Ecologie-Intelligence-Solidarité

Pour la fondation d'une France bâtie sur l'intelligence.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Quand les banlieues brûlent...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
stephane
Calife


Nombre de messages : 963
Localisation : paris
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: Quand les banlieues brûlent...   Jeu 17 Aoû 2006 - 19:19

Donc vous laissez les pauvres à la rue, et offrez un logement à des jeunes qui vivent chez leurs parents.
Avez vous déjà passé une nuit dehors en ville?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lomig
second conseiller
second conseiller


Nombre de messages : 466
Age : 33
Localisation : Les Ravenelles
Date d'inscription : 18/05/2006

MessageSujet: Re: Quand les banlieues brûlent...   Sam 19 Aoû 2006 - 15:57

la caricature, tout de suite!

les SDF squattent aussi, prennent des tentes (merci médecins du monde), vont dans des résidences spéciales, ils dorment pas forcément dehors. C'est le système de location qui est surtout mal foutu...

Je trouve ça limite choquant que Nimz' parle des jeunes comme voulant faire leur vie. Les pauvres, eux, ne veulent pas. c'est simple, ils ne cherchent qu'à profiter. Pour les pauvres, s'installer, avoir un logement qui pourra servir de justificatif pour un emploi, un logement qui pourra les abriter toujours, qui fera en sorte qu'ils ne soient plus soumis aux aléas des saisons, des placements, des visites de la ddass, des services sociaux, c'est pas important. Les pauvres ne veulent pas avoir une vie à eux, la conduire par leurs propres moyens...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spaces.msn.com/lomig1983/
Nimzegin
seconde conseillère
seconde conseillère


Nombre de messages : 187
Date d'inscription : 06/01/2006

MessageSujet: Re: Quand les banlieues brûlent...   Mar 5 Sep 2006 - 5:45

lomig a écrit:
lJe trouve ça limite choquant que Nimz' parle des jeunes comme voulant faire leur vie. Les pauvres, eux, ne veulent pas.
Pourquoi cette distinction entre jeunes et pauvres ?
C'est pas possible d'être l'un et l'autre ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lomig
second conseiller
second conseiller


Nombre de messages : 466
Age : 33
Localisation : Les Ravenelles
Date d'inscription : 18/05/2006

MessageSujet: Re: Quand les banlieues brûlent...   Ven 8 Sep 2006 - 17:51

et???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spaces.msn.com/lomig1983/
fourmi
second secretaire
second secretaire


Nombre de messages : 877
Age : 67
Localisation : Agii Deka (Crète)
Date d'inscription : 21/12/2005

MessageSujet: Re: Quand les banlieues brûlent...   Dim 8 Oct 2006 - 11:40

Georges Moustaki

Chanson cri


--------------------------------------------------------------------------------

Je veux que ma chanson soit comme un cri d'alarme
Entre un air à la mode et un chanteur de charme,
Et même si je ne chante pas assez fort,
Qu'on veuille m'écouter trois minutes encore.

Quand on entend parler de femmes que l'on viole,
Pour beaucoup d'entre nous, ça reste des paroles.
On discute, on s'indigne, on ferme le journal
Puis on finit par trouver ça presque normal.

Hier, j'ai rencontré l'une de ces victimes.
Pour la police, c'est affaire de routine
Et pour les autres, ce n'est guère qu'une histoire.
Moi, j'ai vu la détresse au fond de son regard.

J'ai lavé son corps couvert de sperme et de sang.
L'individu était presqu'un adolescent.
Très vite, il a fait ça sans amour ni plaisir.
Il paraît qu'il a pleuré avant de s'enfuir.

Mon Dieu, qu'avons-nous fait pour en arriver là ?
Que faut-il faire pour arrêter tout cela ?
Ma tête se révolte et mon cœur est meurtri
Et j'ai eu mal pour elle et j'ai honte pour lui.

Mais qui d'entre nous n'a jamais violé quelqu'un,
Pour ne parler que de ces petits viols mesquins
Qui font partie de notre vie de tous les jours
Et abreuvent de larmes notre soif d'amour ?

La puissance, l'argent, la force et le mépris,
L'autorité du père et celle du mari,
La rigueur imbécile des fauteurs de l'ordre
Qui crée les enragés qu'il empêche de mordre

Car ce sont nos enfants qu'on appelle la pègre,
Gauchistes blousons, noirs drogués et autres nègres,
Tous ceux qui, pour survivre, cherchent à rêver,
Ceux qui cherchent la plage au-dessous des pavés


Et si je viens chanter à la télévision,
Dans le cadre établi de la consommation,
Avec l'approbation du prince et de la cour,
Ne va pas croire que c'est pour faire un discours.

Ce n'est pas non plus pour te convaincre ou te plaire
Ou chanter les idées quoi sont déjà dans l'air
Mais c'est pour demander un aujourd'hui meilleur
En faisant simplement mon métier de chanteur.

Je dis que le bateau prend l'eau de tous côtés.
Il est temps qu'on essaye de le colmater.
Victime ou criminel, les deux sont concernés
Et s'il y a un coupable, on est tous condamnés.


Michel FOURNIER
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.origines.fr.st
lomig
second conseiller
second conseiller


Nombre de messages : 466
Age : 33
Localisation : Les Ravenelles
Date d'inscription : 18/05/2006

MessageSujet: Re: Quand les banlieues brûlent...   Dim 8 Oct 2006 - 20:18

Je n'aurais pas souligné les mêmes passags que to, Michel, mais, sinon, c'est une belle chanson idéaliste que les jeunes de la star ac' devraient apprendre.

Soit dit en passant, le sous-entendu de Stéphane pour le couple, c'était qu'ils n'étaient pas particulièrement dans le besoin. Soit dit en passant pour la famille pauvre, je ne vois pas en raison de quoi ils n'auraient pas droit au bonheur. Pourquoi leurs enfants n'auraient pas droit à un toit. Privilégier l'enfant qui n'est pas né d'un couple où les pressions familiales sont fortes, c'est un peu fort. Et comment fait la grande famille pauvre???

Ensuite, quand bien même le couple serait pauvre, en quoi leur serait-il spécifique en tant qu'ils sotn un couple, d'avoir accès au bonheur??? A partir du moment où on est une famille, on crève la gueule ouverte???
Ensuite, la famille entière, elle n'est-elle pas plus encore dans le besoin si les grands-parents ne sont même plus là pour les nourrir et les héberger???

Allez... je décampe, merci Michel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spaces.msn.com/lomig1983/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quand les banlieues brûlent...   Aujourd'hui à 23:28

Revenir en haut Aller en bas
 
Quand les banlieues brûlent...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Quand l'éducation "alternative" isole...
» Quand changer pour le groupe 2?
» Quand mon retour provoque l'apocalypse...
» Quand l'UE nous impose les OGM et les farines animales...
» A partir de quand face à la route ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ecologie-Intelligence-Solidarité :: Politique :: Justice, sécurité-
Sauter vers: