Ecologie-Intelligence-Solidarité

Pour la fondation d'une France bâtie sur l'intelligence.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Gratuitisme, ébauche théorique.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
lekhan
bavard
bavard


Nombre de messages : 162
Age : 27
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 13/05/2006

MessageSujet: Gratuitisme, ébauche théorique.   Sam 8 Juil 2006 - 13:41

Gratuitisme, je suis conscient ici de faire un néologisme, mais il servira la théorie en lui donnant ce nom. Il est possible de vivre dans un monde sans argent (monnaie), ce qui permet un développement basé sur le collectif et la tache collective, le développement d’une société. L’argent en lui-même n’est pas une fin et peut même être au contraire être une source de conflit, c’est pour ça que je pense qu’il est important d’avoir des idées utopiques de ce type.

La réflexion se base sur un échange de service, la monnaie serait donc le temps de travail, les problèmes de surproduction et autres sous production dut aux variations du marché serait donc absent.

La pensée est la suivante si quelqu’un veut quelque chose il l’acquière sans monnaie d’échanges, la monnaie est le service que chacun rend à la société en travaillant, on se place donc sur une échelle global de fonctionnement, tout le monde peut travailler, et donc échanger des services, des relations. Bien sûr ce mode de fonctionnement existe déjà partiellement on peut prendre l’exemple d’Itahca.

Je prends un exemple un boulanger fabrique des croissants, un employer administratif passe et veut un croissant il « l’achète », pas de paiement puisque le travail de l´employer administratif contribu au fonctionnement de la société, un service pour un service, du temps de travail, pour du temps de travail.

La pensée peut paraître utopique certes. Mais si un jour, on avait eu l´intention d´appliquer une méthode de vie se basant sur le temps de travail plutôt que sur la valeur fictive de celui-ci, ou sur l’action plutôt que sur sa valeur, la proportion de la pauvreté aurait diminuer, car les richesses matériel amener par chacun n’aurait que leur juste « valeur » de produits. Et ce ne sera pas un marché financier fictif qui la fixerait.

Ce système peux être appuyer par une remarque de Adam Smith qui dit: pq avoir plus qu´un quignon de pain et une masure? Il répond pour que les autres nous regardent.

Dans ce système les autres n´aurait pas besoin de nous regarder donc la nécessité de surconsommation disparaît aussi.

Tout ça est bien utopique bien sûr mais la notion de valeur l’est tout autant. Comme l’écrit très bien G.Simmel la valeur engage une théorie et une pratique. De plus la valeur en tiens pas forcement compte de la réalité puisqu’elle en fait la plus part du temps abstraction.
Bien sûr je parle ici de la valeur monétaire, le fait que la valeur de l’argent face, au final abstraction des réalités de la société et la base de notre problème. Car au fond qu’est-ce qui empêche par exemple de développer la recherche dans les pelamis ou les panneaux solaires ? Si ce n’est un problème de rentabilité immédiate fixé par la valeur de la monnaie en vigueur. L’absence de celle-ci nous permettrait de penser en tant que service rendu, en tant que membre de l’entité société.

Le but, peut aussi être compris comme le besoin de faire retrouver l’essence même de la notion de société. Je pense qu’elle a été perdue et que l’individualisme a profondément changé la notion en elle-même. A-t-elle point qu’aujourd’hui je pense qu’on doit plutôt parler d’une nouvelle société que de la société. A vrai dire la sensation que cela procure me fait penser que c’est sûrement là aussi la base du problème que nous traversons. Le manque de relations sociales, de liens sociaux par ce système serait totalement absent. Du fait que les échanges seraient perpétuels et constant.

Je pense donc que par cette utopie de vivre sans monnaie d’échange, on peut aussi réfléchir sur la notion même de la valeur monétaire et sur le profond problème qu’elle engendre au sein même de la société, qu’on doit même considérer comme nouvelle société.

Au final ne serait-ce pas ce rapport qui serait la base du problème que nous traversons ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://collectif-ennui.blogspot.com/
stephane
Calife


Nombre de messages : 963
Localisation : paris
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: Gratuitisme, ébauche théorique.   Dim 9 Juil 2006 - 16:07

tente de décrire de manière réaliste un monde sans argent, et cherche en les failles. Le type de société que tu décris a déjà existé, tu peux même en voir des descriptions dans la bible. Elle fonctionne dans de petites communautés, mais le troc (forme basique de l'economie) puis l'argent se sont imposés naturellement, par commodité et sans volonté de nuire.
Ce n'est pas parce qu'aujourd'hui l'economie est devenue une arme subtile qu'il faut la voire comme un objet intrinsequement mauvais. L'economie, quelle que soit sa forme est intégrée à la politique, un monde sans économie est un monde sans politique, l'argent n'est qu'un moyen de mesurer de manière commode les échanges, une société sans argent telle que tu la decris ne casserait sans doute pas le mal profond: la volonté de richesse n'est que la volonté de pouvoir adapté à notre monde. Un monde sans argent, à mon avis, aboutirait à une nouvelle manière d'exhausser le principe de pouvoir et compliquerait davantage les échanges.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lekhan
bavard
bavard


Nombre de messages : 162
Age : 27
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 13/05/2006

MessageSujet: Re: Gratuitisme, ébauche théorique.   Dim 9 Juil 2006 - 16:12

Non en fait les sociétés bibliques en sont pas comparable car il y avait tout de même un quantifieur.

Mais l'économie c'est l'argent? Pour moi c'est l'échange non?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://collectif-ennui.blogspot.com/
stephane
Calife


Nombre de messages : 963
Localisation : paris
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: Gratuitisme, ébauche théorique.   Lun 10 Juil 2006 - 16:21

lekhan a écrit:
Non en fait les sociétés bibliques en sont pas comparable car il y avait tout de même un quantifieur.

Mais l'économie c'est l'argent? Pour moi c'est l'échange non?
Quel était le quantifieur? Oui c'est bien ce que je dis, l'economie c'est l'echange, et l'argent n'est rien d'autre qu'une unitée commode de mesure de cette échange, (même si contrairement au autres unitée de mesures, celle-ci est materialisée par la monnaie). Peut être n'ai-je pas bien compris ton idée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nimzegin
seconde conseillère
seconde conseillère


Nombre de messages : 187
Date d'inscription : 06/01/2006

MessageSujet: Re: Gratuitisme, ébauche théorique.   Mar 11 Juil 2006 - 6:24

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lekhan
bavard
bavard


Nombre de messages : 162
Age : 27
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 13/05/2006

MessageSujet: Re: Gratuitisme, ébauche théorique.   Mer 12 Juil 2006 - 23:09

Pas exactement, car je ne vois pas l'utilité d'un quantifieur. D'autant que les valeurs ne sont généralement pas en rapport avec les besoins.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://collectif-ennui.blogspot.com/
Nimzegin
seconde conseillère
seconde conseillère


Nombre de messages : 187
Date d'inscription : 06/01/2006

MessageSujet: Re: Gratuitisme, ébauche théorique.   Ven 14 Juil 2006 - 4:43

Un quantifieur c'est bien pratique pourtant ... comment savoir la valeur des choses, si tu n'as pas au moins un point de repère commun
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lekhan
bavard
bavard


Nombre de messages : 162
Age : 27
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 13/05/2006

MessageSujet: Re: Gratuitisme, ébauche théorique.   Sam 15 Juil 2006 - 13:07

Justement la notion de valeur est embettante dans notre monde actuel, c'est peut être là dessus qu'on doit réfléchir.

Qui et comment fixer la valeur?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://collectif-ennui.blogspot.com/
Nimzegin
seconde conseillère
seconde conseillère


Nombre de messages : 187
Date d'inscription : 06/01/2006

MessageSujet: Re: Gratuitisme, ébauche théorique.   Dim 16 Juil 2006 - 4:20

Ben la sagesse veut qu'on n'échange pas une douzaine d'oeufs contre une poule pondeuse, pas plus qu'on échange un appartement 3 pièces avec vue sur la mer contre un studio avec vue sur la cour, pourtant ça pourrait se faire...... mais c'est de l'arnaque Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stephane
Calife


Nombre de messages : 963
Localisation : paris
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: Gratuitisme, ébauche théorique.   Dim 16 Juil 2006 - 21:46

Nimzegin a écrit:
Ben la sagesse veut qu'on n'échange pas une douzaine d'oeufs contre une poule pondeuse, pas plus qu'on échange un appartement 3 pièces avec vue sur la mer contre un studio avec vue sur la cour, pourtant ça pourrait se faire...... mais c'est de l'arnaque Wink
et du coup, pour simplifier ce sens commun, on mesure avec une unité d'argent l'echange. Plus un objet est rare ou a necessité du travail, et plus on lui met une valeur grande.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lekhan
bavard
bavard


Nombre de messages : 162
Age : 27
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 13/05/2006

MessageSujet: Re: Gratuitisme, ébauche théorique.   Dim 20 Aoû 2006 - 1:06

Oui mais comment en fixer la valeur? l'argent doit il être une valeur pour jouer son rôle de quantifieur? de mesureur?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://collectif-ennui.blogspot.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Gratuitisme, ébauche théorique.   Aujourd'hui à 21:10

Revenir en haut Aller en bas
 
Gratuitisme, ébauche théorique.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ebauche d'un contrat (magalie )
» Porsche
» 1 semaine d'ecart de DPAt entre les echos (resolu)
» KENNY - faiseur de débauche
» Calcul théorique taux de comptage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ecologie-Intelligence-Solidarité :: Archives :: Archives :: Bazar à trier-
Sauter vers: