:53

clonage??? tu veux dire greffe ou bouture? Mais cela ne gêne pas Bové!!! Ce qui le gêne, c'est les manipulations qui foutent la nature dans la merde, je te renvoie au très long post à lire, mais les recherches en plein air ME prennent ma liberté car les plants en question contaminent MA nourriture qui jusqu'alors n'était pas composée d'OGM... Comment peux-tu défendre à cepoint ls détracteurs de MA liberté?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spaces.msn.com/lomig1983/
le libér
Invité



MessageSujet: Re: OGM   Lun 28 Aoû 2006 - 12:56

Quand je vois des produits qui permettent de réduire la consommation d'eau, de supprimer l'utilisation de pesticides et d'engrais, je me sens intéressé moi Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
lomig
second conseiller
second conseiller


Nombre de messages : 466
Age : 33
Localisation : Les Ravenelles
Date d'inscription : 18/05/2006

MessageSujet: Re: OGM   Lun 28 Aoû 2006 - 12:58

tant qu'ils polluent pas MES produits, oui. vas-y, la culture en serre peut toujours fonctionner. et si on voit que ça n'a pas de conséquences dommageables, on l'étendra, mais pour l'instant, la prudence et le principe de précaution sont nécessaires, surtout vue l'immense ignorance des chercheurs... ils ne contrôlent même pas leurs créations, alors, imagine...cf le long post...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spaces.msn.com/lomig1983/
lomig
second conseiller
second conseiller


Nombre de messages : 466
Age : 33
Localisation : Les Ravenelles
Date d'inscription : 18/05/2006

MessageSujet: Re: OGM   Lun 28 Aoû 2006 - 13:08

c'est les mêmes qui se plaignent ensuite parce que la grippe aviaire bla bla bla, parce que le sang contaminé, bla bla bla...

Se protéger des risques, reconnaître les dangers, c'est essentiel. La recherche confinée ne me dérange pas! Mais tant que les chercheurs ne maîtriseront pas leur objet d'études, je vois pas pourquoi je leur ferai confiance: ils ont même pas confiance en eux-mêmes!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spaces.msn.com/lomig1983/
Sylphe
Chancelier


Nombre de messages : 169
Date d'inscription : 27/08/2006

MessageSujet: Re: OGM   Lun 28 Aoû 2006 - 20:02

lomig a écrit:
Nemesis, reviens sur terre!!! le clonage est toujours interdit!!! Youou!!! santa

Nos plant ne sont pas manipulés génétiquement. On ne peut pas mettre de gène du scarabée sur un plant de maïs en greffant un scarabée, tu vois??? Et il y a de nombreuses autres choses qu'on ne peut pas faire naturellement!
Mais oui, la manipulation de la anture, on le fait depuis des siècles, seulement, là, il n'y a aucun contrôle.

Une modification génétique artificielle reste une manipulation génétique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://franceroyale.xooit.fr/index.php
Nimzegin
seconde conseillère
seconde conseillère


Nombre de messages : 187
Date d'inscription : 06/01/2006

MessageSujet: Re: OGM   Mar 5 Sep 2006 - 6:03

Nemesis a écrit:
Une modification génétique artificielle reste une manipulation génétique.
comme une fraise croisée avec un poisson ?
Quelle utilité ça a pour la fraise, la fraise voudrait bien vivre sa génétique de fraise tranquillement sans subir le squat de l'ADN d'un poisson
c'est sûr que dans la Nature ça se voit tous les jours Evil or Very Mad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
le libér
Invité



MessageSujet: Re: OGM   Mar 5 Sep 2006 - 18:57

Faudra réviser les cours de bio de seconde Nimzegin Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Sylphe
Chancelier


Nombre de messages : 169
Date d'inscription : 27/08/2006

MessageSujet: Re: OGM   Mer 6 Sep 2006 - 0:06

Nimzegin a écrit:
comme une fraise croisée avec un poisson ?
Quelle utilité ça a pour la fraise, la fraise voudrait bien vivre sa génétique de fraise tranquillement sans subir le squat de l'ADN d'un poisson
c'est sûr que dans la Nature ça se voit tous les jours Evil or Very Mad
Est-ce que le mulâtre voudrait vivre sans l'adn du noir ou voudrait-il vivre sans l'adn du blanc ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://franceroyale.xooit.fr/index.php
Nimzegin
seconde conseillère
seconde conseillère


Nombre de messages : 187
Date d'inscription : 06/01/2006

MessageSujet: Re: OGM   Mer 6 Sep 2006 - 22:57

Nemesis a écrit:
Nimzegin a écrit:
comme une fraise croisée avec un poisson ?
Quelle utilité ça a pour la fraise, la fraise voudrait bien vivre sa génétique de fraise tranquillement sans subir le squat de l'ADN d'un poisson
c'est sûr que dans la Nature ça se voit tous les jours Evil or Very Mad
Est-ce que le mulâtre voudrait vivre sans l'adn du noir ou voudrait-il vivre sans l'adn du blanc ?
il s'agit d'une même espèce
une fraise ne risque pas de se reproduire avec un poisson dans la Nature
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylphe
Chancelier


Nombre de messages : 169
Date d'inscription : 27/08/2006

MessageSujet: Re: OGM   Mer 6 Sep 2006 - 23:11

C'est possible, mais une fois sorti du laboratoire, le poisson-fraise se contrefichera d'être un poisson-fraise (sauf s'il est une morue-fraise, par crainte de finir dan la poèle de Gaston Lagaffe).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://franceroyale.xooit.fr/index.php
lomig
second conseiller
second conseiller


Nombre de messages : 466
Age : 33
Localisation : Les Ravenelles
Date d'inscription : 18/05/2006

MessageSujet: Re: OGM   Ven 8 Sep 2006 - 17:46

Une contamination de riz par des OGM est découverte dans trois pays d'Europe

Moins de quinze jours après la révélation que du riz américain contenait des traces d'OGM (Le Monde du 24 août), une nouvelle contamination est révélée en Europe : le 5 septembre, Greenpeace et les Amis de la Terre ont fait savoir qu'ils avaient trouvé des produits contenant du riz transgénique dans divers produits importés de Chine. Greenpeace a trouvé ces produits chez Tang Frères, en France, et chez un importateur néerlandais en Allemagne, tandis que les Amis de la Terre les trouvaient en Grande-Bretagne. Nouilles de riz et vermicelles ont été analysés par des laboratoires spécialisés, qui ont constaté la présence, dans les échantillons, de riz de type Bt 63. Ce riz exprime une protéine appelée Cry 1 Ac, dont les potentialités allergènes ont été attestées par des études scientifiques en 1999 et 2000. Un maïs dit Starlink avait été interdit à la consommation humaine aux Etats-Unis parce qu'il exprimait cette protéine. La révélation que le Starlink se trouvait dans des tacos en 2001 avait provoqué un scandale outre-Atlantique.

PAS SUFFISAMMENT DE CONTRÔLES

Aucun riz OGM n'est autorisé en Europe ou en Chine ; aux Etats-Unis, trois variétés transgéniques sont autorisées, mais ne sont pas exploitées commercialement. C'est pourtant la troisième fois que du riz transgénique est trouvé dans des produits alimentaires : au printemps 2005, Greenpeace Chine avait relevé plusieurs cas de contamination dans des produits en Chine même ; en août, c'est une autre variété de riz, mise au point par Bayer, qui avait été découverte en Amérique. Et aujourd'hui, les marchés européens apparaissent donc touchés.

Ces contaminations sont d'autant plus surprenantes que les cultures transgéniques de la céréale ne se font en Chine et aux Etats-Unis que sur des surfaces restreintes, à titre de recherche scientifique. A Pékin, les autorités du pays, où le riz est à la base de l'alimentation, reculent depuis deux ans une éventuelle autorisation à la consommation de ces OGM.

"Ces affaires montrent que, contrairement à ce que dit l'industrie, la contamination par les cultures et dans la chaîne commerciale se fait très facilement", dit Helen Holder, du bureau européen des Amis de la Terre. L'organisation écologiste demande avec Greenpeace un moratoire sur les importations de riz chinois en Europe (environ 200 000 tonnes par an).

A la Commission européenne, Barbara Helferich, porte-parole de la direction environnement, indique que la Commission va faire procéder à une analyse des échantillons et écrire aux importateurs. "Il est clair que les opérateurs ne font pas suffisamment de contrôles", conclut-elle.
Hervé Kempf
Article paru dans l'édition du 07.09.06

Voilà le problème. Ensuite, effectivement, dans la anture, tu trouveras jamais un poisson au goût de fraise ou vice-versa. maintenant, Nemesis, peut-êtr as-tu des problèmes gustatifs... ou de bien piètres notions de biologie... N'ayant pas d'existence, nous, on se contrefiche pas des effets pervers que cela peut avoir sur notre écosystème. Le cauchemar de Darwin, sur un sujet légèrement différent, est un excellent exemple...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spaces.msn.com/lomig1983/
Sylphe
Chancelier


Nombre de messages : 169
Date d'inscription : 27/08/2006

MessageSujet: Re: OGM   Ven 8 Sep 2006 - 18:20

Où est la contamination ?

Si vous découvrez une betterave dans un sac de pommes de terres, y a-t-il contamination ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://franceroyale.xooit.fr/index.php
stephane
Calife


Nombre de messages : 963
Localisation : paris
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: OGM   Ven 8 Sep 2006 - 18:36

Nemesis a écrit:
Où est la contamination ?

Si vous découvrez une betterave dans un sac de pommes de terres, y a-t-il contamination ?
Il y a contamination dans le sens ou une espece comestible peut completement disparaitre par selection naturelle à cause d'une espece plus résistante mais potentiellement dangereuse pour la santé humaine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moranion
aspirant
aspirant


Nombre de messages : 54
Localisation : Paris
Date d'inscription : 31/01/2006

MessageSujet: Re: OGM   Ven 8 Sep 2006 - 18:37

Nemesis a écrit:
Où est la contamination ?

Si vous découvrez une betterave dans un sac de pommes de terres, y a-t-il contamination ?

Comparaison sans aucune rapport, mais c'est pas grave.
Il y a contamination, parce que les semences OGM se mélangent aux semences non-OGM. Et pour distinguer un grain de riz OGM d'un non-OGM, je vois mal comment l'agriculteur va faire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: OGM   Aujourd'hui à 21:06

Revenir en haut Aller en bas
 
OGM
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ecologie-Intelligence-Solidarité :: Humanités :: Ecologie-
Sauter vers: